Hermann

  • Les récentes crises économiques et sociales ont mis en valeur - et peut-être accentué - la profonde crise de confiance que connaît la société française. Celle-ci tend à se fragmenter en communautés, dont l'affichage identitaire s'apparente parfois à une forme de séparatisme qui menace de disloquer le lien social. Cette question est d'autant plus urgente qu'au-delà du vivre-ensemble, c'est le bon fonctionnement et l'existence-même de notre démocratie qui sont en jeu.
    C'est dans cette perspective que l'association Les Voix de la Paix a proposé à trente personnalités publiques de réfléchir aux moyens de changer notre regard sur nos diversités : il importe de ne plus voir nos différences comme des obstacles qui susciteraient la défiance, mais comme une richesse vitale pour la nation. Repenser les fondements de la confiance et ses trois piliers (la compétence, l'honnêteté intellectuelle et la bienveillance) nous permet alors de retrouver ce qui manque aujourd'hui à notre société : la mémoire, le lien et le sens.

  • Comment lutter contre les stéréotypes qui stigmatisent les « Noirs » dans les médias ? En analysant systématiquement leur nature et leur mode d´expression. Il ne suffit pas d´introduire des quotas de personnes « de couleur » dans les publications ou les émissions télévisées. En effet, la racialisation des rapports sociaux se forme autrement que par l´absence de leur image. La construction d´un espace public démocratique réclame aussi une qualité des contenus des textes et images dans lesquelles les « minorités » sont mises en scène. Cette exigence suppose la réduction des représentations coloniales qui, de manière homogénéisante, mettent en scène la visibilité physique des « corps noirs ».

empty