Yasmine Siblot

  • Cet ouvrage constitue une étude ethnographique des relations entre les habitants d'un quartier populaire et différentes administrations. Elle met en évidence tout particulirement l'ambivalence du rapport pratique des habitants face l'Etat et des agents vis--vis des usagers. Dans le cadre du débat général sur la réforme des services publics, des politiques de la ville et des politiques sociales, elle révle l'écart entre la réalité sociale et ces politiques de modernisation. Cet ouvrage s'adresse aux universitaires et chercheurs en sociologie, science politique, ethnologie, aux travailleurs sociaux et acteurs locaux des services publics et de la politique de la ville.

  • Classes populaires, milieux populaires, quartiers populaires, électorat populaire... Autant d´expressions récurrentes dans les discours médiatiques et les débats politiques. Pourtant, la notion demeure floue, le « populaire » étant perçu tantôt comme une figure sociale inquiétante, tantôt comme une figure à revaloriser.
    Revenant sur plusieurs décennies de recherches et s´appuyant sur des travaux récents, cet ouvrage propose une analyse sociologique inédite. Après un retour sur la constitution d´une sociologie des classes populaires en France et ses enjeux, chaque chapitre comporte un cadrage empirique et une mise en perspective théorique : qui sont les ouvriers et les employés aujourd´hui ? Quels conditions et modes de vie caractérisent ces hommes et ces femmes ? Quelles sont les dynamiques qui animent ces groupes et en modifient sans cesse les contours ?
    Fondé sur des données historiques, statistiques et des enquêtes de terrain, enrichi de nombreux encadrés, ce manuel propose une lecture d´ensemble de la société française contemporaine, vue à partir des groupes populaires, qui en composent la majeure partie.

empty