Éditions Cairn

  • Désindustrialisation, chômage, arrivée massive des migrants, magouilles politiques. Face à ces maux récurrents, une partie de la population française lorgne du côté des partis politiques d'extrême droite.
    Dans ce climat délétère, deux policières tentent de faire la lumière sur des meurtres commis à Marseille et Hénin-Beaumont. Crimes crapuleux, racistes, politiques ?

  • Le 18 juillet 1936 commence la guerre d'Espagne dont la mémoire est restée vivace. Elle jette l'une contre l'autre les deux Espagne mais très vite se complexifie car toutes les idéologies caractéristiques du XXe siècle s'affrontent férocement dans la péninsule : celles du passé, avec les traditionalistes, tant du point de vue religieux que social, celles qui caractérisent le siècle avec les fascistes, les anarchistes, les communistes, les socialistes, les trotskystes e ... les républicains.
    Les massacres, perpétrés dans chaque camp, selon une ampleur et des objectifs différents, ajoutent à la cruauté de ce conflit qui se termine par la victoire des franquistes. Pour les républicains de toutes nuances, c'est le temps de l'exil, essentiellement en France. La retirada, en 1939, charrie en une quinzaine de jours, une immense vague de 500 000 personnes, femmes, enfants, vieillards, hommes d'âge militaire, soldats et civils. Ils sont « reçus » soit dans des centres d'accueil improvisés, soit dans des camps qualifiés par les autorité françaises « de concentration ». Les hommes, intégrés d'abord dans des Compagnies, puis des Groupements de travailleurs étrangers, participent largement aux combats de la Résistance, soit dans des groupes de guérilleros, soit dans des unités françaises. Ayant participé à la libération du territoire français, ils échouent cependant en octobre 1944 dans leur tentative d'abattre le joug franquiste. L'introduction de l'Espagne franquiste dans les instances de l'ONU en 1955 sonne le glas de leurs espoirs et ils considèrent alors que le temps de « poser leurs valises » est venu. C'est le temps d'une intégration réussie dans le contexte de Trente Glorieuses.

  • Pendant sept années, de janvier 1939 à la fin de l'année 1945, les camps d'internement n'ont cessé de fleurir sur le territoire français. On en compte au moins deux cents, petits ou grands, durables ou éphémères, ruraux ou urbains. Comment interpréter un phénomène d'une telle ampleur ? S'agit-il d'un véritable mode de gestion des étrangers, des indésirables et des opposants politiques ?
    Les premières mesures d'exception sont prises par la IIIe République finissante à l'encontre des réfugiés républicains espagnols. Elles sont amplifiées par le régime de Vichy, soucieux d'exclure de la Révolution nationale tous les partisans de l'anti-France, c'est-à-dire les rouges, les étrangers, les Juifs, les nomades et les francs-maçons. Elles débouchent en 1942 sur la participation de la police et de la gendarmerie française à la déportation des Juifs vers Drancy et Auschwitz. La dérive est vertigineuse. à chacun de ces moments, les camps d'internement ont occupé une place centrale. Sans eux, une répression d'une telle envergure n'aurait pas été possible. Quels sont donc ces camps ? Quel est donc ce « passé qui ne passe pas » ?
    Leurs noms restent gravés sur le versant à l'ombre de notre histoire. Argelès, Gurs, le Vernet, Rivesaltes, Brens, Pithiviers, les Milles, Drancy... Faut-il les oublier ? Fait-il en parler ?

  • Février 1947, Basses-Pyrénées. Un petit garçon assiste à la pendaison de son père, chasseur de Juifs pendant l'Occupation. Soixante ans plus tard, une grande ville du sud découvre chaque jour le corps supplicié d'un vieillard. Très vite, l'enquête révèle l'origine juive des victimes. Le passé d'une ville remonte alors à la surface et lance un ex-flic, Sébastien Touraine, et une jeune psychanalyste, Emma Steiner, dans une course folle contre l'histoire refoulée de la Libération. Ils ont six jours. Six jours pour mettre la main sur le tortionnaire avant qu'il ait achevé sa mission. Le compte à rebours ne fait que commencer... Et si c'était dans votre ville...

  • Crime, haine, vengeance, disparitions, et combat passionné d'une jeune femme pour sauver son amant. « Mais jusqu'où est-il possible d'aller pour exiger réparation quand la justice aveugle s'est fourvoyée ? » demande Julia. Trente ans plus tard, peut-on encore lui demander des comptes ? Pour tenter de répondre à ces questions, Nino et son grand père, Emilio, ancien guérillero, et dur à cuire, remontent le temps en sillonnant les routes, du Pays basque à la Provence, dans un cabriolet Alfa Roméo. Un livre de bord les accompagne, le journal de Julia.
    Ce texte est une version remaniée du roman paru en 2013, et qui a obtenu le prix Augiéras, en 2014, au salon Livre en fête, du grand Périgueux.

  • - 60%

    Violence

    Philippe Charrac

    Bordeaux, automne 2003.
    Un tueur en série frappe sans discernement. Sur sa piste, seul le lieutenant Lazare Servent semble capable de saisir la logique du meurtrier. Soupçonné d'être lui-même un assassin, perdu aux yeux du monde, hanté par son passé, il semble ressusciter soudain grâce à l'arrivée inopinée de sa nouvelle partenaire et la catharsis de cette nouvelle enquête sous forme de défi.
    Sa traque le mènera jusque dans l'ancien et gigantesque commissariat abandonné de la rue Castéja, où elle se terminera dans un bain de sang.

  • Neige écarlate

    Anne Waddington

    Un village perché sur les hauteurs du Tarn. Son épicerie, son médecin, son infirmière, sa carrière... et sa maison de retraite ! Un monde clos, un hiver rude et une tempête de neige qui isole le village. Des comportements qui changent soudainement, des résidents de la maison de retraite qui décèdent suite à des comportements inexplicables et la folie qui s'empare de tout le village. Paranoïa, schizophrénie, hallucinations, ce cocktail détonnant va pousser au cours de cette longue nuit d'hiver, la population à s'entretuer, chacun persuadé que l'autre en veut à sa vie ! Quelques personnes semblent épargnées et tentent de résister et de comprendre.
    Empoisonnement collectif ? Virus ? Manipulation mentale à grande échelle ? Expérience scientifique qui tourne mal ? Lorsque le jour se lève et que la tempête se calme, les rares survivants n'auront pas trouvé les réponses...
    Et si tout recommençait ailleurs ?

  • La collection Du Noir au Sud fête son centième titre ! À cette occasion 24 auteurs maison vous proposent une nouvelle noire, locale et inédite !
    Ce nombre n'était pas dans nos têtes lorsque la collection Du Noir au Sud s'est créée en 2013. Loin de s'imaginer que l'on atteindrait en si peu de temps ce nombre mythique. Loin de s'imaginer le succès que la collection rencontrerait tant au niveau du public que des auteurs. Aujourd'hui, c'est une réalité.
    L'idée de ce recueil était simple : jouer sur les mots, leur son et leur sens. Cent, sang, sans, sent, c'en, s'en et tant d'autres...
    Vingt-quatre auteurs sur la cinquantaine que nous avons publiés depuis le lancement de la collection. C'est dire la fidélité et l'engagement de la team Du Noir au Sud.

  • Moktar

    Jérémy Bouquin

    Le quartier Saragosse c'est le secteur de Moktar. Il y tient les barres d'immeubles, les avenues, la plaine de jeu, les commerces... Un véritable business à ciel ouvert, avec ses guetteurs, ses chefs de clans, leurs lieutenants. Tout ce petit monde s'est allié pour le trafic de came. Les alliances sont encore fébriles et il ne faut pas grand-chose pour allumer le feu. La ville est tenue jusqu'au jour où deux gosses se font faucher sous les balles d'une kalachnikov 7.62.

  • Adieu Lola

    Simone Gélin

    À Bordeaux, un commandant de police opiniâtre enquête sur la disparition d'une jeune fille. A l'autre bout de la France, une jeune prof, parachutée dans un collège de banlieue, fraichement débarquée dans ce milieu défavorisé, nous fait vivre ses tribulations d'apprentie romancière, au rythme des étapes d'une relation amoureuse toxique. Au Cap Ferret, dans un blockhaus, Lola se bat contre la marée. Elle revient sur trois années de son existence vécues sous l'emprise d'un pervers narcissique, et se remémore son parcours et son combat pour se libérer de cette dépendance affective et sexuelle.
    Ces deux récits nous révèlent comment les failles des êtres, l'environnement sociétal, et les aléas de l'existence peuvent favoriser ce type d'asservissement, et de déstructuration. Les destins de ces deux femmes se sont-ils se croisés ? Où et quand ? Et jusqu'où un manipulateur est-il capable d'aller pour retrouver sa toute-puissance lorsqu'il comprend que sa proie va lui échapper ? Jusqu'au crime ?

  • Noir vézère

    Gilles Vincent

    Il y a dix-sept mille ans, sous une colline de Dordogne, un homme dessine une des plus belles énigmes de l'histoire humaine. En 1919, deux rescapés de la Grande Guerre vont se glisser sous terre, poser leurs yeux sur d'impressionnantes fresques plus que millénaires. De nos jours, emmurés par accident sous les roches de Lascaux, une capitaine de Gendarmerie secondée d'un préhistorien chevronné vont mettre à jour une bien ancienne et mystérieuse scène de crime... Dans ce roman mi-préhistorique, mi-polar contemporain, l'auteur nous offre un voyage fascinant au coeur de toutes ces énigmes. Nous conte la décision d'un homme ; transcender sa condition d'humain en celle d'artiste.

  • Alice doit mourir

    Diego Arrabal

    Pour régler la succession de sa grand-mère qui vient de décéder, Alice revient dans le hameau des Pyrénées où, petite, elle passait toutes ses vacances. Une fois sur place, prise de nostalgie et en proie à une profonde remise en question, elle décide de s'installer dans la propriété familiale plutôt que de la vendre.
    Commence alors une série d'événements étranges, de plus en plus graves, dont certains voisins lui attribuent l'origine, sous-entendant qu'elle serait une sorcière. L'entente au sein de la petite communauté vole en éclat, tandis qu'Alice qui se sent surveillée est directement menacée de mort par un énigmatique corbeau.

  • Bonheur

    Christian Laborde

    Un héritage permet à Julien Beausonge de quitter la région parisienne pour le Sud. Il débarque à Ossun, dans le 65. La demeure qu'il vient d'acheter est l'une des plus anciennes du village. Chaque pièce raconte l'histoire d'une famille qui, peu à peu, devient la sienne. Qu'il sillonne les chemins du Plateau de Ger, qu'il perce le secret d'une chambre close dont il a retrouvé la clé, Julien se sent revivre, renaît, marche vers son bonheur.
    Un bonheur qu'il devra défendre...

  • Ce livre retrace la vie de Goya à Bordeaux pendant ses quatre dernières années (1824-1828). Une période d'une grande intensité et créativité artistique. Francisco de Goya y Lucientes affirme son autonomie et sa liberté, à partir des dessins et de l'expérimentation des nouvelles techniques en lithographie. De peintre de chambre du roi Charles IV, en passant par reporter de guerre, précurseur du photo-journalisme, l'artiste devient chroniqueur de Bordeaux en s'intéressant aux invisibles de la ville. Ce dernier Goya apporte un nouveau regard, peu abordé, d'un penseur et reporter en quête de vérité.
    Le livre explore son univers le plus intime, sa deuxième famille, le cercle d'amis, les sources de sa création ainsi que sa dimension journalistique, politique et philosophique. Ses dessins et portraits à Bordeaux ouvrent les portes de la modernité et restent d'une grande actualité...

  • Du sang sur la stèle

    Poms

    Etchebar, Pays basque, 1423 : Un gentilhomme souletin est assassiné dans des circonstances confuses. Cet évènement inspire le texte d'un chant La chanson de Bereterretx qui traversera les siècles.
    Etchebar, 2018 : l'acteur principal d'une pastorale - pièce de théâtre souletine - qui s'inspire de la chanson disparaît le soir de la première répétition. Et la découverte d'une chemise ensanglantée au pied de la stèle qui commémore l'évènement semble démontrer qu'il s'agit d'un meurtre. Après plus de cinq siècles, l'histoire de la chanson semble se répéter.
    Le commissaire Adamsmendy est appelé à la rescousse pour le retrouver, et retrouver en même temps les traces d'un passé qu'il croyait à jamais disparu. Ce troisième tome clôt les pérégrinations d'Adamsmendy et de son collègue Etche à travers le Pays basque.

  • Un jour, Lucas reçoit une photo, où apparaît Lola, le grand amour de sa jeunesse. Il part à sa recherche à Barcelone. Pour la retrouver, il lui faudra suivre les indices qu'elle a semés dans son sillage... Dans cette quête baroque, Lucas rencontrera des personnages haut en couleur, contemporains de Gaudi, ayant vécu pendant la grande époque de l'Art Nouveau... D'autres ayant réchappé au Fort Montjuïc, maison des morts franquiste... Tous l'aideront à renouer le fil avec Lola. Mais qui est donc Lola ? Pourquoi Lucas doit-il récupérer certains objets censés le mener jusqu'à elle ? Leur amour est-il éternel ?
    Dans ce roman empreint de réalisme magique, l'auteur nous entraîne dans les rets d'une intrigue envoûtante. Il nous convie à partager un curieux jeu de piste où les prodiges comme les secrets mènent la danse en une étrange et fascinante sarabande.

  • Quand Antoine Mesabki apprend les meurtres de deux de ses anciens camarades de lycée, il quitte immédiatement Toulouse pour partir enquêter dans les Pyrénées. Un tueur sévit dans le village fantôme des Eaux-Chaudes alors que la population est entièrement mobilisée contre la privatisation prochaine des barrages hydroélectriques.
    Entre un maire volubile et un survivaliste qui vit en ermite au milieu d'un véritable arsenal, Antoine a du mal à trouver un départ de piste. Ni suspect sérieux, ni mobile apparent.
    Tandis qu'une étrange délégation de l'entreprise norvégienne Statkraft rajoute encore plus de confusion, certains indices, récoltés comme autant de petits cailloux, vont aider l'enquêteur à remonter une piste bien plus ancienne.

  • Un soir de pluie, un vieil homme est renversé par une automobile devant sa villa de Biarritz. Banal fait divers ou point de départ d'une enquête sensible qui va faire ressurgir un massacre vieux de quarante-trois ans aux relents nauséabonds de guerre d'Algérie ? Le commandant Francis Sanlucar, de la PJ de Bayonne, mène les investigations et assure bon gré mal gré les tâches administratives du commissariat. Qui est cet homme insaisissable qui joue au justicier solitaire ? Pourquoi la famille Tardelli est-elle régie depuis un demi-siècle par la loi du silence ?
    La solution pourrait bien apparaître au détour d'une rencontre inattendue qui va bouleverser la vie du policier et l'entraîner de la côte bascolandaise jusqu'aux rivages envoûtants du Bosphore, à Istanbul...

  • Durant la Féria du Riz, en Arles, un torero, enfant du pays, est retrouvé mystérieusement assassiné dans les arènes, juste avant le paseo, quasiment sous les yeux de sa cuadrilla et des autres professionnels de la corrida prêts à entrer en piste. Un meurtre qui va plonger dans la stupéfaction le petit monde du toro, mais aussi toute une région, un territoire de nature et de culture, la Camargue. Il va revenir au commandant Sagnes de la police judiciaire et à son équipe de trouver le mobile du crime et de mettre un nom sur un assassin déterminé aux méthodes surprenantes. Et pour cela ils devront se familiariser avec un monde parfois interlope et souvent fermé, où se croisent riziculteurs et hommes politiques, russe en mal d'amour, avocats et juges, peones et picadors, financiers équivoques... Bref, les marécages sont partout !

  • Une tour oubliée où survivent des enfants, et des prédateurs qui rôdent... La Garonne insouciante lèche les quais de Bordeaux où les commerces sont florissants, l'urbanisme flamboyant. Une jeune professeur des écoles et un jeune policier tentent de sauvegarder quelques illusions. Un gamin trop malin veut venger ses copains. Le feu et la violence couvent dans les ruines jusqu'à l'emballement final.

  • Un surfeur est retrouvé mort sur une plage du Maroc. À première vue, il s'agit d'un accident mais la mère et la soeur de la victime refusent d'y croire. Face à la passivité des autorités, elles se tournent vers Antoine Mesabki, un enquêteur privé. Les deux femmes, aussi belles que troublantes, vont le convaincre de se lancer dans des recherches qui le conduiront de Toulouse à Rabat, en passant par le piémont pyrénéen. Sur sa route, il va débusquer entrepreneurs véreux, barbouzes et autres politiciens pas très nets. Il va aussi lever le voile sur un énorme scandale écologique. Une ressource naturelle qui est la plus consommée après l'eau. Une matière première indispensable qui excite les convoitises. Antoine va découvrir... la valeur du sable.

  • Corrompu

    Patrick Nieto

    Arnaud Rossignol, capitaine de police en fin de carrière à la brigade des stupéfiants de Bordeaux, peine à financer un train de vie au-dessus de ses moyens. Aussi, lorsqu'un voyou lui propose de l'argent pour tromper la vigilance de la douane maritime lors du débarquement d'un mystérieux container venant de Tunisie, il accepte sans hésiter. Mais l'opération ne se déroule pas comme prévue. Dès lors, de part et d'autre de la méditerranée, les enquêteurs engagent une course contre la montre pour découvrir la nature exacte de la marchandise entrée en France.
    Sexe, corruption, mensonges et règlements de compte sur fond de printemps arabe seront autant d'écueils pour répondre à cette question lancinante : qui manipule qui ?

  • Les confessions sont faîtes pour disparaître à jamais... Ce n'est malheureusement pas le cas de celle reçue il y a trente ans par Bertrand de Laparayre alors qu'il était jeune curé dans les Landes. De nos jours, un horrible assassinat sur la plage va ainsi venir interrompre sa balade à moto vers la Galice. Entre Contis et Mimizan, il va tâcher de survivre avec le soutien de la capitaine de gendarmerie Marcia Formentini, un tandem original confronté à la résurgence d'un lointain passé et à une enquête hors-normes.
    Cette histoire surprenante évoque une époque reculée à partir d'une hypothèse historique hardie autour de la présence Viking dans la Gascogne du Haut Moyen-Âge.

  • Un vieillard est assassiné à Bayonne, par une belle nuit d'été. Le tragique mais banal fait divers vire à l'affaire d'Etat. La victime est juive et dans un contexte de tension au Proche-Orient et de montée de l'antisémitisme, le crime est ultramédiatisé. Il prend des proportions gigantesques lorsqu'un jeune toulousain d'origine maghrébine est suspecté. Les politiques et les médias s'emballent, tandis que les banlieues s'embrasent... Policiers et juge ont pourtant des doutes.
    Leïla Laoudi, journaliste, va mener l'enquête dans une atmosphère délétère.

empty