Langue française

  • Cilka Klein n'a que 16 ans lorsqu'elle est déportée.

    Très vite remarquée pour sa beauté par le commandant du camp de Birkenau et mise à l'écart des autres prisonnières.
    À la Libération, elle est condamnée pour faits de collaboration et envoyée dans un camp de Sibérie ; c'est alors un deuxième enfer qui commence pour elle. Au goulag, où elle doit purger une sentence de quinze ans, elle se lie d'amitié avec une médecin, et apprend à s'occuper des malades dans des conditions inimaginables.
    C'est ainsi qu'elle rencontre Alexandr, et qu'elle se rend compte que l'amour peut naître même dans les moments les plus dramatiques.
    Née en Nouvelle-Zélande, Heather Morris est une romancière à succès, n°1 sur la liste des best-sellers internationaux. Les récits de survie, de résilience et d'espoir la passionnent. En 2003, alors qu'elle travaillait dans un grand hôpital d'état à Melbourne, Heather a été présentée à un monsieur âgé dont « l'histoire valait peut-être la peine d'être racontée ». Sa rencontre avec Lale Sokolov a changé leurs vies à tous les deux. Leur amitié s'est développée et Lale a entrepris de réexaminer sa longue existence lui confiant les détails les plus intimes de ce qu'il avait vécu pendant l'Holocauste.
    Heather transcrivit d'abord le récit de Lale sous forme de pièce de théâtre qui obtint de nombreuses récompenses dans les compétitions internationales avant de s'en inspirer pour son premier roman, Le Tatoueur d'Auschwitz.

    Son deuxième roman, Le Voyage de Cilka, est la suite de ce best-seller.

  • « Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d'aujourd'hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d'une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j'ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces.
    Puisses-tu un jour me pardonner. »

    Trois pays, de vibrants portraits de femmes aux destins entrecroisés.
    Quel est le lien qui les unit ? Quelle est leur véritable histoire ?

    De sa plume lumineuse et addictive, Marie Vareille nous offre une merveilleuse histoire d'amour, d'espoir et de résilience.
    « UN PÉRIPLE RICHE EN REBONDISSEMENTS, DES RETOURNEMENTS DE SITUATION INATTENDUS, UNE LECTURE BOULEVERSANTE. » Eline, de @meslivresdepoche
    Marie Vareille est diplômée de l'ESCP-Europe et de l'Université de Cornell aux États-Unis. Son quatrième roman, La vie rêvée des chaussettes orphelines s'est vendu a plus de 100 000 exemplaires et a été traduit dans plusieurs pays. Elle a reçu le Prix Confidentielles pour son best-seller Je peux très bien me passer de toi et de nombreux prix en littérature jeunesse pour sa trilogie fantastique « Élia la passeuse d'âmes », dont le prix des étoiles du journal Le Parisien.

  • « Je m'appelle Françoise d'Eaubonne et j'ai inventé trois mots qui disent tout de ma vie : phallocrate, écoféminisme et sexocide. »

    Penseuse de génie, écrivaine prolifique et militante radicale, Françoise d'Eaubonne (1920-2005) a donné forme à elle seule, dès le milieu du xxe siècle, à tous les grands principes qui traversent le féminisme contemporain. Pourtant, malgré une reconnaissance internationale, elle est tombée dans l'oubli de la mémoire collective française.
    Sous la plume d'Élise Thiébaut, l'intime et le politique se mêlent pour donner chair à une femme hors du commun.
    Un portrait passionnant et sans tabou, plus indispensable que jamais, qui éclaire à la fois le génie et les dimensions les plus subversives de cette pionnière de l'écoféminisme.
    />
    Biographie de l'autrice :
    Journaliste féministe, Élise Thiébaut est notamment l'autrice du best-seller Ceci est mon sang : petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font (La Découverte, 2017), traduit dans plusieurs pays, de Les règles... quelle aventure ! (La ville brûle, 2017) et de Mes ancêtres les Gauloises, une autobiographie de la France (La Découverte, 2019, Pocket, 2021).

  • En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d'angoisse à l'idée que le drame qu'elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
    Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n'a qu'un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins... étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde.
    La jeune femme ne s'en doute pas encore, mais les rencontres qu'elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie. Devenue experte dans l'art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu'à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler la vérité sur son passé ?
    « Avec un talent incroyable, Marie Vareille manie un style plein d'humour et de sincérité. Un roman puissant, moderne et extrêmement bien écrit. » France Net Infos
    Comme n'importe quelle fille de 30 ans, Marie Vareille croule sous les problèmes existentiels : une vie amoureuse qui passe sans crier gare du néant le plus total à la tragédie grecque, une dangereuse tendance à prendre les Mojitos pour des menthes à l'eau et une carte bleue hors de tout contrôle...
    Seul remède à ses déboires : s'inventer des histoires, elle écrit depuis qu'elle a été en âge d'aligner trois phrases sur ses cahiers Hello Kitty.
    Je peux très bien me passer de toi, son deuxième roman, a reçu le 1er prix des lectrices Confidentielles en 2015.

  • LES MÉMOIRES FICTIVES DE JACKIE KENNEDY

    Icône de la mode construite à coups de photos volées et de couvertures de magazines, « Jackie Kennedy » n'est pas la vraie Jacqueline, charismatique, intelligente et drôle. Derrière cette image se cache une femme qui a su imposer ses règles, a renouvelé le rôle de Première Dame à la Maison Blanche, et a soutenu son premier mari pendant les périodes de crise politique. Mais c'est aussi une femme qui a dû faire le deuil d'un enfant et se reconstruire après la fatidique date du 22 novembre 1963...
    Dans ces mémoires fictives, richement documentées, Hermine Simon nous offre un point de vue intimiste sur la vie de Jackie Kennedy, une femme extraordinaire qui reste à ce jour entourée de mystères.

    Biographie de l'autrice :
    Premier roman de Hermine Simon, From Jackie, with love est le fruit d'une recherche de plus de quatre ans sur le mythe qu'est devenue Jacqueline Kennedy-Onassis. En tenant compte des différents ouvrages concernant cette icône, cette biographie se propose d'être au plus près de la véritable Jacqueline, personnalité loin des clichés véhiculés par les journaux.

  • 2018.

    La vie de Jo vole en éclats suite à ce qui ne semblait être qu'un banal accident sans gravité ; pourtant, un scanner révèle qu'un anévrisme risque de se rompre à tout moment. Le neurologue lui laisse le choix : elle peut être opérée, mais les risques sont importants. Persuadée qu'elle va mourir, Jo se réfugie chez Victor, son grand-père. Ce dernier va lui montrer un pendentif qu'il a reçu d'Angleterre quelques années plus tôt, avec pour seule explication ce mot griffonné sur une feuille : « De la part de Charlotte, qui n'a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. » Victor lui révèle que Gabriel était son frère aîné, décédé lorsqu'il était enfant. Jo décide de se rendre à Ilfracombe, dans le Devonshire, afin d'aider son grand-père à résoudre ce mystère, et surtout, de réfléchir à la décision qu'elle doit prendre...

    1929.

    Charlotte et son mari, Émile, quittent leur vignoble d'Épernay pour un voyage d'affaires à New York. Sur place, la jeune femme s'éprend de Ryan, un mystérieux homme d'affaires. Lorsqu'il se rend compte de cette trahison, Émile entre dans une rage folle, la frappe et la laisse pour morte. À son réveil, Charlotte se rend compte que son mari est parti ; pire, il lui a pris tous ses papiers. Elle est effondrée : son fils de dix-huit mois, Gabriel, est resté en France, et sans papiers, elle ne peut pas le rejoindre...

    Clarisse Sabard est née en 1984 dans une petite ville située en plein coeur du Berry. Après un bac littéraire, elle s'oriente vers le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire. Passionnée de littérature et de voyages, elle vit aujourd'hui à Nice et se consacre à l'écriture. Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (40 000 ex. vendus). Elle est également l'auteure de La Plage de la mariée (+ de 30 000 ex. vendus), du Jardin de l'oubli (+ de 15 000 ex. vendus) et de Ceux qui voulaient voir la mer parus aux éditions Charleston.

  • 1912-1914

    Une riche veuve, comtesse du prestigieux domaine de Longfield Park. Un chef de la pègre londonienne. Une frêle jeune fille qui tente de survivre à la violence de son mari. Une lady éprise de liberté et bien décidée à faire progresser la cause suffragiste. Des personnages qui n'étaient pas destinés à se rencontrer vont se croiser à la faveur des événements, de ce bouillonnant début de xxe siècle.
    Des destins qui se croisent, s'entremêlent, ballottés au gré des bouleversements de la grande histoire.
    Cadre dans une grande entreprise de services, Carine Pitocchi a longtemps rédigé des articles pour des associations et des partis politiques avant de se lancer dans l'écriture de romans.
    Elle a remporté en 2019 le « Prix Romancière » du concours de la collection &moi chez JC Lattès avec son roman Toi seul.

  • Au printemps 1861, les États-Unis sont au bord de la guerre civile et la Confédération comme l'Union intensifient la conscription chaque jour un peu plus.

    En ces temps troubles où chacun joue sa liberté dans un pays sur le point de s'effondrer, les destins de trois femmes exceptionnelles s'entremêlent.
    À New York, Georgeanna Woolsey va à l'encontre de toutes les attentes de la société mondaine et s'engage comme infirmière. Lorsque l'armée de l'Union passe par la plantation du Maryland où elle est esclave, la jeune Jemma est déchirée : doit-elle abandonner sa famille ou renoncer à la liberté? Quant à Anne-May, en charge de la plantation familiale depuis que les hommes ont rejoint les troupes confédérées, son ambition dévorante ne tarde pas à l'exposer à un sort terrible.

    Un roman puissant et très actuel qui rend hommage à la force et au courage des femmes en période de guerre.


    Martha Hall Kelly vit à Atlanta, en Géorgie. Comparé à Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay, son premier roman, Le Lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux, est devenu dès sa parution un best-seller international, vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde (85 000 exemplaires en France). Le Tournesol suivra toujours la lumière du soleil est son troisième roman.

  • Claire et Julien se sont follement aimés. Un coup de foudre, un mariage et enfin, une fille, Pauline, belle, parfaite... et différente.

    Ils étaient prêts, ils la voulaient de toutes leurs forces, mais est-on jamais préparé à faire face au handicap d'un enfant ? Comment rester un couple uni, quand être parent prend toute la place ?
    Ce roman est l'histoire de Claire qui voit partir l'homme de sa vie, de Julien qui étouffe sous le poids de la culpabilité, de Pauline qui voudrait que son papa et sa maman s'aiment de nouveau.

    Un roman intime et puissant, qui nous plonge dans la réalité d'une famille déchirée que seul l'amour saurait guérir.

    « UNE ODE À LA VIE ET À LA TOLÉRANCE, QUI RAPPELLE QUE L'AMOUR D'UNE MÈRE EST PLUS FORT QUE TOUT. » Adélina, de @livrovore
    Figure incontournable de la scène littéraire francophone, Sophie Jomain a écrit plus de vingt romans en dix ans, allant de la littérature jeunesse à la comédie en passant par le roman contemporain. Elle-même mère d'une petite fille diagnostiquée autiste, elle nous livre avec M'asseoir cinq minutes avec toi son roman le plus intime.

  • 2013.
    Julia débarque dans sa famille, en plein coeur de la Touraine. Déchue d'un concours de pâtisserie dont elle était membre du jury, la jeune femme ne va pas bien et sa vie part en vrille.
    Elle décide de se rapprocher de sa famille paternelle, et surtout de Suzette, sa grand-mère, qui vient d'intégrer un EHPAD. Et si cette dernière l'accueille à bras ouverts, ce n'est pas le cas d'Alex, le cousin de Julia, qui lui en veut de son silence radio durant des années...
    Suzette propose un pacte aux deux cousins : s'ils acceptent d'habiter dans sa maison et de la vider, elle leur reviendra à son décès. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que Suzette a un grand rêve : que les deux jeunes gens recréent la pâtisserie familiale... Julia va plonger dans les affaires familiales, et va notamment découvrir l'histoire d'Eugénie, son arrière-grand-mère, qui a quitté le village en 1919 pour d'obscures raisons...
    Eugénie, qui a atterri chez sa tante, esseulée, dans les faubourgs parisiens...

    Des années 1920 aux années 1970, Julia va traverser l'histoire d'un demi-siècle aux travers des grandes figures féminines de son époque.

    Clarisse Sabard est née en 1984 au coeur du Berry. Lorsqu'un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire.
    Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (+ de 40 000 ex. vendus).
    Elle est également l'autrice de La Plage de la mariée, du Jardin de l'oubli, de Ceux qui voulaient voir la mer et de La Femme au manteau violet, parus aux éditions Charleston.

  • Inde, 1922.

    Perveen Mistry travaille dans le cabinet d'avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde. Un statut qui ne manque pas de faire débat, alors que seuls les hommes sont autorisés à plaider au tribunal... Mais quand une malédiction semble frapper la famille royale de Satapur, un petit État princier pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes), elle est la seule à pouvoir mener l'enquête.
    Le maharajah et son fils aîné sont morts l'un après l'autre dans des circonstances tragiques et les femmes de la famille se disputent le pouvoir sur le jeune prince héritier.
    Piégée dans le palais, Perveen Mistry se retrouve mêlée à des jeux de pouvoir dangereux.
    Entre jalousies anciennes et vendettas meurtrières, saura-t-elle protéger les enfants royaux ?
    Une enquête passionnante, qui nous plonge au coeur de la société indienne du début du XXe siècle et de la place qu'y occupent les femmes.

    Sujata Massey est née en Angleterre de parents indiens et allemands. Elle a été élevée principalement à St. Paul, dans le Minnesota, et vit à Baltimore, dans le Maryland. Avant de devenir romancière à plein temps, elle était journaliste de reportage au Baltimore Evening Sun. Ses romans ont remporté les prix Agatha et Macavity et ont été finalistes des prix Edgar, Anthony et Mary Higgins Clark.

  • Denis, 45 ans, est un homme triste. Englué dans ses problèmes de travail, ne sachant plus communiquer ni avec son fils ni avec son père, il voit son existence lui glisser entre les doigts.
    Mais quand il apprend par inadvertance que son ex-femme doit en épouser un autre dans trois jours à l'autre bout de la France, il refuse de laisser passer sa chance et s'embarque pour un improbable voyage. Un périple au bout duquel il pourrait trouver tout autre chose que ce qu'il cherchait.

    On s'est aimés comme on se quitte, c'est l'histoire d'un homme ordinaire, bien décidé à tenter l'extraordinaire pour reconquérir l'amour de sa vie.


    La vie n'est pas toujours très réjouissante, les actualités sont souvent tristes à pleurer. Alors, pour chasser le gris, Charlie Wat s'est mise à écrire des histoires qui, elle l'espère, sauront faire sourire.
    Elle publie son premier roman, L'amour à nu, en 2017. Elle met dans ses histoires du rose (beaucoup), du rêve (un peu), de la bonne humeur (un sacré paquet) et de la légèreté (juste un doigt), qu'elle arrose avec un brin de folie.
    On s'est aimés comme on se quitte est son sixième roman.

  • « Là où s'épanouit le jasmin se trouve la première clé. »
    Tel est le dernier message laissé à Taline par Nona, sa grand-mère, qui l'a élevée, guidée, accompagnée à chaque étape de sa vie. Celle qui lui a appris à reconnaître tout un univers subtil d'odeurs - chèvrefeuille, amande, terre mouillée... - et à les associer pour créer de nouvelles fragrances. Maintenant que Nona est morte, Taline, terrassée par le chagrin, est seule à la tête de l'entreprise de parfums créée par sa grand-mère.
    Sous le massif de jasmin du jardin, elle découvre un carnet en cuir rédigé par Louise, son arrière-grand-mère. Au fil des pages, défile sous ses yeux tout un pan de son histoire familiale : le génocide arménien, la peur, l'horreur, l'exil, mais aussi l'espoir et la renaissance. En levant le voile sur les secrets et les traumatismes du passé, Taline souhaite se libérer enfin des cauchemars qui la hantent pour pouvoir vivre sa propre vie.

    De Beyrouth à Paris, un roman puissant et empli de poésie, inspiré de l'histoire familiale de l'auteure, qui évoque les liens mères/filles, la transmission des traumatismes et rend hommage à la capacité de résilience de l'être humain.

    Ondine Khayat a publié sept romans, dont Le Pays sans adultes (Anne Carrière), Les Petits Soleils de chaque jour (Michel Lafon, Pocket, 10 000 ex.) et Debout les vieux ! (Michel Lafon, Pocket, 15 000 ex.). Elle est à l'origine du premier jeu de grattage humanitaire « Solidaires Pour un Monde Meilleur », commercialisé en 2016 par la Française des Jeux. 22 millions de tickets ont été vendus et 4% des mises, soit 2,6MEUR ont été reversé au WWF. Présidente du Fonds de Dotation Pour un Monde Meilleur qui réunit 15 ONG, elle est également psychopraticienne certifiée dans l'Approche Centrée sur la Personne et exerce dans son cabinet parisien. Son site : www.ondinekhayat.com

  • Entourée de grues, de dragons et autres merveilles de papier coloré, Florence est heureuse. Sa boutique spécialisée dans l'art du pliage japonais est un véritable petit paradis dans lequel elle évolue, loin des démons de son passé. Elle a façonné sa vie comme on crée un origami, avec un soin impeccable, jusqu'à être satisfaite du résultat. Mais un origami cache de nombreux plis, et l'apparence parfaite de la vie de Florence est une illusion qui ne demande qu'à se briser.
    Un étudiant qui entre dans sa boutique, sa soeur qui part s'installer à l'étranger, un bel homme qui croise sa route - et voilà que petit à petit, tous les secrets de Florence se déplient. Parfois, la seule façon d'avancer est de tout remettre à plat...
    « COUP DE COEUR ! UNE BELLE PLUME MAÎTRISÉE ET DÉLICATE, UNE INTRIGUE QUI NOUS CAPTIVE DU DÉBUT À LA FIN. » Clarisse Sabard, romancière
    Sarah Clain écrit depuis tellement longtemps qu'elle ne sait plus quand tout cela a commencé. Passionnée de sciences et de littérature, elle devient professeure de physique, puis décide de passer une licence, suivie d'un master, de lettres modernes. Après avoir publié plusieurs romans, elle a su conquérir le jury du Prix du livre romantique avec Origami blues.

  • Trois femmes, quatre utérus.

    C'est l'histoire de Noémie, qui se désespère de tomber enceinte et se découvre malade de cet organe dont elle attend tout.
    C'est l'histoire de Clémentine qui, enceinte, renoue avec un souvenir dont seul son utérus a gardé la mémoire, et qui va chambouler sa vie.
    C'est l'histoire de Diane qui, coincée entre son rôle de mère et son statut de fille, se débat avec le toit sous lequel elle veut protéger son foyer après s'être débattue avec les suites de son premier accouchement.
    C'est l'histoire de ce qui les lie, et de l'héritage qui les détermine. Maternité à tout prix, puissance de l'inconscient, violences obstétricales...

    Avec finesse, Sophie Adriansen nous livre trois récits entrecroisés avec, au centre de chacun, un organe auquel on attribue beaucoup, mais aussi, parfois, pas assez.


    Un pied à Paris, l'autre en Bretagne, Sophie Adriansen est l'autrice d'une quarantaine d'ouvrages en littérature générale et jeunesse. Formée au scénario à la Fémis, elle se consacre désormais entièrement à l'écriture après une première vie dans laquelle les chiffres primaient sur les lettres. Elle questionne notamment les libertés des femmes en littérature générale.

  • Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l'âme, contrairement à ses soeurs aînées. Elle s'est d'abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès.
    Lassée de ces échecs, elle s'est construit une vie raisonnable : entre un travail qu'elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux jusqu'au décès de sa tante préférée dans un accident de voiture. Jo lègue à sa nièce le petit café qu'elle tient sur le port de Carrawen Bay.
    Déterminée à prendre son destin en main, Evie n'hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour partir découvrir les Cornouailles et l'héritage qui lui est offert, sans se douter des rencontres qui vont bouleverser son destin...
    "Un récit lumineux !" - Maxi
    "Il n'est jamais trop tard pour changer de vie : c'est le message de ce délicieux feel good book." - Femme Actuelle
    Après un début de carrière dans l'édition, Lucy Diamond a quitté Londres pour s'installer dans la ville de Bath avec son mari et ses trois enfants. Et c'est depuis cette jolie ville du sud de l'Angleterre, à jamais immortalisée par Jane Austen, qu'elle écrit ses romans à succès. Au cours des dernières années, elle a vendu plus de trois millions de livres et s'est imposée comme l'une des autrices préférées des Britanniques.

  • « MINEURE PLACÉE, JAMAIS À SA PLACE »

    L'escale. Ce joli pavillon blanc de banlieue parisienne abrite huit adolescentes, leur passé et leurs souffrances, des jeunes filles « placées » en foyer. Il y a Assa, la bonne élève, sérieuse, qui se réfugie dans la littérature pour ne rien laisser paraître de ses blessures ; Céline, la fugueuse récidiviste attirée par les beaux parleurs et l'argent prétendument facile ; Lina, qui se cache dans ses joggings et joue à la dure. Elles ne s'aiment pas particulièrement, s'évitent même.
    Mais à l'automne 2019, quand la vague #noustoutes déferle sur la France, c'est ensemble qu'elles embarquent pour une fugue itinérante. Armées de feuilles et de marqueurs, elles collent leurs revendications et slogans sur les murs des grandes villes, les beaux immeubles et les gros ensembles, avec pour but de faire entendre la voix des jeunes filles placées, et de leur donner enfin une place.

    Avec humour et finesse, Mathilde Faure dépeint les réalités d'une jeunesse trop souvent invisible et nous entraîne dans une folle fugue où nos héroïnes se découvrent elles-mêmes et comprennent la puissance de la sororité.


    « UN COMBAT REPRÉSENTATIF DE NOTRE SOCIÉTÉ DANS UN FORMAT NOVATEUR, UNE BELLE AVENTURE À DÉCOUVRIR ! » La Kube
    Biographie de l'autrice :
    Éducatrice spécialisée auprès d'adolescents placés par l'aide sociale à l'enfance pendant plus de trois ans, Mathilde Faure transpose ce quotidien dans ses écrits. Son premier roman, inspiré de bribes d'histoires de toutes ces adolescentes révoltées, abîmées, joyeuses ou résignées, croisées sur son chemin, a remporté la première édition du Prix de l'héroïne engagée. Elle vit entre la région parisienne et le Burundi, où elle travaille actuellement pour Bibliothèques Sans Frontières.

  • - 50%

    Une vieille bâtisse en pierre aux volets bleus, perchée sur une colline, loin de tout. C'est là que Jeanne trouve refuge quand elle décide, sur un coup de tête, de partir avec sa collection de vinyles sous le bras pour fuir un mari indifférent et une existence qui ne lui ressemble pas.
    Cette maison est le royaume de Raymonde, une grand-mère fantasque et rebelle à la recherche d'une dame de compagnie, et de Lucas, son petit-fils. Tandis que les chaudes journées d'été défilent, tous trois s'apprivoisent et vivent une parenthèse enchantée, hors du temps.
    Mais le temps hélas ne s'arrête jamais vraiment, et la vie va bientôt les rattraper pour les obliger à grandir un peu...

    Un roman lumineux et profond qui nous parle d'amour, de perte et surtout, d'espoir.


    « CES TROIS ÉRAFLÉS DE LA VIE VOUS ATTRAPENT LE COEUR ET VOUS PARLENT D'HUMANITÉ AVEC UN SOURIRE. JULIEN RAMPIN A DÉJÀ TOUT D'UN GRAND. » - Anne-Gaëlle Huon

    Biographie de l'auteur :
    Lecteur tout-terrain, Julien Rampin partage ses coups de coeur littéraires avec ses 12 000 abonnés sur son compte Instagram @labibliothequedejuju. Son enthousiasme, son accent du Sud et ses chroniques pleines d'humour en font l'un des bookstagrameurs préférés de la communauté. Originaire de Toulouse, il vit désormais à Paris avec son compagnon. Grandir un peu est son premier roman.

  • Lydia et Freddie. Plus de dix ans d'amour, auquel un terrible accident met brutalement fin.

    Face au vide, à l'absence, Lydia se laisse sombrer, incapable de poursuivre le fil de sa vie. Jusqu'au jour où elle accepte d'avaler un médicament pour dormir et le miracle se produit : elle se réveille au côté de Freddie, bien vivant. Alors, Lydia se met à vivre pour ses nuits. Chaque soir, elle avale un cachet et vole quelques heures, des morceaux de la vie qui aurait dû être la sienne. Et chaque jour elle s'éloigne un peu plus du monde des vivants. Jusqu'au jour où elle doit choisir entre ces deux vies parallèles, entre ce monde artificiel dans lequel se déroule sa vie avec Freddie et celui dans lequel Freddie n'est plus mais où tout le reste est encore possible.

    Un roman puissant et bouleversant sur les choix que la vie nous offre.


    Josie Silver est une romantique assumée qui a rencontré son mari en lui marchant sur le pied à l'âge de vingt et un ans. Elle vit avec lui, ses deux jeunes enfants et leur chat dans une petite ville des Midlands.
    Son premier roman, Un jour en décembre, best-seller du New York Times, s'est vendu à 8 000 exemplaires chez Charleston et est paru chez Pocket en octobre 2020.

  • L'avez-vous remarqué ? Au début, tout est beau, en couple, en famille, au boulot. Et puis très vite, la nature revient au galop. La colère se révèle, la paresse s'installe, la luxure se débusque.
    Quant à l'orgueil ou à l'envie, ils se cachent de moins en moins. Sans compter la gourmandise si fréquente, ou l'avarice, encore taboue. Les péchés capitaux existent depuis la nuit des temps pour une bonne raison : ils sont inévitables.
    Scénariste et romancière Delphine Bertholon publie des romans à succès aussi bien pour adultes que pour la jeunesse.
    Ariane Bois est romancière, grand reporter et critique littéraire, récompensée par 7 prix littéraires.
    Écrivain, journaliste et scénariste, Sophie Carquain est l'autrice de nombreux ouvrages qui évoquent chacun à leur manière la liberté des femmes.
    Dominique Dyens est l'auteure d'une dizaine de romans, dont La femme éclaboussée, finaliste du grand prix des lectrices de ELLE.
    Venue à l'écriture par la poésie, Gaëlle Josse est l'autrice de nombreux romans salués tant par la presse que par le public et traduits dans plusieurs langues.
    Autrice et bloggueuse littéraire, Agathe Ruga a publié Sous le soleil de mes cheveux blonds (Stock, 2019) et fédère le Grand Prix des Blogueurs Littéraires.
    Écrivaine et scénariste, Marie Sellier a publié plus d'une centaine de livres principalement pour la jeunesse.

  • Quand Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils Marius, elle ne se doute pas que son arrivée dans le Sud sera plus mouvementée que prévue !
    Entre ses cours de yoga un peu particuliers, sa vie de mère célibataire, son original de père et son métier d'agent de bibliothèque, la jeune femme n'a pas le temps de chômer.
    Pourtant, c'est avec beaucoup de douceur qu'elle discute avec Aurore, une vieille dame de 90 ans rencontrée dans le parc voisin. Aurore qui attend toutes les semaines son grand amour, Albert, parti à New York tenter sa chance après la guerre.
    Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, c'est le présent qui va la rattraper...
    Clarisse Sabard est née en 1984 dans une petite ville située en plein coeur du Berry. Après un bac littéraire, elle s'oriente vers le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire.
    Passionnée de littérature et de voyages, elle vit aujourd'hui à Nice et se consacre à l'écriture. Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (+ de 24 000 ex. vendus).
    Elle est également l'auteure de La Plage de la mariée (+ de 20 000 ex. vendus) et du Jardin de l'oubli parus aux éditions Charleston.

  • « La Jeune Fille sur la falaise établit pour de bon Lucinda Riley comme l'une des romancières les plus douées et les plus captivantes du moment. » - The Paramus Post
    En plein chaos sentimental, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande, dans la ferme familiale. C'est là, au bord d'une falaise, qu'elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille étrange qui va changer sa vie... En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, Grania va découvrir le lien qui unit leurs deux familles depuis des années. D'une histoire d'amour impossible à Londres en temps de guerre à une relation compliquée dans le New York d'aujourd'hui, de la dévotion pour un enfant trouvé aux souvenirs oubliés d'un frère perdu, les destins des Ryan et des Lisle s'entremêlent tragiquement depuis un siècle.
    Mais quel est ce secret à l'origine de près de cent ans de chagrins ?
    Obsédante, exaltante et bouleversante, l'histoire d'Aurora raconte le triomphe de l'amour sur la mort.

  • Lola a été adoptée à l'âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.
    Sa vie va basculer lorsqu'elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d'Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.
    Mais tous les habitants ne voient pas d'un bon oeil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu'elle ne le voudrait...
    « La plume est fluide et agréable, les personnages attachants et on a eu du mal à poser le livre. » - Vendredi Lecture

  • UN PACTE ENTRE COPINES, UN EXIL, UN NOUVEAU DÉPART...
    JUSQU'OÙ IRONT-ELLES ?
    LA COMÉDIE ROMANTIQUE DE L'ÉTÉ !
    Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu'au bout des ongles, enchaîne les histoires d'amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s'exiler en pleine campagne avec l'interdiction d'approcher un homme et réaliser son rêve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s'engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.
    De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu... Réussiront-elles à tenir leur engagement ?
    « Une petite merveille » - Joanna, du blog Des bulles et des mots
    « Je l'ai aimé, je l'ai adoré, je vous le recommande ! » - Marine, du blog a touch of blue... Marine

    Prix du roman Confidentielles 2015

empty