Alma Editeur

  • Ligne de basse

    Patrick Martinez

    • Alma editeur
    • 11 Mars 2022

    Il s'assied au piano. Le soir approche. Il n'y a personne au bar ni même dans la salle où les chaises sont encore retournées sur les tables. Il hésite à poser les doigts sur le clavier. Le chemin qu'il a pris pour nourrir sa musique, ses improvisations sur des standards de jazz, le tient depuis des années éloigné des deux femmes qui ont compté dans sa vie.
    Qu'est devenue Lili, sa jeune soeur désoeuvrée et dont il pressentait qu'elle allait au-devant d'une mauvaise rencontre ?
    Pourquoi ne rend-il plus visite à sa mère qu'il savait être aux prises avec des remords, abîmée par l'alcool, seule avec les fantômes échappés de ses aventures sans lendemain ?
    Qui y a-t-il eu entre eux trois les ayant amenés à briser leurs besoins les uns des autres ?
    Patrick Martinez est originaire de Montpellier. Il vit et écrit à Paris. Il a publié en 2020, aux éditions Diabase, Les Silences de Rose.

  • Un regard bleu

    Lenka Hornakova-Civade

    • Alma editeur
    • 7 Janvier 2022

    Amsterdam, 1656. Alors que Rembrandt voit ses créanciers à sa porte, il croise dans la foule le regard bleu d'un inconnu qui immédiatement capte son attention.

    Cet homme, Comenius, est un philosophe et pédagogue tchèque qui a été contraint par la guerre de quitter son pays. Cette première rencontre signe le début d'une amitié insolite et de plusieurs face-à-face passionnés, intimes et inattendus.
    Sur fond de siècle flamboyant, nous sommes conviés à les écouter tantôt débattant des questions de leur temps, tantôt confiant leurs doutes d'homme et de père. Mais dans l'atelier, ce regard bleu qu'il faudrait parvenir à rendre sur la toile demeure insaisissable. Au fil des séances, le portrait que Rembrandt peint auquel Comenius sert de modèle devient alors l'enjeu de ces riches heures entre deux génies.

    Le peintre signera-t-il ce tableau ? Lui donnera-t-il un titre ? Rembrandt et Comenius se livrent ici un combat singulier dont l'issue est à la fois inévitable et surprenante.

    Née en 1971 en République tchèque, Lenka Hornáková-Civade vit en France. Elle mène de front l'écriture et la peinture. Giboulées de soleil, son premier roman, a reçu le prix Renaudot des lycéens 2016. Son deuxième roman, Une verrière sous le ciel, a reçu le prix littéraire Richelieu de la francophonie 2019. Elle a fait paraître son troisième roman, La Symphonie du nouveau monde, en 2019.

  • Giboulées de soleil

    Lenka Hornakova-Civade

    • Alma editeur
    • 18 Février 2022

    Prix du Renaudot des lycéens 2016
    Dans un style ample et tendre et des dialogues presque naïfs, Lenka Hornáková-Civade relate dans ce premier roman l'histoire d'une lignée de femmes bâtardes en tchécoslovaquie de 1930 à 1980.
    Elles s'appellent Magdalena, Libuse et Eva et partagent le même destin : de mère en fille elles grandissent sans père. Mais de cette malédiction, elles vont faire une distinction. Chacune a sa façon, selon sa personnalité, ses rêves, ses lubies, son parler et l'époque qu'elle traverse. Malgré elles, leur vie est une saga : Magdalena connaîtra l'annexion nazie, Libuse les années camarades et Eva la fin de l'hégémonie soviétique.
    Sans cesse des imprévus surgissent, des décisions s'imposent, des inconnus s'invitent. À chaque fois, Magdalena, Libuse et Eva défient tête haute l'opinion, s'adaptent et font corps. Au fond, nous disent-elles, rien n'est irrémédiablement tragique, même les plus sombres moments.
    Ces héroïnes magnifiques, Lenka HORNÁKOVÁ-CIVADE les magnifie encore par son écriture solide et douce, brodée, ourlée, chantante. Moqueuse aussi lorsque la kyrielle de personnages secondaires - paysans, apparatchiks, commères... le requiert.
    Née en 1971 en République tchèque, Lenka Hornáková-Civade mène de front l'écriture et la peinture. Giboulées de soleil, son premier roman, a reçu le prix Renaudot des lycéens 2016. Son deuxième roman Une verrière sous le ciel a reçu le prix littéraire Richelieu de la francophonie 2019. Elle a fait paraître son troisième roman La Symphonie du nouveau monde en 2019.

  • Klaus Klaus

    Marie Maher

    • Alma editeur
    • 4 Février 2022

    Klaus vit seul. À l'angle d'une rue. En face d'un panneau publicitaire.
    Sort rarement de chez lui. Pour aller nager, acheter des cigarettes ou faire des courses.
    S'assoit sur une pile de livres. Achètera un fauteuil le jour où il aura une bibliothèque.Demain, il louera une voiture. Pour faire la route jusqu'au village et régler la succession.
    Il emmènera l'animal qu'il n'a pas encore adopté. Pour supporter le voyage.
    Et pensera à la fille aux millions de cheveux.Marie Maher vit à Paris. Après Pour la beauté du geste, paru en 2020 chez Alma Éditeur, Klaus Klaus est son deuxième roman.

  • Kaléidoscope Nouv.

    Kaléidoscope

    Paul Andreu

    • Alma editeur
    • 3 Juin 2022

    Un architecte célèbre vient de mourir. Il laisse derrière lui de nombreuses réalisations, des projets encore inachevés, mais aussi une famille, des amis, des proches.
    Tirant le fil des liens qui ont pu exister entre ces hommes et ces femmes, le roman déroule les récits de différents personnages qui se racontent et dont l'itinéraire recoupe plus ou moins la trajectoire de l'architecte.
    Le roman démultiplie la narration sans aucun artifice, chaque récit faisant subtilement écho à un autre. Tantôt ce sont des lieux dans lesquels nous revenons, telles ces allées du jardin du Luxembourg ; tantôt des personnages qui réapparaissent ; tantôt des thèmes (le temps, l'alchimie de la mémoire, les voyages, les lieux). Autant de morceaux de vie qui reconfigurent le réel autour d'un point de vue, mais aussi par le prisme des souvenirs, comme dans l'oeil du kaléidoscope.
    Un texte étrangement prémonitoire (Paul Andreu est mort quelques mois après l'avoir achevé). La justesse de son regard, la douce mélancolie qui s'en dégage, tout comme le sourire bienveillant et distancié de l'architecte-écrivain en font un roman lumineux.

  • La symphonie du nouveau monde

    Lenka Hornakova-Civade

    • Alma editeur
    • 15 Avril 2022

    1938. À Marseille, Vladimír, tout juste nommé consul de la nouvelle Tchécoslovaquie, s'installe dans ses murs, ébloui par la vitalité du grand port. Pendant ce temps à Strasbourg, Bojena - jeune Praguoise en route pour l'Amérique - vole le bébé d'une autre émigrante, une Juive morte en couche. Ou le sauve ? En tout cas, elle poursuit son chemin avec l'enfant et sa poupée de chiffons.
    Mais à Munich, le sort de la Tchécoslovaquie est scellé. Celui de l'Europe aussi. Ce sera la guerre. Et plus que jamais la quête d'un Nouveau Monde.
    Dans ce tumulte terrible et merveilleux on retrouve l'humour, la poésie, la tendresse et la gravité de Lenka Hornáková-Civade.
    Née en 1971 en République tchèque, Lenka Hornáková-Civade mène de front l'écriture et la peinture. Giboulées de soleil, son premier roman, a reçu le prix Renaudot des lycéens 2016. Son deuxième roman Une verrière sous le ciel a reçu le prix littéraire Richelieu de la francophonie 2019. Elle a fait paraître son troisième roman La Symphonie du nouveau monde en 2019.

  • Les métamorphoses Nouv.

    Les métamorphoses

    Camille Brunel

    • Alma editeur
    • 22 Juillet 2022

    Dans le jardin d'Isis (jeune femme végane, ultra connectée, animaliste) apparaît une grue Antigone, bel oiseau étranger à l'Europe. Très vite se multiplient d'autres appparitions insolites, allant de pair avec d'inexplicables disparitions d'hommes et de femmes.


    Le monde se dérègle et se peuple d'un bestiaire stupéfiant : c'est le début d'une étrange pandémie qui transforme les humains en animaux et confronte nos sociétés à un retour définitif à l'état de nature. Témoin de la métamorphose des membres de sa famille et de ses proches, Isis parviendra-t-elle à faire face à cette épreuve qui met à mal ses propres convictions.

    Camille Brunel revient avec un deuxième roman détonnant. En hommage à Lautréamont, il pense de manière originale le monde contemporain, tirant les ficelles jusqu'au-boutistes des travers de notre société.

    « Comme toutes les dystopies, "les Métamorphoses" tend un miroir grossissant à notre société : des humains qui courent à leur perte et comprennent qu'il faut apprendre à cohabiter avec les autres vivants, une épidémie soudaine et galopante, la place démesurée du virtuel dans nos vies. » - Sophie Joubert, L'Humanité

  • Tant bien que mal Nouv.

    Tant bien que mal

    Arnaud Dudek

    • Alma editeur
    • 22 Juillet 2022

    Un petit garçon rentre de l'école. Un homme portant une boucle d'oreille lui demande s'il peut l'aider à retrouver son chat. Il conduit une Ford Mondeo. La forêt est toute proche.
    Le petit garçon de sept ans est mort en partie ce soir-là et n'en dira rien à personne.

    Délicatement, Arnaud Dudek monte sur le ring. Il raconte comment vit et grandit un enfant violé. Comment il devient adulte, père. Et ce qu'il fait lorsque, vingt-trois ans après les faits, il reconnaît l'homme à sa voix.
    « Arnaud Dudek raconte avec pudeur le quotidien avec ce « monstre » qui ne quitte jamais le narrateur, parsemé de crises d'angoisse et de doutes. Un texte délicat sur la résilience, qui se paie même parfois le luxe de la légèreté. » - Amandine Schmitt - L'Obs

  • Pas trop saignant Nouv.

    Pas trop saignant

    Guillaume Siaudeau

    • Alma editeur
    • 6 Mai 2022

    Pour certains fuir se résume à entrer dans un beau rêve. Pour d'autres les choses ont besoin d'être plus concrètes.

    Joe est de cette trempe. Il veut se sentir bien. Vivant. Pour de vrai. Voilà pourquoi, émergeant d'un demi-sommeil existentiel, il passe à l'action.
    Un beau jour, Joe, un jeune homme, employé aux abattoirs, entend à la télévision un couple retraité expliquer qu'ils ont vendu la maison pour acheter un camping-car et qu'ils vont partir sur les routes histoire de ne pas mourir idiot. Illico, Joe décide lui aussi de mettre les voiles.
    Sur son lieu de travail, il fauche une bétaillère (bestiaux compris), passe prendre son plus proche ami, Sam un enfant placé, et file au volant de l'engin sur les routes montueuses de la région. Évidemment, la gendarmerie est alertée mais la chasse à l'homme commence plutôt mollement.
    L'insurgé, l'enfant et les six vaches auront le temps de rencontrer d'épatantes personnes. Dont l'une hors-champs et dont on ne peut rien dire sinon qu'elle porte une blouse blanche.

  • Une verrière sous le ciel

    Lenka Hornakova-Civade

    • Alma editeur
    • 18 Mars 2022

    « Dans les contes de mon pays, il y a souvent trois fées qui se penchent sur le berceau du bébé pour lui souhaiter une vie de telle ou telle couleur, sous de bons auspices ou au contraire pleine d'embûches. À quoi cela tient-il ? À leur bonne humeur ? »
    Il était une fois, en 1988, une jeune fille envoyée en colonie de vacances en France par le parti communiste tchécoslovaque. Au dernier moment, sur le quai de la gare de l'Est, Ana refuse de rentrer. Elle vient d'avoir 18 ans et décide de changer le cours de son destin.
    Écrit avec la même splendide énergie que Giboulées de soleil (Prix Renaudot des lycéens 2016), Une verrière sous le ciel nous place dans le Paris de la fin des années 1980, auprès d'un personnage qui se demande comment grandir, être libre, connaître le monde au-delà des apparences. Ana le découvrira à travers les mots et les gestes des autres.
    Née en 1971 en République tchèque, Lenka Hornáková-Civade mène de front l'écriture et la peinture. Giboulées de soleil, son premier roman, a reçu le prix Renaudot des lycéens 2016. Son deuxième roman Une verrière sous le ciel a reçu le prix littéraire Richelieu de la francophonie 2019. Elle a fait paraître son troisième roman La Symphonie du nouveau monde en 2019.

  • La guérilla des animaux Nouv.

    La guérilla des animaux

    Camille Brunel

    • Alma editeur
    • 6 Mai 2022

    Comment un jeune Français baudelairien devient-il fanatique de la cause animale ?
    C'est le sujet du premier roman de Camille Brunel qui démarre dans la jungle indienne lorsqu'Isaac tire à vue sur des braconniers, assassins d'une tigresse prête à accoucher.
    La colère d'Isaac est froide, ses idées argumentées. Un profil idéal aux yeux d'une association internationale qui le transforme en icône mondiale sponsorisée par Hollywood. Bientôt accompagné de Yumiko, son alter-ego féminin, Isaac court faire justice aux quatre coins du globe.

  • Alice ou le choix des armes Nouv.

    Alice ou le choix des armes

    Stéphanie Chaillou

    • Alma editeur
    • 20 Mai 2022

    Archéologique, hypnotique, le second roman de Stéphanie Chaillou flirte efficacement avec les codes du roman policier.

    Un inspecteur de police auditionne une jeune femme, Alice Delcourt, soupçonnée du meurtre de son ancien chef de service, Samuel Tison. Nous apprendrons au fil de l'interrogatoire qu'elle a été harcelée par Samuel Tison, et que c'est peut-être là le mobile du crime, si crime il y a eu.
    Le roman tout entier tourne et retourne la question de la violence au travail. Comment réagir ? Avec quelles armes ? Celles de la légalité, par le recours à la justice, celles de la violence, en usant de la loi du talion ? Que faut-il faire ? Se venger, porter plainte, tuer, se tuer, dénoncer ?
    En témoignant, Alice Delcourt inventorie, en détails, toutes ces questions, et les émotions qui les accompagnent : peur, effondrement, haine, révolte, désir de vengeance...
    Si le roman met en scène une enquête, ce qu'il exprime avant tout c'est le besoin qu'éprouve Alice d'être entendue. Jouant du champ/contrechamp, Stéphanie Chaillou émaille la déposition de textes brefs, éclatants qui racontent les souvenirs, les espoirs, les fantômes et les peurs d'Alice, tout un arrière-monde qui permet de la localiser autrement que comme coupable et victime.

  • Rester sage Nouv.

    Rester sage

    Arnaud Dudek

    • Alma editeur
    • 3 Juin 2022

    Rester sage est un premier roman tout en légèreté, un texte qui exprime avec une joyeuse perfidie l'incroyable potentiel d'incertitudes du monde contemporain.

    Enfant, il imaginait que, s'il restait sage, il réussirait sa vie. Grossière erreur.

    À 32 ans, Martin Leroy perd tout du jour au lendemain, sa petite amie et son emploi.
    Mais il décide de se battre, prêt à tout pour remettre sa vie dans le bon sens. Il glisse un marteau dans son sac et se rend chez son ancien patron, une idée derrière la tête. Heureusement, celui-ci est absent et Martin s'installe dans un bar, attend.
    Il croise par hasard un ami d'enfance perdu de vue depuis des années, son antithèse a priori, nanti d'un travail, d'une fiancée ; lui sait comment occuper ses journées.
    Leur rencontre nous donne l'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'enfance rocambolesque de Martin auprès de sa mère-enfant vendeuse de chaussures que ses délires finiront par mener à l'hôpital psychiatrique.

    L'occasion aussi d'éviter le pire : les deux amis finiront la journée comme ils l'ont commencée, sagement, mélancoliquement, cruellement conscients que leur vie n'est pas vraiment fabuleuse et qu'il faudrait faire quelque chose... Mais quoi ?

  • Kafka a paris Nouv.

    Kafka a paris

    Xavier Mauméjean

    • Alma editeur
    • 5 Août 2022

    Septembre 1911, Franz Kafka et Max Brod débarquent à Paris. Les deux jeunes écrivains, encore débutants, laissent derrière eux leurs fastidieux emplois de bureau, sans compter, pour Franz, une famille étouffante.

    Voilà ce que l'on sait de source sûre. Autrement dit : rien concernant ce qui leur advint dans la capitale.
    Heureusement, Xavier Mauméjean, la plume alerte, poursuit leur voyage. Voici nos deux Praguois découvrant la gouaille des prostituées, les cabocheurs des Halles, les labyrinthes du Bon Marché, les coulisses du métro, les cabarets louches, le ratodrome de Neuilly... Ils croisent même un certain Apollinaire suspecté d'avoir volé la Joconde.


    Franz et Max prennent la vie à bras le corps, souvent pour rire, parfois en mourant de peur ou roués de coups. Mais l'époque est belle.
    « La balade de Kafka à Paris peut être littéraire et savante. Xavier Mauméjean parvient à en faire une fable à épisodes, cocasse et enlevée. » - Frédérique Roussel - Libération
    « Kafka à Paris se lit comme un roman d'aventure, mais chaque chapitre mérite d'être relu. » - Jean-Jacques Potaux - Liberté Hebdo

  • Tartes aux pommes et fin du monde Nouv.

    Tartes aux pommes et fin du monde

    Guillaume Siaudeau

    • Alma editeur
    • 20 Mai 2022

    Dans une ville de province aux faux airs de Far West un garçon tendre et curieux découvre qu'il n'est pas le seul à se sentir isolé.

    Un garçon et une fille s'éprennent tandis que la caissière cherche laborieusement le code-barres d'une boîte de maquereaux. Il s'attache à un collègue en manutentionnant des palettes de conserves pour animaux. Puis il remercie la propriétaire de son petit appartement pour la tarte aux pommes qu'elle lui apporte.
    En un mot il apprécie la vie telle qu'elle est. Mais, s'il a bien compris que les chiens ne volent pas - contrairement aux claques - il ignore encore l'usage que l'on peut faire d'un revolver.
    Avec un sens de l'économie du récit sidérant, Guillaume Siaudeau nous raconte le sourire aux lèvres l'épopée ordinaire d'un doux rêveur qui se lance dans la plus belle des aventures, celle qu'il appelle « le monde et moi ».

  • Pour la beauté du geste

    Marie Maher

    • Alma editeur
    • 18 Février 2022

    Retourner dans le village pour vendre la maison.
    Ça devrait être facile, elle ne l'a jamais aimée cette maison plantée au bord d'une voie ferrée.
    C'est la dernière chose à faire, les parents sont morts. L'un après l'autre. Se sont suivis de peu, mais dans le désordre. C'est parti de là. Ou de la télé qui hurlait dans le salon.

    Elle n'y est jamais retournée depuis l'accident du père. L'accident qu'on avait classé sans suite, elle ne savait pas qu'on classait les accidents. Elle ne savait pas non plus qu'à dix ans, on ne redessine pas le monde avec du café sur une toile cirée.

    Ça devrait être facile, elle a une vie maintenant.
    Revenir, vendre, accueillir tout ce qui pourra la faire tenir debout.
    Et garder près d'elle le grand chien gris.
    Marie Maher vit à Paris. Pour la beauté du geste, paru en 2020 chez Alma Editeur, est son premier roman.

  • Les fuyants Nouv.

    Les fuyants

    Arnaud Dudek

    • Alma editeur
    • 8 Juillet 2022

    Dans la famille Hintel quatre hommes décident d'en découdre avec la filiation. Mais l'herbe est-elle vraiment plus verte ailleurs ? Une tragi-comédie tendre et rosse, désopilante à souhait, construite comme un Rubik's cube.

    Jacob, David, Simon et Joseph Hintel n'ont pas vraiment l'esprit de famille chevillé au corps. Les uns après les autres, ils s'évaporent. Adieu famille, moquette et vieillesse : la vie, même ordinaire, est ailleurs. Courage, partons.
    Les trois premiers fuyants connaîtront des fortunes diverses : Jacob pose ses valises au pays de l'ennui (sidéral), David choisit les contrées éternelles (il avale un insecticide), Simon part en quête de sagesse à marche forcée (en devenant oncle actif à défaut d'être mari ad hoc). Seul le petit dernier, Joseph, hacker farouchement marxiste et amoureux transi, brise la ligne de fuite et les habitudes de la tribu.

    Arnaud Dudek propose une nouvelle tragicomédie. Ici, les personnages voudraient ne pas rester sages mais le demeurent, malgré eux. Enlevée, savamment organisée, sa mini-saga familiale, écrite en phrases courtes qui font mouche, file les chagrins et les drames de la filiation d'une voix rieuse et parfois narquoise.

  • La dictature des ronces Nouv.

    La dictature des ronces

    Guillaume Siaudeau

    • Alma editeur
    • 17 Juin 2022

    Un petit bout de terre perdu au milieu de la mer, un bouchon dans l'eau qui attend que ça morde. C'est là, sur l'île de Sainte-Pélagie, que s'installe un été le narrateur. Son ami Henri parti en voyage lui a confié la garde de la maison, du chien et du jardin. Une aubaine pour le narrateur qui s'ennuyait ferme.
    Bien décidé à sauver le potager des ronces et sa vie de l'atonie douce, il prend ses marques, observe le paysage, arpente ce nouveau territoire.
    Et fait d'étranges rencontres : un enfant inconsolable, un maire iconoclaste, un voisin au lourd secret, deux chasseurs d'étoiles...
    Petit à petit le nouveau venu se prend d'affection pour cet endroit unique et surprenant.
    L'île pourrait tout aussi bien être une planète perdue dans l'espace. Ce confinement dans un endroit improbable au large de nulle part confère à son expérience îlaise et à ses rencontres l'intensité d'un retour au monde. Lorsque son ami revient, notre narrateur fait, à regret, ses bagages mais prend soin de tapisser de sable le fond de ses chaussures.
    « Désormais, j'irai au boulot en traversant la plage, aux enterrements en traversant la plage, à mes rencarts en traversant la plage. »

  • Lundi mon amour Nouv.

    Lundi mon amour

    Guillaume Siaudeau

    • Alma editeur
    • 8 Juillet 2022

    Puisque l'agence de voyage refuse de lui fournir 2 billets pour la lune, Harry décide de se lancer dans la construction d'une fusée, faite de bric et de broc. Attention, ce livre ne vous apprendra pas à construire une fusée, même si vous y trouverez quelques pistes.

    Ce livre ne vous indiquera pas la meilleure marche à suivre pour vous rendre sur la lune, même s'il vous y aidera probablement un peu. Ce livre ne vous rendra pas moins indécis lors de votre prochain achat d'aspirateur, quoiqu'il pourrait bien vous enlever quelques doutes. Ce livre ne vous conseillera pas quel costume choisir en telle ou telle circonstance, bien qu'il y apportera certaines clés.
    Ce livre est tout sauf ça. Enfin un peu quand même.
    « Cette (...) fantaisie à la Siaudeau, gentiment loufoque, tendre et surtout poétique dit, sans prétention, notre époque et le mal qu'éprouvent certains à s'y intégrer. » - Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo
    « Guillaume Siaudeau a écrit un livre tendre et drôle sur cette espèce de folie qu'on a tous un peu, sur cette envie d'aller voir ailleurs. » - Madeline Roth, Page des libraires

  • Jupe et pantalon Nouv.

    Jupe et pantalon

    Julie Moulin

    • Alma editeur
    • 17 Juin 2022

    Avec l'alacrité d'un Almodóvar et le réalisme magique d'un Boulgakov, voici le récit d'une jeune femme moderne au bord de la crise de nerfs.

    Où va-t-on ? Telle est la grande question que se posent Marguerite et Mirabelle. Voici trente ans que ces deux jambes portent A., jeune cadre pressée d'en faire toujours plus.
    Mais plus de quoi ? Travail, enfants, amour ?
    Marguerite et Mirabelle débattent de leur grande affaire - le destin d'A. - en compagnie des autres parties du corps : Camille le cerveau, Babette la paire de fesses, Boris et Brice les bras.
    A. chute dans un aéroport, le mari s'en va, la cacophonie guette. Au bord de la crise de nerfs, la jeune femme découvre que son corps en sait plus qu'elle et décide de l'écouter.

empty