Arts et spectacles

  • L´histoire de Jenny Alpha est celle d´une jeune fille de la bourgeoisie martiniquaise née en 1910, qui débarque à Paris pour étudier à la Sorbonne, mais qui rêve de devenir comédienne. Elle deviendra chanteuse de cabaret, rencontrera Robert Desnos, André Breton et Francis Picabia. C´est dans la région de Nice que Jenny passera les années de guerre. Il faudra du temps avant qu´elle fasse enfin partie de ce théâtre français qui savait si peu faire de place aux acteurs noirs.
    Jeune Antillaise devenue vraie parisienne, Jenny Alpha a traversé le siècle. Aujourd´hui, sa voix nous raconte des mondes disparus et si proches, la Martinique coloniale du début du XXe siècle, le Montparnasse des peintres et des artistes. Aux côté d´Aimé Césaire, Léon Gontran Damas et Léopold Sedar Senghor auxquels la lie une longue amitié, elle s´inscrit dans le combat pour la reconnaissance des racines africaines de la culture antillaise. Quand elle a disparu à l´âge de 100 ans, elle travaillait à ce livre de mémoires avec Natalie Levisalles, le seul qu´elle n´ait jamais entrepris.

  • L'Olympia ! Un nom qui résume à lui seul, depuis 1893, le music-hall dans toute sa gloire.
    Voici l'émouvante saga de ceux qui, dans les coulisses, accompagnèrent les figures légendaires dont les fantômes hantent à jamais les planches magiques : Leopold Fregoli, Raquel Meller, Yvonne George, Fréhel, ainsi que les grandes figures des années Coquatrix : Édith Piaf, Joséphine Baker, Jacques Brel, Dalida, Claude François.. parmi tant d'autres. La vie du spectacle, le spectacle de la vie, leurs drames, leurs joirs, leurs illusions aussi dans un tourbillon d'anecdotes arrachées aux grandes heures d'un lieu où tous les rêves ont pu s'accomplir.

  • Imaginez un tableau ancien, représentant une vierge à l´enfant. D´une beauté sereine et envoûtante, il est dans votre famille depuis tant d´années qu´il semble n´avoir plus rien à vous apprendre. Pourtant le désir d´en percer les mystères devient de plus en plus pressant. Vous appelez des experts. Aussitôt, ils s´émeuvent : et si ce tableau, dont on a fait cadeau à votre père, était l´oeuvre d´un élève de Léonard - voire du grand maître lui-même ? Vous vous mettez à chercher, à échanger avec des universitaires et des institutions du monde entier. Les résultats de votre enquête sont rien moins qu´ahurissants. Que faire si ce tableau témoignait de l´une de plus grandes hérésies de notre temps ? Et s´il révélait une incroyable aventure que l´Église romaine catholique avait tenu à garder secrète par tous les moyens depuis des siècles ? Le DernierLéonard de Vinci par Fiona McLaren est l´une des enquêtes les plus sensationnelles de l´histoire de l´art. C´est aussi le récit du courage et de la ténacité d´une femme qui dans sa recherche de la vérité a défié l´establisment de l´art, l´histoire officielle et l´Église.

  • Jean-Yves Viollier, 59 ans, a passé 36 ans de sa vie dans de grands hebdos et quotidiens nationaux. Dans Un délicieux canard laquais, il nous conte, vécu de l´intérieur, L´Exemplaire, un hebdomadaire prestigieux qui se veut le donneur de leçons de la presse française. Il dévoile certains de ses titres de gloire, mais aussi des tricheries, des lâchetés, des bassesses. Bien entendu, toute ressemblance entre L´Exemplaire et les journaux qu´a traversés l´auteur et où il a laissé un souvenir détestable, ne serait qu´une totale, absolue et désolante coïncidence.

empty