Fayard (réédition numérique FeniXX)

  • Les Conquistadors

    Jean Descola

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 18 Mars 2019

    Que savaient sur le monde les hommes de la Renaissance ? Peu de chose. Leur science reposait sur les légendes de l'Antiquité. L'Inde demeurait mystérieuse, malgré le voyage de Marco Polo. En octobre 1492, Christophe Colomb vient de découvrir l'Amérique. S'élançant à sa suite et dans son sillage, des marins, des soldats - souvent des desperados, sans foi ni loi -, vont compléter la Découverte et poursuivre la Conquête en élargissant immensément le royaume espagnol. Ce sont les Conquistadors. Naïfs et roublards, sentimentaux et cruels, tour à tour qualifiés de bandits ou de héros, ce sont des hommes d'Espagne au courage extraordinaire. Une à une et parfois ensemble, surgissent les grandes figures de cette geste épique. Colomb, le « Découvreur des Indes » ; Cortès, qui combat l'empereur Montezuma, conquiert le Mexique ; Pizarre qui, avec une centaine de soldats, s'empare du puissant empire du Pérou ; Valdivia, qui s'empare du Chili... D'autres aussi, aucun n'est oublié : ceux qui errent du Rio de la Plata au Meschacébé, Fernand de Soto qui atteint le Mississipi, Orellana hanté par l'introuvable Eldorado. La Découverte et la Conquête ont duré cinquante ans : de Christophe Colomb (aux Bahamas en 1492) à Valdivia (fondation de Santiago du Chili en 1541). Elles portaient sur la nature, les hommes, les civilisations. De quoi stupéfier les Espagnols. Une nature multiple : archipel tropical, chaînes montagneuses, mortels marécages. Des hommes différents : Caraïbes, Aztèques, Quéchuas. Des civilisations anciennes. Qui s'en serait douté en Europe ? La première croisade coïncidait avec la fondation de l'Empire inca. L'histoire de la Conquête se déroule comme un film aux séquences dramatiques : grandes cérémonies aztèques, sacrifices humains, siège de Mexico, banquets cannibales, mais aussi la révolte des Indiens et les règlements de compte sanglants entre conquistadors. Une aventure vivante et colorée dont ressort une double conclusion : les civilisations précolombiennes étaient d'un haut niveau, les Espagnols construiront un empire, ouvert sur l'Europe, qui durera trois siècles et dont les Libertadors feront un ensemble de républiques où fait encore écho la chevauchée des Conquistadors.

  • Colette

    Colette

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 5 Avril 2019

    Si Colette garde toujours de nombreux fidèles, personne en France n'a pensé jusqu'à présent, à écrire sa biographie bien que sa vie, mouvementée et riche en événements, s'y prêtât particulièrement. Chose curieuse, c'est un Américain qui en eut l'idée d'autant plus originale qu'il a voulu que ce soit Colette elle-même qui l'écrive. En effet, Colette qui a toujours refusé d'écrire ses mémoires, sans employer le « je » des mémorialistes, s'est souvent mise en scène dans ses écrits ; et c'est en recueillant à travers son oeuvre des confessions plus ou moins directes, en les ordonnant chronologiquement, que M. Robert Phelps a réussi à nous donner une oeuvre « autobiographique » d'un très grand intérêt. Un critique américain n'a pas hésité à écrire que cet autoportrait, bien qu'involontaire, pourrait être le chef-d'oeuvre de Colette. Nous avons pensé qu'il serait injuste que cet autoportrait ne soit pas présenté au public français ; et cela d'autant plus que que le texte retrouve ainsi la pureté et la magie du style propre de Colette. Grâce à la modestie de M. Robert Phelps le miracle s'accomplit, le travail de l'assembleur disparaît, une voix s'élève, celle de Colette elle-même qui nous confesse sa vie...

  • Rock

    Collectif

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 24 Août 2015

    Sur un riff de guitare, implacablement balancé par Sitting Bull Plastic, paraît Lola Black, la star n° 1 du Heavy Metal. Silhouette nerveuse, féline, électrifiée qui erre dans la nuit percée d'incandescences. Assassinée, enlevée, retirée du monde pour communier avec le Grand Esprit de la Forêt ? Nul ne le sait. Alba et Serge Gorodish suivent sa trace, d'autant plus qu'il y a du fric à toucher : 1 million de dollars...

  • Madame de La Fayette : la romancière aux cent bras

    Roger Duchene

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 9 Novembre 2018

    Une biographie qui replace cette femme étonnante dans le contexte social et intellectuel de son époque.

  • La mémoire des palaces

    Andre Bercoff

    • Fenixx réédition numérique (fayard)
    • 8 Janvier 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Apprivoiser l'absence

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 30 Novembre 2017

    La mort de l'enfant, c'est la tragédie par excellence. Autour, la vie continue. Alors commence, pour les parents anéantis d'un coup, un long chemin de refus et d'abattement, de colère et de culpabilité : ainsi, finit par s'apprivoiser l'absence et se refermer une blessure que l'on croyait béante à jamais.
    La maman qui s'exprime dans ce livre, a connu le malheur de perdre une petite fille de sept ans. Ici, il s'agissait du cancer. Mais les causes sont multiples (maladie, accident, suicide, mort subite du nouveau-né, assassinat...). Annick Ernoult-Delcourt a voulu rencontrer les parents, les écouter, partager leur détresse, apprendre d'eux la voie de la sérénité, la communiquer.
    Par-delà ces cas particuliers, se dégage une grande leçon d'humanité, qui aidera tous ceux qui sont confrontés directement à la mort de l'enfant, ou qui veulent soulager la peine des autres.
    Un très beau témoignage, fraternel et vrai.

  • Éloge de l'âge

    Christian Combaz

    • Fenixx réédition numérique (fayard)
    • 19 Novembre 2018

    Voici un livre paradoxal, provocant. Il va contre l'opinion, aujourd'hui commune, que les vieillards sont encore assez jeunes pour profiter de la vie, faire du sport, consommer, voyager... Les jeunes gens, ou les gens encore jeunes, attendent autre chose de leurs parents âgés ou de leurs grands-parents que ce simulacre de jeunesse prolongée. Ils en attendent ce que toutes les civilisations ont attendu des vieillards : un enseignement (fût-il muet), une leçon de vie dans l'acceptation sereine de l'âge et de sa fin ultime. Christian Combaz - né en 1954 - s'insurge contre cette société qui interdit à nos vieux d'être vieux. Qui les prive du droit de tirer des leçons de leur vie. Qui les distrait, leur épargne la solitude sans laquelle nous ne sommes rien, les préfère bronzés, insouciants, insignifiants, et les pousse dans des maisons de retraite remplaçant l'amour et l'admiration qu'on leur doit par les soins qu'on leur donne. Tout cela est mensonge. Il est moins important d'être en forme que d'être en paix. Il faut accepter de vieillir, accepter la solitude, tendre vers le détachement. La vieillesse n'est pas une maladie, c'est un âge de la vie. On peut le vivre consciemment, sans tricher. "Être vieux, c'est être bien partout", dit Victor, le vieil homme (si vrai) de ce livre.

  • Une histoire de l'intelligence : l'idéocritique

    De Dieguez M

    • Fenixx réédition numérique (fayard)
    • 26 Avril 2018

    À partir d'une histoire critique de l'idée que se sont faite de la notion de raison, Platon, Aristote, Descartes, Hume, Kant, Hegel...

  • La belle à la fontaine

    Armand Lunel

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 4 Mars 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Mal d'amour

    Jean Fayard

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 7 Mars 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Une année particulière

    Anne Sinclair

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 25 Janvier 2019

    Début 1981 : Reagan vient d'écraser Carter, Khomeiny libère les otages américains, tous les augures s'accordent à donner Giscard vainqueur. La télévision bat la campagne, et David, qui aura vingt ans en l'an 2000, bredouille ses premières onomatopées. A tout hasard, sa mère, Anne Sinclair, ouvre un cahier. Fin 1981 : les journaux évoquent l'année-choc, l'attentat contre Sadate, les chars en Pologne, les grands chambardements de la télévision, le triomphe d'Yves Montand à l'Olympia, et François Mitterrand au Panthéon. Anne Sinclair a vécu tous ces grands moments. En journaliste, en femme, en mère, avant de paraître chaque jour, à l'heure du repas, sur le petit écran. Entre-temps, son fils a appris à faire des phrases ; et le cahier commencé à l'aube de cette année particulière a suivi leurs deux vies. Le voici : spontané, drôle, ému, lucide. Témoin du temps qui passe, de la France qui bouge, de la télé qui s'agite, d'un enfant qui s'éveille et rapetisse tout le reste. Une année particulière peut-être. Une année de communion sûrement, avec beaucoup de femmes qui, comme Anne Sinclair, refusent de choisir et acceptent les risques d'une vie éclatée.

  • Mon Dieu dont je suis sûr

    Jacques Loew

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 5 Avril 2019

    Ce livre commence et s'achève par un poème : un psaume de gratitude, écrit très spontanément par Jacques Loew pour fêter l'anniversaire du jour où, en 1932, Dieu a ouvert son esprit à l'hypothèse de l'invisible - pour célébrer aussi l'émerveillement du voyage d'un demi-siècle qui a suivi.
    Aujourd'hui, alors que le terme du voyage se rapproche, l'auteur confronte ces premiers germes et ce qui lui semble l'essentiel de la foi, c'est-à-dire les chemins que Dieu lui-même a tracés sur notre terre pour le rencontrer.
    Ni autobiographie, ni mémoires, même si l'auteur fait appel à ses souvenirs, ce livre est, au sens biblique du mot, le « mémorial » de la tendresse attentive de Dieu pour sa création, l'homme au sein du cosmos.

  • Vous serez mes disciples

    Jacques Loew

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 2 Avril 2019

    À Fribourg, en Suisse, le Père Loew dirige, depuis plusieurs années, l'École de la foi, et anime un mouvement apostolique, qui s'étend maintenant à toutes les parties du monde.
    Mais, comment être apôtre dans ce monde bouleversé ?
    En prenant des positions à la fois originales et traditionnelles, le Père Loew, s'appuyant sur l'Évangile et sur l'expérience vécue, répond à cette question, primordiale pour les Chrétiens, qui suscite des polémiques déchirantes entre extrémistes (intégristes et progressistes).
    Le chapitre sur l'engagement politique sera spécialement remarqué. Un prêtre, un religieux, peut-il militer dans les rangs d'un syndicat ? d'un parti politique ? Dans quel esprit, un Chrétien doit-il s'engager et combattre pour une cité humaine ? Jacques Loew livre ici, après des années de discrétion, le fond de sa pensée (sur ce point, il a dû jadis marquer son désaccord avec certains membres du clergé français).
    D'autres chapitres précisent pourquoi et comment créer, organiser, administrer des communautés de base ou petites communautés.
    Enfin, le chapitre consacré à la pauvreté vécue mérite une particulière attention.
    Les réflexions proposées, empreintes d'un grand bon sens et d'une authentique fidélité au Message du Christ, méritent de faire l'unanimité.
    Ce livre est une suite logique et spirituelle à « Ce jésus qu'on appelle christ » et à « La prière à l'école des grands priants ».

  • Les curés blancs

    Roland Cluny

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 18 Mars 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'Évangile face au désordre mondial

    Michel Schooyans

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 5 Avril 2019

    Nouvel ordre international, mondialisation, globalisation... Derrière ces mots se cachent un débat largement méconnu et un projet dont les enjeux ne sont guère mesurés. Ce débat porte sur le nouveau programme de la santé qui privilégie la médecine du corps social par rapport à la médecine de l'individu ; sur les « nouveaux droits de l'homme » que certains rêvent d'inscrire dans une « charte globale » éclipsant la Déclaration de 1948 ; sur le fondement de ces droits qui reposeraient sur un consensus toujours renégociable et invoqué comme source de droit international ; sur le genre, c'est-à-dire sur les rôles culturellement définis de l'homme et de la femme ; sur les réseaux qui concoctent une nouvelle éthique où l'influence du Nouvel Âge est évidente. Au-delà du débat, il y a un projet idéalisé aux États-Unis et dont l'union européenne est captive. Ce front commun des « satisfaits » manipule sans vergogne l'ONU et ses agences pour banaliser de nouvelles techniques d'exclusion et régenter le monde à l'aide d'une oligarchie technocratique internationale échappant à tout contrôle des citoyens et des nations souveraines. Se basant sur une documentation de première main, l'auteur dissèque ce projet. Face à ce défi, il montre la cohésion du message d'espérance et d'amour que l'Évangile offre à un monde désemparé. La nouvelle évangélisation n'est rien d'autre, pour l'Église, que la proclamation d'une grande joie : la joie de la vie, la joie de la vie en surabondance.

  • La chasse aux rêves

    Jean Fayard

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 2 Avril 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Michèle crie : il est vivant !

    Michèle

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 18 Mars 2019

    Ce livre est ouvert entre nos mains : ce n'est pas un ouvrage de morale, mais un livre de vie, qui nous aide à lire notre propre existence en profondeur pour y reconnaître les traces du passage de Jésus dans les événements de tous les jours. Merci, Michèle, de nous communiquer votre regard sur la situation des personnes défigurées, par l'alcool, la prostitution... pour y découvrir des richesses insoupçonnées et un coeur plus riche que l'apparence. Il est bon de déceler la puissance de guérison de l'Évangile, là où on ne l'attendait pas.

  • Vivre la foi en communion avec l'Église

    Alexandre C. Renard

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 18 Mars 2019

    Le titre insiste de la façon la plus opportune et la plus claire sur l'un des traits essentiels de la Foi catholique. Elle est vécue en communion avec l'Église : c'est-à-dire dans l'appartenance à la communauté de Foi. La Foi n'est pas subjective, variant avec les sentiments personnels de chaque individu, Une telle subjectivité détruirait en même temps la Foi et l'Église. L'adhésion à la Parole s'accomplit non seulement dans la solitude de la conscience, mais dans la communion de l'Église. Le roc de Pierre garantit l'unité de la Foi et de « l'Assemblée ». Cette idée de vie communautaire correspond d'ailleurs à l'une des tendances les plus manifestes de l'esprit contemporain. C'est dans « l'Assemblée » que chacun puise lumière et force, inspiration et action, qu'il se « ressource » et qu'il peut aussi, en cas de défaillance, se ressaisir. Le chrétien, s'il est une personne libre, n'est pas un isolé : il est membre du « Corps qui est l'Église ». L'auteur montre, dans un langage accessible à tous, comment un « environnement », comme on dit aujourd'hui, vivifie la Foi, l'Espérance et la Charité ; comment il favorise et développe le sens même de Jésus Christ, de l'Esprit-Saint, de l'Église. Mais le « milieu » ecclésial n'est pas extérieur à l'âme. il nourrit sa vie spirituelle. C'est en Église que le germe du baptême fructifie. et c'est pour l'extension de l'Église dans le monde que la Foi du catholique devient apostolique.

  • Faut-il réformer les sermons ?

    Louis Becque

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 7 Mars 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Livre noir des crimes américains au Vietnam

    Assises Nationales Pour Le Vietnam

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 11 Février 2019

    Ce Livre noir rassemble, pour la première fois, une documentation précise sur les crimes américains dans la période actuelle de la guerre au Vietnam : massacres et tortures, bombardements intensifs et sans discrimination, expérimentation d'armes nouvelles. Il étudie les effets sociaux et psychologiques des moyens employés sur les populations ; il est le premier dossier d'ensemble sur la guerre chimique - le biocide - crime de guerre nouveau qui anéantit toute forme de vie, pour le présent et pour un avenir indéterminé. Le Livre Noir a puisé sa documentation à différentes sources nouvelles et documents diffusés par la presse et à des travaux scientifiques français et surtout américains, dont les auteurs ont dénoncé, depuis plusieurs années, la guerre chimique. Le Livre Noir est un cri d'alarme et un appel à l'action.

  • Le château fort et la vie au Moyen Âge

    Jacques Levron

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 11 Février 2019

    Quel attrait exercent sur le public tous ces châteaux dont les architectures intactes ou les ruines romantiques se hérissent à travers la France entière ! Ils sont inséparables du décor de notre pays, mais aussi de son histoire, car ils ont été, à côté de l'église, le coeur et l'âme du Moyen Age. Jacques Levron n'a pas voulu, par ce livre, faire un simple traité des châteaux, de leurs formes, de leurs plans et de leur évolution. Grand spécialiste de l'histoire médiévale, il a animé ces pierres mortes, et à l'aide des textes, des chansons de geste et des récits des chroniqueurs, il leur a redonné la vie - une vie singulièrement colorée et attachante. L'existence de tous les jours dans les châteaux, leur rôle social et politique, sont évoqués avec maîtrise par l'auteur et illustrés d'une iconographie abondante, empruntée à toutes les époques. Ce livre constitue un vaste panorama portant sur de longs siècles. Il répond à toutes les questions qu'on peut se poser devant les impressionnantes citadelles, remplies d'histoire comme de légendes, où se côtoient grands seigneurs et humbles paysans.

  • De la grotte au chêne vert

    Casimir Barthas

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 31 Janvier 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La cathédrale de l'île de Feu

    Nicos Andreou

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 15 Février 2019

    L'île de Feu : un rocher brûlant au large de la Crète, où les militaires grecs ont relégué quelque six mille prisonniers politiques. Parmi eux, Stavros Pyriotis, étudiant en médecine déporté pour avoir saboté une expédition militaire ; idéaliste, mais homme d'action, il insufflera à ses compagnons l'esprit de révolte et suscitera une rébellion - brèche sanglante vers la liberté. Réquisitoire saisissant contre la répression en Grèce sous le gouvernement Papadopoulos, mise en accusation de toutes les îles de feu ou du diable, de ceux qui les administrent, de la torture, physique ou psychologique, La cathédrale de l'île de Feu est pourtant un livre qui chante, avec ses excès, ses dialogues colorés, ses échappées lyriques. Dans le collimateur de l'écrivain, l'entreprise révolutionnaire se transforme en un récit quasi épique, ses protagonistes en héros de roman doués d'une vie et d'une individualité indéniables, symboliques et allégoriques à la fois : ainsi, le colonel Thryllopoulos est un moderne Ponce Pilate, qui noie le bruit de répressions sanguinaires sous les airs d'opéra qu'il écoute sur son électrophone, Stavros, le héros principal, une sorte de Prométhée. Mais, plus que tout, c'est l'atmosphère qui donne à ce récit et à ses personnages leur intensité : un enfer de chaleur qui accable aussi bien les soldats que les prisonniers, enfièvre ou au contraire anéantit les esprits, envenime les plaies, et dans lequel grouillent les scorpions et hurlent les chiens policiers dressés à tuer.

  • Saint Pierre est-il au Vatican ?

    Nicolas Corte

    • Fayard (réédition numérique fenixx)
    • 11 Février 2019

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty