Plume Blanche Editions

  • Quand l'Amour entraîne l'âme vers les Ténèbres...
    À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d'Asclépion. S'il accepte, il deviendra l'un des guerriers les plus éminents de la monarchie. S'il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale. Alors que l'ombre du Renégat s'étend sur sa terre d'origine, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.
    Le premier tome d'une saga d'epic fantasy, lauréat du prix V&S Awards 2017 catégorie fantasy !
    EXTRAIT
    Je méritais mon sort. La mort pour les traîtres. Qui aurait pensé qu'elle viendrait de là ? Je me tenais au bord du précipice ; le sang coulait le long de ma hanche, noir, brûlant. Mon sabre gisait à mes pieds, au milieu des cadavres. Elle était là, devant moi, si belle, si majestueuse, si délicieusement cruelle. Je sentis à peine la lame s'enfoncer. Tout juste une brûlure comme une piqûre d'insecte. Je ne sentis pas la douleur quand je basculai en arrière, pas plus que les cailloux s'enfoncer dans mon dos lorsque je heurtai le sol. Je ne voyais qu'elle. Ses longs cheveux noirs dissimulant ses larmes. Et une ombre au-dessus de son épaule.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un très bon livre de fantasy. L'univers est complet et riche, il y a des voiles de mystères sur l'histoire et on aime ça ! - My little magical world
    Pour résumer, un livre à ne pas manquer ! Plonger dans l'univers d'Angel Arekin, c'est l'adopter ! - Ysaline Fearfaol, Prose Café
    La plume de l'auteure est à la fois poétique, incisive et prenante. - Lire-une-passion
    Je ne peux que vous conseiller de donner sa chance à ce premier tome qui semble poser les jalons d'une série riche en action, en révélations et en émotions. - Light And Smell
    L'apprenti est donc un premier tome très intéressant, avec des personnages tous plus réalistes les uns que les autres, un univers complexe et intéressant, et une histoire très bien menée du début à la fin. J'ai hâte de me plonger dans la suite ! - Chez le chat du Cheshire
    Un premier tome qui jette les bases d'un univers riche et prometteur. - Évasions Imaginaires
    Angel Arekin est donc particulièrement douée pour décrire les émotions ressenties. - Les Fantasy d'Amanda
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d'ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes, peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l'âge de 20 ans qui occupera 15 ans de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d'être couchées sur le papier. Tenshin, le deuxième tome de la saga, a été publié en 2017.

  • Macline tombera-t-elle dans les griffes du lion blanc ?
    Seïs se voit contraint d'abandonner Naïs en Principauté pour retourner de toute urgence à Macline. Mais voilà, la jeune femme s'approche dangereusement de Noterre... au risque de tomber entre les griffes du lion blanc. Toutes les fondations du pays sont menacées et risquent de s'effondrer, et au-delà, celles de leur propre existence. Parviendront-ils à protéger leur univers, leur croyance et leur vie ? Réussiront-ils à se retrouver en dépit du fossé qui les sépare désormais ?
    Grâce au troisième tome de cette saga fantasy époustouflante, replongez dans le monde de Seïs Amorgen et découvrez la suite de ses aventures !
    EXTRAIT
    Il s'accrocha à ma tunique et je dégainai Trompe-la-mort. Dès que je poussai la porte, un rouleau de fumée opaque nous sauta au visage. Liem-Sat mit la main devant la bouche et toussa bruyamment. Je fis un pas dans le couloir et tentai de percer l'obscurité. À ma droite, les flammes ravageaient le fond du corridor, ainsi que l'Aile des Princes et éclairaient de rouge et d'orange les tapisseries en feu. À ma gauche, le couloir ressemblait à un trou béant noir et oppressant, nimbé de volutes de fumée si épaisses qu'on se serait cru aveugle. Je m'engageai par là, serrant Trompe-la-mort comme si c'était une bouée de sauvetage, et Liem-Sat s'accrochait à moi, comme si j'étais la sienne. Je tâtonnais. En dépit de ma vue, j'y voyais comme dans un four. Je devais me montrer prudent, le sol était jonché de ce que tous les notables avaient laissé tomber en fuyant vers les souterrains. Les Taroghs n'étaient pas parvenus jusque-là, mais je les entendais. Ils n'étaient plus très loin. Je pressai l'allure.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Le point fort de cette saga ? Ses personnages ! [...] Angel Arekin a un don incroyable pour créer des personnages à la fois convaincants et attachants. - Blog Les Fantasy d'Amanda
    [...] ce troisième tome est toujours aussi sombre, je le trouve même plus sanglant que les précédents. L'auteur joue complètement avec nos nerfs... Je pense vraiment qu'elle a fait voler en éclats toutes mes certitudes, elle a instauré le doute en moi tout au long de ma lecture, au point qu'à la fin je ne sais plus discerner le vrai du faux. - Blog Le monde de Wendy
    Ce troisième tome est rempli de surprises constantes. Nos émotions jouent les montagnes russes et cette angoisse et cette boule de ventre qui ne s'enlèvent pas facilement. Des personnages toujours attachants en pleine quête d'identités et d'affirmations. En plus, une histoire s'amplifie en intensité grâce aux événements, aux rebondissements et aux mystères. - Nenyval, blog De fil en histoire
    C'est un gros coup de coeur et j'en redemande [...] À aucun moment on ne trouve le temps long, les personnages arrivent à nous séduire au plus haut point et on brûle de découvrir ce que l'auteure nous réserve. - Blog You can read
    Ce tome 3 fut un véritable coup de foudre. Je ne peux que vous recommander de lire cette série. Pour ma part, je vais attendre le tome 4 avec beaucoup de difficultés ! - Blog Recto verso
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d'ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes, peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l'âge de 20 ans qui occupera 15 ans de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d'être couchées sur le papier.

  • Rien ne pourra empêcher le déchaînement de leur destin...
    Après 5 longues années d'apprentissage, Seïs rentre enfin auprès des siens. Cependant, l'appel du sabre grandit en lui et, malgré ses sentiments pour elle, Seïs abandonne une nouvelle fois Naïs, pour prendre ses fonctions de Tenshin à la capitale. Le sacre du nouveau roi est l'occasion idéale pour mettre en action tout ce qu'on lui a enseigné à Mantaore... mais rien ne pouvait permettre de prévoir l'attaque d'envergure fomentée par le Renégat. En dépit de tous ces pouvoirs si durement acquis, Seïs ne peut rien y faire...
    Découvrez la suite des aventures de Seïs dans le deuxième tome de cette saga fantasy époustouflante !
    EXTRAIT
    Fer hocha la tête et considéra de nouveau son cadet d'un air aussi sec qu'une terre sans pluie.
    « Alors, ton apprentissage est terminé. As-tu réussi ? » lança Fer avec un sourire mesquin.
    La réponse dut venir, mais je ne l'entendis pas. Des frissons glacés s'égayèrent de ma nuque à mes orteils. Une douleur aigüe me traversa d'une tempe à l'autre. La nausée me saisit. Mon regard se figea sur les arbres devant moi, qui devinrent peu à peu flous et indistincts. Mes jambes flanchèrent et je me sentis partir en arrière, dans un immense trou noir.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un récit extraordinaire qui nous amène sur les rives d'un monde aux milles dangers, aux portes de la guerre. - Clemocien, Babelio
    Des personnages plus nombreux, toujours attachants ou détestables. Un monde qui prend aux tripes. Une tension du début à la fin [...] - Blog De fil en histoire
    Lecteurs, préparez-vous à bon nombre de péripéties en compagnie de Seïs ! - Blog Les Fantasy d'Amanda
    Une série que je vous conseille, car elle fait passer le lecteur par toutes les couleurs et lui fait ressentir des sentiments contradictoires qui l'empêchent de deviner l'issue de cette histoire. Un univers recherché dans un monde où le danger règne. Ce deuxième tome est un coup de foudre, j'attends le troisième livre avec GRANDE impatience ! - Blog Recto Verso
    Suite au coup de coeur du premier tome, je ne pouvais qu'enchaîner la lecture avec le second tome ! Un vrai régal, lui aussi ! - x-Ipso-Facto, Booknode
    Une lecture fluide grâce à un style magnifique emplit de descriptions fascinantes, d'actions et de suspens que je recommande très fortement ! - Melinda-3, Booknode
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d'ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes, peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l'âge de 20 ans qui occupera 15 ans de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d'être couchées sur le papier.

  • Dënorh ne pourra pas échapper à ses obligations car tel est son destin : il servira le dragon Asroth, dieu de la Mort.
    Depuis la Tour, leur demeure, les Aînés et leurs Maîtres veillent sur les Sept-Royaumes.
    Être appelé à les servir est un honneur, se lier à l'un de ces dieux est le rêve.
    Il en existe toutefois un pour lequel personne ne nourrit la moindre ambition : Asroth, l'incarnation de la Mort, qui entraîne l'esprit de ses Maîtres,
    l'un après l'autre, vers les ténèbres et nourrit leur âme du sang de la guerre...
    Dënorh parviendra-t-il à résister à l'emprise d'Asroth... ou son âme sombrera-t-elle dans les ténèbres ?
    EXTRAIT
    Le ciel s'étirait en une clarté absolue, offrant à la terre les doux rayons du soleil printanier dont la maigre chaleur se disputait avec la brise encore fraîche. Soudain, une ombre fugace me survola, parée d'éclats dorés. Je souris. Allongé sur le dos, dans l'herbe, je sautai sur mes deux pieds et m'élançai vers l'arbre qui bordait le muret de pierre, plusieurs mètres plus loin. Escalader ses branches était pour moi un exercice rodé et il me fallut à peine plus de quelques secondes afin d'atteindre mon observatoire.
    Elle était là, se baignant dans le lac qu'abritait la clôture au bas de mon perchoir. Sublime. Le soleil donnait à ses écailles des reflets mordorés, les gouttelettes que soulevaient ses mouvements ornaient ses pointes osseuses et la membrane de ses ailes d'autant de perles irisées. Lëysha était de loin la plus belle créature que ce monde abritait, j'en étais persuadé, et pour cause : devant moi se tenait la Reine des Aînés, l'incarnation de la Vie. Moment d'extase bref qu'il fallait savoir attendre pour le mériter.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    "Après quelques mots à peine, le lecteur ne fait plus partie de ce monde et se retrouve, malgré lui et très naturellement, immergé dans l'univers qui sort de l'imagination de l'auteure avec une facilité déconcertante. [...] C'est la première fois, depuis l'avénement Harry Potter en 1997, que je me retrouve dans cet état de béatitude." LeParfumdesMots, Booknode
    "L'intrigue est fascinante, le ton est juste, et la découpe assure un rythme intéressant. Une lecture que je recommande de bon coeur à tout lecteur de fantasy, tout amoureux des dragons et d'imaginaire, tout ceux qui ont encore une âme d'enfant et qui entendent l'Appel, encore et toujours." Kahlan, goodreads.com
    "Quant à la plume de l'auteure, que dire... Serenya Howell arrive facilement à embarquer ses lecteurs à bord de son imaginaire, pour le pire... mais surtout pour le meilleur ! Une lecture palpitante, à la fois dépaysante et enrichissante." Lucie, Resto Verso
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née en 1987 dans la région bordelaise, Serenya Howell a grandi entre rêveries et escapades en forêt. Fascinée dès son plus jeune âge par les histoires de dragons et autres créatures fantastiques, c'est tout naturellement qu'elle se plonge dans l'écriture. Des histoires courtes d'abord, puis des sagas entières. Elle s'oriente pourtant vers des études médicales et met même de côté l'écriture le temps de les mener à bien. Son diplôme en poche, l'intrusion d'une fratrie de dragons dans ses pensées et la découverte d'un forum d'auteurs la convaincront de renouer avec sa passion première, donnant naissance à la saga Les Aînés. Depuis, Serenya se consacre pleinement à l'exploration de multiples univers, peuplés de créatures et de magies étranges.

  • Les sombres aventures de Seïs continuent ; des révélations bouleversantes sortent de l'ombre...?
    L'aura du Porteur de Mort n'a jamais été aussi oppressante ! Alors que l'ombre des spectres du passé tend à vouloir leur dicter leur destin, Seïs et Naïs font face à de nouvelles révélations qui pourraient bien tout faire basculer. Dans les ténèbres de la montagne, les cris du prisonnier résonnent et viennent troubler leurs certitudes. Méridiane, Shaolan et Torii sont plus près que jamais.
    Découvrez l'avant-dernier tome de la saga fantasy du Porteur de Mort !
    EXTRAIT
    Je reste un instant immobile contre le battant de la porte. Conclure un traité avec Colonne de Hisse-Coeur n'est pas le plus difficile  parvenir à le faire respecter et les entraîner, tous, là où je le souhaite me paraît tout à coup irréalisable. Comment parvenir à influencer Shaolan ? Comment maîtriser le Porteur de Mort ? Et faire en sorte qu'Aldine de la Marche conserve son pouvoir jusque-là ? La tâche me semble impossible. Je me condamne à mort si je manque de prudence. Avec le Porteur de Mort qui me suit désormais comme mon ombre... Torii...
    Mon coeur manque un battement. Je serre le poing jusqu'à ce que mes articulations me brûlent, puis je reprends lentement mon souffle. Je m'engage dans le couloir et ne cesse de constater toutes les perspectives qui s'ouvrent devant moi. À la moindre erreur, ma vie s'envolera et je ne laisserai aucune trace. Hélivent disparaîtra. Le Porteur de Mort appliquera la sentence de Shaolan, qui n'aura aucun scrupule à ordonner ma mort. Il n'en a jamais eu. Shaolan méconnaît de tels sentiments. Ils lui sembleraient faibles et mal avisés. En revanche, si je parviens à atteindre mon but, alors peut-être qu'un jour, je serai enfin libre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    "Comment fait Angel Arekin pour, après 5 tomes, toujours autant me passionner et surtout ne pas me décevoir? Cinq tomes et aucune lassitude, aucun essoufflement, aucun relâchement. [...] La plume d'Angel Arekin est toujours aussi somptueuse : descriptive, riche, vivante ! [...] En très bref, c'est une tuerie. C'est complexe en terme d'intrigue, de psychologie des personnages, d'univers qui dépasse l'entendement et c'est profond aussi !" - Blog You Can Read 
    Comment fait Angel Arekin pour, après 5 tomes, toujours autant me passionner et surtout ne pas me décevoir. Cinq tomes et aucune lassitude, aucun essoufflement, aucun relâchement. Tout est calculé depuis le départ, tout s'imbrique, s'explique et j'en suis fascinée. Les tenants et aboutissants nous font parfois nous sentir tout petit, car tout ce qui s'est mis en marche depuis la sélection de Seïs, comme apprenti, nous dépasse largement. C'est beau, c'est fort, c'est tragique et ça prend aux tripes ! - Clem_YCR, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d'ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l'âge de vingt ans qui occupera quinze années de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d'être couchées sur le papier.

  • Deux peuples rivaux se vouent une haine viscérale. Pour sauver les siens, une princesse se sacrifie par un mariage en guise de paix. Cela suffira-t-il ?
    Depuis la nuit des temps, les Sombre-Lune et les Sang-de-Soleil sont des peuples ennemis.
    Les premiers, adulateurs de la Lune, vivent en Tsagaan, pays de glace et de neiges éternelles.
    Les seconds, adorateurs du Soleil, règnent en Ulaan, royaume de sable et de luxure.
    Sur le point de perdre la guerre, Sioban Calypsa, princesse Tsagaanienne, pactise avec le roi Callaghan Huxley, son ennemi.
    Elle épousera son fils ainé, renoncera à son héritage de la Lune et deviendra une princesse bâtarde en embrassant la nation du Soleil pour protéger les siens.
    Si la haine des princes héritiers à l'égard des Sombre-Lune, ne souffre d'aucune limite, le Soleil semble pourtant perdre de son influence sur ses enfants...
    À travers l'adversité des personnages et les légendes anciennes, découvrez l'avenir de ces deux cultures que tout oppose !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Tout d'abord, l'objet livre en lui-même est tout simplement magnifique. le travail éditorial est un régal pour les yeux. Concernant le roman, je l'ai lu (dévoré) en une journée (nuit incluse). Cela faisait très longtemps que je n'avais pas été aussi envoûtée par du fantasy.On se retrouve, dès la première page, plongé dans un monde, un univers qui m'a parlé, qui m'a de suite accroché. Cette opposition des astres et de leurs peuples respectifs, ces animaux sublimés. Les personnages sont très marquants, très complexes.
    L'auteur à réussi à créer une mythologie à part entière. L'intrigue est, elle aussi, en opposition entre poésie et dureté. -Bookstagram de Sarah- LisMoiSiTuPeux
    J'ai basculée toute entière dans l'univers de Morgane, pour n'en émerger qu'à la toute fin, complétement conquise et impatiente de pouvoir découvrir la suite. J'ai adoré ce monde en noir et blanc : d'un côté le soleil, de l'autre la lune; et entre les deux, un héritage de haine. Tout est extrêmement riche, que ce soit les légendes anciennes, les territoires ou les mobiliers. On s'imagine sans peine ce qui nous entoure (ou plutôt ce qui entoure les personnages). - Blog de CLEM _ YCR, You can Read
    Vibrante, passionnante, poétique, elle nous promet une histoire palpitante et envoutante. Ses mots sont précis, et magique à tels point que j'avais l'impression d'avancée au côté de Sioban et ressentir ces sentiments.
    Pour résumé, ce roman n'est pas un coup de coeur mais un coup de foudre. L'histoire est originale mêlant magie, amour, trahison, action et rebondissement. Ce livre est à la hauteur du talent de Morgan : Grandiose. - Blog de Delphine Grimouille, La Magie des Livres
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Morgane Rugraff est née en 1988 dans un petit coin de bord de mer. Fille unique, elle a toujours été élevée dans l'amour des livres et a très vite dévoré toutes les bibliothèques alentour. Le goût de l'écriture lui est venu très tôt et elle a écrit son premier roman à quinze ans, pendant ses années d'internat.

  • Ombres

    Angel Arekin

    Les humains se sont retranchés dans des bases souterraines pour fuir les Ombres qui se nourissent de leur vitalité...
    Le sang est une arme.
    Celle des Ombres.
    Ces créatures sans visage qui détruisent les Hommes.
    Quel lien les unit à Kira ? Le seul et unique soldat capable de les anéantir afin de protéger l'espèce humaine, cloîtrée sous terre, régie par la terreur.
    Seulement voilà, tout pouvoir demande des sacrifices. Et Ellis, jeune recrue, est désignée pour devenir sa nouvelle Source, celle dans laquelle il plongera sans hésitation pour se nourrir de l'énergie nécessaire pour alimenter son pouvoir... même si pour cela, il doit lui voler sa vie.
    Découvrez un univers post-apocalyptique sombre qui interroge l'humanité et son intemporelle hiérarchisation des pouvoirs !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    L'univers de Angel Arekin est très très sombre, sanglant, et tellement vaste. On y trouve une réflexion sur l'humanité plutôt pertinente et glaçante. L'écriture est fluide, imagée, détaillée, très visuelle. Certaines scènes m'ont vraiment marquée tant j'ai eu l'impression de les vivre, comme l'entraînement course poursuite dans les souts. Kira et Ellis sont des personnages qui prennent une place monstre, entre leur charisme, leur répartie et leur côté mauvais garçon/fille. Leur relation est aussi nuancée que l'est l'univers des Ombres. - Clem_YCR, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Angel Arekin - Rédactrice depuis 3 ans dans une agence de communication, elle écrit depuis plus de 10 ans. Le Porteur de Mort, qui initie un nouveau cycle fantasy, est son premier roman.

  • Alex ambitionne, en tant que journaliste, de faire la première page. Elle accepte alors de faire équipe avec sa meilleur amie policière pour élucider de nombreux meurtre dans un quartier... surnaturel !
    Alex est une journaliste en devenir.
    Une journaliste qui n'a pas encore eu son premier véritable article, celui qui ferait décoller sa carrière, celui qui révélerait son immense talent.
    Cora, sa meilleure amie, est flic. Ensemble, elles se lancent dans une enquête au sein du quartier surnaturel... un endroit qu'Alex fuit comme la peste depuis toujours.
    Seulement voilà, les cadavres de jeunes femmes commencent à s'accumuler. Si rien ne semble les relier, elles portent pourtant toutes un mystérieux bracelet rouge au poignet.
    Entre métamorphes, vampires, lapins sado-masos et même ange déchu, vos intestins ont intérêt à être bien accrochés !
    Découvrez le premier tome de cette saga policière et fantastique dans laquelle vous rencontrerez nombres de créatures !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - L'histoire est tes bien écrite. Le côté surnaturel de son univers est amené avec un naturel qui le rend réaliste. Je me suis prise au jeu et investie dans l'enquête au côté d'Alex. On n'y rencontre des vampires, des loup-garou et Samael. Oh samael. - Diamant, Booknode
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née en 1978 à Grenoble, Léna Jomahé a eu pendant plusieurs années la bougeotte. Après quelques allers-retours entre Bordeaux et la Martinique, elle a décidé de déposer définitivement ses valises dans le sud-ouest de la France, en 2013. Très grande passionnée des lectures de l'imaginaire depuis son plus jeune âge, elle a toujours rêvé d'écrire. En 2013, elle décide de se jeter enfin à l'eau. Ce sera la naissance de sa première saga Les Oubliés - Tome 1 : Derniers Jours. Blood Witch, sa seconde saga, sortira courant 2019.
    Avec les pieds sur terre et la tête dans les nuages, son imagination toujours en ébullition la met à rude épreuve, ses doigts brûlent de nouvelles histoires à coucher sur son clavier et elle aimerait disposer de journées de cinquante-trois heures et vingt-huit minutes exactement afin de pouvoir se consacrer à toutes sans exception.

  • Entre le passé et le présent, ce tome est dédié à Séïs qui doit désormais tout quitter pour protéger Naïs et son fils aux pouvoirs mystérieux...
    Séïs n'a plus le choix.
    Pour protéger Naïs et son fils aux pouvoirs mystérieux, il doit tout quitter : Asclépion, la confrérie des Tenshins et peut-être même ce qui lui restait encore d'humanité.
    À l'ombre de toute chose, la silhouette du Porteur de Mort n'est jamais loin.
    En Ulutil, la terre de toutes les légendes, loin des affres de la guerre, Seïs espère vivre en sécurité... mais peut-on réellement échapper à son destin ?
    Retrouvez Seïs et ses proches sur la terre de toutes les légendes, l'Ulutil, dans le quatrième tome de cette série fantasy. Pourront-ils échapper à leur destin ?
    EXTRAIT
    Je ne peux pas l'accepter, peu importe les erreurs que j'ai commises, il ne doit pas en payer le prix. Je n'ai pas fini ce que j'avais à réaliser. Et Naïs est là. Elle m'observe avec ce regard à fendre un mur. Ils ne savent pas que, quoi qu'il lui arrive, quoi qu'il lui fasse endurer, elle survivra. Rayne est différent. Rayne n'est pas tout à fait humain, mais pas tout à fait... autre chose non plus.
    Je ne peux pas perdre.
    Les mirages dansent sous mes yeux. Le vent soulève le sable en rouleaux et balaie la lice. Mon bras droit me fait souffrir. Du sang coule abondamment de la plaie et goutte sur le sol en de longs filaments. Le sable est rouge à mes pieds. Cela n'a pas d'importance.
    Je ne peux pas perdre.
    Concentre-toi. Je n'en ai pas fini. La mort m'entoure. L'odeur du sang empoisonne l'air. Rayne a besoin de moi. Je ne peux pas l'abandonner après l'avoir jeté sur les routes comme un mendiant. Je ne peux pas perdre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE 
    Bon sang, ce que c'est bien ! Une écriture toujours aussi soignée, des images qui frappent le coeur et l'esprit, des personnages plus au bord du gouffre que jamais...- Lysiah, Booknode
    Voilà... j'ai terminé le quatrième tome du Porteur de Mort et je suis amoureuse de cette saga. Cela faisait plusieurs mois que j'en repoussais la lecture et, comme d'habitude, une fois commencé je n'ai pas pu le lâcher. Encore un coup de coeur pour cette pépite de Angel Arekin - Clem_YCR, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEURNée en 1981 à Brive-la-Gaillarde, Angel Arekin partage sa vie avec sa famille, son boulot, la littérature, le cinéma, les mangas, le web, les amis, et si cela ne suffit pas, avec ses pages d'ordinateur sur lesquelles se dessinent de nouveaux mondes, peuplés de créatures étranges. Passionnée de fantasy depuis sa découverte du Seigneur des Anneaux, diplômée en histoire médiévale et inspirée par les collines verdoyantes de Corrèze, Angel bâtit une épopée fantasy à l'âge de 20 ans qui occupera 15 ans de sa vie. Le Porteur de Mort est né, et à travers lui, de nouvelles histoires brûlent déjà d'être couchées sur le papier. Tenshin, le deuxième tome de la saga, a été publié en 2017.

  • Passer la nuit

    Bastienne

    Raven est une jeune femme courageuse qui, au détour d'un chemin, rencontre une magicienne douteuse et se retrouve, bien malgré elle, au centre d'une quête qui la dépasse...
    L'emprise de la Nuit sur le monde s'accroit.
    L'emprise de la Nuit sur le monde effraie.
    L'emprise de la Nuit sur le monde corrompt.
    Face au chaos qui avance et aux jours raccourcis par l'hiver, Raven parcourt le monde pour tenter de survivre.
    Lors de sa rencontre avec Shaïa, une étrange et cruelle magicienne, sa vie bascule.
    Et si elle possédait le pouvoir de passer la Nuit ?
    Plongez dans cet univers fantastique où une force surnaturelle poursuit toutes les créatures vivantes habitant sur cette planète !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    J'ai adoré partir à l'aventure avec Raven , m'inquièter pour griffes cassées et découvrir de somptueux paysages et des personnages originaux , tout humain ou animal soient-ils, qui nous saisissent tous par leur singularité.
    J'ai embarqué avec Raven dans toutes ses péripéties fantastiques , toujours sous la pression invisible mais latente de cette nuit qui nous tient en haleine. Le style de l'auteure est fluide et complet , les descriptions permettent de faire vivre les paysages et nous permettent de nous immerger dans son monde . Les personnages sont complexes, montre d'une volonté de l'auteure de ne pas s'arreter à une lecture simpliste de la mentalité de ses personnages. On voit qu'ils ont été construits avec perspicacité et intelligence .
    De plus , ce livre est très fluide et très agréable à lire grâce aux choix du vocabulaire et des tournures de phrases de l'auteure . Enfin , un livre magnifique , tant par le choix de l'illustration de sa couverture que par les choix de présentation des pages qui en font un véritable petit bijou. Pour moi, un véritable coup de coeur ! - Tytymy, Babelio
    Je n'avais jamais vu un livre aussi travaillé que ça, en sachant que je l'ai lu en ebook, en papier il sera surement encore plus impressionnant. J'ai beaucoup aimé ma lecture, cela faisait un moment que je n'avais pas plongé dans un univers si imagé. L'auteure a imaginé un monde tout à elle, et même si l'histoire se passe principalement dans des décors qu'on connait, le contexte lui est totalement inventé. On plonge dans un monde de mystère et magie. Mais aussi de terreur, car les habitants, humains et animaux, sont pourchassés par une force surnaturelle. - MummyBooks, Babelio

  • Que se passe-t-il lorsque deux esprits ne doivent plus faire qu'un ?
    À toi, l'aîné,
    Guerrier, courageux et vaillant
    Fier protecteur de la cité
    Et de ses enfants
    Que les Dieux
    Soient miséricordieux
    Et t'accordent la paix
    Celle que tu ne trouveras sans doute jamais
    À toi, le cadet,
    À l'amour pur et sincère
    Seul à pouvoir enfanter
    Tu deviendras père ou mère
    Que les Dieux
    Soient miséricordieux
    Et t'accordent la fertilité
    Car sans elle, tu es condamné
    À toi, le benjamin,
    Dévoué et polyvalent
    Savant, artisan, ou médecin
    Ta famille sera la cité dorénavant
    Que les Dieux
    Soient miséricordieux
    Et t'accordent la compassion
    Puisses-tu exercer le métier choisi avec passion
    Que les Dieux protègent et guident,
    Tous ces enfants au destin scellé
    Car entre leurs mains frêles et timides
    Se joue l'avenir du monde entier.
    Entre dystopie, fantasy et romance, découvrez le premier tome d'une série poignante à l'intrigue menée tambour battant sous la plume d'une auteure pleine d'imagination.
    EXTRAIT
    Assise, je caresse l'intérieur de mon poignet gauche et passe mon pouce sur chacune des six lunes noires qui représentent les grands piliers du Royaume. Difficile de les oublier lorsqu'ils sont tatoués sur votre peau. Même si, pour ma part, je n'ai pas besoin d'un aide-mémoire pour m'en rappeler, en particulier aujourd'hui. 
    Le corsage de ma robe me coupe le souffle et m'oblige à me relever. Je me reconnais à peine dans le miroir. Habillée et maquillée de cette façon, je ressemble à l'une de ces poupées que l'on offre aux enfants. Déconcertée, je tourne sur moi-même en guettant mon reflet. Si le vêtement est magnifique, mon visage, lui, paraît terne et fatigué. Mes paupières boursouflées donnent l'impression que mes globes oculaires pourraient sortir à tout moment de leurs orbites, tandis que les cernes bleutés qui creusent mon visage me vieillissent de deux bonnes années. J'ai bien essayé de camoufler le tout à grand coup de poudre irisée et de fards colorés, mais même le maquillage ne réussit pas à dissimuler les signes d'une nuit agitée. Ce n'est pourtant pas faute de m'être couchée tôt. Réveillée au beau milieu de la nuit par un affreux cauchemar, je n'ai réussi à dormir que quatre heures. Même si ce n'était qu'un mauvais rêve, la vision de ma soeur baignant dans son propre sang est restée gravée dans mon cerveau et depuis impossible de retrouver le sommeil. 
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Julie Jodts nous plonge de suite dans l'histoire, dans cette société et dans la famille Stender. [...] Les personnages sont extrêmement bien travaillé qu'ils soient principaux ou secondaires. Nous avons des personnages tous différents et tous attachants. - MarjolaineP, Mesliburu

  • Une nouvelle aventure se cache peut-être derrière la prochaine étoile...
    Alors que le navire spatial du Capitaine Alexandra Levisky frôle les frontières de l'univers, personne ne s'attend à ce que la maladresse d'un membre de l'équipage libère une des légendaires Baleines célestes.
    Seulement, la gigantesque fuyarde se dirige droit vers le coeur historique de la galaxie, au risque de détruire plusieurs mondes sur son passage...
    À travers ce récit de space-opera, plongez dans un monde qui joue avec les frontières de l'univers et suivez les aventures de l'équipage du navire spatial du Capitaine Levinsky, confronté à une gigantesque légende : la baleine céleste.
    EXTRAIT
    - Elle déviera sa trajectoire, affirma-t-elle avec le plus de conviction possible. Il suffira de couper les moteurs pour se rendre inerte comme un caillou.
    Les moues de son équipage trahirent l'échec de son pouvoir de persuasion. Peu importait, elle ne leur demandait pas de croire en son plan, seulement de l'exécuter.
    - Boris, quand tu es prêt.
    - Attendez ! s'exclama le naturaliste.
    Ce dernier farfouillait avec énergie dans la besace brune qui n'avait pas quitté son flanc depuis qu'il était monté à bord de l'Éloïse. Il en sortit une tablette numérique, sur laquelle il se mit à pianoter.
    - Je vais tenter d'identifier la fuyarde, expliqua-t-il. Je tiens à jour les graphes stellaires de toutes les créatures que j'ai croisées. Si le spécimen est connu, je pourrais peut-être vous renseigner sur son tempérament. Certaines baleines sont plus bornées que d'autres.
    Alexandra opina du chef, absorbée par la créature. L'animal forçait l'admiration. Si grande, si puissante et si paisible. Le mouvement régulier de ses nageoires avait un côté reposant, hypnotisant.
    - J'espère que tu es aussi pacifique qu'il le promet, murmura-t-elle.
    Nathan peinait à contenir son excitation alors qu'il pianotait sur la tablette. Il y avait trop longtemps qu'il n'avait pas fait d'expédition. Aussi démuni qu'il se sentît face à la tâche, il se réjouissait de pouvoir enfin prouver l'utilité de sa discipline.
    - Alors, cette identification ? demanda la jeune femme d'un ton enjoué. Nous vous attendons pour lancer la manoeuvre, vous savez.
    Nathan écarquilla les yeux.
    - Oh, il ne fallait pas, bredouilla-t-il.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    En résumé, un petit livre qui a su me prendre dans ses filets. Un voyage spatial très bien mené, avec des personnages hauts en couleur et des êtres magnifiques. Une intrigue qui tient la route et tient en haleine son lecteur. On veut savoir le pourquoi du comment, et cette explication est... à la fois étonnante et bien trouvée ! - Blog Lire-une-passion
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née juste avant la chute du mur de Berlin, mais pas suffisamment prodige pour s'en souvenir, Élodie Serrano se passionne pour les littératures de l'Imaginaire depuis l'enfance. À quinze ans, elle découvre les forums d'auteurs et écrit ses premières nouvelle entre deux fan-fictions. S'en suit un long hiatus dû à ses études vétérinaires. Des années plus tard, Élodie reprend l'écriture en main et s'installe à Lyon. Tandis que ses premiers textes paraissent dans des supports variés tels que la revue québecoise Brins d'Éternité ou l'anthologie annuelle de Malpertuis, elle s'essaie enfin aux romans. Naissent alors Les baleines célestes, reflet de son amour pour le space opéra et sa fascination pour le monde du vivant.

  • Suivez une jeune fille dans des aventures temporelles inédites !
    Prune rêve de quitter notre monde pour explorer l'Outre-Temps. Mais voilà que cette merveilleuse idée de voyage se transforme en fuite, le Gel sur ses talons. Alors que la jeune fille pensait juste échapper à son quotidien, elle se retrouve au centre du drame qui s'apprête à déchirer les Temps et les plonger dans les ténèbres.
    Plongez-vous dans cet univers complexe, menaçant et surprenant, avec le premier tome de cette saga fantastique trépidante !
    EXTRAIT
    - Qui donc?? Qui êtes-vous??
    - Prune, sa fille. Vous ne vous souvenez sans doute pas de moi. J'ai besoin de savoir où se trouve ma mère. Vous êtes sans doute parmi les der-nières personnes à l'avoir vue.
    Nouveau silence.
    - Je ne vois pas de qui vous parlez. Je vous demanderai de cesser de m'importuner.
    - Vous mentez?!
    Prune se mordit la lèvre aussitôt, mais il était trop tard. Soudain, l'idée que la police puisse être chez Claire lui traversa l'esprit. Elle raccrocha précipitamment. Le souffle court, elle tendit le téléphone à Sandro.
    - Elle cache quelque chose. On ne peut pas prendre le risque de rester en ligne trop longtemps.
    Sandro ouvrit de grands yeux.
    - Tu crois que...
    Le smartphone se mit à sonner. D'abord tout bas, puis, comme s'il gagnait en confiance, il se mit à vociférer un refrain de heavy métal. Kavo s'enfuit avec un cri, Ophélie se boucha les oreilles, une expression horrifiée sur le visage. Nattog bondit, main tendue pour s'emparer de l'objet, mais d'une manipulation rapide, Sandro fit taire les hurlements.
    - Vous êtes fou?? gronda l'hybride. Vous allez nous faire repérer?!
    - Ce n'est pas ma faute?! C'est la vieille qui rappelait?!
    Prune se pencha sur le numéro affiché. Il ne se trompait pas.
    Nous devons encore changer de cachette. Ou quitter ce Temps, ça devient trop serré.
    Le téléphone émit un bref vrombissement d'insecte en colère. Sandro jura entre ses dents.
    - Il y a un message.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Ce premier tome d'Outre-Temps est une merveille ! Nous sommes happés dans un tourbillon d'aventures, nous traversons le voile des temps et en ressortons stupéfaits et fascinés par la complexité du monde et des personnages qui se déploie sous nos yeux. J'ai eu un vrai coup de coeur pour la richesse de cet univers et j'attends déjà impatiemment la suite des aventures de Prune et de ses amis ! - Blog Les rêveries d'Isis

  • Le chemin de la jeune Méliane va croiser celui de la Bête. Les dangers guettent...
    Trahison.
    Complots.
    Voilà que le destin guide les pas de Méliane aux pieds de la Mérilara, ce mystérieux arbre couvert de roses, protecteur et gardien d'une famille royale déchue.
    Dans l'ombre, rôde la Bête, monstrueuse et redoutable, que Méliane devra apprivoiser pour sauver les siens.
    « Il ressemblait à un prédateur. Dangereux, sauvage et il était aussi autre chose. Quelque chose d'indéfinissable. »
    La Bête saura-t-elle ouvrir son coeur ?
    EXTRAIT
    Les larmes ne s'arrêtaient pas de couler et traçaient des sillons salés sur ses joues blêmes. Sa respiration haletante résonnait à ses oreilles. Sa poitrine se soulevait rapidement sous ses sanglots heurtés. Ses cheveux collaient à son front et retombaient sur son visage. Ses mains tremblaient si fort qu'elles ne pouvaient plus rien retenir.
    Tant de souffrance...
    La douleur menaçait de l'entraîner vers l'abysse. Ses yeux brouillés ne voyaient plus rien... rien hormis cette mare de sang que la neige, si blanche à côté, ne pouvait absorber.
    Par Freyja, il y avait tellement de sang. Ses paupières se fermèrent. Un cri rauque déchira sa poitrine. Si elle avait su... Si elle avait su ce jour-là, aurait-elle ouvert cette porte close?? Si elle avait compris qu'une telle souffrance l'attendait, aurait-elle laissé cet amour la submerger ainsi??
    Si seulement elle avait su...
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Ophélie Duchemin a une plume incroyable, mélodieuse et pleine de poésie. Elle arrive à faire surgir dans l'esprit des images d'une douceur incroyable et d'une beauté infinie. Elle arrive également à murmurer au coeur du lecteur et à lui faire passer des sentiments forts. despagespoursenvoler_, Babelio
    J'ai beaucoup aimé le travail de l'auteure sur ce conte, elle n'a pas hésité à le travailler en profondeur et en détails afin d'en faire une histoire plus aboutie et avec bien plus de reliefs que le conte de base. - aucoindeden.blogspot.com
    Ce conte revisité est tout simplement merveilleux. Ce que l'auteure en a fait est vraiment remarquable. Je l'admire ! Les idées sont excellentes et bien ficelées rendant un final parfait. Vraiment, l'univers créé par l'auteur est magique, unique. [...] Ce livre est un véritable coup de coeur dont j'ai vraiment eu du mal à me séparer. Il m'est resté à l'esprit durant des jours. C'est une véritable pépite. [...] Je ne peux que vous recommander cette magnifique histoire qui vous plaira, j'en suis certaine. - Mwa-Audrey, Booknode
    Une plume divine, fluide et enchanteresse qui saura ravir les coeurs de TOUS les lecteurs, même des plus récalcitrants... Je ne le répéterai jamais assez mais... FONCEZ pour découvrir ce coup de foudre !!!!!!!! Recto Verso
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Ophélie Duchemin

  • Une jeune héroïne découvre qu'il existe autre chose que le Royaume de Shilla sur lequel règne le Chef Suprême.
    Le Chef Suprême sait tout.
    Le Chef Suprême voit tout.
    Paulownia et sa famille vivent dans le Royaume de Shilla.
    Eux, comme tous les habitants, consacrent leur vie à ce Chef Suprême sans qui, ils en sont convaincus, rien ne pourrait exister.
    Seulement, quand Paulownia et sa jeune soeur Yon tombent dans un puits à sec, leur destin dérape, leur avenir s'ouvre sur un horizon nouveau, car souffle au milieu des cendres, la promesse d'une liberté jamais rêvée...
    Découvrez le premier tome d'une saga de fantasy aux parfums dystopiques.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Après une brillante uchronie en plusieurs tomes (Lebenstunnel), Oxanna Hope livre ici une dystopie résolument sombre et dense. [...] La grande force d'Oxanna Hope dans ses romans est de parvenir à créer des histoires qui vous happent, portées par une écriture solide et des personnages fouillés. - Mamy_Poppins, Babelio
    Ce premier tome est tout simplement addictif...si vous avez aimé Divergente ou Hunger Games. Lisez absolument ce livre. - valouboubou, Babelio

  • Le début ne doit pas rencontrer la fin.
    La déchirure dévore le ciel.
    Les jours d'Outre-Temps sont comptés.
    Quel espoir reste-t-il à Prune de percer le mystère de la disparition de son père avant qu'il ne soit trop tard ?
    Découvrez sans plus attendre le deuxième et dernier tome des aventures de Prune.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Outre-Temps c'est le genre de sagas que l'on peut relire à l'infini et, chaque fois, y découvrir quelque chose de nouveau. - Blog Les Fantasy d'Amanda
    Voilà un roman qui sort littéralement de tous les codes de la littérature. Je ne crois pas avoir déjà vu et lu un tel genre de livre et rien que pour cela, vous devriez vous aussi vous y plonger. En compagnie de Prune, vous allez découvrir un monde, un univers totalement atypique, des personnages attachants, des lieux magiques et improbables. Mais surtout, vous allez côtoyer une plume douce, poétique et entraînante. - Justine P., Blog Lire-une-passion

  • La djinn Rozenn parviendra-t-elle à gagner la liberté pour son peuple en esclavage ?
    Rozenn Kaplang est une djinn.
    Durant de longues années, son peuple a souffert de la domination des dagnirs, mais si l'esclavage est officiellement aboli, la liberté, elle, garde un goût amer.
    Et si une union entre princes et princesses de ces différentes tribus permettait de tirer un trait sur un douloureux passé ?
    Seulement voilà, son arrivée au Sultana soulève, pour la jeune femme, encore plus de questions.
    Et si pour sauver les siens, Rozenn devait embrasser une cause pour laquelle elle n'est absolument pas préparée, celle de la rebellion ?
    Magie, secrets, esclavagisme et séduction ! Un roman fantasy passionnant qui vous happera dans un univers oriental époustoufflant !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Rozenn qui nous offre une intrigue palpitante et complexe, un univers bien élaboré et des personnages hauts en couleurs. - Blog Les instants volés à la vie
    Ce monde est vraiment l'un des gros points forts de ce premier opus. Composé d'un bestiaire méconnu (djinns, goules, manticores, buraqs, shadhahars, auras, etc.), d'un système basé sur le sultanat et d'éléments magiques, il permet au lecteur d'être totalement dépaysé. J'ai pris plaisir à découvrir les différents peuples des djinns et à arpenter le palais du Sultan des dagnirs aux côtés de l'héroïne. On sentait que le danger et les faux-semblants hantaient chaque pièce ! Par ailleurs, le rythme est bien dosé : on oscille aisément entre rebondissements, échanges et révélations. - Blog Les pages qui tournent
    Les contes merveilleux, la magie, l'ambiance orientale, la noblesse, la luxure, et la beauté sont présents dans ce premier roman sans oublier la petite touche de rivalité, de méfiance et de complot qui va à la perfection dans ce genre de récit. - Blog Céline DH Kroniqueuse
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née un certain vingt avril, Laëtitia Danae a grandi en France, bien qu'originaire de cinq pays différents. Sa famille travaillant en majorité dans le milieu médical, c'est tout naturellement qu'elle s'est lancée dans le domaine hospitalier, en intégrant une école de soins infirmiers. Mais son grand amour est et a toujours été l'écriture. Sa plus grande peur ? Les limites de son imagination.
    Attirée par l'odeur entêtante des livres vers l'âge de dix ans, elle n'a saisi la plume qu'une fois adolescente. Avant cela, elle se contentait de ses poupées et d'histoires rocambolesques déclamées à voix haute.
    Un ordinateur qui plante et plusieurs fictions de perdues plus tard, Pierre de Lune voit le jour, suivi de Rozenn. De modestes projets au premier abord, qui ont fini par envahir son quotidien et ses songes pour ne plus jamais s'en aller. Depuis, elle ne sort jamais de chez elle sans un livre et un bloc-note au fond de son sac, car Moira, Rozenn et les autres s'invitent dans ses pensées à toute heure du jour et de la nuit.

  • Sioban, Caleb et Logan se retrouvent séparés et parcourent le territoire dans une course à l'ultime bataille !
    Pour sauver les siens, Sioban Calypsa a sacrifié sa vie en s'unissant au prince héritier des Sang-de-Soleil. Seulement voilà, leur fils est mort.
    Sar Khüü
    Tu engendreras un roi, alors que tu ne le seras pas toi-même
    Un enfant qui ne sera pas le fils d'une femme
    Un descendant qui ne naitra ni le jour, ni la nuit
    Le Soleil et la Lune descendent dans leur enveloppe charnelle pour un dernier affrontement.
    À travers l'adversité des personnages et les légendes anciennes, découvrez l'avenir de deux cultures que tout oppose dans ce deuxième tome !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    La plume de Morgane est envoutante, violente par moment. La situation semble parfois sans issue, et nous plonge dans l'angoisse. L'évolution des personnages est impressionnante, à la fois brutale et tellement logique. J'ai souffert, j'ai été tenue en haleine, traumatisée par certaines images (oui, quelques passages - et un en particulier - sont vraiment gores) et touchée par cette histoire d'amour maudite, tellement puissante. C'est à la fois tragique et beau, plein d'abnégation, de courage et de renouveau.
    Quand légende et réalité se rejoignent, que les dieux décident de changer de terrain de jeux et se heurtent à la force la plus imprévisible de la nature : l'homme. Un second tome qui prend des dimensions mystiques et clôture parfaitement ce cycle lunaire. - Clem_YCR; Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Auteure de romans fantasy, Morgane Rugraff est également correctrice relectrice aux Éditions Plume Blanche.

  • Une héroïne au tempérament de feu dans une Guilde où les humains n'ont pas leur place, Panama n'a rien à perdre et tout à prouver !
    « Nous sommes tous destinés au baiser de la Mort. Seuls les dieux sont immortels. »
    La Guilde des Ombres règne sur les rues misérables de Clepsydre, alias la Cité des Vices. Ces assassins elfides sont les bras armés de la déesse de la Mort depuis cinq siècles. Pour accomplir leur oeuvre ténébreuse, ils se servent de leurs lames affûtées ainsi que de leurs Dons surnaturels. En ce jour, la Guilde des Ombres accueille une nouvelle recrue dans ses souterrains. Pour la première fois de l'histoire de Terreflamme, une enfant humaine est pressentie pour devenir une Ombre. Si elle échoue à embrasser cette voie, la Mort viendra réclamer son dû.
    Anna Triss arrive à capter notre attention dès les premières lignes de son prologue. Un livre impossible à lâcher avant de l'avoir terminé !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Ce roman est un vrai coup de foudre. Une dark fantasy très bien écrite, avec un univers d'une grande richesse et une galerie d'assassins captivants. J'ai été plongée dans le « baptême de sang » dès le départ et je n'ai pas pu m'arrêter de lire jusqu'à la fin. Un must have ! - Sylvie293, Babelio
    Un sans faute ! - Djenny-2, Booknode
    Cette première partie est juste un régal !!! Je n'ai pas pu lâcher le livre. L'écriture est juste magique ! Je n'ai pas vu le temps passer. Je me suis tout de suite attachée à Panama et Khamar et suis passée par toutes les émotions. L'univers que l'auteur a créé est grandiose ! - Miel-2, Booknode
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née en 1985 à Annecy, Anna Triss dévore son premier livre de fantasy à l'adolescence et tombe amoureuse de ce genre littéraire. Cet événement marque le déclic d'une passion inconditionnelle : l'écriture. Pendant des années, enfermée dans sa petite bulle et guidée par son imagination, elle voyage dans ses mondes hétéroclites grâce à sa plume. Elle est fascinée par les créatures mythiques, les dragons en particulier. Elle écrit sa saga de dark fantasy La Guilde des Ombres, qui traite d'une confrérie d'assassins évoluant dans un univers riche et détaillé. Elle s'attache à approfondir la psychologie et la personnalité de ses sombres personnages tout en incorporant dans ses histoires la touche d'humour qui caractérise sa plume. La publication de ses romans est un rêve de longue date devenu réalité. Titulaire d'une licence d'histoire de l'art et d'archéologie, elle adore voyager. Il n'est pas rare qu'elle puise l'inspiration dans ses pérégrinations, mais également dans l'art, le cinéma, les séries, les jeux et, bien entendu, la littérature. Mariée et maman d'un petit garçon, elle vit à la Rochelle où elle profite de son temps libre pour écrire de nouveaux contes peuplés de héros aussi atypiques que charismatiques.

  • Personne n'échappe à la mort...
    Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York. Jeune flic fraichement sorti de l'école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire qui le mènera jusqu'au pied du World Trade Center, ce terrible jour du 11 septembre 2001.
    Une fois son bras vengeur lancé et bien que la faucheuse soit belle à couper le souffle, rien ne peut la stopper.
    Instrument du Destin ou de la Mort elle-même, il devra résoudre cette affaire en empruntant des sentiers dont personne ne revient jamais.
    Un thriller à l'univers sombre et occulte, qui entraîne le lecteur dans une intrigue au suspense haletant !
    EXTRAIT
    Ma respiration est saccadée et la tête me tourne. J'ai l'impression d'être ballottée dans une mer déchaînée, noire d'encre, une mer d'acide dont les embruns n'ont rien d'apaisant. Je n'ai pas eu la chance de m'évanouir aujourd'hui. Pour une raison qui m'échappe, mon organisme lutte contre le néant, ne rendant la douleur que plus difficile à encaisser.
    - Enfin, pour les bras et le dos, ajoute-t-il avec une note de malice dans la voix. Je vais pouvoir commencer les jambes et le torse à présent. Une seconde, je mets un autre disque.
    Pitié ! Pitié, mon Dieu, la Mort, ou qui que vous soyez, venez à mon secours ! Libérez-moi, je vous en conjure ! Prenez mon âme et faites-en ce que bon vous semble, mais arrachez-moi à ce monde, pitié !
    - Ce tatouage que tu portais au poignet gauche : « Seul Dieu peut me juger » franchement, tu y croyais ? ricane-t-il.
    Un tatouage ? Finalement, peu importe ce qu'il représentait ou quel message il véhiculait, parce que la vérité est que Dieu ne descends pas aux enfers, jamais.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    En bref, si tant est qu'on puisse résumer son ressenti en quelques mots : ce roman est une petite merveille. C'est à la fois un thriller et un récit fantastique mêlant la mythologie et les Dieux à notre monde actuel... - Blog Les Reines de la Nuit
    Du reste, j'ai été scotchée du début à la fin. La complexité de l'histoire ne m'a pas empêchée de la savourer de bout en bout et j'ai tout particulièrement apprécié le dénouement et ce qui en a découlé. Ça a réveillé une certaine satisfaction malsaine chez moi, ainsi qu'un sentiment de victoire pas désagréable. La toute fin reste douce et positive, ce qui est une bonne chose après les obstacles et les horreurs dont l'auteur nous a rendu témoins. - Blog April the seven
    Amateurs d'enquêtes policières, de sensations fortes ou tout simplement d'histoires où se mêlent émotions, suspense et personnages à la psychologie développée, vous devriez être conquis par À ma vie, à ta mort. - Blog Light And Smell
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sandra Triname est née en 1982. La passion des livres lui est venue très tôt, avant même de pouvoir les déchiffrer. Pour une obscure raison, le simple fait de les manipuler lui procurait déjà du plaisir. Les contes, les légendes et autres récits fantastiques ont bercé son imagination dès sa plus tendre enfance. Loin de l'effrayer, l'idée que nous puissions côtoyer, sans le savoir, des créatures, magiques, mystérieuses, voire dangereuses l'a toujours fasciné. Elle a ensuite commencé à rédiger de petites histoires mettant en scène ces êtres légendaires. Ses écrits ont naturellement évolué au fil du temps et de ses lectures. Selon elle, écrire est avant tout un exutoire, une façon de transformer les sentiments, positifs ou non, en quelque chose de constructif. Quant aux livres, ils sont précieux parce qu'ils permettent, même aux plus démunis d'entre nous, de rires, de pleurer, de voyager ou encore de rêver. Ils sont une fenêtre ouverte sur le monde.

  • L'incroyable destin d'une jeune fille qui voit des fantômes !
    « - Nous venons de clore les autres entretiens, il ne reste plus que toi. Es-tu prête ?
    - Ai-je vraiment le choix ? »
    Depuis le décès de son père et parce qu'elle voit des fantômes, Katell n'a pas connu une existence bien paisible.
    Seulement, la vie lui prévoit un destin bien plus incroyable, un destin de Santa Muerte.
    Découvrez un récit fantastique qui plante son décor dans le folklore mexicain, autour de la figure de la Santa Muerte.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    En résumé, encore une fois Laëtitia Danae a réussi à me transporter dans un monde étrange, prenant, inquiétant. Avec sa plume enchanteresse, elle réussit le pari de créer un univers autour d'une légende peu connue mais citée à plusieurs reprises. Entrez vous aussi dans le milieu des Santa Muerte. Vous n'en ressortirez pas indemnes. - lire-une-passion, Babelio
    Basé sur le folklore mexicain autour des santas Muerte, le roman nous transporte aux côtés de Katell et de ses péripéties. Le livre est prenant, poignant et incroyablement juste. J'ai adoré ! - Eden1487, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née un certain vingt avril, Laëtitia Danae a grandi en France, bien qu'originaire de cinq pays différents. Sa famille travaillant en majorité dans le milieu médical, c'est tout naturellement qu'elle s'est lancée dans le domaine hospitalier, en intégrant une école de soins infirmiers. Mais son grand amour est et a toujours été l'écriture. Sa plus grande peur ? Les limites de son imagination.
    Attirée par l'odeur entêtante des livres vers l'âge de dix ans, elle n'a saisi la plume qu'une fois adolescente. Avant cela, elle se contentait de ses poupées et d'histoires rocambolesques déclamées à voix haute.
    Un ordinateur qui plante et plusieurs fictions de perdues plus tard, Pierre de Lune voit le jour, suivi de Rozenn. De modestes projets au premier abord, qui ont fini par envahir son quotidien et ses songes pour ne plus jamais s'en aller. Depuis, elle ne sort jamais de chez elle sans un livre et un bloc-note au fond de son sac, car Moira, Rozenn et les autres s'invitent dans ses pensées à toute heure du jour et de la nuit.

  • A la recherche de souvenirs qui n'existent pas...
    "- Un souvenir n'existe pas. Ce n'est qu'une reconstruction du passé. C'est une histoire qu'on se raconte et qu'on peut modifier à volonté.
    - Alors, je n'existe pas ?
    - Non..."
    Plongez-vous sans plus attendre dans ce troisième et dernier tome des aventures fantastiques de Ray Shepard !
    EXTRAIT
    Malgré l'hiver persistant, il ne neigeait pas dans les plaines désertiques qui parcouraient Penngrad, entre l'immense forêt Erokwee et la ville de Night City. Les journées étaient froides, mais les nuits l'étaient plus encore.
    Recroquevillé sur le sable, niché entre deux roches qui formaient un abri de fortune, Jim avait les yeux fixés sur le lynx qui ne le quittait pas depuis deux jours. Lorsque Luthéus l'avait dématérialisé pour l'emporter dans le désert, Jim avait cru à une hallucination, certain que Tyler l'avait tué et que tout ceci n'était qu'un rêve étrange. Luthéus ne pouvait être là... Pourtant, c'était déjà la seconde fois que le spectre blanc lui sauvait la vie. Blessé, exténué, Jim avait perdu conscience et avait passé la nuit à délirer. Dans son sommeil, il n'avait eu de cesse d'appeler Mariah, sous les yeux impassibles de l'animal. Le lendemain, au petit jour, quand l'alchimiste s'était éveillé, sa première vision avait été celle d'un ciel bleu, illuminé par le Soleil bas. Un instant dérouté, il avait voulu se redresser, mais son corps faible l'avait rappelé à l'ordre. Luthéus était toujours là, imperturbable. L'alchimiste s'était frotté les yeux, s'arrachant lui-même un grognement douloureux. À tâtons, Jim avait posé ses mains de part et d'autre de son visage. Sous ses doigts, il avait senti ses pommettes gonflées, son arcade ouverte et ses lèvres éclatées. Tyler ne l'avait pas raté. Ce ne fut qu'au bout de plusieurs heures qu'il avait retrouvé toute la maîtrise de son corps et seulement en fin de journée qu'il avait pu faire quelques pas encore chancelants. L'endroit où l'avait amené Luthéus était loin de tout, perdu dans l'étendue sèche qui finissait par mener aux Mortes Falaises.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Ray Shepard n'est pas un conte de fée et la fin heureuse n'était sans doute pas envisageable. Tout est beau mais tragique, et c'est justement le genre de chose qui me retourne l'estomac ! - Clemocien, Sawisa
    Elle a su me donner envie de pousser les portes de son monde jusqu'au point final. Ce tome 3 est différent des autres. Beaucoup plus mouvementés, il est rempli d'action et de rebondissement. Il nous tient en haleine jusqu'à cette fin époustouflante, où tout nous est enfin dévoilé. - Blog La magie des livres
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Morgane Rugraff est née en 1988 dans un petit coin de bord de mer. Fille unique, elle a toujours été élevée dans l'amour des livres et a très vite dévoré toutes les bibliothèques alentours. Le goût de l'écriture lui est venu très tôt et elle a écrit son premier roman à quinze ans, pendant ses années d'internat. Ses univers sont vastes et elle aime faire voyager ses lecteurs autant dans la fantasy que dans l'époque médiévale, qu'elle affectionne tout particulièrement. D'ailleurs, si elle pouvait remonter le temps et choisir une époque à laquelle vivre, ce serait sans nul doute celle des chevaliers.
    Morgane est une grande rêveuse, qui a souvent la tête dans les étoiles. De nature, c'est une petite dormeuse et elle passe donc ses nuits à écrire, en compagnie d'une bonne tasse de thé et de son chat, qui lui ouvre les portes de l'imaginaire.

  • Salem

    Sandra Triname

    Et si de simples rêves n'étaient autre que les souvenirs d'une vie passée ?
    1692.
    Salem, État du Massachusetts aux États-Unis.
    Accusées de pratiques magiques, de nombreuses personnes sont alors mises à mort. Innocentes ou coupables ? Qui méritait réellement la potence ? De nos jours, alors que Max évite de peu la mort, la voilà sous l'emprise de songes qui semblent tous venir d'une époque lointaine où la sorcellerie et les démons hantaient l'imaginaire du commun des mortels.
    Quel lien peut alors unir Max à un procès vieux de plusieurs siècles ?
    Plongez au coeur des légendes de sorcellerie avec ce roman envoûtant, lauréat du Prix Livraddict 2017 !
    EXTRAIT
    Max se réveilla en sursaut, tremblante, un voile de sueur glacée lui couvrant le corps. Depuis qu'elle était revenue à elle, à l'hôpital, après près de deux mois de coma, ce cauchemar l'avait hanté quasiment toutes les nuits. Selon le docteur Russel et la police, c'était de cette façon que s'était déroulé l'accident, mais elle n'avait pas heurté un camion, seulement un platane, de l'autre côté de la route. Les flics avaient pensé qu'il s'agissait d'une simple hallucination, mais elle n'avait rien bu ce soir-là. La prise de sang, effectuée à son arrivée aux urgences, avait confirmé qu'elle était totalement clean. Ils avaient donc mis ça sur le compte de la fatigue et elle avait fini par les croire. Cela dit, elle faisait aussi régulièrement ce rêve étrange ou elle se voyait dans une autre époque, manifestement emprisonnée, maltraitée et le seul sentiment qui l'étreignait à son réveil était une colère proche de la rage. Max avait gardé ce dernier pour elle, de toute façon il n'avait aucun rapport avec sa mémoire. Sans doute possédait-il un sens caché, mais rien qui puisse la guider clairement sur le chemin de son ancienne vie.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    C'est une lecture que je conseille vivement, car l'auteur nous emmène dans un univers magique très bien construit où se mêlent passé et présent. - Titou's Books
    En résumé, un roman surprenant pour plusieurs raisons : des mythologies revues à la sauce de l'auteure, un sujet très varié qui ne traite pas que de sorcières, des personnages fort attachants, une intrigue très bien menée... - Justine Patérour, Lire - Une passion
    Un roman qui surprend car on ne s'attend à rien de ce que nous propose l'auteur mais il regorge de tellement de thèmes variés, qui s'imbriquent à merveille les uns dans les autres que s'en est juste époustouflant ! c'est un énorme coup de coeur pour moi, une fois commencé, impossible de s'arrêter ! - Blog Livre sa vie
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Sandra Triname est née en 1982. La passion des livres lui est venue très tôt, avant même de pouvoir les déchiffrer. Pour une obscure raison, le simple fait de les manipuler lui procurait déjà du plaisir. Les contes, les légendes et autres récits fantastiques ont bercé son imagination dès sa plus tendre enfance. Loin de l'effrayer, l'idée que nous puissions côtoyer, sans le savoir, des créatures, magiques, mystérieuses, voire dangereuses l'a toujours fasciné. Elle a ensuite commencé à rédiger de petites histoires mettant en scène ces êtres légendaires. Ses écrits ont naturellement évolué au fil du temps et de ses lectures. Selon elle, écrire est avant tout un exutoire, une façon de transformer les sentiments, positifs ou non, en quelque chose de constructif. Quant aux livres, ils sont précieux parce qu'ils permettent, même aux plus démunis d'entre nous, de rires, de pleurer, de voyager ou encore de rêver. Ils sont une fenêtre ouverte sur le monde.

  • Rozenn

    Laëtitia Danae

    Comment la liberté s'acquiert-elle pour un peuple qui a toujours connu l'esclavage ?
    Rozenn Kaplang est une djinn.
    Durant de longues années, son peuple a souffert de la domination des dagnirs, mais si l'esclavage est officiellement aboli, la liberté, elle, garde un goût amer.
    Et si une union entre princes et princesses de ces différentes tribus permettait de tirer un trait sur un douloureux passé ?
    Les tribus pourront-elles enfin trouver la paix et s'unir ? Un roman fantasy passionnant à découvrir rapidement !
    EXTRAIT
    Je n'ai jamais demandé à naître djinn.
    Être comme moi, c'est l'assurance de mener une vie d'incertitudes mêlée à des craintes et un ressentiment féroce. La discrétion est devenue une seconde nature pour mon peuple. Et pour quoi ? Échapper à des êtres vicieux, avides de ce qu'ils ne peuvent obtenir autrement que par la force. Rien d'autre.
    Les gens comme moi sont pacifiques et mènent une existence simple sur les Terres Libres depuis des siècles. Pour certains d'entre nous, il n'est pas prudent de s'établir trop longtemps quelque part, mais j'ai eu la chance de vivre à l'abri du besoin et de la menace représentée par les dagnirs. Issue d'une Caste sédentaire, aucun véritable danger ne pèse sur moi et mes congénères tant que nous ne nous éloignons pas de la Bulle, cet arbre gigantesque et protecteur qui étend ses ramures haut dans le ciel. Ouvrir les yeux le matin sans avoir à me demander où je me trouve, avoir un pied-à-terre, un refuge digne de ce nom, déambuler dans la Bulle sans craindre que quelqu'un ne m'espionne ou ne manigance un plan pour m'enlever. La voilà, la vie que je mène.
    Hélas, tout le monde n'a pas ma chance...
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Rozenn est donc un immense coup de coeur pour moi. J'ai été littéralement subjuguée. Un vent d'Orient se lève et bruisse entre les pages, nous charmant et nous envoûtant par la force évocatrice des mots. - Blog Les rêveries d'Isis
    La fin du roman est juste explosive, nous apportant quelques réponses au passage, gommant certains personnages de l'action à venir et ne nous laissant que le choix d'attendre les précommandes avec impatience ! Un magnifique premier tome, aussi bien du point de vue de l'histoire et des personnages que de l'objet livre lui-même. - Blog You can read
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née un certain vingt avril, Laëtitia Danae a grandi en France, bien qu'originaire de cinq pays différents. Sa famille travaillant en majorité dans le milieu médical, c'est tout naturellement qu'elle s'est lancée dans le domaine hospitalier, en intégrant une école de soins infirmiers. Mais son grand amour est et a toujours été l'écriture. Sa plus grande peur ? Les limites de son imagination.
    Attirée par l'odeur entêtante des livres vers l'âge de dix ans, elle n'a saisi la plume qu'une fois adolescente. Avant cela, elle se contentait de ses poupées et d'histoires rocambolesques déclamées à voix haute.
    Un ordinateur qui plante et plusieurs fictions de perdues plus tard, Pierre de Lune voit le jour, suivi de Rozenn. De modestes projets au premier abord, qui ont fini par envahir son quotidien et ses songes pour ne plus jamais s'en aller. Depuis, elle ne sort jamais de chez elle sans un livre et un bloc-note au fond de son sac, car Moira, Rozenn et les autres s'invitent dans ses pensées à toute heure du jour et de la nuit.

empty