Langue française

  • Dernier ouvrage de l'académicien Jacques Bainville publié de son vivant, ce texte paru en 1935 dresse l'histoire des dictateurs à travers les âges." La dictature n'a pas de causes uniformes. Elle peut être une réaction de défense contre l'anarchie et la ruine et contre les effets de la démocratie portée à sa dernière conséquence [...]. Elle peut être au contraire pour la démocratie égalitaire et anticapitaliste le moyen de vaincre les forces qui lui résistent et de s'imposer. Il y a donc des dictatures diverses. Il y en a pour tout le monde et un peu pour tous les goûts. Ceux qui en rejettent l'idée avec horreur s'en accommoderaient très bien et, souvent, s'y acheminent sans s'en douter. Ceux qui la désirent seraient parfois bien déçus si elle triomphait.
    " Qu'on l'appelle ou qu'on la déteste, il est donc essentiel de la connaître avec les visages divers qu'elle a pris au cours de l'histoire, puis, de nos jours, dans des pays si nombreux et si éloignés les uns des autres qu'on aurait probablement tort de n'y voir qu'une sorte de vogue quand elle est l'effet d'une loi ou d'une nécessité. "
    Jacques Bainville, 1935.
    Une histoire globale, toujours d'actualité.

  • L'affaire Bomarzo est une histoire de censure : la censure, par la dictature argentine en 1967, d'un opéra d'Alberto Ginastera et Manuel Mujica Lainez, accusé de « référence obsessionnelle au sexe, à la violence et à l'hallucination ». Ainsi, Bomarzo reste å ce jour l'emblème des persécutions idéologiques de la dictature militaire. D'abord soutenue par le général Onganía lors de sa création å Washington, cette oeuvre de musique contemporaine est, quelques mois plus tard, brutalement exclue de la scène musicale de Buenos Aires par ce même régime. Ses auteurs, pourtant plutôt conservateurs, sont rejetés, condamnés, traités de pervers. Aussi haletante qu'un thriller, la chronique de ce scandale nous fait revivre l'ampleur et la complexité du débat suscité par l'interdiction, et interroge le rôle de l'Église et de l'État comme régulateurs des rapports entre l'art et la morale. En observant le comportement des artistes et des intellectuels pendant ces années sombres, Esteban Buch dévoile les engagements et les compromissions de l'ensemble de la société argentine et, plus largement, éclaire les rapports entre musique et politique au xxe siècle.

  • ATTENTION ÉVÈNEMENT : Du 16/05/2014 au 13/06/2014
    Découvrez les Intégrales Chronique !
    Des intégrales inédites en numérique pour une durée limitée et à prix canon !

    Cette édition exclusive numérique contient les ouvrages suivants :
    - Staline
    - Hitler

    L'Intégrale des grandes figures de la seconde guerre mondiale, volume 1 se concentre sur Hitler, chef de l'Allemagne nazie et Staline, leader de la Russie communiste.
    Durant la seconde guerre mondiale, le pacte Molotov-Ribbentrop a scellé le destin de ces deux pays et de ces deux hommes. Cette intégrale vous livre une somme pour mieux comprendre les personnalités complexes de ceux qui est devenu synonyme du mal absolu.
    Retrouvez tous les évènements marquants de cette période en dates clés et anecdotes inédites.

  • The autocratic regime of Sani Abacha (1993-1998) stands out as a watershed in the history of independent Nigeria. Nigeria's darkest years since the civil war resulted from his unrestrained personal rule; very close to the features associated with warlordism. Nepotism, corruption, violation of human rights, procrastination over the implementation of a democratic transition, and the exploitation of ethnic, cultural or religious identities, also resulted in the accumulation of harshly repressed frustrations. In this book, some distinguished scholars, journalists and civil society activists examine this process of democratic recession, and its institutional, sociological, federal and international ramifications. Most of the contributions were originally presented at a seminar organized by the Centre d'Etude d'Afrique Noire (CEAN) in Bordeaux.

  • Cet ouvrage biographique retrace toute la vie de celui qui fut nommé le "petit père des peuples", considéré autant comme un grand homme d'état qu'un despote. De son engagement au parti Communiste jusqu'à sa mort en 1953, en passant par son accès au pouvoir et l'instauration de son régime autoritaire, l'histoire terrifiante d'un des personnages les plus énigmatiques du XXe siècle. La collection "Histoire" des Éditions Chronique regroupe toute une série d'ouvrages relatant le parcours des principales personnalités qui ont marqué leur époque à travers les siècles. Pour découvrir tous les autres ouvrages de notre collection et l'ensemble de notre catalogue, venez consulter le site des Éditions Chronique.

empty