Littérature générale

  • Même mort, il faut faire des efforts pour trouver la paix !
    Béatrice se réveille abandonnée, oubliée dans un hôpital complètement désert. Ce n'est pourtant ni cet endroit sinistre ni son état qui la perturbent le plus. Ce qui l'embête par-dessus tout, c'est qu'elle est amnésique. Non seulement elle ne se souvient pas des circonstances qui l'ont menée en ce lieu, mais sa propre identité lui est également inconnue. Sa meilleure amie l'attend dans le couloir et hélas, Béatrice ne la reconnaît pas. Après lui avoir expliqué les événements entourant leur mort prématurée, celle qui deviendra sa guide spirituelle aura pour tâche de lui montrer le chemin qu'elle devra emprunter afin de retrouver la mémoire. De même, elle lui présentera l'épreuve finale qu'elle devra franchir pour pouvoir accéder à un monde meilleur. (De la même autrice: Le corridor Tomes 1 et 2)

  • Grand classique de la littérature policière française, Le Parfum de la dame en noir met en scène une nouvelle enquête menée par le très célèbre reporter Joseph Rouletabille ! Le Mystère de la Chambre Jaune résolu, Mathilde Stangerson et Robert Darzac mariés, la vie aurait dû reprendre son cours normal. Mais à peine sont-ils partis en voyage de noces que Rouletabille reçoit un appel au secours du jeune couple.Entre disparition et crime, c'est un nouveau mystère que Joseph Rouletabille s'efforce de résoudre. Êtes-vous prêts à mener une nouvelle enquête au côté de notre jeune reporter à l'esprit aiguisé ?

  • « Est-ce femme ? est-ce flamme ?
    C'est une âme qui se damne.
    - Ta mort ! - Mon plaisir !
    Danserai à en mourir ! » M.T.

    En 1922, Marina Tsvétaïeva écrit en russe un poème qui s'inspire du célèbre conte d'Afanassiev, « Le Vampire », l'histoire de la belle Maroussia qui tombe amoureuse de celui avec lequel elle a dansé toute la nuit, et qu'elle surprend le lendemain en train de dévorer un cadavre. En 1929, à Paris, Tsvétaïeva entreprend de traduire ce poème en français. Elle l'intitule « Le Gars ». Plus tard, elle le réécrit sous forme de conte qu'elle accompagne d'un avant-propos pour l'édition française. C'est cet ensemble qui est ici lu par Anna Mouglalis. Variations sur un même thème, où vie et mort se mêlent, se trahissent, se traduisent, ces trois textes jouent brillamment avec une langue teintée d'une inquiétante étrangeté.

    Ce livre audio a été honoré du Prix du public 2020 de La Plume de Paon.

empty