• Alors que le pouls de New York bat au rythme des années 1960 et de la contre-culture, une jeune fille, Ruth, s'y installe pour y suivre ses études en rêvant de devenir journaliste. Elle y découvre l'amitié, le rock, l'amour... tout en se questionnant sur son identité. Pas évident d'avoir laissé derrière elle sa famille et sa terre natale, la République dominicaine...
    Septembre 1961. Depuis le pont du bateau sur lequel elle a embarqué, Ruth tourne le dos à son île natale, la République dominicaine. En ligne de mire : New York, l'université, un stage au Times. Une nouvelle vie... Elle n'en doute pas, bientôt elle sera journaliste comme l'était son père, Wilhelm.
    Ruth devient très vite une véritable New-Yorkaise et vit au rythme du rock, de l'amitié et des amours. Des bouleversements du temps aussi : l'assassinat de Kennedy, la marche pour les droits civiques, les frémissements de la contre culture, l'opposition de la jeunesse à la guerre du Viêt Nam...
    Mais Ruth, qui a laissé derrière elle les siens dans un pays gangrené par la dictature où la guerre civile fait rage, s'interroge et se cherche. Qui est- elle vraiment ? Dominicaine, née de parents juifs autrichiens ? Américaine d'adoption ? Où va-t-elle construire sa vie, elle dont les parents ont dû tout fuir et réinventer leur existence ? Trouvera-t-elle la réponse en Israël où vit Svenja, sa marraine ?
    Entrelaçant petite et grande histoire, explorant la question de l'exil et de la quête des racines, Catherine Bardon nous livre une radiographie des États-Unis des années 1960, en poursuivant la formidable fresque romanesque inaugurée avec
    Les Déracinés.
    "
    Les Déracinés : la saga qui nous transporte." Olivia de Lamberterie - ELLE

  • Deuxième tome d'une trilogie qui dépeint la vie des petites gens à Tahiti, Frangipanier nous fait retrouver son attachante communauté et les liens qui la font vivre : Materena, Pito et leurs enfants qui ont grandi ainsi que tous les membres de leur quartier, cousins, cousines et taties. Toujours dans la fraîcheur et la gaieté qui traversent L'Arbre à pain, Leilani, la fille de Materena, y manifeste ses élans d'émancipation, pour elle comme pour sa mère, face aux pesanteurs de la société tahitienne. Abordée avec la drôlerie, la sensibilité et le style rythmé par les accents d'un parler vrai, cette réalité se laisse déguster dans un cocktail qui a fait le succès du roman précédent et n'a rien perdu de sa saveur. Notamment édité en Hollande, en Angleterre, aux États-Unis, au Canada, en Italie, en Espagne, en Norvège, en Finlande et au Brésil, Frangipanier a été finaliste au Grand prix littéraire de New South Wales-Australie en 2005 et du Prix Orange en 2006.

    C'est en anglais et depuis l'Australie, où elle est installée depuis plusieurs décennies, que Célestine Hitiura Vaite a composé les trois tomes de la plus célèbre des sagas polynésiennes. Polynésienne au grand coeur et à la plume délicate empreinte d'humanité et d'humour, Célestine Hitiura Vaite n'a pas son pareil pour dévoiler les ressorts et les émotions des relations humaines, rendant le quotidien de ses protagonistes passionnant, émouvant et drôle.

  • "Enfant, je n'ai jamais su d'où venait ma mère." Arrivé à l'âge adulte, James McBride interroge celle qui l'a élevé et dont la peau est tellement plus claire que la sienne. Il découvre l'histoire cachée de Ruth, fille d'un rabbin polonais qui a bravé tous les interdits pour épouser un Noir protestant en 1942. Reniée par sa famille, elle élève James et ses onze frères et soeurs dans la précarité, le chaos et la joie. Pour elle, peu importe la couleur de peau. Seul compte l'avenir de ses enfants. Ils feront des études, et ainsi choisiront leur vie. Tressant leurs souvenirs, James McBride raconte, plein d'amour et de fierté, une femme forte et secrète, lucide et naïve, imperméable aux préjugés : sa mère.

  • Toute légende urbaine a un fond de vérité. Un roman noir sur un monde étudiant où l'on vit, où l'on aime et parfois... l'on tue.
    Simon, étudiant à la fac de Poitiers, entre comme pigiste à L'Écho, le journal local, pour payer ses études. Pendant des mois, il couvre les kermesses et les inaugurations. Jusqu'au jour où le corps d'un jeune homme est découvert dans le Clain, la rivière qui traverse la ville. Simon se lance avec passion dans l'enquête. Il interroge tous les témoins. Chacun y va de sa théorie sur les coupables : un gang de voleurs d'organes ou un tueur en série... Mais Simon découvre que plusieurs étudiants sont morts dans des circonstances étranges. Rites sacrificiels ? Jeux de rôle ou urbsex qui auraient mal tourné ? Les légendes brouillent le réel, Simon ne peut plus démêler le vrai du faux. Et bientôt, on cherche à le faire taire.

  • Nord de la France, juin 1888.Léon va bientôt avoir douze ans. Il est fils et petit-fils de mineur. Pour lui, l'avenir est tout tracé : il sera mineur également. Mais Léon va à l'école et, contrairement à ses parents, il sait lire et écrire. Il lit beaucoup d'ailleurs : surtout le journal dans lequel il suit avec passion l'avancée des travaux de la Tour Eiffel. À mesure que l'immense tour s'élève, le rêve de Léon grandit : il veut devenir apprenti dans les ateliers du grand Gustave Eiffel !La famille de Léon, pourtant, est loin de partager son enthousiasme. Plus vite le garçon travaillera à la mine et plus vite il rapportera des sous à la maison.Un jour, son père lui lance un ultimatum : soit il descend à la mine avec lui, soit il vend sa jument Cachou pour qu'elle aille travailler à sa place...Un roman d'amitié et d'aventure au coeur de la Révolution industrielle !

  • Balèze

    Kiese Laymon

    " Profondément original et bouleversant, Balèze déconstruit tous nos préjugés sur la condition des Noirs aux États-Unis. " LA Times L'un des meilleurs récits de 2018 selon le New York Times
    Partant de son enfance dans le Mississippi, passée aux côtés d'une mère brillante mais compliquée, Kiese Laymon retrace les événements et les relations qui l'ont façonné. De ses premières expériences de violence et de racisme jusqu'à son arrivée à New York en tant que jeune universitaire, il évoque avec une sincérité poignante et désarmante son rapport au poids, au sexe et au jeu, mais aussi à l'écriture. En explorant son histoire personnelle, Kiese Laymon questionne en écho la société américaine ; les conséquences d'une enfance passée dans un pays obsédé par le progrès mais incapable de se remettre en question.
    Récit intime qui met en lumière les échecs d'un pays, Balèze est un formidable acte de défi et de courage.
    - Andrew Carnegie Medal for Non-Fiction

  • Dès 1933, Edmund Husserl, d'ascendance juive, se voit rayé de la liste officielle des professeurs d'université. Peu après sa mort, le père Van Breda, alors étudiant à Louvain, rencontre sa veuve en 1938 à Fribourg. Devant la masse de documents qu'il découvre, dont maints inédits et une bibliothèque de plus de 2700 volumes souvent annotés de la main du maître, Van Breda pressent que s'y trouvent les clefs pour retracer la genèse de la phénoménologie. Sa décision est prise : il faut créer un centre d'études dédié à cette oeuvre. Les précieuses archives doivent franchir les frontières du Reich. Van Breda entend coûte que coûte les sauver d'une destruction certaine, par les mêmes moyens dont usent les nazis dans leur entreprise de spoliation. Un périlleux périple commence dans la clandestinité.

    Le père franciscain Herman Leo Van Breda (1911-1974) a 27 ans et vient tout juste d'être licencié en philosophie quand il décide de consulter le fonds d'inédits du philosophe Edmund Husserl, disparu quelques mois plus tôt à Fribourg-en-Brisgau. L'ampleur de sa découverte le conduit à fonder en 1939 les Archives Husserl à Louvain. Son action a permis d'assurer le sauvetage de ce monument de la pensée, menacé par la montée du nazisme. Van Breda dirigera cette institution jusqu'à sa mort.

  • Après L'Arbre à pain et Frangipanier, Tiare vient clôturer la fresque animée de la famille Tehana et de sa vie de quartier aux abords de Papeete. Tiare, c'est aussi le prénom de la petite-fille de Materena et Pito qui s'invite de manière inattendue sous leur toit. Un événement impromptu, qui amène dans son sillage de manière tout aussi imprévisible, la rédemption de Pito. De mari macho et père absent, il se révèle un papy aux petits soins et revisite sa place auprès des siens. C'est à travers le regard de cet homme « tout neuf » que ce troisième tome achève de décrire une nouvelle tranche de vie de cette famille tahitienne et, avec elle, dessine une certaine Polynésie, croquée avec affection, verve et légèreté. Succès international, la trilogie est maintenant publiée dans près d'une vingtaine de pays. Dans le Pacifique, ce classique de la littérature populaire est étudié dans les classes et les amphithéâtres.

    C'est en anglais et depuis l'Australie, où elle est installée depuis plusieurs décennies, que Célestine Hitiura Vaite a composé les trois tomes de la plus célèbre des sagas polynésiennes. Polynésienne au grand coeur et à la plume délicate empreinte d'humanité et d'humour, Célestine Hitiura Vaite n'a pas son pareil pour dévoiler les ressorts et les émotions des relations humaines, rendant le quotidien de ses protagonistes passionnant, émouvant et drôle.

  • Maintenant que l'été est terminé, la nouvelle année scolaire promet d'être mouvementée pour les BFF. Surtout que Charlotte est de retour au collège. Elle a une fois de plus décidé de faire passer son amitié avec Émilie avant ses amours.Sans nouvelles de Mathias, elle fait une croix sur les garçons. De toute manière, elle a bien d'autres soucis en tête, dont la présence temporaire d'une autre fille dans sa propre maison ! De son côté, Émilie est prête à s'investir à fond dans ses études et (surtout !) à passer le maximum de temps avec Olivier. Elle découvrira toutefois que son amoureux lui réserve une surprise de taille ! Une surprise qui la bouleversera malgré elle... Continue de suivre les aventures de tes BFF préférées. Ne perds surtout pas une miette de leur rentrée des classes à nouveau dans le même collège car elles risquent de te surprendre encore une fois !

  • Vous devez passer un examen ou un concours pour valider vos études, entrer dans une grande école ou dans la Fonction publique ? Vous serez alors reçu ou recalé en fonction de vos connaissances, mais pas seulement...

    Le plus souvent, la réussite se jouera à l'oral !

    Il vous faudra alors vous surpasser pour convaincre, et apprendre à maîtriser votre stress pour être meilleur que vos concurrents. Mais comment préparer efficacement ces épreuves orales pour réussir ?

    À travers de nombreuses expériences vécues tant par les candidats que par les examinateurs, en situation d'examen ou de concours, cet ouvrage constitue un véritable guide de préparation aux entretiens.

    L'auteur vous met en garde contre les erreurs à ne pas commettre, les pièges à éviter, et vous dévoile les comportements à adopter pour développer votre confiance et mettre en valeur les traits marquants de votre personnalité.

    Et grâce aux outils mis à votre disposition, vous pourrez élaborer votre propre programme de préparation.

    À vous maintenant de persuader vos interlocuteurs que vous êtes le meilleur candidat !


  • Tu es unique...
    Et le monde a besoin de tes talents !

    Ce livre t'invite à vivre une aventure en 30 jours pour être l'auteur de ta vie et trouver ce qui est essentiel pour toi.

    Voici un voyage en cinq étapes pour :


    1. Tr

  • Vous êtes an parent préoccupé par l'orientation scolaire de votre enfant ?

    Vous vous demandez comment l'accompagner dans ses choix d'orientation future ?

    Vous aimeriez instaurer un dialogue constructif autour du sujet ?


    Avec ce livre, une coach d'orientation vous plonge dans l'univers de l'orientation scolaire et professionnelle et vous livre une méthode puissante pour devenir un "orientacteur" en partageant :



    Des informations sur le contexte actuel (éducation, génération, travail et posture parentale) afin que l'univers mystérieux de l'orientation n'ait plus de secret pour vous.



    Des conseils pour adopter une attitude bienveillante avec votre ado, en favorisant l'échange, la réflexion commune et la motivation.



    Un parcours en 21 jours conçu comme une boîte à outils. Vous apprendrez à aborder la question du sens et vous naviguerez entre talents, intérêts, aspirations et intelligences multiples...



    Des histoires vraies de parents et de jeunes qui ont trouvé leur voie, pour vous inspirer.



    Ensemble, osez pousser les portes de l'avenir !

  • Vous avez toujours (secrètement) rêvé de tout connaître du zizi ? Nous avons le livre qu'il vous faut !Savez-vous qu'il existe une pieuvre possédant un pénis qui se sépare de son propriétaire pour aller nager jusqu'à la femelle afin de la féconder ? Que le zizi de Raspoutine serait conservé dans du formol au musée de l'érotisme de Saint-Pétersbourg ? Que certains prépuces issus de circoncisions sont utilisés dans la création de crèmes cosmétiques ? Que le zizi est tout à fait capable de bronzer ?Le livre que nous proposons est un ensemble très documenté et exhaustif de l'histoire du zizi, par bien des aspects : sur le plan anatomique, sur son fonctionnement, ses dimensions, sur les pannes et leurs remèdes, sur les maltraitances qu'il peut subir... Mais aussi comment l'habiller, comment le faire grandir, comment l'aider à bien vieillir, quelques recettes pour le déguster, et les 126 petits noms qu'on peut lui donner !Sous un angle scientifique et médical mais avec force malice et anecdotes, l'auteur, médecin généraliste, nous livre des histoires improbables, des cas cliniques renversants ou des informations utiles sur un ton bienveillant et plein d'humour.

  • Que peut-on savoir des premières guerres de Rome ? Quelle a été la portée des défaites romaines au sein de ces conflits militaires, qui ont tous été réécrits postérieurement comme des victoires indubitables de Rome ? Assurément, l'histoire des plus anciennes guerres romaines n'est connue qu'à travers des récits écrits plusieurs siècles après les faits. Confrontés à d'importantes lacunes documentaires, leurs auteurs n'ont pourtant pas renoncé à reconstruire l'histoire des guerres qui ont permis aux Romains de s'affirmer progressivement comme une puissance hégémonique en Italie. Ces historiens ont même composé des récits très détaillés et souvent cohérents de ces conflits militaires, en s'appuyant sur des archives familiales et publiques, des inscriptions, ainsi que sur des récits oraux. À en croire les Anciens, ces sources divergeaient fréquemment, à tel point que les récits conservés présentent des versions différentes des mêmes événements. De plus, chaque oeuvre reflète les choix de son auteur ainsi que sa réinterprétation singulière du passé romain, qui évolue selon l'orientation de son ouvrage et l'époque à laquelle il écrit (de celle d'Auguste jusqu'aux premiers temps chrétiens). Dans un processus de mise en intrigue de l'histoire archaïque, ces historiens ont parfois exagéré le nombre et la portée des victoires romaines, nié l'existence de défaites que d'autres auteurs admettaient pourtant, réécrit des épisodes entiers en s'inspirant de l'histoire grecque et envisagé, plus largement, les premières guerres de Rome comme l'amorce d'un processus de conquête qui prédestinait la cité à gouverner le monde connu. En s'appuyant sur un catalogue exhaustif des affrontements rapportés par les textes entre 753 et 290 av. J.-C. (747 entrées), cette étude propose d'analyser les logiques de réécriture des premières guerres romaines, et tout particulièrement les enjeux complexes que présentent la mise en récit des défaites et des victoires, leur alternance ainsi que l'intrigue construite autour de ces péripéties.

  • Pour découvrir ou redécouvrir les grandes oeuvres de l'Antiquité qui ont façonné notre culture, un guide « de poche » s'imposait. La vie et l'oeuvre, accompagnées d'un extrait significatif, de plus de cent auteurs grecs et latins sont ainsi présentés pour permettre au lecteur des « Classiques en poche » de parcourir l'extraordinaire fonds de la littérature gréco-latine.

  • Premier livre de Stephen Hawking écrit à l'intention du non-spécialiste, succès incontournable dès sa parution, Une brève histoire du temps présente dans un langage simple et accessible les développements contemporains de l'astrophysique.
    Retraçant les grandes théories du cosmos, de Galilée et Newton à Einstein et Poincaré, racontant les avancées prodigieuses de la recherche sur l'espace et le temps, expliquant la nature des trous noirs, il propose de relever le plus grand défi de la science moderne : la quête d'une théorie unitaire unifiant la relativité générale et la mécanique quantique.

  • "Le meilleur service qu'on peut rendre à un jeune est de l'aider à "mettre au monde" son envie, ses envies." Jean Todt Conçu pour améliorer le rapport aux études, apprendre à étudier, s'orienter et décider, le coaching scolaire n'est

  • Le premier guide destiné aux étudiants pour les aider à quitter le cocon familial en toute sérénité !
    L'entrée à la fac, le nouvel appart, la collocation... la vie étudiante est le moment de tous les bouleversements ! On dit souvent que c'est le début de l'émancipation et de la liberté, mais cette soudaine autonomie peut apporter quelques galères.
    Dans cette BD pleine d'humour et très pratique, découvrez un tas d'informations et de conseils, destinés aux étudiants, pour les aider à prendre leur envol !
    Au programme :

    En cuisine : le matériel indispensable, mon épicerie de base, comment choisir les bons produits, qu'est-ce que l'équilibre alimentaire, quelques recettes pour ne jamais mourir de faim et régaler les papilles des copains ;
    Acheter, ranger, conserver : les courses, le frigo, le congélateur...;
    Le ménage : les indispensables, la lessive...;
    Mon appart : quand j'emménage, l'entretien, le bricolage, quand je le quitte ;
    La paperasse : comment éviter les frais supplémentaires, comment faire des économies, que faire quand je suis malade...;
    La coloc de rêve : poser un cadre en amont, une appli pour partager les frais...;
    Prendre soin de soi : mon kit pharmacie, les huiles essentielles...

  • Comment les anciens Grecs se battaient-ils ? Leurs armées, leurs flottes comprenaient-elles des mercenaires ? des esclaves ? des pirates ? Comment payaient-ils les combattants ? Comment traitaient-ils leurs vaincus ? Les fortifications et murs d'enceinte offraient-ils de meilleures chances de survie et de liberté pour les défenseurs et la population ? C'est à ces questions, et à de nombreuses autres, que le présent ouvrage apporte des réponses. Il se compose de 22 études augmentées et éditées par Sylvian Fachard, en collaboration avec l'auteur.

  • Il n'avait rien demandé de tout ça. Les signes, les oiseaux, et cette femme qui le suit depuis sa naissance. Il n'avait rien exigé de la société que la possibilité de vivre en paix, lui, l'enfant muet. Il n'espérait rien d'autre des hommes que leur confiance et leur amitié, lui qui se débat dans cette camisole. Et ce prénom, Moanam, qui ne veut rien dire... Moana, c'est l'océan, alors pourquoi ce « m » de trop, comme une mauvaise fin annoncée à l'histoire de sa vie.
    L'autre n'avait pas prévu que la rencontre de ce gamin allait l'éloigner autant de lui-même, ou de l'idée qu'il pouvait en avoir. Il aurait dû pouvoir maîtriser la folie qui emplit tout l'espace, tel un fluide. Mais il n'est pas fou ! Non, il ne peut pas être fou. Pas lui...
    Alors comment expliquer ? Accepter la vérité, c'est prendre le risque d'inviter la folie. Faites attention. Car cet « autre », cela pourrait être vous...

    Moetai Brotherson inscrit les histoires dans l'Histoire, et tresse les fils du réel à ceux des légendes. Passionné par son pays et sa culture, il s'exile pourtant à New York. Là, il vivra directement les événements du 11 septembre 2001. Paradoxalement, il écrit par amour de l'oralité, le livre n'étant que la partition d'une mélodie que chaque lecteur est libre d'interpréter. En 2017, il est élu député à l'Assemblée nationale, et en 2018 représentant à l'Assemblée de Polynésie.

  • Jubilations

    Paul Audi

    "L'acte de création repose-t-il sur une nécessité ? Et si oui, laquelle ? Si « créer, c'est jouir », de quelle nature est le désir qui préside à la naissance comme à l'amour des oeuvres ? Telles sont les questions autour desquelles Paul Audi a choisi de rassembler dans ce livre, parfois léger et parfois grave, des essais composés par lui au cours des dix dernières années. En s'appuyant sur certains phénomènes (la pulsion, l'incarnation, le sexe, le désespoir, l'amour, l'esprit), l'auteur cherche ici à éclairer la façon dont l'alliance de l'éthique et de l'esthétique pourrait encore dresser des pôles de résistance à une époque, la nôtre, où le simulacre est devenu le seul mode de représentation agréé et où la pulsion de mort règne sur la culture dite dominante."

  • « Tu crois que je suis en train de rater ma vie ? » Cest ce que se demandent Méta, Raphaël, Pauline et les autres. Ils ont 25 ou 30 ans. Ils entrent dans la vie active. Mais leur parcours ou leur formation leur ont imposé des exigences dont, ils le découvrent, la société na que faire. Ils ne savent ni comment sadapter ni comment se révolter. Tout leur est ouvert, et pourtant tout leur est fermé.
    Comment se situer dans ce monde où les chemins paraissent brouillés et où le quotidien ressemble à une course dobstacles ? Cest la question qui est au cur de ce roman à sept voix, où les trajectoires se combinent dans des situations parfois absurdes jusquau burlesque.

  • « Poutine se tut. Pendant quelques secondes, il continua d'hypnotiser la caméra. La neige tombait joliment sur son manteau noir de nomenklaturiste. Le morceau de Kremlin en fond d'écran - des murs, des sapins - était si crûment inondé par la lumière blanche qu'il semblait se préparer à l'atterrissage d'extraterrestres. » C'est le nouvel an. Natacha est partie étudier aux États-Unis et Pavel est resté seul à Oufa, employé de la compagnie aérienne ARTavia - la seule qui garantit la sécurité absolue à ses passagers... Et Pavel râle, parce qu'il se trouve nul, qu'il a un boulot nul et que ses copains sont nuls. Il râle parce que sa chérie est partie et qu'elle a raison d'être partie. Il râle comme toute cette nouvelle génération à qui tout est dû... sauf le bonheur. Un bonheur qui peut-être n'existe plus sur notre vieille Terre mais sur Mars. Eh bien, y a qu'à !

    Avec son écriture caustique, son approche pleine d'humour et de tendresse, Igor Saveliev nous donne à lire l'histoire de sa génération : aussi dérangeant que passionnant !

  • Dégager une théorie réellement liée à une pratique, c'est-à-dire une praxis de l'évaluation, c'est ce que tentent par ce livre Jacques Ardoino et Guy Berger. Ils veulent distinguer de l'évaluation, véritable processus dialectique d'analyse de la complexité, le contrôle, assujetti à la logique de la preuve et à la recherche de la conformité. Or, la tendance triviale est à confondre l'un et l'autre, alors que ces deux fonctions critiques sont complémentaires. Pour déployer leur démonstration, ils s'appuient sur trois études de cas d'évaluation d'unités universitaires (Sciences de l'Éducation à Strasbourg 1 et à Aix-Marseille 1 ; la FOPA en Belgique) et évoquent en annexe le cas de Paris 8. Ils interrogent ainsi non seulement la question actuelle des audits d'organisations ou d'institutions, mais à travers la méthodologie mise en oeuvre par le Comité National d'Évaluation à propos des universités, l'épistémologie d'une praxis congruente où l'évaluation se globaliserait comme un acte et n'en resterait pas au décompte des miettes. C'est une mise au point aussi bien praxéologique que scientifique qui, beaucoup plus qu'un outil réduit à son mode d'emploi, vient heureusement nous proposer une véritable démarche et sa problématique (étayées par un glossaire approfondi de quelque quatre-vingt-onze mots). Mais sans pour autant refuser la polémique, conçue par les auteurs comme la maïeutique même du concept. Peut-on évaluer sans s'évaluer ? Et évaluer sans intervenir sur le dispositif d'évaluation ?

empty