• " Le nouveau monde ne sera pas construit par ceux qui restent à l'écart les bras croisés, mais par ceux qui sont dans l'arène, les vêtements réduits en haillons par la tempête et le corps mutilé par les événements. "

    Arrêté en 1962 par le gouvernement d'apartheid d'Afrique du Sud, Nelson Mandela a passé vingt-sept ans en prison - du 7 novembre 1962 au 11 février 1990. Au cours de ces 10 052 jours de détention, il fut un épistolier prolifique, écrivant des centaines de lettres aux autorités inflexibles, à ses compagnons de lutte, aux gouvernements officiels, mais aussi à sa femme Winnie, à ses cinq enfants et, plus tard, à ses petits-enfants.
    Les 255 lettres choisies dans ce livre, pour la plupart inédites, offrent le portrait le plus intime qu'on ait lu de Nelson Mandela et un aperçu exceptionnel sur la façon dont il a vécu cet isolement. Elles révèlent l'héroïsme d'un homme qui a refusé tout compromis sur ses valeurs, l'humanité de l'une des plus grandes figures du XXe siècle.
    " Les mots de Madiba sont une boussole dans une mer de changements, une terre ferme au milieu de courants agités. " Barack Obama

  • Nouvelle édition du guide de conversation L'Anglais pour les Nuls vendu à 200 000 exemplaires !Des bases de la prononciation au vocabulaire nécessaire pour sortir en ville, de la grammaire aux indications nécessaires en cas d'urgence en passant par tous les termes essentiels à connaître si vous souhaitez aller au restaurant, apprendre l'anglais ne sera plus une corvée !

  • Comment continuer à vivre quand on se sait condamné ?
    À la fin du XIXe siècle, Versluis, atteint de tuberculose, décide de quitter sa Hollande natale pour Bloemfontein, ville d'Afrique du Sud qui accueillait à l´époque nombre d´Européens rongés par ce mal. Entouré par le veld infini, Verluis va apprendre à apprivoiser la mort mais aussi à se détacher de tout ce qui avait jusque-là donné sens à sa vie.
    Histoire d'une âme en quête du dépouillement absolu, En étrange pays est un roman d'une bouleversante humanité dans lequel Karel Schoeman démontre une fois encore qu'il est l'un des plus grands écrivains sud-africains de notre temps.

    Karel Schoeman est né en 1939 à Trompsburg (État libre d´Orange). Solidaire du combat des Noirs de son pays, il a reçu en 1999, des mains du président Mandela, la plus haute distinction sud-africaine : the Order of Merit. Son oeuvre compte une trentaine d´ouvrages d´histoire et dix-sept romans dont certains - En étrange pays (Phébus, 2007), Retour au pays bien-aimé (Phébus, 2006) et La Saison des adieux (Phébus, 2004) - comptent parmi les chefs-d´oeuvre de la littérature sud-africaine. Pour Cette vie, Karel Schoeman a obtenu le prix Herzog, le plus grand prix littéraire d´Afrique du Sud. Il a aussi traduit en afrikaans des oeuvres de Schiller, de Schnitzler et des nouvelles de Tchekhov.

  • DÉBUTANTS FINALISTE AU PRIX DES LIBRAIRES 2020 - FRANCE

    Une histoire de l'humanité qui rassemble et permet des rencontres improbables

    Résumé
    Juillet 2004. L'inauguration du musée national de Préhistoire réunit en Dordogne Nelson Ndlovu, archéologue sud-africain invité aux cérémonies, Peter Lloyd, traducteur anglais installé là depuis quinze ans, et Magda Kowalska, jeune femme polonaise qui tient une maison d'hôtes dans le village. L'été voit naître entre eux un grand rêve d'amour et d'amitié.
    La gaité de Magda, les silences de Peter et la flamboyance de Nelson recèlent pourtant bien des secrets. Lutte anti-apartheid et migrations forcées, violence des héritages et désirs de liberté, peur de l'enfantement et poids des attachements. Les récits s'entrecroisent et les vies se répondent dans cette fresque haletante où l'Histoire n'épargne personne.

    Le point de vue de l'auteure Catherine Blondeau
    « Débutants raconte l'histoire de personnages qui ont cru pouvoir échapper à tous les déterminismes en faisant un usage absolu de leur liberté. Ils sont celles et ceux qui n'ont que faire de toutes les voies tracées où le monde ambiant tente de les cantonner : classe, race, genre, origine, amour, sexualité, famille, bonheur. Ils veulent tout réinventer. Ils croient que c'est possible. Ils croient qu'ils peuvent vivre dans une bulle d'amour et d'amitié avec des lois à part, loin des regards. Ils ont oublié que la menace rôde partout, et qu'on ne peut guère se réinventer en dehors des codes qui régissent le jeu social. »

    L'auteure
    Catherine Blondeau vit à Nantes où elle dirige Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, depuis 2011. Auparavant, elle a occupé diverses fonctions : maître de conférences en littérature et arts du spectacle à l'Université de Rouen, directrice de l'Institut Français d'Afrique du Sud à Johannesburg, attachée culturelle à Varsovie, et conseillère artistique du festival Automne en Normandie. Débutants est son premier roman.

  • Pour le centenaire de la naissance de Nelson Mandela (juillet 2018), une biographie complète et fouillée qui révèle l'homme derrière le mythe.
    Il fut tour à tour prisonnier de conscience, architecte international de la paix et premier président démocratiquement élu d'Afrique du Sud. Orphelin, Mandela, d'abord prénommé Rohihlahla, est recueilli par le roi du clan Madiba des Thembu, peuple de la nation Xhosa, dans le Transkei. Il prend très tôt connaissance des oeuvres de Marx, Lénine, Staline, mais aussi Steinbeck et Tolstoï. C'est en 1943, quand Mandela rejoint le Congrès national africain, que commence sa lutte contre l'apartheid. Il prône la désobéissance civile et les manifestations non violentes, inspirées de Gandhi et Luthuli. Mais le massacre de Sharpeville, en 1960, marque un tournant dans le destin de Nelson Mandela. Cette répression sanglante ajoute à sa volonté d'intensifier la lutte. Mandela coordonne des opérations de sabotage contre des cibles symboliques du gouvernement. Il sera arrêté le 5 août 1962, à l'âge de 44 ans.Du 12 juin 1964 au 11 février 1990, pendant 26 ans, Nelson Mandela est emprisonné à Rubben Island, au large du Cap - non sans interrompre sa lutte. Cet internement indignera le monde entier.Tous connaissent la suite : le prix Nobel de la paix en 1993, son élection au pouvoir en Afrique du Sud en 1994, faisant de lui le premier président noir du pays. Puis enfin, sa disparition, le 5 décembre 2013 à Johannesburg... Pourtant, derrière l'histoire officielle, l'intimité de Nelson Mandela est moins connue. Et notamment, son rapport aux femmes, que cette biographie décrypte. Une plongée dans la vie de l'un des hommes les plus célébrés de notre époque.

  • Prenez Marion, Blanche, veuve de quatre-vingts ans passés, aux cheveux teints et entichée de son chien, qui a su jongler entre famille et carrière d'architecte à succès ; Hortensia, Noire, octogénaire caractérielle, gourou du design dont les oeuvres sont adulées jusqu'au Danemark et qui vient de découvrir que son défunt mari avait eu une fille hors mariage ; ajoutez une bonne dose de rivalité vicinale dans une banlieue chic du Cap pleine de vieilles Blanches riches, effrayées et racistes ; vous obtiendrez La Voisine, une comédie détonante sur les inégalités sociales, raciales et sexuelles, sauce sud-africaine.

    Née en Barbade en 1980, Yewande Omotoso a grandi au Nigeria. Aujourd'hui, elle vit à Johannesburg, où elle écrit tout en travaillant dans le domaine du design et de l'architecture. Après un premier roman en 2011, Bom Boy, récompensé par plusieurs prix sud-africains, La Voisine (The Woman Next Door, 2016) est, selon le supplément littéraire du Times, « l'un des meilleurs livres écrits par une femme, que tout homme devrait lire », aux côtés de Marguerite Duras, Agota Kristof et Nathalie Sarraute.

  • Graveur solitaire et doux rêveur, March avait quelque chose du professeur Tournesol et de Dustin Hoffmann dans Rain Man. Avait, car il est mort soudainement après des années en reclus dans sa maison de Johannesburg. Thea, son amie d'enfance et grand amour inavoué, hérite de ses milliers de gravures et appelle à l'aide Helena. Cette galeriste désabusée est progressivement happée par le génie du défunt et décide de retrouver Stephen, le mystérieux destinataire d'un colis découvert chez le graveur.Dans ce roman choral courant sur quarante ans, chacun raconte sa propre histoire, tissant en filigrane la destinée de March et cette Afrique du Sud où « il faut savoir dans quel ordre faire les choses, qui passe en premier et parle d'abord, ce qu'on dévoile et ce qu'on garde pour soi ».

    Bronwyn Law-Viljoen dirige le département de Creative Writing à l'université du Witwatersrand, la plus prestigieuse d'Afrique du Sud. Elle est également éditrice de livres d'art et a travaillé comme rédactrice au sein de différentes maisons d'édition et revues spécialisées dans ce domaine. Le Graveur est son premier roman.

  • James Miranda Barry fut médecin militaire, chirurgien avant-gardiste, inspecteur général des hôpitaux de Sa Majesté et... l'un des plus grands imposteurs de tous les temps.

    Au moment de sa mort en 1865, au terme d'une carrière de plus de quarante ans au sein de l'armée britannique, James Miranda Barry n'a pas eu droit aux honneurs dus à son rang. Les autorités militaires ont plutôt jugé bon de l'enterrer à la sauvette, dans un coin reculé d'un cimetière quelconque. Car le scandale qui éclata à sa mort était d'une telle ampleur, qu'il devint la principale raison pour laquelle Barry passerait à l'histoire, reléguant dans l'ombre presque tout ce que le médecin avait mis tant d'efforts et d'années à accomplir.
    />
    Dans chacune des colonies où on l'avait posté, James Barry avait fait tout en son pouvoir pour améliorer les conditions de vie et les soins de ses patients. Il avait forgé sa réputation sur une pratique nouvelle et moderne de la médecine, par sa spécialisation dans les domaines de la chirurgie, des maladies tropicales, de l'obstétrique, du traitement de la lèpre et des maladies vénériennes. Sur trois continents, Barry a imposé des nouvelles conditions sanitaires, des méthodes révolutionnaires de quarantaine, des diètes alimentaires, ainsi que des traitements efficaces contre les plus terribles maladies connues à l'époque. Sans contredit, les réformes de James Barry ont sauvé des milliers de vies à travers le monde.

    Mais pourquoi a-t-on profané ainsi la mémoire d'un brillant médecin, dont les accomplissements n'avaient d'égal que la controverse dont Barry aura été l'auteur presque tout au long de sa vie? Sylvie Ouellette retrace ici la vie et la carrière d'un être humain hors de l'ordinaire, qui n'était absolument pas ce que ses contemporains auraient pu croire.

  • Au crépuscule de sa vie, Royce, mécène richissime, veut renouer avec Vita, sa protégée d'autrefois. Contre toute attente, elle accepte de rompre un lourd silence de vingt ans... à condition de suivre les règles du jeu.
    Des ruines de Pompéi à l'effervescence du Cap, les fantômes du passé mènent la danse de ce pas de deux, où chacun délivre les secrets enfouis qui les ont condamnés à la solitude.
    Au jardin des fugitifs explore les cavités souterraines du désir et de la culpabilité avec une grâce et une subtilité magistrales. Entres les lignes de cette liaison dangereuse, Ceridwen Dovey nous interpelle : notre vie est-elle le récit que l'on s'en fait ?

  • En 1968, l'apartheid sévit en Afrique du Sud. Marianne, jeune parisienne, arrive à l'université du Cap où elle est nommée pour un semestre. Elle se lie d'amitié avec Denise, avocate qui lutte contre la ségrégation. Alors qu'elles reviennent d'un meeting, Denise est renversée par une voiture et décède. Au même moment, le professeur Chris Barnard prépare la première greffe du coeur jamais réalisée.

  • En 1901, un commando de Boers investit une petite ville de la colonie du Cap, Fouriesfontein. Trois voix s´élèvent, fantomatiques, obsessionnelles, bouleversantes pour raconter un événement qui dressera les communautés les unes contre les autres et fera retentir dans une bourgade apparemment paisible le tumulte d´une guerre. Voix d´Alice, fille d´un magistrat anglais, voix d´un jeune clerc boiteux, Kallie, enfin voix de mademoiselle Godby, soeur d´un médecin britannique. Tous sont témoins de haines raciales inextinguibles. Tous sont des témoins impuissants. Leurs récits s´entremêlent aux regards que portent aujourd´hui sur Fouriesfontein un explorateur et un photographe professionnel venus mener l´enquête sur le héros Adam Balie, métis battu à mort. Voici deux hommes confrontés à une ville spectrale d´où ils ne reviendront peut-être pas.

    Sous la plume de Karel Schoeman, auteur majeur de la littérature contemporaine, c´est le destin de l´Afrique du Sud qui est restitué dans sa violence, sa complexité et sa beauté pour atteindre à l´universalité. Un roman à ajouter à la liste des chefs-d´oeuvre d´un écrivain considéré comme l´égal de J. M. Coetzee ou de Nadine Gordimer.

    Karel Schoeman est né en 1939 à Trompsburg (État libre d´Orange). Solidaire du combat des Noirs de son pays, Karel Schoeman a reçu en 1999, des mains du président Mandela, la plus haute distinction sud-africaine : The Order of Merit. Son oeuvre - colossale - compte une trentaine d´ouvrages d´histoire et dix-sept romans dont certains - En étrange pays (Phébus, 2007), Retour au pays bien-aimé (Phébus, 2006) et La Saison des adieux (Phébus, 2004) - comptent parmi les chefs-d´oeuvre de la littérature sud-africaine. Pour Cette vie, Karel Schoeman a obtenu le Prix Herzog, le plus grand prix littéraire d´Afrique du Sud.


  • Journaliste, Alain prend une année sabbatique pour courir autour du monde en équipage. Mais les 50èmes Hurlants ont raison du bateau qui rallie Le Cap. Alain apprend alors à piloter, et devient pilote à la Comair, une compagnie intérieure sud-africaine. Puis, c'est l'appel de la brousse au contact de la magnifique réserve de Mala Mala. Alain épouse la fille du propriétaire de la réserve, la somptueuse Carole, avec laquelle il crée une réserve au Zimbabwe. Mais le rêve de Kingani vire au cauchemar : toute la famille d'Alain est massacrée dans d'horribles circonstances. La vengeance se met alors en place avec l'aide de Marc, navigateur hors pair, qui dispose de puissantes vedettes pour anéantir le sinistre chef des « vétérans » du dictateur Mugabe. avec une panthère et, surtout, un crocodile et Alain retrouvera son amie d'enfance qu'il avait connue à Oran, tandis que Marc file le parfait amour avec Catherine.Tout cela au milieu de paysages sublimes au coeur d'une nature, comme si le monde venait d'être créé...

  • Cinq ans apres la disparition de Nelson Mandela, son fidele ami et rival politique, Frederik de Klerk, devoile a l'occasion du 25e anniversaire de leur prix Nobel une correspon- dance aussi inedite qu'intime. Ce dialogue exclusif fait vivre le souvenir de leur formidable combat pour batir l'Afrique du Sud «arc-en-ciel», democratique, tolerante et inclusive. Le 2 fevrier 1990, F.W. de Klerk annoncait dans un discours historique le demantelement du systeme d'oppression raciale et la liberation de tous les prisonniers politiques, a commencer par le plus celebre d'entre eux, Nelson Mandela, incarcere depuis plus de 27 ans.

    Frederik de Klerk et Nelson Mandela, qu'a priori tout opposait, ont su trouver la force de s'unir au nom de l'espoir de la reconciliation. Quels ont ete les epreuves, les obstacles exterieurs et les dilemmes interieurs auxquels ils ont du faire face ? Quels ont ete les valeurs et les ideaux qui les ont pousses, bien souvent contre leur camp, a ne jamais interrompre le dialogue et la transition pacifique vers une democratie reelle ?

    Ces 14 lettres, devoilees pour la premiere fois au grand public, sont autant les derniers temoignages d'un morceau d'Histoire du XXe siecle qu'un appel optimiste aux nouvelles generations a s'engager resolument pour donner du sens a leur action et au monde.





     


  • Le premier roman inspiré de l'émission Safari Go ! diffusée sur Gulli !

    Soline et Elliot s'apprêtent à vivre des vacances inoubliables au coeur de la savane africaine ! Accompagnés de leurs parents, les voilà lancés dans un safari avec la promesse de côtoyer les animaux sauvages. Mais un événement précipite l'aventure. Au petit matin de la première étape, les enfants se réveillent et découvrent qu'ils sont seuls : leurs parents et le ranger qui les guidait ont mystérieusement disparu. Pour retrouver leur trace, Soline et Elliot vont devoir mettre en pratique toutes leurs connaissances sur la nature et les animaux qui la peuplent. Ce n'est que le début de l'apprentissage pour ces aventuriers en herbe...
    /> Livrés à eux-mêmes au coeur de la savane, Soline et Eliot vont vivre une aventure inédite dans l'univers de Safari Go !

    Dans le même univers, découvrez aussi le Code des Rangers et les cahiers de jeux Safari Go disponibles en version papier !

    « Les enfants apprennent d'une façon plus amusante et tout cela est vraiment bien fait. » - Mon Quotidien.
    « Le livre Safari Go ! Le Code des rangers te donne toutes les clés pour en savoir autant qu'eux » - Nice Matin.

  • The DYSTURB database collates, harmonises and inter-relates over time the following different elements: a set of political, administrative and functional maps of the districts, provinces and urban areas; the demographic and administrative data for all South African localities from 1911. In all, the 20 000 geo-referenced localities of the 2001 census are put in perspective in terms of spatio-temporal parameters, demographic history and urban dynamics, through the post-colonial, apartheid and post-apartheid periods.

  • Au pays arc-en-ciel de Mandela, la violence et le racisme nen ont pas fi ni de distiller leur poison mortel. Professeur au Zimbabwe, Jabulani na dautre choix que de fuir la répression qui sabat sur son pays. Comment imaginer ce qui lattend de lautre côté de la frontière ? Aussitôt kidnappé par des trafiquants, il découvre une réalité à mille lieues du rêve sud-africain. Jeune étudiant au Cap, Jero peine à trouver sa place dans un monde de dealers où la progression des bidonvilles ne cesse de brouiller les cartes. Un monde où tour à tour le courage et lindifférence peuvent sceller le sort dun réfugié, et lamour décider de frapper au moment où lon sy attend le moins.
    Troy Blacklaws convoque toute la puissance poétique de son écriture pour croquer deux destins parallèles dans lAfrique du Sud daujourdhui où chacun lutte à sa façon pour survivre, tandis que se côtoient la violence quotidienne et la beauté envoûtante des hommes et des lieux.

    « Un pouvoir dévocation pour ainsi dire hypnotique : je suis ébloui. » Deon Meyer

  • Les diasporas indiennes anciennes, issues de l'immigration des ouvriers agricoles sous contrat (indentured labourers) pendant la colonisation européenne, font l'objet de nombreuses études d'ordre historique, économique, anthropologique, social, et politique. Alors que le rôle et la place des langues d'origine au sein de ces diasporas indiennes ont suscité un intérêt moindre. Or, des études récentes montrent que la transmission et le maintien de la langue d'origine, parmi tous les éléments identitaires, sont des processus très complexes. Cette Conférence avait donc pour objectif de faire un état des lieux et d'offrir un espace d'échanges et de réflexion autour de ces langues.
    The Indian old diasporic communities, who migrated during the european colonial period as indentured workers, have been the subject of many discussions and studies with emphasis on the historical, economical, anthropological, social and political dimensions of migration. However, the presence of Indian languages and their role within these diaspora populations have so far received limited attention. recent studies have made clear that among all the elements of identity (re)construction, retention and transmission of the language of origin is the most problematic. this Conference was organized in order to provide a forum for discussion and interaction in connection with these languages.
    Colloque International : Langues de l'Inde en diasporas | Maintiens et transmissions
    International Conference : Indian Languages in Diaspora | Retention and Transmission
    Actes du colloque | Proceedings of the conference
    29-31 octobre 2015 | 29-31 October 2015, Mémorial ACTe, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe

  • Le 28 avril 1990, trois mois après la libération de Nelson Mandela, Michael Lapsley perdait ses mains et un oeil dans un attentat au colis piégé au Zimbabwe. Aumônier de l'ANC en exil, il payait ainsi très cher son engagement contre l'apartheid. Depuis lors, des crochets métalliques lui servent de mains, mais il poursuit sans relâche son combat pour la paix et la liberté... En 1998, il fonde au Cap l'Institut pour la guérison des mémoires, dont la vocation est de venir en aide aux victimes de diverses formes de violence et d'oppression. Fort de son expérience, Michael Lapsley anime également des ateliers pour accompagner les personnes marquées par un passé douloureux, notamment des détenus, des réfugiés ou des malades du sida, aussi bien au Rwanda et aux États-Unis qu'en Irlande du Nord et en Colombie. « Michael Lapsley décrit le refus d'être brisé, dans son corps, son âme et son esprit. Cet engagement, il l'étend au monde entier. La portée de ce livre est immense. » Nadine Gordimer, romancière sud-africaine, prix Nobel de littérature.

    Né en 1949 en Nouvelle-Zélande, Michael Lapsley est un prêtre anglican. À l'âge de 24 ans, il est envoyé en Afrique du Sud pour poursuivre ses études et découvre la réalité de l'apartheid. Expulsé en 1976, il se rend au Lesotho et devient aumônier de l'ANC en exil.


    Ce livre, préfacé par Desmon Tutu a été écrit en collaboration avec Stephen Karakashian et traduit de l'anglais par Daniel Delmée.

  • Citadins-Citoyens au Cap. Justice et espace après l'apartheid est une plongée dans le quotidien de celles et ceux qui, quinze ans après la fin de l'apartheid, apprivoisent les nouveaux codes de l'Afrique du Sud. Autrefois assignés à vivre dans les fragments d'une ville ségréguée, comment les habitantes et habitants s'approprient-ils le territoire de la métropole du Cap à l'heure des grandes réformes de démocratisation du gouvernement local ? En quoi les humiliations du passé nourrissent-elles les identités politiques du présent ? Et surtout comment passer de la célébration de la victoire contre l'apartheid à une réflexion de fond sur les possibilités de transformation d'une société si divisée ? Écrit dans l'empathie mais dépourvu de romantisme, ce livre offre un récit sensible des aspirations à la justice et à la démocratie des gens ordinaires. Les portraits et les tranches de vie répondent aux théories sur la production de l'espace et la justice sociale pour former un tableau critique des espoirs mais aussi des impasses qui ont jalonné la décennie 2007-2017. Cette période de morcellement du consensus qui réunissait les Sud-Africaines et les Sud-Africains autour du projet de Nelson Mandela apparaît ici comme un temps de réinvention des imaginaires citoyens et des pratiques citadines, où les discours abstraits de réconciliation des années 1990 font place à des négociations pragmatiques fortement territorialisées.

  • Un jour de tristesse, porteuse d´un deuil difficile à faire, Daleth prend un train pour aller voir la mer. Sa vie est alors bouleversée par sa rencontre avec Mathias, avocat et écrivain sud-africain exilé politique en France. Celui-ci ignore qu´il vit le

  • On the eve of the democratic elections scheduled in South Africa in 2009, this collection of essays analyses the many ways in which South Africans have been trying to heal the wounds of apartheid, as advocated in Nelson Mandela's famous 1994 speech, delivered at the dawn of the ` new ' South Africa. The articles encompass such diverse fields as politics, literature, cinema, welfare policies or education, and they all seek to explore the sea change which totally reshaped South African identity in the last fifteen years that followed the demise of apartheid. The notion of ` healing the wounds' is used both as a pretext and as a focal point to build up as complete a picture as possible of South Africa today. The specificity of the collection is to define healing as an ongoing process whose result seems to remain a rather elusive goal.

    À la veille des élections démocratiques prévues en Afrique du Sud en 2009, ce recueil explore les nombreuses stratégies mises en place par les Sud-Africains pour tenter de guérir les blessures de l'apartheid, obéissant ainsi à la fameuse injonction émise par Nelson Mandela en 1994, à l'aube d'une nouvelle ère pour son pays. S'ils évoquent des questions aussi diverses que la politique, la littérature, le cinéma, la politique sociale ou l'éducation, les articles ici rassemblés s'accordent tous à faire le bilan des changements impressionnants qui ont métamorphosé le paysage identitaire sud-africain au cours des quinze dernières années. Le prisme de la guérison des blessures du passé est à la fois le prétexte et le point focal de ce qui se veut un panorama aussi large que possible de l'Afrique du Sud aujourd'hui. La guérison y est envisagée comme un processus en cours, dont le résultat demeure, dans tous les domaines, pour le moins incertain.

  • The urban environment is a breeding ground for various forms of violence. As the hub of political, social and economic processes, the city is the meeting point for peoples from diverse cultural, racial, and religious backgrounds. It is often the venue of intense class and social struggles for scarce economic resources as well as political power. While the daily struggle for survival is usually nonconfrontational, when the economic-cum-political situation deteriorates, the city streets provide the venue for riots, demonstrations and even revolution. Because of the relative anonymity of city-life, it is also an attractive place for the more undesirable elements in society: thieves, rapists, murderers etc., who can commit crimes without fear of recognition. The urban context of violence is well established in the literature, and has been particularly emphasized by students of social change and revolution. Nevertheless, the study of urban violence qua urban violence has been rather sparse in Africa. The singular exception to this is South Africa, whose long history of structural violence dates back to the apartheid era. This phenomenon has been fairly well studied, although not specifically as urban violence. The pilot studies on three countries in this volume are part of a continent-wide comparative research project aimed at filling this huge gap in the literature. A research project on urban violence in Africa could not be more timely: All over Africa, criminal, political, religious and other social conflicts have been on the increase. The dwindling economic capacities and governance crises prevent governments from dealing effectively with these conflicts, which have often degenerated into situations of violence. These pilot studies and the larger project are expected to highlight these linkages and suggest the way forward. By their very nature, the studies are both exploratory and empirical. Problems are identified and suggestions are being made on how to overcome them. They therefore represent a necessary first step in coming to grips with issues raised by urban violence.

  • "Sans oser imaginer le pire, Mahon se hasarda à tourner son regard vers les félins. Le roi des animaux était en éveil. Assis sur ses pattes arrière, il secoua la tête entre deux soupirs pour chasser les insectes qui lui manquaient de respect. La lionne fut la première à se lever, rapidement suivie des lionceaux. Elle s´approcha lentement du maître, avant de se laisser choir tout près de sa progéniture. Les branches du buisson se remirent à trembler. Pourtant, nul souffle de vent, nul courant d´air."

empty