• Zulu

    Caryl Férey

    Enfant, Ali Neuman a fui le bantoustan du KwaZulu pour échapper aux milices de l'Inkatha, en guerre contre l'ANC, alors clandestin. Même sa mère, seule rescapée de la famille, ne sait pas ce qu'elles lui ont fait... Aujourd'hui chef de la police criminelle de Cape Town, vitrine de l'Afrique du Sud, Neuman doit composer avec deux fléaux majeurs : la violence et le sida, dont le pays, première démocratie d'Afrique, bat tous les records.
    Les choses s'enveniment lorsqu'on retrouve la fille d'un ancien champion du monde de rugby cruellement assassinée dans le jardin botanique de Kirstenbosch. Une drogue à la composition inconnue semble être la cause du massacre. Neuman qui, suite à l'agression de sa mère, enquête en parallèle dans les townships, envoie son bras droit, Brian Epkeen, et le jeune Fletcher sur la piste du tueur, sans savoir où ils mettent les pieds... Si l'apartheid a disparu de la scène politique, de vieux ennemis agissent toujours dans l'ombre de la réconciliation nationale...

  • Blanche est l'histoire d'une femme qui découvre un jour qu'elle est blanche dans le regard des autres. Comme elle sait très bien qu'on ne saurait réduire un être humain à la couleur de sa peau, elle s'interroge. Que signifie être Blanche dans le monde tel qu'il va? Elle arpente l'univers des penseurs et artistes du monde noir. Elle écrit, hésitante et fragile, son chemin d'humanité.

    Point de vue de l'auteure
    Blanche est dédié à « toutes celles qui se reconnaitront ». Je crois que ce livre s'adresse d'abord aux femmes blanches, celles qui ont fait la même expérience que moi et ne savent pas que faire de cette chose qui leur est arrivée. J'aimerais que Blanche les aide à sortir de la culpabilité ou de l'empathie tapageuse où cette prise de conscience a pu les enfermer. Blanche s'adresse aussi à toutes celles et ceux (et ils.elles sont nombreux.ses) qui ne sont jamais posé la question de leur blancheur. J'aimerais les surprendre, leur faire découvrir un pan de l'expérience humaine dont ils ignorent tout (ce que ça fait de ne pas être blanc, ce que ça fait de vivre avec les autres quand on sait qu'on est blanc) et les inciter à s'interroger avec moi sur leur place dans le monde. Par extension, Blanche s'adresse à toutes celles et tous ceux que la question raciale intéresse, mais aussi à toutes celles et ceux qu'elle hérisse, puisque le livre aborde le sujet d'un point de vue blanc, mais sans intention défensive, et qu'il tente honnêtement, par le récit et par le dialogue, de contribuer au débat sur la possibilité d'un universel humain.

    L'auteure
    Catherine Blondeau vit à Nantes où elle dirige le théâtre Le Grand T. En 2019, elle a publié chez Mémoire d'encrier son premier roman Débutants.

  • Début du deuxième millénaire, Johannesbourg reste divisée, désormais autant par la pauvreté et la violence que par la race. Vladislavic, fin arpenteur des rues, des quartiers, des parkings, des jardins, circule de scène en scène aussi cocasses que tragiques. Le livre est composé de 138 entrées, comme autant de clés pour comprendre la ville, à la manière Vladisalvic : sorte de regard agile et enregistreur, esprit joueur qui analyse, compare, fait des liens et manie les mots pour dire les impressions les plus fines.
    Ce texte est une ode amoureuse à Johannesbourg, industrielle, polluée, dangereuse, belle et injuste.

    Né en 1957, IVAN VLADISLAVIC est également éditeur et collabore avec les plus grands écrivains contemporains d'Afrique du Sud. Clés pour Johannesbourg. Portrait de ma ville a reçu le prix du Sunday Times Alan Paton et le prix Warwick.

  • L'ingénieur des mines français Cyprianus Méré tombe amoureux en Afrique du Sud de la fille d'un riche propriétaire foncier. Parce qu'il n'est pas riche, Méré ne peut pas l'épouser, et il tente avec son compagnon Thomas Steel de trouver une combine pour s'enrichir au plus vite. Ils essayent d'abord de creuser pour trouver des diamants, mais sans succès. Ensuite, Méré imagine une méthode de production de diamants artificiels, qui le rend instantanément riche. Malheureusement, le diamant produit est volé et Méré se lance à la poursuite du voleur.
    Ce roman suit les mêmes lignes que les autres oeuvres de Verne : il est plein de suspense, de voyage et d'innovation technique. Une méthode de production de diamant synthétique vit le jour en 1955, c'est-à-dire bien longtemps après que Verne l'ait imaginé dans ce roman de 1884.



    Jules Verne (1828-1905) naquit dans la ville portuaire de Nantes et aurait dû devenir avocat, comme son père, mais il quitta très jeune le nid pour écrire des nouvelles et des articles pour des gazettes. Sa collaboration avec l'éditeur Pierre-Jules Hetzel conduisit à la publication de la série de livres « Voyages extraordinaires », basé sur d'amples recherches, et qui inclut entre autres « Voyage au centre de la Terre » (1864), « Vingt mille lieues sous les mer » (1870) et « Le Tour du monde en quatre-vingts jours » (1873).

    Jules Verne a traditionnellement été classifié, à tort, dans la catégorie des écrivains pour enfants, en raison des versions abrégées et déformées de ses romans, alors qu'il eut comme auteur une énorme influence sur l'avant-garde française.

    Jules Verne est le deuxième auteur le plus traduit au monde, se plaçant ainsi entre Agatha Christie et William Shakespeare, et il est souvent considéré comme étant le père du genre littéraire de la science-fiction.

empty