• Votre cerveau ne s'use que si vous ne vous en servez pas !
    Où ai-je mis mes clés ? Comment s'appelle-t-il déjà ? Où suis-je garé ? Nous nous posons tous ces questions sans vraiment y prêter attention. Mais, avec l'âge, nous finissons par nous interroger : Et si c'était la maladie d'Alzheimer ? Aujourd'hui, aucun traitement médical n'a été trouvé.
    L'apparition des premiers signes peut-elle être reculée de plusieurs années ? Est-il possible qu'aucun symptôme ne se manifeste de notre vivant ? Et, si oui, comment ?
    Philippe Amouyel livre ici un véritable guide du quotidien pour agir sur les facteurs d'apparition et prévenir la maladie d'Alzheimer. Des conseils et rituels sont proposés : simples, accessibles à tous et fondés sur les données scientifiques les plus récentes. Quel que soit votre âge, vous trouverez ceux qui vous correspondent.
    Avec Le Guide anti-Alzheimer, maintenez votre cerveau en forme et profitez pleinement des années à venir.

  • Il n'est jamais trop tard pour se créer des souvenirs
    Valentine a toujours vécu dans l'ombre de son père, sportif de haut niveau. Pour limiter les séparations douloureuses au fil des déménagements, elle a décidé de rester à l'écart des autres. Aujourd'hui, son père a besoin d'elle  : atteint de la maladie d'Alzheimer, il nécessite une surveillance constante. Elle, qui a toujours fait en sorte de se débrouiller toute seule, n'a dès lors d'autre choix que de trouver quelqu'un pour l'aider.
    Depuis qu'il a annoncé sa retraite alors qu'il est au sommet de sa carrière de rugbyman en Australie, Luke a besoin de faire le point sur sa vie. Ce job d'aide à domicile pour le sportif qu'il a longtemps vénéré tombe à pic, et il regorge d'idées pour stimuler la mémoire glissante de cet homme malmené par la maladie. Mais, lorsqu'il rencontre Valentine, Luke a envie de relever un nouveau défi : faire vivre à la jeune femme solitaire l'adolescence qu'elle n'a jamais eue.
    «  On a besoin de belles histoires d'amour avec des étreintes et des contacts, des desserts partagés et des apéros entre amis. Le dernier roman d'Emily Blaine tombe bien car il y a tout ça et même plus.  »  Corse Matin
    «  On aime cette romance douce et tendre comme un début d'été.  »    Cosmopolitan
    « Emily Blaine est passée maître dans l'art d'observer les errements du coeur »  AuFéminin
    À propos de l'autrice
    Traduite dans six pays dont le Royaume-Uni, l'Allemagne ou encore l'Espagne,  Emily Blaine  s'est imposée comme l'ambassadrice de la romance moderne à la française avec plus de 600 000  exemplaires vendus. Émouvantes, drôles et ancrées dans la vraie vie, ses romances abordent avec justesse et finesse les grandes thématiques d'aujourd'hui.

  • Tombeau pour un père -cheminot- encore un peu vivant, ces poèmes racontent la traversée des deuils, ils tentent de phraser le chagrin, la peine à vivre et la maladie du proche, désormais plongé dans le brouillard de l'oubli.Ils disent aussi ce qui y échappe, les « épiphanies », ces moments si rares où s'éclaire fugitivement quelque chose de soi, des autres ou du monde.Avec un café, pourquoi pas, et une heure devant soi, il est bon de lire dans l'ordre ce journal poétique épars, de prendre le train en compagnie de l'auteur, au rythme de ses photos.On peut en éprouver un grand calme, pas du tout désespérant.Fred Pougeard est né en 1974 à Guéret. Conteur de son métier, il est voué lui aussi aux TER, aux petites gares et aux lignes oubliées. Il dirige la compagnie l'Allégresse du Pourpre.

    Fred Pougeard est né le 18 février 1974 à Guéret. Il est conteur de son métier, toujours entre deux TER, et dirige la compagnie, l'Allégresse du Pourpre.

  • Redonner confiance et autonomie aux personnes atteintes de troubles cognitifs, c'est possible.
    AG&D a collaboré avec le professeur Cameron Camp pour développer une approche innovante qui se rencentre sur les capacités, les goûts et les motivations de l'individu pour que celui-ci redevienne acteur de sa vie.
    Inspirées de la méthode Montessori, les activités présentées dans cet ouvrage abordent tous les domaines de la vie quotidienne : cuisine, jardinage, bricolage, lecture et écriture, vie en collectivité, activités sportives et artistiques, partage intergénérationnel... Chaque fiche donne la liste du matériel et des compétences indispensables pour la réussite de la personne et décrit le déroulé pas à pas.
    Elle s'accompagne de conseils et d'idées complémentaires pour s'adapter aux différentes situations.
    Un ouvrage inspirant pour tous les aidants, en milieu collectif ou à domicile, qui souhaitent faire vivre la maladie d'Alzheimer autrement.

  • Comprendre la vieillesse, découvrir et affirmer la capacité des hommes vieux, malgré les difficultés qui les éprouvent, à vivre leur vie dignement jusqu'au bout, proposer des outils qui permettent d'aider dans le respect et la tendresse, c'est le pari de ce livre. Les auteurs nous guident sur les chemins d'une science pratique au service du bien-être et de la qualité de vie. La philosophie de l'humanitude et les dernières découvertes et connaissances sur les grandes pathologies de la vieillesse (de la maladie d'Alzheimer au syndrome d'immobilisme, en passant par les autres démences) débouchent sur des techniques nombreuses et des savoir-faire qui donnent à tous, familles, soignants ou proches, les éléments nécessaires pour prendre soin.

  • Un roman pétillant et touchant, mené par une héroine irrésistible, qui se penche sur la famille et les détours improbables que peut prendre la vie.
    Après avoir fait preuve d'un comportement pour le moins étrange, Howard Young, éminent professeur d'histoire, vient d'être diagnostiqué comme souffrant de la maladie d'Alzheimer.
    Quand sa femme demande l'aide de leur fille Ruth, celle-ci s'installe dans la maison parentale pour une année. À trente ans, en proie à ses propres doutes et confrontée à une vie qui ne ressemble pas à ce qu'elle avait imaginé, Ruth se retrouve plongée dans le joyeux chaos qui règne au sein de la famille : entre les rares moments de lucidité de son père et le
    comportement erratique de sa mère, la situation s'annonce plus compliquée que prévu.
    Un premier roman aussi frais qu'original, parsemé d'anecdotes loufoques, d'humour et d'humanité.

  • L'oubli

    Emma Healey

    Un thriller inoubliable.
    Elizabeth a disparu. Maud ne cesse de retrouver des bouts de papier dans ses poches, avec ce simple message. Elizabeth a disparu. Le plus troublant : c'est sa propre écriture. Mais elle ne se souvient pas avoir écrit ces mots. Maud ne se souvient d'ailleurs plus de grand-chose ces derniers temps. Elle ne se souvient plus de l'heure, ni si elle a mangé ni si sa fille est venue la voir. Ce qu'elle sait, en revanche, c'est qu'elle n'a pas vu sa vieille amie Elizabeth depuis longtemps. Trop longtemps. Lorsqu'elle tente d'alerter ses proches, elle a droit à des sourires indulgents, personne ne la prend au sérieux, elle est septuagénaire et on la traite comme une enfant de 4 ans. Malgré tout, Maud est de plus en plus persuadée que quelque chose est arrivé à Elizabeth. De la même façon que quelque chose est arrivé, cinquante ans plus tôt, à sa propre soeur aînée, Sakey, dont la disparition ne fut jamais élucidée. Maud ferait-elle un transfert inconscient ? Confondrait-elle le passé et le présent ? Mais n'y a-t-il pas tout autant de mystères autour d'elle aujourd'hui qu'à l'époque ? Maud va bientôt devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent. Avec ce roman phénomène faisant preuve d'un incroyable suspense psychologique, Emma Healey nous transporte littéralement dans l'esprit de Maud, atteinte de la maladie d'Alzheimer, avec une empathie et une justesse peu communes. Tout comme son inoubliable héroïne, le lecteur sera confronté, dans ce thriller irrésistible, à une perte totale de repères pour tenter de reconstituer un puzzle aussi captivant que complexe.

  • Un des plus grands spécialistes de la maladie d'Alzheimer, le Pr Verny, présente un panorama très complet d'une maladie qui angoisse et dont le nombre de personnes touchées ne cesse d'augmenter.
    La maladie d'Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui se manifeste par une démence résultant de lésions progressives au sein du système nerveux central. Bien que décrite pour la première fois il y a déjà 110 ans par le neurologue Alois Alzheimer, il n'existe aujourd'hui encore aucun vaccin ni traitement pour la guérir, et les causes de la maladie ne sont pas clairement établies. Aujourd'hui en France, 900 000 personnes souffrent d'Alzheimer, et les estimations portent le nombre de malades à 1.3 millions en 2020, faisant de cette maladie un enjeu majeur de santé publique. Au-delà de la souffrance des malades, qui perdent la mémoire et leurs facultés intellectuelles, Alzheimer a aussi des conséquences directes pour les proches, puisque 63 % des patients demeurent à leur domicile. Ils sont le plus souvent aidés par un conjoint ou un enfant qui prend en charge tout une série de soins plus ou moins lourds en fonction de l'avancée de la maladie. Selon l'association France Alzheimer, lorsque l'on additionne les malades et leurs " aidants " ( professionnel ou familial) , 3 millions de personnes sont concernées par la maladie.
    Dans cet ouvrage, le professeur Verny apporte de précieux conseils aux aidants pour :
    o Comprendre la maladie
    o Repérer les symptômes
    o Appréhender son évolution
    o Prévenir la maladie
    o Connaître les traitements
    o S'informer sur la prise en charge du patient et les droits des aidants
    o Gérer le quotidien auprès du malade

  • Confusion, agressivité, difficultés à gérer le quotidien... Le conjoint ou le parent sur lequel vous comptiez n'est plus lui-même... Lorsque la maladie d'Alzheimer fait irruption, les repères s'écroulent, le rôle et la place que chacun tenait sont remis en question.

    Ce livre apporte aux proches de malades Alzheimer des solutions concrètes pour affronter les moments essentiels du quotidien comme la toilette, les repas ou les sorties, mais aussi toutes les situations et comportements face auxquels nous nous sentons démunis. L'auteure fournit les clés de la mise en place d'une aide, afin que le parent que l'on aime puisse vivre le plus longtemps possible chez lui. Elle conseille les proches fragilisés par l'épreuve dans la gestion et la prévention des conflits et propose un carnet d'adresses et de ressources.

  • Alors que dans le monde près de 50 millions de personnes (800 000 en France) sont diagnostiquées comme souffrant de la maladie d'Alzheimer ou d'une démence apparentée, un point de vue prévaut : la perspective médicale. Ce livre offre une autre approche, complémentaire et critique.
    Sociologue habitué à faire du terrain, Baptiste Brossard est entré au pays d'Alzheimer pour mener l'enquête auprès des patients, des médecins, de la famille, des aidants et des directeurs de maison de retraite. Il s'est entretenu avec eux, les a écoutés. Ces rendez-vous qu'il nous rapporte tels quels, certains poignants, d'autres édifiants, constituent le coeur de son livre. Ils permettent de comprendre que le seul point de vue médical ne saurait rendre compte de tout ce qui est en jeu dans cette maladie qui touche 800 000 personnes en France. Ils permettent aussi de réfléchir à la façon dont les liens se tissent autour de la personne diagnostiquée. Le travail de Baptiste Brossard est précieux, il nous aide à prendre soin de nos proches de la manière la plus juste possible.

  • En mars 2014 on a proposé à Patrice Robin une résidence d'écriture dans un établissement Public de Santé Mentale et plus précisément dans le centre horticole implanté en son sein. Il a hésité, d'abord parce qu'il s'imaginait mal écrire sur le jardinage, ensuite et surtout parce qu'il ne se voyait pas passer du temps dans un hôpital psychiatrique à l'heure où sa mère, atteinte de la maladie d'Alzheimer depuis huit ans, sombrait dans la démence. Puis il a visité le jardin, rencontré les patients et pensé qu'écrire sur eux lui permettrait peut-être d'écrire aussi sur elle, via leur étrangeté commune, d'écrire sur la vie qu'ils vivaient encore un peu ensemble et ainsi, qui sait, de ralentir, un temps, leur irrémédiable éloignement. Des bienfaits du jardinage dit les allers-retours de Patrice Robin entre elle et eux durant ces quelques mois de résidence, allers-retours entre les vies, celles brisées parfois, tassées souvent, de ces hommes et femmes lourdement médicamentés, celle de plus en plus immobile et silencieuse de sa mère. Des bienfaits du jardinage dit aussi la sienne, déstabilisée, accompagnant sa mère, en fils, vers sa fin, mais aussi l'enregistrant et la prenant en photo, en écrivain, comme il prenait en photo le jardin et recueillait les témoignages de ses usagers. Des bienfaits du jardinage dit son trajet vers ces derniers, lent, difficile, douloureux parfois, puis apaisé enfin, dit surtout comment ils l'ont accompagné, apporté un peu de paix, sans le savoir, tout au long d'un printemps, d'un été et d'un début d'automne.

  • Comment fonctionne notre cerveau ? L´ouvrage de Gary L. Wenk est un voyage enthousiasmant au coeur des neurosciences et des connaissances que les scientifiques ont acquises sur cet organe extraordinaire.
    Il apporte des réponses à des questions que tout le monde se pose, telles que : comment le cerveau a-t-il évolué ? Qu´est-ce qu'une émotion ? De quoi les rêves sont-ils faits ? Comment apprenons-nous ? Comment notre régime alimentaire affecte-t-il la manière dont nous pensons et ressentons ? Qu´est-ce que la dépression ? Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous vieillissons ?

  • Votre proche est atteint de la maladie d'Alzheimer. Elle perturbe progressivement sa mémoire et ses autres fonctions intellectuelles, qu'il est important de maintenir au maximum de ses capacités.

    Cette aide peut, au mieux, être apportée par des professionnels mais, dans bien des cas, vous ne pouvez compter que sur vous-même.

    C'est pour vous aider dans cette tâche que ce Cahier d'activités a été conçu.

    Mais attention ! Il ne s'agit pas de préparer votre proche à un examen : les exercices faits ensemble doivent contribuer à renforcer vos liens et à l'aider à garder une image positive de lui-même pour que la vie en famille reste la plus agréable possible.

    Ce cahier contient 10 activités (40 exercices) centrées sur :


    la mémoire,

    l'orientation dans le temps et dans l'espace,

    la perception du corps (le schéma corporel),

    la reconnaissance des objets, des formes et des couleurs.


    La dernière activité vous permettra d'utiliser les événements de la vie de votre proche pour renforcer sa dimension personnelle. C'est ce qu'on appelle la "réminiscence du passé".

    Pour chaque activité, vous trouverez :


    l'objectif auquel elle répond,

    les dessins, photos... en un mot le matériel graphique dont vous aurez besoin,

    la façon de procéder, en particulier un guide des questions à poser dans chaque cas,

    un encadré qui vous indiquera les points essentiels pour réussir chaque activité.


    Ce cahier d'activités s'insère dans la collection "Guides pratiques de l'aidant" destinée aux familles et à tous ceux qui accompagnent au quotidien une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer.

    Il illustre, de façon pratique, les conseils et recommandations publiés dans le Guide 3 : La Maladie d'Alzheimer : Activités et vie sociale des mêmes auteurs.

  • Béatrice Gurrey dévoile ici un drame personnel : la maladie d'Alzheimer dont ont été victimes son père et sa mère. Il est rare qu'un couple soit frappé en même temps et cette concordance a redoublé les épreuves auxquelles sa famille a été confrontée. Ce récit est l'histoire d'un long cheminement, des premiers soupçons jusqu'au bouleversement progressif d'une vie à deux, sous le regard désarmé des proches.
    Comme des centaines de milliers de familles contraintes de faire face à la même maladie, celle de l'auteur doit se mettre en quête d'un établissement adapté, accompagner ses parents, Pierre et Liliane, dans de nouvelles conditions d'existence et tenter de s'adapter à la progression inéluctable d'une pathologie aux eff ets déroutants.
    Béatrice Gurrey montre combien les troubles de la mémoire, de la pensée et du comportement exacerbent aussi le caractère et la personnalité de ceux qui en sont aff ectés. Du fond de ce grand oubli, des secrets intimes resurgissent, une transfiguration du réel s'opère au profit d'un nouvel imaginaire - sombre, tragique, chez Pierre ; léger, fantaisiste, et même merveilleux de drôlerie, chez Lili.
    Ce témoignage est avant tout une lumineuse histoire d'amour. La force et la beauté de son écriture lui donnent des accents de vérité poignants.

  • " Lorsque j'ai compris que Daniel était atteint d'Alzheimer, je me suis sentie déboussolée mais je n'ai pas renoncé au bonheur, même si au début il semblait s'être enfui loin de nous. Dix ans plus tard tout me paraît plus simple : le seul fil d'Ariane qui permet de se tirer de tous les pièges que la pathologie dresse sous nos pas est justement celui qui mène au bonheur partagé. Aucun autre n'est fonctionnel. Seul le bonheur assure la collaboration active du patient dans la vie quotidienne, une collaboration précieuse et irremplaçable. Retrouver le sourire, rendre le sourire. Est-ce un travail ? Est-ce une fatigue ? Non, c'est plutôt un savoir-faire et un savoir-être, qui se cultivent au même titre que toutes les activités humaines. Il ne faut jamais perdre de vue que la maladie d'Alzheimer est une maladie de la gestion de l'information. Trop d'informations fait bugger le cerveau et une absence d'informations utiles l'empêche de fonctionner. Entre les deux il y a de la place pour aménager le bonheur des patients. "


  • En 2002, la mère de Christelle Bardet est diagnostiquée de la maladie d'Alzheimer à l'âge de 56 ans. L'auteur l'accompagne durant 14 ans, et raconte les premiers troubles, la vie à la maison, puis en institution. Elle livre des moments magnifiques, plein d'amour, parfois drôles et poétiques. Un témoignage poignant, pour aider à faire évoluer le regard sur la maladie.

    " À travers la fenêtre, je revois sa frêle silhouette de dos, se détachant sur le long balcon. Habillée d'un tablier, une spatule en bois dans une main, un pot d'eau dans l'autre, elle parlait parfois à ses brosses à dents, comme elle le faisait autrefois avec ses plantes grasses... Quatre balconnières couleur terre cuite, accrochées le long de la rambarde bleue de la terrasse, accueillaient ses créations. Des dizaines de brosses à dents, des bleues, des rouges, des souples, d'autres à poils durs, mais toutes dans le même sens, les poils vers le ciel, étaient réparties soigneusement dans le terreau humide de sa nouvelle logique. Chaque jour, elle ouvrait la porte-fenêtre pour accéder à son jardin, s'en occuper avec soin et l'admirer, les bras sur les hanches. "
    Christelle Bardet

  • Le premier oublié

    Cyril Massarotto

    • Xo
    • 16 Mai 2018

    Le cinquième roman de Cyril Massarotto, tout en pudeur, nous emporte avec humour et délicatesse aux frontières de la mémoire, des souvenirs et de l'amour filial. Depuis quelques mois déjà, Madeleine oublie. Oh, des petites choses, rien de bien inquiétant. Jusqu'au jour où elle s'aperçoit qu'elle a oublié le nom de son mari. C'est Thomas, son fils, qui lui apprend que son époux est mort, il y a près d'un an.
    Le diagnostic tombe : sa mère est atteinte d'Alzheimer.
    Entre tendresse et amertume, Le Premier Oublié est un roman à deux voix, celles d'une mère et de son fils, confrontés à l'implacable avancée de la terrible maladie.

  • La maladie d'Alzheimer inquiète, angoisse, bouleverse. Elle remet en question l'identité personnelle et notamment l'autonomie, altérant l'existence en termes de choix, de relation à l'autre, d'expression de la volonté et de la pensée. Elle impose aux sujets malades de nouvelles règles de pensée et de décision elle demande une adaptation du milieu et des autres à ce nouveau mode d'être. Ce livre réunit les interrogations de différents acteurs (médecin, cadre infirmier, psychologue, sociologue, philosophe, juriste) sur cette question difficile et les problèmes qui en découlent. Quelle représentation se fait-on de la maladie ? Que va susciter son annonce ? Quelleplace nos sociétés, nos institutions, nos prévisions de santé publique peuvent-elles accorder au statut de la personne dite « démente » ? Que peut être l'accompagnement d'un patient dont on pense qu'il est « déchu » de son identité et d'une partie de ses droits ?
    L'enjeu de cette réflexion pluridisciplinaire est d'une part épistémologique, en exposant l'écart existant entre l'image de la maladie, sa conception scientifique, la réalité vécue, et d'autre part éthique, en invitant à ne pas confondre entrée dans la dépendance et perte d'autonomie. Cet ouvrage défend le principe d'un respect de l'autonomie propre à motiver soignants et « aidants » vers plus d'écoute, de confiance, de nuances, d'échanges, de compréhension et de sollicitude.

  • Face à la maladie d'Alzheimer, face à d'autres démences, nous nous sentons souvent démunis. Comment entretenir une relation avec de tels malades? Comment communiquer avec eux? Ces questions se posent de façon aiguë, parfois lancinante, aux parents et aux amis des personnes concernées, de même qu'aux professionnels de la santé. À nos interrogations, ce livre répond résolument: Oui, il est possible de maintenir une relation humaine et une communication enrichissante avec ces malades. Les auteurs en ont l'expérience et ils savent nous la proposer de façon claire et concrète. Le présent ouvrage rendra de précieux services à toute personne confrontée, de près ou de loin, à la démence d'un proche, très âgé ou plus jeune. Là où la peur pourrait nous paralyser, ce livre trace un chemin réaliste d'humanité.

  • «D'un coeur à l'autre, nous apprendrons et continuerons à nourrir des liens d'amour avec vous parce que sans l'amour la vie n'est rien, parce que nous ne voulons rien regretter lorsque vous atteindrez le fil d'arrivée tout comme à notre propre fil d'arrivée.»Ce livre présente une approche de la maladie d'Alzheimer qui provoquera un changement de perspective chez le lecteur. On pourrait le décrire comme «une bouée de sauvetage» pour les accompagnateurs. Line Asselin nous rappelle que toute personne touchée par cette souffrance est plus que la somme de ses limitations,car par-delà ses déficits cognitifs vit une partie d'elle qui n'est pas malade et ne le sera jamais?: son coeur. Pendant que son être mental s'éteint, la personne aux prises avec cette affection est en quelque sorte propulsée dans son coeur. Et c'est précisément à partir de là, écrit l'auteure, que nous pouvons continuer à nourrir des liens significatifs avec elle. Pour mieux rester en contact, il est donc important que nous développions nos compétences d'amour. C'est ainsi que nous pourrons mutuellement transcender nos peurs et notre sentiment d'impuissance. Un guide précieux qui s'adresse aux proches, aux aidants et aux soignants.Infirmière de formation, Line Asselin est titulaire d'une maîtrise en sciences de la santé de l'Université de Montréal et d'une maîtrise en deuil de vie de l'Université de Napora aux États-Unis. Elle a également fait des études doctorales en sociologie à l'UQAM. Conférencière et formatrice depuis une vingtaine d'années, elle travaille tant au Québec qu'en Europe.

  • Les connaissances sur la mémoire se sont beaucoup inspirées de cas réels. C'est en racontant l'histoire de ces malades qui ont permis à la science de progresser que Francis Eustache fait le point de ce que nous savons aujourd'hui sur les mécanismes de la mémoire formée de différents systèmes en interaction.

  • SÉMIOTIQUE DE LA CRASSE

    Lukrate

    • Bookelis
    • 9 Septembre 2016

    Des anecdotes issues de la mémoire d'un homme déchu nous introduisent dans l'intimité de la crise post-moderne.
    La sémiotique de la crasse présente le regard sans concession d'un homme devenu symptôme de son époque.
    Lukrate décortique le quotidien, se plaçant comme un observateur cultivant une partialité intimiste dans ses récits. Le style n'est pas sans rappeler celui du dirty realism et évoque souvent les contre-cultures du XXe siècle.
    Cet ouvrage met en avant les paradoxes d'un homme et d'une époque avec le bucolisme d'un parpaing.
    On peut envisager ce livre comme une réflexion sur l'antériorité , il nous faudra juste effectuer un transfert de l'oeuf à l'homme et de la poule à la crasse.

  • Planetes

    Cyr Mario

    Ils ne viennent pas du même monde.
    Ils s'attirent comme des aimants.
    Au présent.
    À l'un le quotidien pèse,
    et l'autre apporte des réponses.

    La forme surprend. Les personnages n'ont pas de nom, et tout le récit
    est au présent. Pas de passé, pas d'imparfait. Ni futur ni conditionnel.
    La narration à la deuxième personne du singulier crée un effet de
    proximité, sinon d'intimité.

    Captivant par son écriture contemporaine, rythmée, précise, qui en quelques phrases nous donne à voir un monde, Planètes sait aussi nous toucher par la sensibilité sans mièvrerie qui l'anime, sa tendresse pour les déshérités et les vulnérables, son goût de la beauté, son adhésion à la vie.

  • Quel avenir a-t-on quand le passé nous échappe ?
    Brillant professeur à Harvard, Alice Howland adore sa vie, qu'elle partage entre les cours, la recherche et sa famille. Peu de temps avant son cinquantième anniversaire, elle s'étonne de ses trous de mémoire, de plus en plus fréquents. Sans doute est-ce le stress. Mais, un jour, Alice se perd dans son quartier en faisant son jogging, et décide de consulter un médecin. Le diagnostic est sans appel : elle est atteinte d'un Alzheimer précoce. A mesure que ses souvenirs s'effacent et que ses repères disparaissent, Alice doit apprendre à vivre au présent. Ecrit du point de vue d'Alice, L'Envol du papillon aborde le sujet de la maladie d'Alzheimer avec force et justesse, et brosse le portrait bouleversant d'une femme qui se bat pour rester elle-même, jusqu'au bout. Cette histoire a été magnifiquement portée à l'écran par Richard Glatzer et Wash Westmoreland, avec Julianne Moore, Alec Baldwin et Kristen Stewzrt dans les rôles principaux.

empty