• L'Asie du Sud-Est est l'une des régions les plus effer­vescentes de la planète. Forte d'une population de 650 millions d'habitants et d'une croissance économique élevée, son attractivité dépasse largement les frontières asiatiques ; le monde entier s'intéresse désormais aux développements de ce territoire dont l'influence ne fera qu'augmenter dans les prochaines décennies. Son développement économique accéléré est favorable à l'émergence de nouveaux enjeux d'ordres politique, économique, démographique, territorial, social et environnemental, qui, une fois mis bout à bout, peuvent accentuer les contrastes économiques et sociaux, voire les déséquilibres d'une région soumise aux défis de l'intégration.

    Le présent ouvrage brosse un tableau des différentes dynamiques de l'Asie du Sud-Est. Sans être exhaustif, ce portrait prend appui sur les trajectoires suivies depuis un demi-siècle et fournit des clés de compréhension des problématiques actuelles. Il consiste en une analyse pluridisciplinaire de l'Asie du Sud-Est contemporaine dans sa globalité. Si chaque thème abordé offre l'occasion de se pencher plus particulièrement sur un des pays de la zone (car d'importantes disparités subsistent parfois entre les pays), c'est l'approche régionale et transversale qui reste privilégiée, afin de mettre en relief les réalités qui sont celles de l'Asie du Sud-Est.

    Cet ouvrage s'adresse aussi bien aux chercheurs et aux étudiants qu'aux journalistes, ainsi qu'à toute personne curieuse de découvrir l'Asie du Sud-Est d'aujourd'hui.

    Barthélémy Courmont est maître de conférences à l'Université catholique de Lille, où il est responsable du master d'histoire - relations internationales, et directeur de recherche à l'Institut de relations internationales et stratégiques, où il s'occupe du pôle Asie-Pacifique. Il est corédacteur en chef d'Asia Focus.

    Éric Mottet est professeur de géopolitique au Département de géographie de l'Université du Québec à Montréal, codirecteur de l'Observatoire de l'Asie de l'Est, directeur adjoint du Conseil québécois d'études géopolitiques ainsi que chercheur associé à l'Institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine.

  • Miroir du monde, le temple « indien » est d'abord celui de l'Inde qui l'a créé et celui du cosmos où vivent ses dieux. À travers lui, architectes et sculpteurs inspirés par les théologiens ont su réinventer l'Espace et le Temps, les conjuguant dans un spectacle continu où la création toujours recommencée de l'univers est sans cesse réitérée par les cérémonies quotidiennes et les fêtes solennelles. Pour garantir la permanence du spectacle, ils l'ont pétrifié dans le décor du temple comme ils ont inscrit le cosmos et son agencement dans son architecture et le panthéon et sa mythologie dans les images de ses murs.
    Ce temple indien, comme l'église, la mosquée ou même le temple grec qu'il a parfois croisés d'ailleurs, a essaimé à travers le monde à la suite des doctrines qui l'ont suscité. Il est ainsi devenu le miroir des multiples cultures qui l'ont interprété chacune selon son génie mais toujours en lui conservant fidèlement ses traits essentiels qui, définis dans des traités d'architecture, permettent de retrouver son unité.
    À date ancienne, le temple, après s'être épanoui en Inde, passe en Asie du sud-est, en particulier au Cambodge et en Indonésie où il connaît certaines de ses plus somptueuses manifestations, ainsi Angkor Vat. Plus récemment, depuis près de deux siècles, c'est sur tous les continents que des Indiens le construisent.
    Le présent ouvrage veut réunir dans un même discours ces temples « indiens » de toutes origines et de toutes dates. S'attachant à cerner les apports réciproques des cultures en présence dans leur élaboration, il s'appuie sur une constante mise en parallèle des données théoriques et des monuments bien réels, des plus anciens à ceux d'aujourd'hui, dans la continuité et la vivacité des traditions indiennes dont ils témoignent.

  • La revue semestrielle Jentayu (ISSN 2426-2536) est dédiée à la traduction de textes courts ou d'extraits de roman. À chaque numéro, entre douze et quinze textes provenant d'une variété de pays et de régions d'Asie sont sélectionnés sur un thème donné et traduits par des traducteurs chevronnés. Pour certains de ces textes, ils sont aussi mis en contexte sur le site internet de Jentayu par le biais d'un entretien avec l'auteur, le traducteur, ou d'une présentation de son traducteur. Pour le plaisir des yeux, un illustrateur asiatique est invité à imaginer des créations visuelles en lien avec chacune des nouvelles. Enfin, à chaque nouveau numéro, la revue met aussi en avant les travaux d'un photographe asiatique au travers d'un carnet dédié.
    Ce neuvième numéro, sur le thème "Exil", est consacré au concept d'exil, qu'il soit volontaire ou forcé, personnel ou collectif, physique ou métaphorique. Migration, éloignement, séparation... : des questions d'une actualité toujours brûlante dans les littératures contemporaines d'Asie. Textes en traduction française de : Pramoedya Ananta Toer (Indonésie), Bai Ren (Chine), Eileen Chang (Chine), Grace Chia (Singapour), Hamid Ismaïlov (Ouzbékistan), Kao Yi-feng (Taïwan), Bilge Karasu (Turquie), Perumal Murugan (Inde), Soth Polin (Cambodge), Preeta Samarasan (Malaisie), Tsering Wangmo Dhompa (Tibet), Xue Yiwei (Chine) et Yin Ling (Vietnam-Taïwan). Photographies de Samsul Said (Malaisie). Illustrations d'Odelia Tang (Singapour).

  • Anachronisme ou résurgence d'une pratique que l'on croyait oubliée ? En Asie du Sud-Est, la piraterie maritime est en tout cas qualifiée de « nouvelle menace ». Mais d'où viennent ces hommes qui font trembler les marins des détroits par lesquels circule l'essentiel du commerce maritime mondial ? Et comment l'Indonésie, la Malaysia, Singapour, la Thaïlande, les Philippines ou le Vietnam s'emploient-ils à lutter contre ces avatars contemporains des pavillons noirs de jadis ? Les États sont-ils prêts à renoncer pour partie à leur souveraineté afin de s'ouvrir à des solutions collectives pour assurer la sécurité de leurs eaux ? Quel rôle jouent les grandes puissances comme le Japon, la Chine, l'Inde ou encore les États-Unis et la France qui, à plus d'un titre, sont concernées par le problème ? Ce livre s'efforce de répondre à toutes ces questions en s'interrogeant sur les limites de l'ordre juridique international.

  • Chaque année l'Institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec), basé à Bangkok, analyse les principaux événements politiques, économiques, sociaux, environnementaux ou religieux survenus dans l'ensemble du sous-continent asiatique. Établissant une rétrospective des principaux événements de l'année 2011, ce livre aide à mieux comprendre les grands enjeux de l'année 2012 dans une région de près de 600 millions d'habitants qui, plus que jamais, joue un rôle d'interface entre les grands pôles asiatiques. Grâce au travail de terrain tout au long de l'année d'une vingtaine de chercheurs, Asie du Sud-Est 2012 offre un décryptage pertinent et contemporain d'une actualité asiatique complexe, dense et dynamique. Outre une analyse claire, détaillée et passionnante, Asie du Sud-Est 2012 propose de nombreux outils pratiques sur l'Asie du Sud-Est : une chronologie détaillée de l'année, les adresses des différents centres de recherche francophones et internationaux, une liste des formations et des centres de documentation relatifs à l'Asie du Sud-Est, une bibliographie des principaux ouvrages publiés au cours de l'année, ainsi qu'un référencement des meilleurs sites Internet institutionnels et communautaires sur la région.

  • Chaque année l'Institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec), basé à Bangkok, analyse les principaux événements politiques, économiques, sociaux, environnementaux ou religieux survenus dans l'ensemble du sous-continent asiatique. Établissant une rétrospective des faits majeurs de l'année 2012, ce livre aide à mieux comprendre les grands enjeux et les perspectives de l'année 2013 dans une région de près de 600 millions d'habitants qui, plus que jamais, joue un rôle d'interface entre les grands pôles asiatiques et l'Occident. Grâce au travail de terrain tout au long de l'année d'une vingtaine de chercheurs et d'experts, Asie du Sud-Est 2013 offre un décryptage d'une actualité asiatique complexe, dense et dynamique. Outre une analyse claire et détaillée, Asie du Sud-Est 2013 propose de nombreux outils pratiques sur l'Asie du Sud-Est : une chronologie des événements de l'année, les adresses des différents centres de recherche francophones et internationaux, une liste des formations et des centres de documentation relatifs à l'Asie du Sud-Est, une liste des principaux ouvrages publiés au cours de l'année, ainsi qu'un référencement des sites Internet institutionnels et communautaires sur la région.

  • Chaque année l'Institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec), basé à Bangkok, analyse les principaux événements politiques, économiques, sociaux, environnementaux ou religieux survenus dans l'ensemble du sous-continent asiatique. Établissant une rétrospective des faits majeurs de l'année 2015, ce livre aide à mieux comprendre les grands enjeux et les perspectives de l'année 2016 dans une région de près de 600 millions d'habitants qui, plus que jamais, joue un rôle d'interface entre les grands pôles asiatiques et l'Occident. Grâce au travail de terrain tout au long de l'année d'une vingtaine de chercheurs et d'experts, L'Asie du Sud-Est 2016 offre un décryptage d'une actualité asiatique complexe, dense et dynamique. Outre une analyse claire et détaillée sur chacun des onze pays de la région, L'Asie du Sud-Est 2016 propose quatre dossiers et un débat sur des sujets d'actualité représentatifs des changements en cours. De nombreux outils pratiques sur l'Asie du Sud-Est sont également disponibles, au nombre desquels une chronologie des événements des douze derniers mois et un inventaire des principaux partis politiques en Asie du Sud-Est.

  • Chaque année l'institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec), basé à Bangkok, analyse les principaux événements politiques, économiques, sociaux, environnementaux ou religieux survenus dans l'ensemble du sous-continent asiatique. Établissant une rétrospective des faits majeurs de l'année 2013, ce livre aide à mieux comprendre les grands enjeux et les perspectives de l'année 2014 dans une région de près de 600 millions d'habitants qui, plus que jamais, joue un rôle d'interface entre les grands pôles asiatiques et l'Occident. Grâce au travail de terrain tout au long de l'année d'une vingtaine de chercheurs et d'experts, Asie du Sud-Est 2014 offre un décryptage d'une actualité asiatique complexe, dense et dynamique. Outre une analyse claire et détaillée, Asie du Sud-Est 2014 propose trois dossiers et un débat sur des sujets d'actualité représentatifs des changements en cours. De nombreux outils pratiques sur l'Asie du Sud-Est sont également disponibles, au nombre desquels une chronologie des événements des douze derniers mois ainsi qu'une liste des principaux ouvrages publiés au cours de l'année. Il est augmenté pour la première fois d'un très utile inventaire des principaux think tanks en Asie du Sud-Est.

  • Chaque année l'Institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec), basé à Bangkok, analyse les principaux événements politiques, économiques, sociaux, environnementaux ou religieux survenus dans l'ensemble du sous-continent asiatique. L'Asie du Sud-Est en 2009 n'aura pas été épargnée par la crise économique et financière qui, partie des États-Unis, a fini par toucher l'ensemble de la planète et dont les effets se font encore sentir aujourd'hui. Si toutes les économies de la région ont ressenti l'onde de choc, certaines ont mieux résisté que d'autres et des signes de reprises sont apparus dès le dernier trimestre de l'année dernière. Si l'économie semble repartir cahin-caha, il n'en va pas de même de l'intégration politique. Les tensions qui sont remontées à la surface au cours de ces derniers mois et les soubresauts politiques qu'ont connus la plupart des pays de la zone ont bien souvent des racines plus profondes que ne laisse supposer une lecture rapide de l'actualité. Établissant une rétrospective des principaux événements de l'année 2009, ce livre aide à mieux comprendre les grands enjeux de l'année 2010 dans une région de près de 600 millions d'habitants coincés entre la Chine et l'Inde. Grâce au travail de terrain tout au long de l'année d'une quinzaine de chercheurs et d'experts européens et asiatiques, Asie du Sud-Est 2010 offre un décryptage pertinent et contemporain d'une actualité asiatique complexe, dense et dynamique. Outre une analyse passionnante, cet ouvrage coordonné propose de nombreux outils pratiques tels qu'une chronologie détaillée de l'année, les adresses des différents centres de recherche francophones et européens travaillant sur l'Asie du Sud-Est, une bibliographie rassemblant les ouvrages publiés l'année dernière, une liste des centres de documentation et des formations relatives à l'Asie du Sud-Est, les adresses de librairies spécialisées ainsi qu'un référencement des meilleurs sites internet communautaires et institutionnels.

  • À quoi doit servir l'armée dans les grands pays d'Asie du Sud-Est ? Pendant de longues années, la réponse donnée par l'Indonésie comme par la Thaïlande a été claire. Les militaires contrôlaient la vie politique, l'activité économique, et s'efforçaient d'assurer leur emprise à tous les niveaux de la société. Depuis 1992 à Bangkok et 1998 à Jakarta, les uniformes semblent de nouveau cantonnés à leur tâche traditionnelle de défense nationale. Mais ce mouvement est-il définitif et est-il même "naturel" dans des sociétés en pleine mutation ? Ce livre, qui ouvre la collection analyses en regard s'efforce d'apporter des réponses à ces questions, dessinant ainsi ce que pourrait être l'avenir des relations entre civils et militaires dans la région.

  • Comment peut-on être vietnamien sans être vit ; être cambodgien sans être khmer ? C'est la question qui se pose aux Jaraï, Brou, Mnong et autres Stieng, populations autochtones des hauts plateaux, à la frontière entre les deux pays. Ces peuples, longtemps indépendants sur les hautes terres de la chaîne Anamitique, doivent aujourd'hui faire face à des mouvements migratoires sans précédent. Les nouveaux venus, colons des plaines, fonctionnaires, forestiers, commerçants, planteurs de café, gagnent peu à peu sur leurs terres, bouleversant fondamentalement leur mode de vie. Contraints à l'intégration, les habitants des hauts plateaux se battent pour éviter une assimilation pure et simple ; pour que leurs cultures ne soient pas sacrifiées sur l'autel du développement national. Ce livre fait émerger les enjeux de leurs revendications et des réponses qui leur sont apportées par les gouvernements du Cambodge et du Viêt Nam.

  • Chaque année l'Institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec), basé à Bangkok, analyse les principaux événements politiques, économiques, sociaux, environnementaux ou religieux survenus dans l'ensemble du sous-continent asiatique. Établissant une rétrospective des faits majeurs de l'année 2014, ce livre aide à mieux comprendre les grands enjeux et les perspectives de l'année 2015 dans une région de près de 600 millions d'habitants qui, plus que jamais, joue un rôle d'interface entre les grands pôles asiatiques et l'Occident. Grâce au travail de terrain tout au long de l'année d'une vingtaine de chercheurs et d'experts, L'Asie du Sud-Est 2015 offre un décryptage d'une actualité asiatique complexe, dense et dynamique. Outre une analyse claire et détaillée sur chacun des onze pays de la région, L'Asie du Sud-Est 2015 propose quatre dossiers et un débat sur des sujets d'actualité représentatifs des changements en cours. De nombreux outils pratiques sur l'Asie du Sud-Est sont également disponibles, au nombre desquels une chronologie des événements des douze derniers mois. Il est augmenté pour la première fois d'un très utile inventaire des principales ONG françaises en Asie du Sud-Est.

  • Chaque année l'Institut de recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec), basé à Bangkok, mobilise une vingtaine de chercheurs et d'experts pour décrypter l'actualité régionale. L'Asie du Sud-Est - véritable carrefour économique, culturel et religieux - constitue un espace unique d'articulation des diversités sur la longue durée et le demeure plus que jamais aujourd'hui. Cette collection permet de suivre au fil des ans l'évolution des grands enjeux contemporains de cette région continentale et insulaire de plus de 620 millions et d'en comprendre les dynamiques d'intégration régionale et de connectivités avec le reste du monde. L'Asie du Sud-Est 2017 propose une analyse synthétique et détaillée des principaux événements politiques, économiques et sociaux survenus en 2016 dans chacun des onze pays de la région, complétée par des focus sur des personnalités et une actualité marquantes. L'ouvrage présente également quatre dossiers sur des thématiques régionales portant cette année sur le spectre de Daech, la cybersécurité, l'accord commercial de libre échange transpacifique (TPP) et la question du changement climatique à travers l'impact de la COP 21. Des outils pratiques sont également disponibles, dont une chronologie et une fiche de données socioéconomiques par pays et un inventaire régional des mouvements et politiques altermondialistes.

  • Depuis des siècles, l'Asie du Sud-Est constitue un carrefour de cultures, de commerce et de religions. Sa centralité géographique se traduit maintenant en centralité économique, puisque la région est parvenue à s'imposer comme un maillon essentiel de la production commerciale en Asie. Comment comprendre et anticiper son émergence en tant que pôle de croissance économique majeur non seulement au coeur de l'Asie, mais également dans le monde ?

    Certains politicologues affirment que la rivalité sino-américaine annonce le retour de la bipolarité ; d'autres voient plutôt l'avènement d'une multipolarité avec les nouveaux joueurs que sont l'Inde, la Russie, le Japon et même le Canada. Une chose est sûre : plus de 60 % du commerce mondial maritime émanent de l'Asie, le tiers du commerce transocéanique international transite par la mer de Chine méridionale et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) négocie actuellement la plus grande entente commerciale au monde incluant seize pays, dont les plus populeux : l'Inde et la Chine. Tous les points de vue sont exprimés dans ce livre qui, lui, rassemble les plus grands spécialistes de la question pour donner un portrait à jour du contexte géopolitique, social et historique de cette région tout à fait fascinante et complexe.

  • Les villages des alentours de Hà Noi révèlent un riche patrimoine culturel, technique et architectural. Plus de 500 villages de métier spécialisés dans la fabrication d'objets d'art et de culte, de produits agro-alimentaires, industriels, textiles ou de vanneries sont accessibles à moins d'une heure de la capitale. Ce patrimoine a été préservé, malgré les dures périodes de l'histoire vietnamienne, et constitue la base culturelle matérielle et immatérielle de la société villageoise du delta du fleuve Rouge. Un tourisme culturel pris en charge par les artisans eux-mêmes et par les institutions locales tente actuellement de mettre en valeur ce patrimoine et de proposer de nouveaux débouchés pour les productions artisanales. Cependant, jusqu'à présent, peu de touristes s'aventurent dans ces villages, dont certains sont perdus dans un dédale de routes au milieu des rizières. Leur histoire et leurs savoir-faire sont peu connus du public. Mal signalisés sur les routes, ces villages abritent pourtant l'essentiel du patrimoine architectural, technique et religieux du haut delta. Ce livre, fruit de plusieurs années de recherches par des spécialistes du Vietnam, offre à découvrir dix itinéraires inédits, agrémentés d'histoires de vie, de légendes, de descriptions des techniques artisanales, de promenades fléchées et de cartes d'accès pour visiter une quarantaine de villages autour de Hà Noi. Il est l'occasion de rencontrer ces artisans anonymes, aux savoir-faire traditionnels, dont les oeuvres s'exposent dans les nombreuses boutiques du quartier des 36 rues à Hà Noi et dans les capitales occidentales.

  • Eric Frécon's study starkly reveals the fragility of the internal societies and the inadequate regulation of the Asian region by boldly plunging into a reality- that of piracy- that during the Cold War had been habitually restricted to notes of secret agents or for the reports of some original journalists. The study is an interesting approach. The development of terrorism has in fact confirmed it: a major part of the current scenario which matters now is that of the underground, economic, mafia-like or terrorist forces, forces that are beyond control and of which sometimes the nations are fully aware. Piracy is therefore an important phenomenon today; its analysis allows us to measure the power of the nations and the regulation of international zones. But the investigation is difficult and calls for intelligence, passion, the audacity to search in the dark and the courage to not be taken in: these are the very qualities that this work embodies. This book constitutes an excellent photograph of the weaknesses but also of the recovery of the Asians. It explains how piracy reappeared massively after the Cold War, firstly on account of the general deficiencies of the region and the weaknesses (or tactics) of some nations. But it also shows that the region has evolved. When I brought it up in 1998 in "L'Asie en danger", piracy was partially imputable to the internal situation and to the foreign policy of China. Since then, the collapse of Indonesia and the recovery of the Chinese regime have pushed it back towards the Straits of Southeast Asia. Eric Frécon's book also describes how the efforts of regional coordination and the policies of certain big nations like Japan and India acted upon piracy, in order to contain it, on the whole. The problem seems to have, since then, been identified and to a large extent handled; one may hope that it will be resolved in the years to come, even though the Indonesian crisis may seriously impede regulation efforts.

  • L'Asie du Sud-Est est en perpétuelle évolution, oscillant entre avancées fulgurantes et retours en arrière inquiétants. Si la croissance économique de la zone reste dynamique, certains pays connaissent des soubresauts politiques préoccupants dont les origines sont souvent plus profondes que ne le laisse supposer une lecture rapide de l'actualité. Asie du Sud-Est 2008 rassemble des textes tirés du mensuel francophone « Focus Asie du Sud-Est » qui intéresseront tous ceux qui par profession, par goût ou par passion suivent de près les changements vécus dans région. Etablissant une rétrospective des événements majeurs de l'année dernière, ce livre aide à mieux cerner les grands enjeux de l'année 2008. Asie du Sud-Est 2008 propose ainsi un éclairage pertinent et contemporain sur une région en plein développement, dégage l'éphémère des grandes tendances historiques et culturelles et donne des clefs pour déchiffrer une actualité dense et multiforme. Le résultat est une lecture à la fois passionnante et une ouverture pleine de promesses. Outre l'analyse de l'année, cet ouvrage coordonné par l'Institut de Recherche sur l'Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec) offre de nombreux outils pratiques tels qu'une chronologie détaillée, les adresses des différents centres de recherche francophones travaillant sur le sous-continent asiatique, une bibliographie rassemblant les ouvrages publiés en 2007 ou encore une liste des centres de documentation et des formations relatives à l'Asie du Sud-Est.

  • L'idée de ce travail a germé au printemps 2009, au hasard d'une librairie de Kuala Lumpur. Au rayon philosophie politique, la présence improbable des oeuvres complètes d'Ayn Rand, mieux représentée que tous les auteurs classiques, avait aiguisé ma curiosité à l'égard des lecteurs de cette philosophe et romancière russo-américaine. À l'origine d'un courant philosophique qu'elle nomme « objectivisme », Ayn Rand défend une conception exaltée de l'individu libéré de toute contrainte sociale. Bien que sa philosophie soit contestée et loin d'être la seule défense contemporaine des libertés individuelles, elle reste une référence pour nombre d'individualistes radicaux à travers le monde. Son succès, confirmé par la présence des romans Atlas Shrugged et The Fountainhead sur l'étagère des meilleures ventes, indiquait la présence de lecteurs attirés par des convictions individualistes et universalistes dans une région dont l'approche contemporaine en théorie politique est dominée par les théoriciens communautariens qui estiment que les idéologies nées en Occident, du libéralisme au marxisme, ne sont pas exportables.

  • L'objectif général de cette étude est de présenter la gestion des produits vétérinaires et ses carences au Cambodge, au Laos et au Viêt Nam. Plus spécifiquement, pour chacun de ces trois pays, sera précisé le cadre institutionnel et législatif relatif à l'enregistrement (ou à l'autorisation de mise sur le marché), à la production, à l'importation, au commerce, à l'utilisation, au contrôle et à la surveillance (résidus notamment) des médicaments pharmaceutiques et biologiques à usage vétérinaire. Les limites des dispositifs juridiques mis en place et leur degré d'application seront analysés. On expliquera l'organisation générale des filières du médicament vétérinaire, en désignant les principaux acteurs, publics et privés, impliqués dans l'approvisionnement et le commerce de ces produits, et en mettant en évidence les possibilités d'activités illicites ou illégales. Nous nous attacherons enfin à décrire plus particulièrement les aspects liés à la qualité et à l'utilisation sur le terrain du médicament ainsi que les ressources en personnel vétérinaire et en laboratoires d'analyse et de contrôle.

  • Cette étude consacrée au soft power sud-coréen, autrement qualifié de « puissance douce », permet de mieux comprendre un aspect méconnu du développement des échanges entre la Corée du Sud et les pays du sud-est asiatique. Il s'agit ici d'appréhender, en particulier, les liens qui se sont tissés entre la démarche prosélyte d'une Église pentecôtiste et l'expansion de la présence sud-coréenne au sein de la région. Les actions menées par l'Église du Plein Évangile doivent être comprises en relation avec les efforts entrepris ces dernières années par le gouvernement et les grandes entreprises sud-coréennes afin de véhiculer une « bonne image » de la Corée du Sud et de faciliter les échanges avec les différents pays d'Asie du Sud-Est. Cette politique s'inscrit dans une démarche de long-terme fondée sur des sphères d'influences partagées issues des univers politiques, économiques et culturels. C'est en effet dans cette optique que l'on peut s'interroger sur la mise en place de « stratégies d'influences sud-coréennes ». L'analyse précise de l'organisation et des activités de cette institution religieuse permet ainsi de mieux saisir l'articulation entre ces réseaux d'influences multiples, souvent analysés séparément, et de souligner le rôle de cette Église dans la mise en scène d'une représentation « fantasmatique » de la réussite du modèle de développement sud-coréen.

  • L'Asie du Sud-Est est en perpétuelle évolution et, face à une Chine dynamique, l'unité des pays de la région est encore loin d'être une réalité. Les difficultés rencontrées aujourd'hui par certains de ces pays sont-ils simplement les symptômes d'une crise de croissance, ou ont-elles des racines plus profondes ? Asie du Sud-Est 2007 rassemble des textes tirés du mensuel Focus Asie du Sud-Est (Fase) qui intéresseront tout autant le chercheur, l'étudiant que le néophyte. Etablissant une rétrospective des événements majeurs de l'année 2006, ce livre aide à mieux comprendre les grands enjeux de l'année 2007. Fase est la première revue francophone à s'intéresser aux évolutions du sous-continent asiatique. Autour du comité éditorial (Arnaud Dubus, Pierre Paccaud et Jean-Claude Pomonti) s'est constitué un groupe de spécialistes chargés d'enquêter sur le terrain et qui livrent ici le résultat de leurs recherches. Asie du Sud-Est 2007 apporte ainsi un éclairage pertinent et contemporain sur une région émergente, démêle l'éphémère des grandes tendances historiques et déchiffre une actualité riche et multiforme. Cet ouvrage de l'Institut de Recherche sur l'Asie du Sud-Est Contemporaine (Irasec) offre de nombreux outils pratiques tels qu'une chronologie détaillée de l'année 2006, les adresses des différents centres de recherche travaillant sur la région, une bibliographie rassemblant les ouvrages récents, ou encore une liste des formations relatives à l'Asie du Sud-Est.

  •  This vivid chronicle of an upcountry district in the heart of Siam  is told through the rise of Ruen, an aspiring timber trader  who leads a small community of farmers in its fight against nature  and against man at the turn of the last century (1890-1909).  Epidemics, fires, floods, famine and banditry  forge a common will to survive and prosper despite all odds.  Children are born and die. Families flee and return.  Under the lure of money, simple men break their words,  until they know better. Freedom and friendship  are the guiding principles in Ruen's fighting world.  He marries Sutjai, beds her best friend Jampa,  and worships Lamiat, the wife of his worst enemy.  This epic social fresco and ode to human endeavour  and wilfulness, written in lush, swift prose,  will take you through a wide sweep of emotions.

  • When some men are cursed with immortality,  they endeavour to break the curse  and, if successful, turn into sea animals.




    A novel of magical realism and verbal magic  set on the fault line of Islam and Buddhism in Southern Thailand   

  •  Against a background of frenzied land speculation where all sorts of dirty tricks are par for the course, who of Abbot Nian and Kharm the Medium will emerge as the Lord of the Land?




    The increasingly heated competition between the main protagonists of Snakes and The Medium  offers a disturbing insight into the pains of the Thai countryside in the 1990s.
      By the winner of the Year 2000 SEA Write Award for his novel on cloning, Immortal.

     

empty