• Entends la nuit

    Catherine Dufour

    La chair et la pierre sont de vieilles compagnes. Depuis des millénaires, la chair modèle la pierre, la pierre abrite la chair. Elle prend la forme de ses désirs, protège ses nuits, célèbre ses dieux, accueille ses morts. Toute l'histoire de l'humanité est liée à la pierre.
    Quand on a 25 ans, un master en communication, une mère à charge et un père aux abonnés absents, on ne fait pas la difficile quand un boulot se présente.
    Myriame a été embauchée pour faire de la veille réseaux dans une entreprise du côté de Bercy, et elle découvre une organisation hiérarchique qui la fait grincer des dents : locaux délabrés, logiciel de surveillance installé sur les ordinateurs, supérieurs très supérieurs dans le style british vieille école.
    Mais quand un de ces supérieurs s'intéresse à elle via Internet au point de lui obtenir un CDI et lui trouver un logement, elle accepte, semi-révoltée, semi-séduite...

    Mauvaise idée ? Pas pire que le secret qu'elle porte.

    Myriame est abonnée aux jeux dangereux dans tous les cas, et sa relation avec Duncan Algernon Vane-Tempest, comte d'Angus, décédé il y a un siècle et demi, est à sa mesure. Du moins le croit-elle.

    Catherine Dufour, éprise de légendes urbaines, nous offre avec ce roman un « anti-Twilight » tout en humour et une ode à Paris bouleversante.

  • Homo Deus

    Yuval Noah Harari

    A história começou quando os homens inventaram os deuses e terminará quando os homens se transformarem em deuses.
    A guerra desapareceu. É mais provável cometer-se suicídio do que morrer num conflito armado.
    A fome está a desaparecer. É mais alto o risco de obesidade do que de fome. A morte tornou-se um simples problema técnico.
    Não alcançámos a igualdade - mas estamos perto de alcançar a imortalidade. O que nos reserva o futuro?
    Homo Deus explora os projetos, sonhos e pesadelos que darão forma ao século XXI - desde o vencer da morte à vida artificial. Sucessor do bestseller internacional Sapiens: História Breve da Humanidade, coloca as questões fundamentais: para onde seguir a partir daqui, e como proteger o mundo dos poderes destrutivos do ser humano? Chegámos ao próximo passo evolucional: Homo Deus.
    «De uma lucidez invejável (e alarmante), descreve os enormes desafios que temos pela frente, enquanto espécie, à medida que a tecnologia genética, a inteligência artificial e a robótica alteram profundamente as nossas relações humanas e com outras espécies. Uma leitura ainda mais voraz e importante do que a do seu já excelente Sapiens.» - Kazuo Ishiguro, Prémio Nobel de Literatura

  • On dirait de la science-fiction, pourtant il s'agit des innovations les plus modernes en science et en technologie. Dans quel objectif ? Renforcer la nature humaine en hybridant l'homme avec des machines et finir ainsi par créer un individu génétiquement modifié, totalement artificiel et dépossédé de ses liens avec le monde naturel.


    Mais quel est le véritable objectif de cette recherche ?
    Qu'implique cette révolution anthropologique pour l'homme ?

    La technologie est-elle devenue un moyen d'entraîner l'humanité vers un horizon dystopique ?


    Connaître les recherches et les objectifs du posthumanisme peut nous aider à arrêter cette dérive avant que les machines ne se rebellent contre leurs inventeurs.

  • Un fleuron de la biotechnologie toulousaine, sur le point de commercialiser du sang artificiel, perd deux membres de son comité de direction, abattus en pleine rue. Le capitaine Firdmann, policier efficace mais peu diplomate est chargé de l'affaire. On lui impose une jeune lieutenant assez curieuse. L'antipathie entre les deux officiers est aussi soudaine que réciproque. Gravitent autour de cet improbable binôme une mystérieuse motarde, quelques chercheurs, et un journaliste italien très - trop ? - bien informé.
    Alors que l'enquête piétine, un message codé semble annoncer une troisième exécution...
    De l'humour et du suspense. Les deux enquêteurs ne se supportent pas, leurs rapports sont aussi électriques que chargés d'humour noirs et de réflexions savoureuses. L'enquête emmène le héros en Italie, à Toulouse et dans la campagne environnante. C'est dépaysant à souhait.

    Vengeance, découvertes pharmaceutiques controversées, secrets de famille, amours contrariés, suspense, assassinats : tous les ingrédients d'un roman policier sont ici réunis et excellemment mixés. Un réel plaisir.

  • L'utilisation massive des produits carbonés fossiles a permis un développement énergétique et chimique sans précédent. Mais charbon, gaz et pétrole, dont la ressource n'est pas inépuisable, provoquent également d'importants bouleversements sur l'environnement. D'autres sources énergétiques et de carbone doivent donc être recherchées pour remplacer au moins partiellement les produits fossiles. Les végétaux (matière agricole, bois, algues) pourraient constituer une véritable alternative, tant en ce qui concerne le secteur énergétique que celui des matériaux et autres produits dérivés du pétrole.

    Substituer au pétrole une matière organique d'origine biologique, végétale, permet de considérer une nouvelle chimie dite « chimie issue du végétal » ou « chimie biosourcée ». Cette forme de chimie, ancienne à l'origine, est une chimie « douce », économe en énergie, peu polluante, dont le surcoût apparent n'est en fait que relatif. Cet ouvrage analyse ces aspects et montre comment les produits végétaux peuvent être une alternative, tout au moins partielle, à la pétrochimie.

  • C'est l'histoire de Camille, une jeune prof de sciences qui s'apprête à passer trois jours à Paris, à visiter musées, monuments et boîtes de jazz. Trois jours qui s'annoncent paisibles... sauf qu'à peine arrivée au musée d'Orsay on l'agresse violemment et on lui vole son sac.
    Le lendemain le précieux bagage est retrouvé aux pieds du cadavre d'un clochard assassiné.
    Pourquoi Camille ne dit-elle pas à la police qu'elle connaissait très bien le SDF, du temps où il était son brillantissime directeur de thèse ? Pourquoi se retrouve-t-elle avec un trousseaux de clés dont elle ignore tout ? Pourquoi file-t-elle au nez et à la barbe du policier qui mène l'enquête vers Chartres et le labo de recherche qu'elle avait du quitter précipitamment quelques années plus tôt ? Pourquoi sa soeur, journaliste au Monde est-elle menacée ? Les réponses à ces nombreuses interrogations semblent se trouver à Dakar où chercheurs, agents secrets, trafiquants et industriels vont se rejoindre.

    Et si toute cette histoire n'était qu'un immense scandale sanitaire et humanitaire ! Les deux auteurs nous livrent un roman policier mélangeant habilement sciences, espionnage, aventures, scandales, amours et rivalités. Littérairement on ne peut s'empêcher de penser à La constance du jardinier de John Le Carré. Une sacrée référence non ?

  • Des crimes impunis, un laboratoire peu scrupuleux, une fresque énigmatique.
    Le retour de Camille, charmante chercheuse et de son flic préféré, Silas Kravinsky dans une enquête aussi originale que mouvementée.
    Camille Jeanson, ex-chercheuse en biologie (lire Mitragyna) aujourd'hui à la tête d'une fondation, observe depuis quelques temps sur le terrain vague qui jouxte ses bureaux, la progression d'une fresque s'étalant sur un pan de mur en ruines.
    La peinture montre le visage d'une femme, les traits déformés par la douleur. Jour après jour l'artiste ajoute des éléments à sa peinture, sept bijoux ornent désormais le gigantesque tag.
    L'un d'eux est la copie parfaite d'un pendentif retrouvé sur le corps de la femme du capitaine Silas Kravinsky, retrouvée violée et étranglée, une vingtaine d'années auparavant.
    Parallèlement à cette sinistre découverte un lanceur d'alerte tente d'attirer l'attention sur les malversations de son laboratoire pharmaceutique. La chef de service d'un grand quotidien sollicite Camille en tant qu'experte scientifique.
    La disparition du chercheur va obliger le policier, Camille et la journaliste à travailler de conserve et à se confronter à un redoutable groupe d'hommes et de femmes d'affaires...
    Le retour des héros de Mitragyna : Camille la jeune chercheuse est devenu présidente d'une fondation écologiste et Silas Kravisnky le capitaine bougon, toujours à la recherche, vingt ans après des assassins de sa femme.
    Des thèmes bigrement d'actualité : l'écologie, la santé, la justice, les groupes de pression.
    De l'action, de l'originalité et un style concis et vif non dénué d'un certain humour.
    Un roman écrit à quatre mains, comme le premier Mitragyna.
    La Fresque est le deuxième opus des aventures de Camille Jeanson et du capitaine Kravinsky découverts dans Mitragyna aux Éditions Lajouanie.
    On peut évidemment lire l'un sans avoir lu l'autre.

  • Comment débusquer les idéologies au coeur des nouvelles disciplines scientifiques ? Les idéologies scientifiques s'entremêlent au commencement même des nouvelles disciplines scientifiques - biotechnologies, écologie, nanotechnologies - et développent une idée récurrente : les modifications de l'être humain sur lui-même et sur l'environnement par la technique. Craintes ou espoirs sont générées par ces idéologies de la modernité occidentale. Lorsqu'elles se latéralisent puis s'éloignent de la discipline à laquelle elles étaient entremêlées, elles se manifestent dans la sphère publique comme des idéologies parées du prestige de la science et de sa prétention à la vérité scientifique. Marie-Hélène Parizeau illustre ce processus au sujet de la génétique et des biotechnologies, puis de la biologie de la conservation. Elle s'applique enfin à mettre ses thèses à l'épreuve de la science en train de se faire au sujet des nanotechnologies.
    Partant de la cybernétique, en lien avec l'intelligence artificielle et la robotique, les nanotechnologies se sont alimentées de l'idéologie scientifique de l'hybridité être humain-machine - le cyborg - en tant que fruit d'une co-évolution de l'espèce humaine et de la technique, modifiant le processus de l'évolution naturelle. L'exemple des nanotechnologies permet de dégager une idéologie scientifique entrelacée avec les débuts d'une nouvelle discipline scientifique.

  • La mer et les océans évoquent les loisirs, les courses autour du monde, la pêche et de nombreuses autres activités. Une partie de la bioressource marine nourrit quotidiennement des millions de personnes. Mais si la mer nourrit, elle peut aussi soigner, guérir et participer à notre bien-être : nouveaux anti-douleurs, anti-cancéreux et antibiotiques, nouveaux actifs en cosmétologie, préservation de notre environnement,...
    Il existe pourtant, dans cette biodiversité, une composante invisible que l'on a vraiment peu considérée jusque ces dernières années : la composante microbienne. Les microorganismes ont pour une majorité d'entre eux, développé des stratégies de défense, de survie et d'adaptation à des modifications de leur environnement. Cela est encore plus vrai au niveau des écosystèmes que l'on peut qualifier d'extrêmes ou d'atypiques du fait de conditions physico-chimiques particulières.
    C'est dans cette capacité de défense que se trouvent peut-être de nouveaux médicaments et approches thérapeutiques, de nouveaux biopolymères et autres molécules pouvant répondre à des problèmes actuels de société.
    Cet ouvrage aborde quelques unes des opportunités que nous proposent ces microorganismes et les espoirs mis dans ce que l'on appelle les biotechnologies bleues.
    Des zooms sur l'actualité de la recherche, passée et présente, intéresseront le lecteur curieux des progrès offerts par Dame Nature.

  • La Déclaration des droits de l'homme nous est familière. Mais de quel homme parle-t-on ? L'homme/esprit des Lumières ou l'homme/matière des sciences ? En discutant ces deux approches, l'objectif de cet ouvrage est de réfléchir sur la particularité ontologique de chaque existence humaine.
    À partir d'exemples tirés de l'actualité juridique et politique (comme les controverses sur le droit des animaux, le droit de l'environnement, le droit médical, etc.), ce livre insiste sur la quête de sens inhérente à toute entreprise humaine.
    Être humain est un effort pour chacun, ce n'est pas un acquis. « Devenir humain » signifie lutter pour trouver les valeurs de l'existence humaine. Le but de l'auteur est de montrer que l'être humain est constitué par le devenir (son process, comme disait A. Whitehead). Sa vision du vivant redonne alors une place au finalisme : la vie n'est pas due au hasard.

  • L'initiative de la Grande Muraille Verte (GMV), projet transcontinental, est une réponse de l'Afrique à la désertification, à la pauvreté et au changement climatique. Elle repose sur une approche concertée, multisectorielle, mettant en synergie des actions de lutte contre ces trois fléaux majeurs pour le continent africain. La particularité de la GMV est, tout en créant et consolidant une ligne de défense par des activités de reboisement et d'aménagement, de contribuer efficacement au développement intégré des zones rurales et d'aider à la lutte contre la pauvreté dans le cadre d'un développement durable. Il s'agit de l'installation et de la mise en valeur intégrée d'espèces végétales à valeur économique adaptées aux terres arides et aux particularités locales, de bassins de rétention, de systèmes de production agricoles et autres activités génératrices de revenus. La GMV intègre ainsi plusieurs systèmes des plantations artificielles anciennes ou nouvelles, des unités agro-sylvo-pastorales. Des zones de parcours villageoises ou intercommunautaires, des parcs animaliers, des réserves communautaires et des couloirs de migration de faune. Cet édifice transcontinental est une référence de modèle d'intégration sous-régional mettant en exergue une initiative originale initiée par des pays fortement assujettis aux phénomènes de désertification et de changement climatique Il constitue un Modèle Multisectoriel de Développement Intégré des Zones Andes (MDI/ZA). Dédié à la lutte contre tes effets et l'avancée de la désertification, à la restauration et la mise en valeur des zones dégradées et au mécanisme de développement propre dû à sa forte capacité de séquestration de carbone. L'ouvrage vise un large public, notamment les scientifiques, enseignants, décideurs, techniciens charges de la mise en oeuvre de la GMV et permet d'apprécier l'originalité du projet dans son approche concertée et multisectorielle et ses résultats dans le développement intégré des zones arides a semi-arides.

  • Exemples à l'appui, cet ouvrage examine les diverses techniques utilisées pour l'amélioration génétique des cheptels, telles que la sélection, les croisements et l'élevage en consanguinité. Il décrit les avantages et les inconvénients de chaque méthode dans le contexte tropical et subtropical et la manière de les employer pour améliorer les caractères clés des animaux d'élevage. L'importance de conserver la diversité génétique des races locales d'animaux des régions chaudes est également soulignée. L'ouvrage aborde enfin les applications des progrès récents de la génomique à l'amélioration génétique, avec notamment le développement des marqueurs génétiques moléculaires au niveau de l'ADN. Un outil précieux pour les agriculteurs, les éleveurs, les techniciens et les conseillers agricoles des régions tropicales. Un ouvrage de référence pour l'enseignement supérieur et les programmes de développement rural.

  • Face à l'augmentation de la population mondiale, l'agriculture devra accroître sa productivité, tout ­en préservant l'environnement. Présentes dans notre vie quotidienne depuis plus de 40 ans, les biotechnologies végétales peuvent être mobilisées pour produire plus et mieux. Comment créer rapidement de nouvelles variétés­ ? Les plantes génétiquement modifiées (PGM) résisteront-elles aux virus­ ? Pourra-t-on rendre les plantes plus tolérantes aux excès de sel ou de froid­ ? Pourquoi certaines biotechnologies végétales, comme la transgénèse, sont-elles décriées ? Les ­auteurs abordent ici un sujet d'actualité sensible­ pour répondre au souhait des citoyens d'être mieux informés.

  • De quoi est-il question quand il est question de corps ou de corporéité ? Ontologies du corps est une recherche transdisciplinaire sur la diversité des figures sous lesquelles le corps est conçu, représenté, imaginé, socialisé : corps tombeau, corps machine, corps propre, image du corps, incarnation, chair du monde, corps libidinal, corps-obstacle, corps spirituel, corps à prodiges, corps monstrueux, corps mystique, corps posthumaniste. Dans la perspective de l'anthropologie philosophique, Jean-Marie Brohm rappelle l'importance des thèses fondatrices des auteurs qui ont marqué l'histoire de la philosophie par leurs réflexions sur les modes d'être du corps (Platon, Descartes, Spinoza, Maine de Biran, Husserl, Bergson, Sartre, Merleau-Ponty, Michel Henry). Il convoque aussi les apports décisifs des auteurs qui ont approfondi sa compréhension (Malebranche, Leibniz, Schopenhauer, Paul Valéry, Gabriel Marcel, Paul Ricoeur, Vladimir Jankélévitch). Il propose ainsi une sorte d'histoire philosophique de la corporéité en montrant les implications épistémologiques, politiques et métaphysiques de ces thèses pour les recherches actuelles sur le corps - en sociologie, ethnologie, psychanalyse, médecine, esthétique, bioéthique - toutes liées à des présuppositions ontologiques.

  • La désertification est un phénomène mondial qui affecte près de la moitié de la surface de la planète, notamment en Afrique où 43 % des terres se trouvent dans des zones arides ou semi-arides. La lutte contre la désertification dans ces milieux constitue une des priorités majeures des États sahélo-sahariens du Circum-Sahara. L' « Initiative africaine Grande Muraille Verte » (IAGMV) répond à ces enjeux via un ensemble d'actions destinées à assurer le développement socio-économique régional. Elle signe l'émergence d'un leadership de l'Afrique dans la prise en charge de ses défis environnementaux, à travers la gestion durable et la valorisation de l'important potentiel de développement des zones arides du continent. Malgré l'acquisition de connaissances scientifiques et techniques dans les domaines liés à la gestion durable des terres en zones arides, la majeure partie de ces données n'ont pas été capitalisées et diffusées, ce qui fragilise la mise en place des différentes politiques de lutte contre la désertification. Cet ouvrage a ainsi pour objectif de faire l'état des lieux des connaissances et initiatives sur la gestion des problématiques de la désertification. Il capitalise les résultats, les expériences, les techniques et autres données issues de la recherche scientifique, mais aussi des pratiques et des savoirs traditionnels acquis au cours des cinquante dernières années. Il propose les recommandations qui en découlent afin d'optimiser les stratégies et les performances des programmes et projets de l' « Initiative Grande Muraille Verte ». Il s'adresse aux chercheurs, hydrologues, écologues, agronomes ainsi qu'aux développeurs et aménageurs investis dans les programmes de lutte contre la désertification.

  • Choix de textes de l'auteur sur le thème de la bioéthique et présentés par Muriel Fabre Magnan

  • Il se pourrait que nous ayons grand besoin d'une autre conception de l'éthique qui, elle aussi, s'émanciperait de la nécessité de « fonder » le partage du bien et du mal. La philosophie heureusement, n'est pas sans ressources pour commencer à le faire. Certains progrès scientifiques fondamentaux peuvent même nous aider à déblayer le terrain.

  • Médecin, chercheur à l'Inserm, membre du Comité consultatif national d'éthique, Axel Kahn fait le point sur la dimension éthique des problèmes que pose l'avènement du génie génétique, en particulier dans le champ de la médecine humaine. En qualité d'ancien président de la Commission du génie biomoléculaire instituée auprès du ministre de l'Agriculture, il est aussi un acteur privilégié des débats relatifs au développement des biotechnologies dans le secteur agricole. L'actualité confère une singulière résonance à cette réflexion en forme de plaidoyer pour une recherche plus respectueuse de la relation entre l'Homme et la Nature.


  • La croyance dans une Nature harmonieuse qui prédominait au XVIIIe siècle a progressivement été mise à mal par les avancées de la biologie. Les débats concernant notamment les biotechnologies et la gestion de la planète exigent que scientifiques et citoyens partagent acquis et incertitudes dans les domaines de la génétique, de l'écologie ou de l'éthologie.

  • Les OGM et les PGM sont-ils contre nature ? Comment expliquer ces oppositions parfois violentes, alors que la technologie progresse ? L'auteur s'interroge sur l'origine de ces contestations et explique les controverses sur les risques sanitaires et environnementaux, les avantages socio-économiques de ces nouvelles technologies et montre l'importance d'un vrai dialogue pour distinguer ce qui relève de prises de position idéologique. Il apporte ainsi des "outils" d'information indispensables aux consommateurs et aux décideurs pour rester maîtres de leurs opinions et responsables de leurs choix.


  • Domaine en pleine évolution, l'écologie microbienne a pour objet l'étude des relations entre les micro-organismes et leur milieu environnant. Elle consiste à caractériser la biodiversité microbienne d'un écosystème et les interactions entre les micro-organismes, et à identifier leur rôle dans l'écosystème.

    Cet ouvrage présente les aspects de l'écologie microbienne en relation avec les réactions chimiques d'oxydo-réduction (redox) impliquées dans les transferts d'électrons. Les principes de chimie redox et les bases de thermodynamique sont d'abord exposés. En effet, les lois fondamentales de la thermodynamique et de la bio-énergétique s'appliquent de manière similaire dans les scénarios les plus divers.
    Les aspects conceptuels sont ensuite appliqués dans des conditions simples et maîtrisées, puis dans des conditions complexes et difficiles à paramétrer. Les concepts fondamentaux sont présentés par des démarches explicatives de préférence à des démarches descriptives, afin de mettre en évidence les interrelations physico-chimiques et biologiques au sein du système étudié. L'impact des micro-organismes dans les environnements naturels sur les réactions redox est analysé, par exemple la corrosion microbienne générée par les activités métaboliques de cellules microbiennes sur une surface métallique. Réciproquement, l'impact de ces réactions sur les micro-organismes et sur leur environnement est étudié.

  • « L'opinion publique préfère toujours un mensonge simple à une vérité complexe ». Constatant que la phrase d'Alexis de Tocqueville s'applique tout particulièrement aux plantes génétiquement modifiées (PGM), l'Académie d'agriculture de France a souhaité apporter des points de vue mesurés sur le sujet. Un débat s'ouvre ici à partir de questions-clés identifiées par un collectif de scientifiques, agronomes, économistes et sociologues. Pourquoi et comment développe-t-on des PGM ? Quels sont leurs bénéfices ? Leurs effets sur la santé animale et humaine ? La culture des PGM a-t-elle sur l'environnement des effets différents de ceux des cultures traditionnelles ? PGM et cultures non transgéniques peuvent-elles coexister ? Peut-on ressemer des PGM ou les utiliser dans des programmes d'amélioration variétale ? Quels sont les impacts socio-économiques des PGM ? Pourquoi sont-elles mal perçues en Europe ?
    Des réflexions menées, il ressort que les PGM ne sont pas une panacée et ne représentent certainement pas la seule solution d'avenir pour l'agriculture. Elles peuvent cependant apporter des réponses techniques intéressantes et innovantes dans une démarche globale de diversification des pratiques agricoles à l'instar de l'agro-écologie, de l'agriculture de précision ou de l'agriculture biologique. La diversité est un gage de durabilité dans un monde qui devra nourrir 9 milliards d'individus en 2050 avec une agriculture confrontée à des contextes climatiques contrastés et soucieuse de limiter son impact sur l'environnement.

  • La série de livres Les Biotechnologies en Santé s'articule en 8 tomes. Ce tome 1 est dédié à une présentation générale des domaines phares des biotechnologies et de leurs applications, les tomes suivants présentant une étude approfondie de chacun de ces domaines.
    Introduction aux biotechnologies en santé présente un panorama des différents types de biotechnologies devenues incontournables dans le domaine de la santé, qu'elles soient actuellement sur le marché ou en cours de développement.
    Après un rappel historique des évolutions et des découvertes scientifiques et un point sur l'apport prépondérant de l'informatique dans les domaines multidisciplinaires des biotechnologies, l'ouvrage aborde les différents aspects scientifiques - la production de molécules et de cellules, l'analyse, le diagnostic, la thérapeutique -, mais aussi les implications éthiques et les enjeux socio-économiques liés au développement des biotechnologies.
    Chaque chapitre reprend les définitions essentielles, précise le principe des technologies et laisse une place importante aux applications.

  • Le palmier dattier est une plante d'intérêt écologique, économique et social majeur pour de nombreux pays des zones arides qui comptent parmi les plus pauvres du globe. En effet, en créant au milieu du désert un microclimat favorable au développement de cultures sous-jacentes, le palmier dattier constitue l'axe principal de l'agriculture dans les régions désertiques et représente la principale ressource vivrière et financière des populations oasiennes. Pour traiter les problématiques liées à la culture du palmier au Maghreb, en Afrique et en Europe du Sud, 60 chercheurs font ici un bilan de leurs recherches sur l'évaluation, la conservation et la valorisation des ressources génétiques du palmier dattier, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pluridisciplinaires. L'ouvrage présente les dernières avancées scientifiques sur la production à grande échelle, les variations somaclonales et l'amélioration génétique. Enfin, il pose les bases de nouveaux projets internationaux sur la conservation des ressources génétiques du palmier dattier, un enjeu important pour développer l'agriculture oasienne.

empty