• La première avocate de Bombay mène l'enquête !
    Années 1920, Inde.
    Perveen Mistry vient de rejoindre le cabinet d'avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde, un statut qui ne manque pas de faire débat. Mais quand un meurtre est commis dans une riche maison musulmane pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes) elle est la seule à pouvoir mener l'enquête. En effet, les seules survivantes - et potentielles témoins du crime - sont les trois veuves du riche marchand, vivant recluses dans une partie de la maison interdite aux hommes. Seule Perveen peut comprendre ce qui s'est réellement passé à Malabar Hill...

    Une enquête passionnante, qui nous plonge au coeur de la société indienne du début du XXe siècle et de la place qu'y occupent les femmes.

    "Perveen Mistry a tout pour plaire, dont une propension peu surprenante - mais résolument bienvenue - à se fourrer dans les affaires des autres. C'est un véritable page-turner !" - The Globe and Mail

    Une romancière saluée par la critique et de nombreux prix.

    Sujata Massey est née en Angleterre de parents indiens et allemands. Elle a été élevée principalement à St. Paul, dans le Minnesota, et vit à Baltimore, dans le Maryland. Avant de devenir romancière à plein temps, elle était journaliste de reportage au Baltimore Evening Sun. Ses romans ont remporté les prix Agatha et Macavity et ont été finalistes des prix Edgar, Anthony et Mary Higgins Clark.

  • Quand il débarque en 1842 dans le Bombay des marchands d'opium et des courtisanes, Richard Burton est un tout jeune officier anglais. À sa mort en 1890 à Trieste, il est devenu l'aventurier le plus extravagant et le plus énigmatique du XIXe siècle. Linguiste surdoué, docteur, poète, fondateur de l'ethnologie moderne, maître soufi et explorateur parti à la recherche des sources du Nil, cet homme à « l'âme plus vaste que l'univers » fut aussi l'auteur de la traduction originelle des Mille et Une Nuits et du Kamasutra.
    Formidable roman tout à la fois historique et d'aventures, Le Collectionneur de mondes s'inspire librement de la vie hors du commun de cet expérimentateur passionné de la plupart des perversions humaines...
    /> « Une oeuvre lyrique et envoûtante. » Christine Ferniot, Télérama.
    « Plus qu'une aventure littéraire, un voyage initiatique. » Virginie Mailles Viard, Le Matricule des Anges.

  • Amit Chaudhuri - ou son double romanesque - retourne à Bombay, la ville où il a grandi, pour donner une lecture. Il s'attend, comme à chacun de ses séjours, à retrouver Ramu, son ami d'enfance, avec qui il aime tant sortir et dériver dans la ville. Seulement, après des années d'addiction, Ramu est en cure de désintoxication. Esseulé, Amit Chaudhuri, répond aux exigences de sa mère et de sa soeur qui le mènent notamment à l'hôtel Taj Mahal où a eu lieu la sanglante attaque terroriste en 2008. Construit comme un long plan séquence, Ami de ma jeunesse décrit avec précision et par touches impressionnistes le portrait mouvant d'une mégalopole frappée par la mondialisation puis frappée par les attentats terroristes de 2008. Il faut lire Ami de ma jeunesse comme on verrait un film neo-réaliste italien tant la réalité y est regardée sous toutes ses coutures.

  • Les savants

    Manu Joseph

    Aujourd"hui en Inde, on ne dit plus " intouchable " mais dalit. Un mot, toutefois, suffit-il à changer la donne ? Ce n'est pas l'avis d'Ayyan. D'un côté, du sien, une pièce minuscule partagée avec sa jeune épouse et son fils dans une exécrable cité de la banlieue de Bombay, tandis qu'il exerce un emploi de secrétaire dans un institut de recherche de haut vol. De l'autre extrémité du spectre social, à l'Institut, les savants, les " brahmanes " et, avec eux, tous les nantis et leurs femmes inaccessibles, le regardent de haut. Alors, à l'époque où le petit peuple indien, conscient de sa supériorité numérique, acquiert un pouvoir politique de plus en plus important, Ayyan a une idée... Son fils Adi est brillant. Pourquoi ne pas donner discrètement un coup de pouce au destin, ne pas compenser les injustices de la naissance et du système des castes ? Fort de ce qu'il apprend à l'Institut en écoutant aux portes, Ayyan entretient le mythe d'un petit génie dalit... Qui, dans ces chassés-croisés, ces jeux de pouvoir, ces mensonges plus ou moins assumés, remportera la partie ? À coup sûr le lecteur, emporté par la prose simple et efficace, à l'humour acerbe, d'un romancier indien qui appelle un chat un chat et se moque des faux-semblants de ses compatriotes.

  • 1,2 milliard d'habitants, 3 millions de km2, 22 langues officielles... L'Inde provoque un mélange de fascination et de crainte. Ce pays, que l'on présente comme le géant du IIIe millénaire, offre un visage contrasté, oscillant entre extrême pauvreté et puissance émergente, entre tradition et modernité. Ces multiples facettes sont propres à susciter de nombreuses idées reçues : « L'Inde est le pays des maharajahs, des fakirs et des vaches sacrées », « Le Kamasutra est un bréviaire érotique », « Gandhi est le père de la non-violence », « Calcutta est un immense bidonville », « Les castes paralysent la société indienne », « Les Indiens sont les meilleurs informaticiens du monde »...

  • L'étendue de l'Inde est comparable à celle de l'Europe. Il en est de même de sa diversité et de ses contradictions. Mais la complexité de l'Inde n'a pas empêché qu'elle soit considérée, depuis une haute antiquité, comme une entité culturelle, dont l'unification politique ne s'est réalisée, historiquement, qu'une seule fois : dans l'Inde anglaise. Jacques Dupuis, historien, géographe et anthropologue de terrain, a tenté d'expliquer les civilisations et les sociétés indiennes dans leur évolution, depuis la préhistoire jusqu'au XXe siècle. Son propos n'est pas de faire ou refaire l'histoire. Il montre que, si l'Inde est un pays de mystique et de traditions philosophiques, elle est aussi un grand pays moderne qui tient une place de premier plan sur la scène internationale. L'originalité de ce petit ouvrage est que les traits de civilisation et de société y sont constamment présentés comme éclairés, nourris par le passé. C'est l'indianité vivante qui apparaît ici, dans son ensemble, pour la première fois.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ensemble de textes, documents de littérature rurale écrite ou orale, se fait l'écho d'une mémoire paysanne habituellement enfouie.

  • Une réflexion sur les opérations pratiquées par les cambistes, la circulation des monnaies sur le plan international et la création de devise par les banques installées en France.

  • Retour à Bombay Nouv.

    Retour à Bombay

    Jenny Ashcroft

    Il n'a qu'un seul désir : la retrouver.
    Mais il doit d'abord se rappeler qui elle est.
    À l'aube de la Première Guerre mondiale, lors d'un nouvel an sur les rives de Bombay, Madeline Bright rencontre Luke Devereaux. Tous deux étrangers dans un monde qui leur est inconnu, ils tombent amoureux dans la chaleur étouffante de l'Inde coloniale. Pour eux, rien ne peut les séparer, pas même la désapprobation de la mère de Maddy. Mais la guerre éclate et Luke, comme tant d'autres, n'a d'autre choix que de se battre.
    Bien que la mère de Maddy la presse d'oublier le jeune homme, elle s'accroche à la promesse que Luke lui a faite : un jour, ils se retrouveront à Bombay...
    /> Retour à Bombay est une histoire d'amour pleine d'espoir qui a pour toile de fond le monde exotique et coloré du Bombay colonial et la tragédie de la Première Guerre mondiale. Parfait pour les fans de Dinah Jefferies, Lucinda Riley et Kate Furnivall.
    « Une histoire d'amour épique, pleine de charme exotique et de détails historiques... Retour à Bombay vous emportera dans un ailleurs et un autrefois. » - Red Magazine
    « Puissant et évocateur. » - Woman & Home
    « Émouvante et magnifiquement écrite, cette histoire enchanteresse sur l'amour et le deuil m'a bouleversée. » - Dinah Jefferies
    « Émouvant, évocateur et passionnant. » - Kate Furnivall
    « Une histoire d'amour épique et douce-amère qui vous tient en haleine jusqu'à la dernière page. » - Gill Paul
    « Une histoire d'amour exquise, somptueuse et si émouvante. Un livre MAGNIFIQUE !!! » - Tracy Rees

  • « Exporter, exporter davantage... »Cette exhortation fleurit depuis plus d'une dizaine d'années dans le discours des représentants du pouvoir politique et économique. À la suite de la première crise du pétrole, de nombreux pays industrialisés, certains plus difficilement que d'autres, ont soudainement réalisé qu'il leur faudrait vendre davantage à l'étranger pour payer leur facture pétrolière. Pourtant, les grands courants d'exportations ne sont pas nés de cette cassure, mais d'un lent, obstiné et parfois périlleux travail de défrichage de nouveaux marchés, réalisé par de véritables pionniers, des hommes dont on parlait peu, travaillant dans l'ombre à une époque où il fallait parfois attendre plusieurs jours pour trouver un bateau, et où il était préférable de ne pas se séparer de sa machine à écrire ni de son sac de couchage...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En cette fin du XXe siècle, où l'on a pu croire au triomphe du matérialisme, les signes d'un puissant renouveau spirituel se font chaque jour plus évidents. S'il prend parfois la forme d'un intégrisme spectaculaire, il se manifeste surtout par le retour aux grandes traditions religieuses - celles d'Occident, aussi bien que celles d'Orient, qui s'enracinent dans nos pays - et par la prise en compte de la dimension spirituelle dans notre vie culturelle et scientifique. Ce livre nous fait découvrir la vie de près de quatre-vingts de ces hommes et femmes d'exception qui, au cours du siècle, se sont engagés sur le chemin de la recherche intérieure, et dont l'influence, souvent méconnue, est incontestable. Ils ont tous, en commun, un rayonnement humain qui témoigne de la plénitude qui les habite, et convainc que l'aventure spirituelle a toujours - et peut-être plus que jamais - un sens aujourd'hui.

  • Depuis leur rencontre en Inde lors d'une opération d'aide humanitaire, Ashok le médecin, Kate et Gaspard sont amis. Ils se retrouvent à Marseille, où les rejoignent Luna et Shon, en charge de la gestion financière d'un Congrès de Mission Internationale. Leurs parcours sont différents mais ils ont en commun une générosité sincère et une vision lucide du monde. Certains d'entre eux accepteront-ils d'aller plus loin, au-delà du réel, et de répondre aux étranges appels d'Amira ?

  • Cette bibliographie, conçue comme un instrument de travail, est le complément indispensable de tout enseignement sur l'hindouisme et son anthropologie. Elle se veut un moyen de guider les étudiants d'abord dans le choix des dossiers qu'ils ont à rédiger pour les différents cours de civilisation de l'Inde, puis de les aider à déterminer un sujet pour commencer une recherche. De plus, l'hindouisme a pour caractère propre de déborder largement la religion au sens classique - c'est pourquoi on ne peut vraiment l'appréhender que dans une perspective anthropologique et sociale -, aussi ceux qui sont engagés dans des études sur la société ou l'histoire de l'Inde, voire la politique ou l'économie, trouveront-ils dans cette bibliographie des éléments de base pour mieux pénétrer ces domaines, y compris sur des questions d'actualité étant donné l'importance aujourd'hui du nationalisme hindou dans la politique indienne. La formule de classement thématique, qui inclut non seulement les livres mais également les articles de revues et les chapitres de livres individuels ou collectifs, ainsi que la présentation des ouvrages par ordre chronologique à l'intérieur de chacun des thèmes, permettent de mieux saisir le développement de la recherche sur tel ou tel sujet. De brèves notes introductives s'efforcent de clarifier certains sujets, là où cela a semblé particulièrement nécessaire.

  • L'ouvrage, qui a demandé de très nombreuses années de préparation, couvre la période coloniale dans les comptoirs français de l'Inde.

  • Dans cette deuxième partie d'une thèse soutenue en 1987, Jacques Weber aborde les années 1852-1870, celles des réformes et des progrès, dans les établissements français d'Inde : réformes sociales, fiscales, foncières, progrès de l'agriculture, etc. Mais il aborde également les questions d'émigration -contrôlée ou non-, l'apogée du commerce maritime, la démographie dans ces territoires, les crises sanitaires...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • A vingt-cinq ans, Jean-Pierre Isal, interne des hôpitaux de Paris, s'apprête à accomplir son service militaire au titre de la Coopération. Le ministère des Affaires étrangères lui propose alors un poste que l'on vient de créer à la demande du consulat de France à Bombay. Il s'agit de s'occuper des jeunes drogués qui assiègent le consulat pour demander des secours ou leur rapatriement. Jean-Pierre Isal n'est pas un spécialiste. Sa seule expérience tient dans un stage de six mois qu'il vient d'effectuer à Saint-Cloud au service de désintoxication alcoolique. Mais il a l'âge de ceux qu'on lui propose de secourir, l'envie de voyager et de voir autre chose, et le goût des décisions rapides. En deux heures, il accepte de partir. Pendant plus d'un an, du 24 juillet 1972 au 2 septembre 1973, il sera le premier titulaire du poste de médecin coopérant du consulat de France à Bombay, poste qui s'avérera tout de suite d'une grande nécessité. Car des milliers de jeunes continuent à prendre la route de l'Inde. Ils partent à la poursuite d'un rêve et ne trouvent le plus souvent, au bout de leur voyage, que la drogue. Traqués par les Indiens, oubliés par leurs familles, trahis par les leurs, ils se retrouvent seuls, à Goa ou à Bombay, drogués, malades, sans argent, sans papiers, sans recours. Parmi ces hippies, les jeunes Français sont proportionnellement les plus nombreux. Ils étaient aussi, jusqu'à l'arrivée du docteur Isal, les plus démunis. Celui-ci a réussi à les connaître, à se faire admettre par eux et à les aider. Il est parvenu à arracher ces garçons et ces filles de vingt ans aux prisons et aux hôpitaux psychiatriques, à les rapatrier malgré les innombrables difficultés administratives, et en tout cas à leur permettre de survivre. C'est son aventure, et la leur, qu'il raconte aujourd'hui avec flamme dans ce livre passionnant.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty