• Ce ne sont ni des mémoires ni une somme autobiographique. C'est juste un homme qui parle. Mais pas n'importe qui : Daniel Wildenstein, 82 ans, empereur et patriarche des marchands d'art. Basée à New York, la Wildenstein Inc. s'adosse à un stock évalué en milliards de dollars, qui balise près de six siècles de peinture. Petit-fils de Nathan, fils de Georges, « Monsieur Daniel » - c'est ainsi qu'on l'appelle à son institut ou sur les hippodromes - est donc le troisième maillon de la dynastie de marchands de tableaux la plus puissante au monde, et la plus secrète qui soit. Depuis près d'un demi-siècle, et du bout des lèvres, Daniel Wildenstein n'acceptait de parler que de ses chevaux. De rien d'autre. Il ne répondait à aucune question, à aucune attaque, à aucune polémique. Une véritable abstraction vivante. Pour la première fois de son existence, il a brisé son mutisme légendaire. Aujourd'hui, il nous raconte « quelques petites choses vues, entendues ou vécues ». Passent alors dans le paysage : Clemenceau, Picasso, Maurice de Rothschild, Randolph Hearst, Bonnard, Malraux, Paul VI et « quelques » autres... Daniel Wildenstein nous convie à une promenade intime, à travers des instants de sa vie, des portraits, des récits, des éclairages, des révélations, des réflexions. Et promène son oeil aigu de faucon pèlerin sur la fabuleuse planète des arts.

  • Ce Lexique, édité originellement en 1901, a été réalisé à partir du grand Dictionnaire de l'Ancienne langue française et de tous ses dialectes en 10 volumes, il contient plus de 55.000 entrées. Chaque mot est accompagné de sa classe grammaticale, de sa traduction ainsi que des divers sens, souvent nom-breux, qui sont les siens dans les tex-tes médiévaux. Il couvre l'ensemble de l'ancienne langue française du IXe au XVe siècle. C'est un instrument in-dispensable pour mieux comprendre les textes et la civi-lisation du Moyen Âge, et mieux appréhender l'évolution ancienne de la langue française.
    Frédéric-Eugène Godefroy, né à Paris (1826-1897), philologue et lexicographe, journaliste, enseignant. Il est notamment l'auteur du Dictionnaire de l'ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècles (10 volumes) et de l'Histoire de la littérature française, depuis le xvie siècle jusqu'à nos jours (15 volumes). Son Lexique fut publié, à titre posthume, par J. Bonnard et A. Salmon.

  • Comment maintenir l'École quand tout semble prêt à s'effondrer ? Comment l'École de la IIIe République a-t-elle reçu les dogmes et les ordres de Vichy ? Comment la France de l'après-guerre, enfin, a-t-elle accompagné la reconstruction des murs de celle des esprits et des corps ?
    L'histoire des écoles primaires de la France des années noires, c'est celle du personnel et des élèves qui, malgré les désastres de la guerre et les tumultes politiques qui l'accompagnent, poursuivent leur tâche avec une endurance qui tient autant de la routine que d'une solide capacité d'adaptation. C'est aussi celle des solidarités inédites forgées à la faveur de la sauvegarde des enfants entre des territoires scolaires très diversement frappés par les drames de l'Occupation et de la Libération. C'est enfin l'histoire des visions de réforme et de reconstruction qui s'efforcent d'imaginer, en ces temps d'incertitudes, les destins possibles de l'Éducation nationale du second XXe siècle à venir.

  • Félix Vallotton (1865-1925) was active at the turn of the century. Although he is best known for his striking and elegantly composed Japanese-inspired woodblock prints, Vallotton was also a skilled painter, creating works that arrestingly combined technical perfection with emotional realism. This seminal text provides readers with a fascinating assessment of the career of this revolutionary artist.

  • Bonnard, Vuillard, Roussel, und Denis, die bekanntesten Vertreter der Nabis-
    Gruppe, revolutionierten den Geist der dekorativen Techniken während einer
    der produktivsten Perioden der franzsischen Malerei. Beeinflusst von
    Odilon Redon, Puvis de Chavannes, der populären Volkskunst und japanischen
    Holzschnitten, waren diese Postimpressionisten vor allem eine Gruppe von
    Freunden, die dem gleichen kulturellen Umfeld angehrten. Jedoch gerät die innere
    Einheit der Gruppe des Öfteren durch den wachsenden Individualismus ins Wanken.
    Die hier vorgestellten Werke zeigen eine breite Palette von wundervoll poetischen
    Ausdrucksvarianten: Naiv bei Bonnard, ornamental und geheimnisvoll bei Vuillard,
    sanft und verträumt bei Denis, herb bis zur Bitterkeit bei Vallotton der Verfasser
    lässt uns am innersten Leben der Künstler teilhaben und vor unseren Augen
    erschließen sich die Quellen ihres schpferischen Talents.

  • Pierre Bonnard was the leader of a group of post-impressionist painters who called themselves the Nabis, from the Hebrew word meaning `prophet'. Bonnard, Vuillard, Roussel and Denis, the most distinguished of the Nabis, revolutionized the spirit of decorative techniques during one of the richest periods in the history of French painting. Influenced by Odilon Redon and Puvis de Chavanne, by popular imagery and Japanese etchings, this post-impressionist group was above all a close circle of friends who shared the same cultural background and interests. An increasing individualism in their art often threatened the group's unity and although tied together by a common philosophy their work clearly diverged. This publication lets us compare and put into perspective the artists within this fascinating group. The works presented in this collection offer a palette of extraordinary poetic expressions: candid in Bonnard, ornamental and mysterious in Vuillard, gently dream-like in Denis, grim and almost bitter in Vallotton, the author shares with us the lives of these artists to the very source of their creative gifts.

  • Pierre Bonnard était le chef d'un groupe de peintres post-impressionnistes. Ils se nommèrent eux-mêmes les Nabis, du mot hébreux signifiant `prophète'. Bonnard, Vuillard, Roussel, Denis, les plus illustres des Nabis, ont révolutionné l'esprit des techniques décoratives durant l'une des époques les plus riches de la peinture française. Influencés par Odilon Redon, Puvis de Chavannes, l'imagerie populaire ou les estampes japonaises, ces post-impressionnistes furent avant tout un groupe d'amis fréquentat les mêmes milieux culturels. L'individualisme croissant de leurs créations ébranla souvent l'unité du groupe. Bien que liés par une même philosophie, leurs oeuvres divergeaient nettement. Cet ouvrage permet de les comparer et de les mettre en perspective les unes avec les autres.
    Les oeuvres présentées dans cet ouvrage offrent une palette d'expressions merveilleusement poétiques : candide chez Bonnard, ornementale et mystérieuse chez Vuillard, doucement rêveuse chez Denis, âpre jusqu'à l'amertume chez Valloton, l'auteur nous fait partager la vie intime des artistes jusqu'à la source profonde de leurs dons créatifs. Bonnard et de nabis do

  • Anatole France

    Anatole France

    Le Classcompilé n° 112 contient les oeuvres d'Anatole France.
    Anatole France, pour l'état civil François Anatole Thibault, né le 16 avril 1844 à Paris et mort le 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), est un écrivain français, considéré comme l'un des plus grands de l'époque de la Troisième République, dont il a également été un des plus importants critiques littéraires. Il devient une des consciences les plus significatives de son temps en s'engageant en faveur de nombreuses causes sociales et politiques du début du XXe siècle. Il reçoit le prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son oeuvre en 1921 (Wikip.).

    LISTE DES TITRES :

    ROMANS
    LE CRIME DE SYLVESTRE BONNARD 1881
    LES DÉSIRS DE JEAN SERVIEN 1882
    BALTHASAR 1889
    THAÏS 1890
    LA RÔTISSERIE DE LA REINE PÉDAUQUE 1892
    LES OPINIONS DE M. JÉRÔME COIGNARD 1893
    LE JARDIN D'ÉPICURE 1894
    LE LYS ROUGE 1894
    LE PUITS DE SAINTE CLAIRE 1895
    L'ORME DU MAIL 1897
    LE MANNEQUIN D'OSIER 1897
    L'ANNEAU D'AMÉTHYSTE 1900
    MONSIEUR BERGERET À PARIS 1901
    LE CRIME DE SYLVESTRE BONNARD (2IEME VERSION) 1902
    HISTOIRE COMIQUE 1903
    SUR LA PIERRE BLANCHE 1903
    L'ÎLE DES PINGOUINS 1908
    LES DIEUX ONT SOIF 1912
    LA RÉVOLTE DES ANGES 1914
    CONTES ET NOUVELLES
    JOCASTE 1879
    LE CHAT MAIGRE 1879
    LES AUTELS DE LA PEUR 1884
    NOS ENFANTS (ILLUSTRÉ) 1886
    L'ÉTUI DE NACRE 1892
    CLIO (ILLUSTRÉ) 1899
    CRAINQUEBILLE, PUTOIS, RIQUET, ET PLUSIEURS AUTRES RÉCITS PROFITABLES 1902
    LES CONTES DE JACQUES TOURNEBROCHE 1908
    LES SEPT FEMMES DE LA BARBE-BLEUE 1909
    FILLES ET GARÇONS (ILLUSTRÉ) 1915
    SOUVENIRS D'ENFANCE
    LE LIVRE DE MON AMI 1883
    PIERRE NOZIÈRE 1899
    LE PETIT PIERRE 1918
    LA VIE EN FLEUR 1922
    ESSAIS ET CRITIQUES LITTÉRAIRES
    LE LIVRE DU BIBLIOPHILE 1874
    LA VIE LITTÉRAIRE _ PREMIÈRE SÉRIE 1888
    LA VIE LITTÉRAIRE - DEUXIÈME SÉRIE 1890
    LA VIE LITTÉRAIRE - TROISIÈME SÉRIE 1891
    LA VIE LITTÉRAIRE - QUATRIÈME SÉRIE 1892
    VIE DE JEANNE D'ARC I 1908
    VIE DE JEANNE D'ARC II 1908
    RABELAIS 1909
    LE GÉNIE LATIN (PARTIEL) 1913
    ESSAIS POLITIQUES ET DISCOURS
    OPINIONS SOCIALES 1902
    DISCOURS PRONONCÉ À L'INAUGURATION DE LA STATUE D'ERNEST RENAN 1903
    LE PARTI NOIR 1904
    L'ÉGLISE ET LA RÉPUBLIQUE 1904
    SUR LA VOIE GLORIEUSE 1915
    DISCOURS PRONONCÉ À LA SORBONNE, LORS DU MEETING « HOMMAGE À L'ARMÉNIE » 1916
    ON CROIT MOURIR POUR LA PATRIE... 1922
    SALUT AUX SOVIETS 1922
    POÉSIE
    LES POÈMES DORÉS 1873
    THÉÂTRE
    AU PETIT BONHEUR 1898
    CRAINQUEBILLE 1903
    LA COMÉDIE DE CELUI QUI ÉPOUSA UNE FEMME MUETTE 1912
    JUVENILIA
    MÉDITATION SUR LES RUINES DE PALMYRE 1859
    WERTHER ET TOM JONES, TRADUITS PAR M. LE COMTE DE LA BÉDOYÈRE 1863
    DIX VERS D'ANDRÉ CHENIER. - SONT-ILS INÉDITS ? 1864
    VOIR AUSSI
    THAÏS ET M. ANATOLE FRANCE 1890
    Les livrels de lci-eBooks sont des compilations d'oeuvres appartenant au domaine public : les textes d'un même auteur sont regroupés dans un eBook à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera le catalogue sur le site de l'éditeur.

  • Vallotton

    Charles Fegdal



    Ce livre est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l'oeuvre de Félix Vallotton (1865-1925).
    Retrouvez les paysages, les natures mortes, les nus, les couchers de soleil, les xylographies, du plus Français des Suisses, et vice-versa.
    L'auteur a connu l'artiste, puis s'est lié d'amitié avec sa veuve et ses beaux-enfants. L'édition originale de cet ouvrage est parue en 1931, 6 ans après la mort de Vallotton. À sa sortie, les critiques lui avaient tressé des louanges. Plus récemment en 2005, Marina Ducrey, auteur du catalogue raisonné de l'artiste, l'a commenté également en termes flatteurs. Elle en dit par exemple : « Aussi trace-il de Vallotton un portrait incisif, émaillé de quelques-uns de ses mots devenus légendaires. Il établit et analyse sa modernité, par opposition à l'étiquette de réactionnaire qui lui a été fréquemment accolée. »
    Ce texte, indispensable pour qui veut mieux connaître Félix Vallotton, était indisponible depuis très longtemps. L'édition enrichie de VisiMuZ rajoute au texte de très nombreux commentaires sur les éléments de la vie de l'artiste découverts depuis, de nombreuses anecdotes relatives à ses oeuvres, et plus de 230 photos de tableaux, dessins ou estampes, agrandissables en plein écran par simple-tap.
    Pour chacun, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une biographie de référence. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    En replaçant les tableaux dans le contexte global de l'oeuvre de l'artiste, en faisant comprendre au lecteur l'évolution artistique du peintre, VisiMuZ rend sa biographie plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette.
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - constitution d'une bibliothèque « beaux-arts » pour un budget très raisonnable.

  • Un maître de la prose interroge la peinture. Si Marcel Arland a découvert la vie des formes en même temps que Malraux et avant lui, il l'a fait d'une tout autre façon. Non comme une provocation à la pensée philosophique, mais comme on le ferait d'un ami qui, par des chemins différents, poursuit un même objet. Cet art rival et fraternel, il le sait et le veut différent de celui qu'il a choisi, doué d'autres pouvoirs qu'il entend célébrer chez les grands peintres du passé Piero della Francesca, Rembrandt, Poussin, de La Tour, Chardin et plus proche et intime, Van Gogh ou découvrir au fil des expositions, des rencontres et des années chez les contemporains qui se nomment Rouault, Klee, Soutine, Braque, Bonnard, Chagall, beaucoup d'autres encore. Mais Marcel Arland ne cessera d'exiger de la peinture cette même fidélité ardente et rigoureuse, qu'il poursuit dans ses livres, afin qu'elle apporte « à la vie humble et souffrante, sa lourde parure de terre et de ciel ». Au-delà des frontières des langages et des signes, s'annonce l'unité du projet esthétique autant que moral, qui conduit vers la Grâce. Celle des grands peintres. Celle de cette prose qui, au service de la peinture, démontre une fois de plus ses pouvoirs incomparables. Jean Blot

  • Pierre Bonnard (1867-1947) war der Anführer einer Gruppepostimpressionistischer Künstler, die sich selbst Nabis, hebräisch für Prophet, nannten. Zusammen mit Malern wie Vuillard, Roussel und Denis revolutionierte er den Geist dekorativer Techniken in einer der wichtigsten Perioden in der Geschichte franzsischer Malerei. Die hier zusammengestellten Arbeiten zeichnen sich durch eine Vielzahl außergewhnlicher Ausdrucksformen aus, die von dekorativ und geheimnisvoll über düster bis zu traumartig reichen. Die Autorin Nathalia Brodskaia, Kunsthistorikern der Eremitage in Sankt Petersburg, ist Expertin für den Postimpressionismus und hat umfangreiche Arbeiten über die Nabis und den Fauvismus geschrieben. Albert Kostenovich machte seinen Abschluss in Kunstgeschichte an der Universität Irkutsk in Russland und arbeitet in der Eremitage in Sankt Petersburg. Er ist einer der großen Spezialisten für den Fauvismus und die Nabis.

  • Pierre Bonnard was the leader of a group of Post-Impressionist painters who called themselves the Nabis, from the Hebrew word meaning "prophet". Bonnard, Vuillard, Roussel and Denis, the most distinguished of the Nabis, revolutionised decorative painting during one of the richest periods in the history of French painting. Bonnard's works are striking for their strong colours and candidness.

  • Derrière un musée et une collection, il y a d'abord des hommes et des femmes, des envies, des volontés de créer, de bâtir, de témoigner, de contribuer à une meilleure civilisation. L'institut Courtauld en est un exemple frappant. Le Courtauld Institute of Arts a été créé en 1932. Il est parfois désigné au Royaume-Uni comme la « collection des collections ». À côté des deux créateurs de l'institut - Samuel Courtauld et Lord Arthur Lee of Fareham - il faut citer d'autres personnages essentiels : Sir Robert Witt, Sir Stephen Courtauld, Mark Gambier Parry, le comte Antoine Seilern. Leurs collections étaient très diverses mais toujours d'une exceptionnelle qualité. C'est grâce à eux tous que le Courtauld mérite pleinement son appellation de « collection des collections ».
    Ce livre reprend les tableaux les plus importants présents dans le musée ainsi que quelques dessins particulièrement exceptionnels. C'est ainsi 116 oeuvres de près de 50 artistes qui sont présentées et reproduites ici, de Botticelli à Michel-Ange, de Robert Campin à Cranach et Pierre Bruegel, de Rubens et Claude Lorrain, à Tiepolo, Goya, Turner. Samuel Courtauld a contribué à faire connaître au Royaume-Uni les impressionnistes (Manet, Monet, Sisley, Renoir, Degas, Morisot, Pissarro) et leurs successeurs (Cézanne, Seurat, Signac, Van Gogh, Gauguin, Lautrec, Rousseau, Bonnard, Vuillard). Les oeuvres qu'il a collectionnées sont des tableaux importants, ancrés dans la mémoire collective et sa collection a ensuite été augmentée par les autres dons et legs. Le XXe siècle (Modigliani, Soutine, etc.) n'est pas oublié.
    Les reproductions sont agrandissables en plein écran, aucun livre papier ne vous donne une telle richesse d'informations.
    Ce guide VisiMuZ vous donne une vision d'ensemble des collections de l'institut Courtauld. Il est nomade, rapide à télécharger, ne nécessite ensuite aucune connexion. Les livres numériques beaux-arts de VisiMuZ sont innovants, complets, simples, pratiques. Nativement numériques, ils profitent pleinement des avantages du support (navigation intuitive, recherche textuelle, police adaptée à la vue du lecteur, annotations, etc.)

    (Attention: en 2019, a lieu à Paris une exposition dont le périmètre est plus restreint. Elle est dédiée à la collection de Samuel Courtauld et non à toute la collection de la Courtauld Gallery.)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pierre Bonnard était le chef d'un groupe de peintres post-impressionnistes. Ils se nommèrent eux-mêmes les Nabis, du mot hébreux signifiant `prophète'. Bonnard, Vuillard, Roussel, Denis, les plus illustres des Nabis, ont révolutionné l'esprit des techniques décoratives durant l'une des époques les plus riches de la peinture française. Influencés par Odilon Redon, Puvis de Chavannes, l'imagerie populaire ou les estampes japonaises, ces post-impressionnistes furent avant tout un groupe d'amis fréquentat les mêmes milieux culturels. L'individualisme croissant de leurs créations ébranla souvent l'unité du groupe. Bien que liés par une même philosophie, leurs oeuvres divergeaient nettement. Cet ouvrage permet de les comparer et de les mettre en perspective les unes avec les autres.
    Les oeuvres présentées dans cet ouvrage offrent une palette d'expressions merveilleusement poétiques : candide chez Bonnard, ornementale et mystérieuse chez Vuillard, doucement rêveuse chez Denis, âpre jusqu'à l'amertume chez Valloton, l'auteur nous fait partager la vie intime des artistes jusqu'à la source profonde de leurs dons créatifs. Bonnard et de nabis do

  • L'intérêt majeur de l'étude à laquelle Laurence Bertrand Dorléac s'est consacrée résulte, me semble-t-il, de la double analyse dont elle procède, à la croisée de l'histoire de l'art et de l'histoire des idées politiques. Celle-ci se nourrit d'ordinaire au corpus des oeuvres écrites : essais, romans, articles, manifestes, discours en tous genres... Mais le va-et-vient de l'auteur entre les proclamations théoriques, les institutions et les réalisations artistiques, nous remet en mémoire l'importance des arts plastiques dans la Révolution nationale. En même temps, Laurence Bertrand Dorléac nous fait mesurer l'écart durable entre les intentions du nouvel « État français » et le bilan de ses oeuvres ; en quoi ce livre apporte une contribution supplémentaire à notre connaissance des « années noires ». En ce domaine comme en d'autres mieux connus, les projets totalitaires du vichysme se sont heurtés à des pesanteurs héritées autant qu'à des conjonctures contraignantes (...). C'est une contradiction permanente du nationalisme français, l'idéologie vichyste, glorifiant le retour à la terre et l'antimodernisme, contribuait à la propre sclérose d'une société condamnée, au nom de la cohésion, à l'immobilisme et à la reproduction. Plus ou moins conscients qu'un retour au passé contient le risque d'un vieillissement, les promoteurs du régime ne peuvent exclure complètement la modernité - et l'auteur de nous montrer les failles à travers lesquelles les avant-gardes continuent à s'exprimer (...). Laurence Bertrand Dorléac a réalisé la première étude de fond sur cette histoire. La richesse de sa documentation et la sagacité de ses analyses font de son travail un livre de référence. Michel Winock.

  • Pour Maurice Coutot, généalogiste, l'aventure commence chaque fois qu'un homme, une femme, possédant quelque fortune, meurt sans laisser de testament et qu'on ne lui connaît aucun parent proche. Alors s'ouvre la « chasse aux héritiers » : une équipe d'enquêteurs part en campagne, s'en va fouiller les archives des mairies et presbytères, interroger les mémoires des vieilles gens. Cela peut durer des mois, entraîner jusqu'au bout du monde ; cela exige une persévérance à toute épreuve, et aussi, bien souvent, un flair de Sherlock Holmes. Car c'est aussi un vrai métier de détective que celui de généalogiste. Que d'énigmes à résoudre ! Parfois c'est le mort qui a pris un faux nom et il faut commencer par rétablir son identité : tel ce milliardaire de Chicago, Apollinaire Price, dont on découvre, grâce à la bizarrerie de son prénom, qu'il était un ancien prêtre normand défroqué. Ou bien une vieille Américaine a eu le caprice de léguer deux cent mille dollars « au dernier homme qu'elle aurait accueilli dans son lit », et c'est la découverte d'un porte-cigarettes en or engagé au Mont de Piété qui permet d'identifier l'heureux élu, un docker du Havre. C'est un métier qui a aussi ses risques : quand le succès n'est pas au bout de l'enquête, soit qu'il n'y ait plus de parents au degré légal, soit que l'on découvre un testament excluant la famille. Il arrive aussi que l'héritier lui-même refuse la fortune qui lui est apportée, par exemple parce qu'il faudrait révéler à ses proches qu'il est bigame - alors l'État empoche l'héritage et le généalogiste en est très exactement pour ses frais. Mais à lire les histoires plus étonnantes les unes que les autres qu'évoque Maurice Coutot au fil de ses souvenirs, qui l'ont entraîné dans tous les milieux et lui ont fait démonter tous les ressorts du coeur humain, on comprend à quel point, en dehors même de l'appât de la réussite, le métier si ignoré de généalogiste peut fasciner celui qui l'exerce.

empty