Arts et spectacles

  • Singing In The Rain, West Side Story, The Sound Of Music : autant de triomphes pour porter la comédie musicale. Maintenant, c'est Hollywood qui envahit Broadway, avec par exemple The Lion King, dans sa onzième année à l'affiche. Broadway, c'est l'histoire d'un genre musical, d'un quartier, d'un pays. Didier C. Deutsch nous raconte Times Square avant et après les néons clinquants.
    Didier C. Deutsch est un producteur français très connu aux États-Unis. Travaillant chez Sony puis Universal, il a été nommé deux fois aux Grammy Awards et a collaboré avec les plus grands : Tony Benett, Frank Sinatra, Cole Porter, Duke Ellington, Louis Armstrong...
    « Le livre de référence qui manquait nous arrive enfin ! » Jean-Luc Choplin, ancien directeur du Théâtre du Châtelet
    « Une véritable anthologie de la comédie musicale américaine. » Opérette-Théâtre musical

  • Cette histoire de la musique américaine replace les différents courants et genres musicaux dans leur contexte économique et social. Elle ne se limite pas aux compositeurs, de Charles Ives à John Adams, mais inclut les différentes formes de musique populaire, depuis la chanson engagée jusqu'au jazz, en passant par les comédies musicales de Broadway. Laurent Denave analyse les tensions entre une sphère savante tôt divisée entre des créateurs originaux et des compositeurs conservateurs ou académiques, et une sphère populaire dominée par les critères commerciaux et davantage faite pour le peuple que par lui. Que ces critères commerciaux s'introduisent à l'intérieur de la musique savante, c'est précisément ce que l'auteur montre à travers différents exemples historiques, qui conduisent à la musique répétitive, assimilée ici à la révolution conservatrice qui eut lieu sur le plan politique. Laurent Denave souligne à quel point le critère de la modernité musicale aux États-Unis est lié à la capacité d'autonomie des compositeurs et comment - à partir de la figure isolée de Charles Ives, qui fonda sa propre compagnie d'assurances et composa durant son temps libre - cette autonomie a tenté de se structurer socialement à travers différentes institutions, dont l'Université a finalement été l'une des plus importantes. Mais il montre aussi comment cette modernité a été tout au long du siècle aux prises avec les diverses formes de conservatisme et de populisme, ainsi qu'avec les intérêts commerciaux de l'industrie musicale. L'analyse sociologique des conditions mêmes de la musique savante fait apparaître l'exclusion de certaines catégories sociales. Fondé sur une documentation impressionnante, écrit d'une plume alerte et vivante, cet ouvrage nous permet de traverser de façon originale une histoire encore mal connue, et jamais présentée ainsi dans son ensemble dans un ouvrage français.

  • Un siècle de chansons retrace les diverses étapes de l'étonnant périple d'une musique populaire hantée par des figures légendaires, l'évolution d'une musique qui a entraîné des enthousiasmes nécessaires, parfois extraordinaires, qui s'est modifiée au fil des années parce que les temps changent très vite, que les sensibilités, les visions des choses, le langage évoluent à vive allure. Un Siècle de Chansons évoque différentes époques en réanimant ses images, ses événements et ses chansons. Un Siècle de Chansons est une histoire vivante, pittoresque, jalonnée de portraits étonnants, inédits.

empty