• Née en Vendée dans les années vingt, orpheline à sept ans... Son destin est tout tracé : elle sera épouse et mère, soumise à la volonté de Dieu.
    Sa vie, déjà difficile, devient un véritable calvaire quand on la marie, trop jeune, à un homme sournois et cruel. Comme il est d'usage dans la France de cette époque, ses souffrances resteront muettes, étouffées par le conformisme social et la rigueur religieuse. Face aux épreuves, elle opposera toujours une force extraordinaire - puisée dans l'amour total qu'elle porte à ses treize enfants et dans sa foi absolue en Dieu.
    En retraçant cet itinéraire, proche par bien des côtés d'un chemin de croix, Yves Viollier a surtout voulu rendre hommage au courage et à la détermination dont savent souvent faire preuve les êtres humains les plus démunis.

  • Jeune et beau gabarier, Hugo, élevé par un père aimant mais taciturne, a toujours cru que sa mère était morte en le mettant au monde. Mais la réalité est tout autre. Lorsqu'il découvre la vérité, le jeune homme voit sa vie prendre un chemin qu'il était loin d'avoir soupçonné. Il va de mauvaises surprises en amères déceptions, se sent trahi à la fois par la personne la plus importante de sa vie et les ombres malveillantes du destin. Et son coeur tourneboulé l'empêche de voir que l'amour et le bonheur sont si près de lui qu'il n'a qu'à tendre la main pour les cueillir.

    Mais celle qui l'aime - et que lui ne voit pas - a la patience et la foi. Elle le sait: un jour, elle et lui, ces deux enfants du Pas du Loup, seront ensemble à jamais, comme les deux âmes soeurs qu'ils sont et ont toujours été.

  • Avec les Nuls, le Pays Basque n'a pas fini de vous surprendre !
    Vous êtes basque de coeur, d'origine ou d'adoption ? Vous pensez bien connaître cette région à l'identité forte, au coeur des turbulences de l'Histoire, ou vous voulez la découvrir ? S'intéressant à la fois aux Basques du Nord (Pays Basque français) et aux Basques du Sud (Pays Basque espagnol), ce livre est fait pour vous ! Qui étaient les premiers Basques ? Découvrez l'histoire d'un peuple et d'une région, à cheval sur les Pyrénées. Partez en voyage dans le temps, au Moyen Âge, sur les pas des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle, dont les chemins confluaient vers le Pays Basque. Faites le premier tour du Monde avec Juan Sebastiàn Elcano. Suivez les chasseurs de baleine, les pirates et corsaires basques. Venez déguster quelques pintxos (tapas), accompagné d'un verre de txakolin. Qui a dit : "Je ne sache pas d'endroit plus charmant et plus magnifique que Biarritz." ? Victor Hugo. Partez à la découverte d'un peuple à l'identité (et au caractère!) forte, et d'une langue parlée actuellement par plus de 600 000 personnes. Appréhendez le Pays Basque aujourd'hui : son économie, sa politique, sa nature encore préservée, etc.Loin des clichés et des stéréotypes du béret, du jambon, de la partie de pelote et des bombes d'ETA, découvrez ou redécouvrez le pays des Euskaldun : "ceux qui parlent le basque". Dans ce livre :
    L'histoire du Pays Basque, des origines à nos jours
    Le tour du Pays Basque de Bayonne à Pampelune; de Mauléon à Bilbao
    Les traditions, les spécialités culinaires
    Les rudiments de la langue vivante la plus ancienne d'Europe
    Et bien d'autres choses encore !

  • Enfant, Renée rêvait d'échapper au sort cruel réservé aux "filles de boches ". Arrivée maintenant à la cinquantaine, elle croit pouvoir se réapproprier sa vie tout entière en restaurant le magnifique logis de Tourtras qui donne à perte de vue sur l'immense ciel de la Charente. Mais elle ne se doute pas qu'elle a rendez-vous avec son destin. Elle va réveiller un passé terrible, lourd de secrets douloureux et de haines inexpiables... Yves Viollier tient le journal de cette femme qui veut se reconstruire avec une volonté farouche, contre toutes les oppositions et les violences d'aujourd'hui et d'hier.

  • Voici un livre consacré aux femmes, originaires du Poitou et des Charentes, qui ont connu une destinée exceptionnelle. Certaines sont des gloires nationales : Aliénor d'Aquitaine, reine de France puis reine d'Angleterre ; Marguerite d'Angoulême, « la perle des Valois », reine de Navarre et femme de lettres ; Madame de Montespan et Madame de Maintenon, favorites du « Roi Soleil ». D'autres furent célèbres en leur temps : Adélaïde, épouse d'Hugues Capet, reine de France en 987 ; Ala ou Agnès de Poitou, impératrice d'Allemagne en 1043 ; Éléonore Desmier d'Olbreuse, la « Grand-mère de l'Europe » Ce livre fait revivre plusieurs femmes, un peu oubliées dans les livres d'histoire, mais qui forcent l'admiration : Françoise d'Amboise, duchesse de Bretagne puis carmélite ; les Dames des Roches et leur salon littéraire au XVIe siècle ; Henriette Aymer de la Chevalerie et la « Grand Maison » ; Léodile Béra dite André Léo romancière, journaliste, féministe et communarde aux côtés de Louise Michel ; Yvonne Brothier, cantatrice internationale... Et aussi deux Résistantes - Édith Augustin et Hélène Nebout - patriotes exemplaires ; des Saintes et des Abbesses du Moyen Âge ; Jeanne des Anges, la « possédée du diable » et Marie Besnard « la bonne dame de Loudun » Ce livre, qui rappelle la légende de la fée Mélusine, évoque aussi les femmes de lettres célèbres du XXe siècle : Claire Sainte-Soline et Marguerite Gurgand, originaires du pays mellois, Geneviève Fauconnier née à Barbezieux, prix « Fémina » pour son roman « Claude » exemple unique en France d'un frère - Henri - et d'une soeur - Geneviève - obtenant coup sur coup le « Goncourt » en 1930 et le « Fémina » en 1933 !

  • Qui a tué ? Qui, le 12 juin 1856, a tué cinq personnes au château de Fontfroide ? On les a retrouvées, effondrées, le nez dans leur assiette de daube - une daube relevée d'un cognac mêlé de cyanure, comme l'enquête devait vite le révéler. Il fallait un coupable : on en a trouvé un, vite fait. Vingt-deux ans plus tard, un jeune homme, avec toute sa famille adoptive, des Vendéens de la Petite Eglise, arrive sur un domaine proche de Fontfroide pour les vendanges. Au milieu de ces Vendéens trapus, sombres de poil, il surprend : il est blond, élancé, d'une certaine distinction naturelle. Il s'appelle Ange, parce que sa mère, la maîtresse de Fontfroide morte empoisonnée avec les siens en juin 1856, s'appelait Angéline. Mais qui était son père ? L'enquête lui sera difficile, plus difficile encore l'élucidation de la ténébreuse affaire du meurtre au cyanure. Comment savoir vraiment dans cette Charente secrète qui vit derrière ses murs et ses porches clos au milieu des vignes ? Beaucoup plus, beaucoup mieux que l'histoire d'un crime. Une plongée dans la vie profonde de la province française, il y a un siècle : ténèbres et lumière, rudesse et tendresse...

  • Exposé méthodologique plus qu'inventaire de noms, introduction à l'étude d'une toponymie régionale, tel se présente cet essai dans lequel figurent des noms de lieux choisis en fonction de leur valeur représentative. Il est le fruit d'un effort de classement de faits toponymiques enregistrés au cours de nombreux dépouillements de textes. Les noms de lieux y sont étudiés selon leur sens et leur histoire. La première partie est un essai de classification sémantique, la seconde traite des événements de l'existence des toponymes déterminés par les besoins expressifs des communautés qui les utilisent, parfois par des décisions de personnes ou de corps constitués, la troisième concerne les évolutions à caractère linguistique qui affectent leur prononciation ou leur structure. La région Poitou-Charentes, composée des départements de Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne, étudiée ici, est un terrain de choix pour le toponymiste parce qu'elle a été une zone de contact entre les deux grandes langues romanes de la France.

  • Références aux études anciennes et résultats des fouilles récentes effectuées avec des méthodes modernes.

  • 1894. La France se déchire à propos d'un certain Alfred Dreyfus. Au nord-ouest de la Charente, dans les Borderies, les secrets de famille sourdent à la Burgandière.

    Marie Breuillet, née des amours interdites d'un producteur de cognac et d'une glaneuse, a quinze ans. Sa chevelure sombre et son regard d'ardoise retiennent à la terre Théophile, qui aspire pourtant à un ailleurs maritime. De son père, Marie n'hérite pas seulement le regard, mais la passion du breuvage d'ambre et d'or. Futur maîtresse du cognac qui portera son nom, elle apprend à vivre dans la douceur du climat charentais une existence de passions. Issue de la génération qui a subie les conséquences de Sedan et du phylloxera, Marie grandit, voit fuir sa mère et croître sa foi qui lui donne confiance et audace.

    Au-delà de la fresque historique, ce roman est celui où les saveurs se disent : le goût du raisin, celui de la matelote d'anguille, de la galette dorée... De séparation en retrouvailles, Hortense Dufour mêle avec talent la chronique du savoir-faire terrestre des maître de chai et le récit d'une folle élévation au plus haut de l'espérance.

    Portrait de femme, Arman-Jean Edmond. Paris musée d'Orsay©photo RMN-Hervé Lewandowski

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Avec l'ouverture des frontières, le développement économique des Régions est de plus en plus dépendant de l'évolution du commerce international. Inversement, il est clair que les structures spatiales, les avantages comparatifs régionaux, l'environnement territorial des entreprises conditionnent largement les échanges extérieurs et les performances nationales à l'exportation. L'internationalisation des économies régionales et la territorialisation du commerce international constituent aujourd'hui une réalité aux conséquences souvent très lourdes, et donc un enjeu de politique économique. Les contributions réunies dans cet ouvrage fournissent un ensemble de réflexions théoriques et appliquées, à la jonction de l'économie régionale, de l'économie industrielle et de l'économie internationale. D'un phénomène relativement récent et encore peu étudié, elles éclairent les contours et en définissent différentes approches, qui peuvent s'interpréter comme la recherche d'un nouveau paradigme de la compétitivité internationale.

  • 150 recettes pimentées pour découvrir tout le goût du Pays Basque ! L'hiver, la soupe cuit lentement dans la tupina (chaudron) accrochée dans la cheminée qui répand sa bonne odeur dans toute la maison. Ici, on chasse la palombe, on pêche le saumon de l'Adour qui cache encore lamproie, alose et anguille, les truites de rivière, le thon, les sardines et les chipirons à Saint-Jean-de- Luz. Le repas se prend avec un vin corsé d'Irouléguy et s'achève
    par un verre d'Izarra. Incontournables, les fromages de brebis sont de tous les repas et se servent secs ou frais... avec de la confiture de griottes. Partez à la découverte du Pays basque à travers ses saveurs !
    Toutes les recettes incontournables : axoa, piquillos, gâteau basque..., mais aussi des recettes moins connues, véritables trésors à découvrir pour régaler famille et amis.

  • Des inégalités demeurent entre hôpitaux, entre régions. C'est le cri d'alarme lancé par l'auteur qui, après un premier signal en 1995, rompt dans cette 2e édition le silence entourant la non-maîtrise des dépenses de santé, source de l'inégalité croissante des citoyens devant le droit et la santé.

  • Loudunais, Saumurois, Marmandais, Haut Bocage... La diversité des pays de la façade est familière aux géographes. Ces pays traditionnels, héritiers de traditions vivaces, connaissent un renouveau. Mais le retour au pays n'a rien de nostalgique : les pays atlantiques de demain articuleront l'économie-monde des flux délocalisés et l'économie patrimoniale des sites. Ils seront les fédérateurs d'une civilisation à venir, en prise sur la modernité, qui devra concilier mobilité et fidélité. Cet ouvrage, dirigé par Guy Baudelle, complète « Espaces-projets atlantiques » en proposant une mise en perspective des villes avec leur plat pays. Les difficultés de la coopération intercommunale n'ont pas empêché une réelle prise de conscience de son caractère inéluctable comme vecteur de développement local. Aussi les auteurs s'interrogent-ils sur l'évolution possible des constructions émergentes : pourra-t-on passer de l'intercommunalité au pays ? La logique comme l'horizon des récentes constructions intercommunales répondent-ils aux exigences de l'avenir ? Ce livre analyse les conditions d'émergence de villes-pays, associant étroitement les pôles urbains et les campagnes en vue de favoriser leur épanouissement mutuel. L'enjeu est de taille : entre l'enracinement territorial et la nécessaire ouverture, il s'agit de réussir l'intercommunalité au pays.

empty