• La typographie est la « voix » du design et l'outil le plus puissant dont vous disposiez pour communiquer avec vos lecteurs. Apprenez à manier la lettre avec esprit et talent : jugez les polices, évaluez les contraintes techniques, créez des systè

  • Préface de Bernard de Crépy

    Ce livre s'adresse aussi bien à des musiciens de musique Pop ou de Jazz qu'à des musiciens Classiques, quel que soit leur niveau. Il se distingue par l'originalité et la simplicité de son approche, désacralisée et iconoclaste, avec d'incessants allers-retours entre harmonie Classique et harmonie Jazz. Cette approche permet à chacun de réussir à écrire, à la table qui plus est, des musiques bien construites et qui sonnent bien.
    Cet outil d'analyse pratique a notamment prouvé son efficacité auprès de nombreux élèves de conservatoire, et ce avant qu'ils n'abordent les cours d'Écriture. La richesse du contenu de cette méthode satisfera tout autant les musiciens avancés qui y puiseront des renseignements et éclairages précieux.

  • Repertoire general des aliments

    Collectif

    • Inra
    • 1 Janvier 1987

    Le Tome 1 du Répertoire général des aliments (REGAL) est une table de composition des Corps Gras d’origine animale et végétale, généralement utilisés dans l’alimentation humaine. Il représente la mise en forme d’une partie des données gérées par la banque de données sur la composition des aliments REGAL dépendant du Centre informatique sur la Qualité des aliments.La grande majorité des données présentées proviennent d’analyses réalisées en France, sur des denrées alimentaires du marché français et sont, à ce titre, représentatives de la consommation nationale.

  • La pratique de l'analyse musicale a suscité le développement d'un vocabulaire dans lequel étudiants, enseignants ou interprètes ont souvent peine à s'orienter. Ce nouvel ouvrage, considérablement revu et augmenté, recense les termes les plus fréquemment utilisés, tout en s'ouvrant sur des domaines relatifs à l'esthétique, aux langages contemporains, ou à des méthodes d'analyse plus spécialisées. Les définitions restent simples, accessibles au plus grand nombre, contribuant à ce que des notions parfois confuses ou imprécises deviennent des outils communs. 440 entrées, 66 exemples musicaux analysés, schémas ou tableaux, des renvois internes et une large bibliographie offrent au lecteur musicien ou mélomane averti, un outil devenu incontournable.

  • Dans son numéro de l'automne, la revue Circuit souhaite réinterroger le phare de la scène montréalaise des musiques improvisées qu'est Productions SuperMusique, qui souligne ses 40 ans, tout en s'intéressant à des pratiques impliquant l'improvisation ailleurs qu'à Montréal (particulièrement en France et aux États-Unis), ceci sous un angle bien spécifique. En effet, ce numéro propose de sonder d'une oreille nouvelle la question du continuum improvisation/composition, à partir d'une série d'études de cas, d'entretiens et de témoignages permettant d'examiner précisément différents points de ce continuum. Par exemple: quel est le statut accordé par les musiciens à ces éléments prédéterminés? Simples conditions de la performance? Ressources individuelles? Facilitateurs de la coordination entre les musiciens? Obstacles, limitations, contraintes? Quelles stratégies les musiciens utilisent-ils pour contourner (voire pour détourner) les cadres, codes et conventions qui sous-tendent leurs performances? La rubrique Cahier d'analyse est consacrée à deux oeuvres des directrices et fondatrices de Productions SuperMusique, TAGS de Joane Hétu et TanGRAM de Danielle Palardy Roger. (source : Circuit)

  • L'édition automnale de la revue Circuit s'intéresse à l'usage de la microtonalité dans la musique moderne et contemporaine occidentale et ainsi au legs du compositeur russe et pionnier microtonal Ivan Wyschnegradsky. Philippe Leroux témoigne du rôle crucial joué par Wyschnegradsky dans l'éveil d'une génération de compositeurs à la question microtonale, tandis que la compositrice Pascale Criton, dans une entrevue avec la musicologue Sharon Kanach, illustre comment son propre langage est redevable à l'oeuvre du Russe. Dans un second entretien, le compositeur Michel Gonneville se confie à Jimmie LeBlanc au sujet de la place de la microtonalité dans son propre catalogue. La violoncelliste et compositrice Émilie Girard-Charest aborde ensuite la question de l'ergonomie de l'interprétation dans les oeuvres microtonales. Deux textes plus théoriques closent le numéro. Landon Morisson analyse Ein Schattenspiel de l'Autrichien Georg F. Haas et Paul Bazin démontre, pour sa part, comment Régime 11, Type A de Bruce Mather est profondément ancrée dans les principes théoriques de Wyschnegradsky.

empty