• « Je voulais apprendre des nomades à puiser de l'eau, monter un dromadaire et dresser un camp, approfondir certaines des leçons apprises lors de mon précédent séjour. Le temps de reprendre le chemin de l'école était venu. »
    Le Sahara est un espace rêvé, le paysage mythique de Lawrence d'Arabie. Il est aussi le lieu où vivent depuis des millénaires de nombreuses communautés nomades, qui tentent de sauvegarder leur mode de vie traditionnel. Aujourd'hui, le Sahara est devenu une destination dangereuse, marquée par la menace djihadiste. Dans les pas de Léon l'Africain, diplomate et grand explorateur du XVIe siècle, Nicholas Jubber part en voyage en Afrique du Nord, jusqu'à la ville légendaire de Tombouctou.
    Sur les chemins nomades est un regard unique sur une ville résiliente et un voyage à la découverte de communautés fascinantes, qui luttent pour préserver leur mode de vie au XXIe siècle.
    Une plongée passionnante dans les cultures nomades d'Afrique du Nord, en compagnie d'un voyageur curieux et respectueux de l'autre.
    Né en Angleterre en 1977, diplômé d'Oxford, Nicholas Jubber est l'auteur de nombreux articles pour des journaux aussi prestigieux que The Guardian ou The Observer. Témoin du début de la seconde Intifada à Jérusalem, il décide de partir en voyage à travers le Proche-Orient et l'Afrique de l'Est. Sur les traces du Prêtre Jean (Noir sur Blanc, 2011), inspiré de ce premier voyage, a reçu le prix Dolman Travel Book. Deux autres ouvrages ont été publiés en français aux Éditions Noir sur Blanc : À la barbe des ayatollahs (2012) et Sur les chemins nomades. De l'Atlas à Tombouctou (2021).

  • Le désert

    Pierre Loti

    « Sous la tente que j'habite depuis une heure, au seuil du désert, je relis cette lettre qui doit être mon sauf-conduit à travers les tribus hostiles. Au bas de la page, en mystérieux caractères, est inscrite la très occulte invocation divine de la secte des Senoussi, qui a son foyer là-bas, au Moghred, et dont le séïd est le représentant pour l'Arabie orientale.
    Les dangers du voyage, il est vrai, je n'y crois guère, et leur attrait chimérique n'est pas ce qui m'amène ici ; mais, pour essayer de voir encore, sous l'envahissement des hommes et des choses de ce siècle sans foi, la sainte Jérusalem, j'ai voulu y venir par les vieilles routes abandonnées et préparer mon esprit dans le long recueillement des solitudes.
    Plusieurs de ces routes de sable m'étaient offertes. »

  • 1995. Aux confins du désert californien, Gabi, quatorze ans, est kidnappée par un psychopathe ultra-violent et sa secte satanique. L'insondable scène de carnage laissée par les ravisseurs ne livre aucun indice, la police patine, le sort de la jeune fille semble scellé. Fou de désespoir, son père, Bob Hightower, le flic local, se voit obligé de faire confiance à une ancienne adepte du culte : Case Hardin, une ex-junkie avec des comptes à régler. Leur quête commune ne tarde pas à se transformer en une traque sauvage marquée par la drogue et la violence, qui les oblige inexorablement à regarder le diable dans les yeux.

  • « S'il vous plaît. dessine-moi un mouton ! » La merveilleuse histoire du Petit Prince à partager avec son bébé. Parce qu'il n'est jamais trop tôt pour se laisser bercer par la poésie d'Antoine de Saint-Exupéry.

  • Une femme. Un homme. Ils marchent, séparément. Ils ont quitté leur village et traversent le désert pour atteindre la mer. Qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Pourquoi sont-ils partis ?
    Nous n'en saurons pas beaucoup plus, mais l'essentiel nous est donné : nous savons que la femme est partie parce que le livre de son enfance a été déchiré et qu'elle est entrée dans le langage. Son exil est celui de toutes les femmes qui tentent dans le monde d'aller vers la liberté, à travers la lecture et l'écriture.
    Quant à l'homme... Lui ne sait pas lire les signes écrits sur une page. Son univers est celui des signes du ciel, du vent, des herbes, des traces d'animaux. L'homme et la femme ne se rejoindront que devant la mer. « Nous sommes sous le soleil. / Nos corps n'ont plus d'ombre », disent-ils enfin.

    Née en 1952 en Algérie d'un père tunisien et d'une mère italienne, Jeanne Benameur arrive en France à l'âge de 5 ans. Aujourd'hui installée à La Rochelle, elle se consacre à l'écriture qu'elle a toujours perçue comme une force émancipatrice. Ses romans l'ont révélée à un large public, au point de nous faire oublier que son premier livre était un recueil de poèmes : Naissance de l'oubli (1989). En 2011, Bruno Doucey a facilité son retour à la poésie en publiant Notre nom est une île.

  • La légende de l'Afrikakorps est née dans le désert libyen. De 1941 à 1943, cette force d'élite allemande se bat en Afrique du Nord, où elle acquiert une renommée considérable. Son chef, Erwin Rommel, devient l'objet d'un culte.

    Avec ruse et habileté, Erwin Rommel, le « Renard du désert », mène son armée de victoires en victoires - Gazala, Bir Hakeim, Tobrouk - jusqu'aux portes d'Alexandrie, avant de combattre la 8e armée de Montgomery à El-Alamein. La célèbre bataille est le tournant de la guerre du désert. Confrontée à de multiples diffi cultés, l'armée de Rommel entame alors une incroyable retraite. Benoît Rondeau retrace ici l'épopée de l'Afrikakorps et interroge le mythe de la « guerre sans haine ».

  • On ignorait tout de Michel Vieuchange (1904-1930), l´auteur du fulgurant Smara, carnet de route arraché à la fournaise et aux sables d´une des dernières taches blanches des cartes du monde, le Rio de Oro saharien.
    Antoine de Meaux fait plus que raconter l´odyssée de cet explorateur de vingt-six ans, mort au terme de son périple. Ayant eu accès à nombre d´archives inédites, il parvient à nous faire revivre de l´intérieur l´itinéraire de ce garçon de bonne famille, promis à un bel avenir, et qui choisit délibérément de se soumettre à l´épreuve du pire. Car les photos sont là : en l´espace de quelques saisons, le jeune homme bien élevé se transmue en une sorte de démon ou d´archange, dardant sur le monde un regard de foudre... D´une image à l´autre, que s´était-il donc passé ?

    Né en 1972, écrivain, poète, Antoine de Meaux a découvert la figure de Michel Vieuchange en 1998. À partir du journal de route (Smara, carnets de route d´un fou du désert, Libretto, 2004) et des archives du jeune aventurier, son enquête l´a conduit de Nevers au Maroc, et jusqu´à Smara, au coeur du Sahara occidental. De ce périple de plusieurs années, il a rapporté un livre, entre biographie et récit de voyage, L´Ultime désert, vie et mort de Michel Vieuchange (Phébus, 2004, réédition Libretto, 2015). Il a également publié Charles de Foucauld, l´explorateur fraternel (Points sagesse, 2008), et un roman, Le Fleuve guillotine (Phébus, août 2015). Réalisateur, il a signé de nombreux documentaires pour la télévision, dont À la recherche de Michel Vieuchange (avec le réalisateur Jacques Tréfouël, Les films du lieu-dit, 2007). Depuis 2004, il est membre du comité éditorial de la revue Nunc.

  • Fille de pionniers qui travaillent à réduire l'immensité de la forêt canadienne, Maria Chapdelaine a les rêves de ses dix-huit ans : suivre François Paradis, un trappeur dont elle est devenue amoureuse et qui a promis de l'épouser à son retour, le printemps venu. Mais, à la veille de Noël, brûlant de retrouver sa bien-aimée, François quitte le Grand Nord et s'engage sur des chemins que l'hiver a pourtant coupés...Epopée du Canada français, le grand roman de Louis Hémon, écrit en 1913, n'a pas seulement fait date dans la conscience collective québécoise ; par le souffle de son récit et les élans poétiques de son style, il a tenu en haleine des générations de lecteurs, en France et dans le monde entier.

  • Un chasseur de prime déclassé pourchassé par sa proie dans les solitudes hantées de l'Ouest sauvage, un cheval qui aime la tisane, un Indien sénile accroché à son parapluie comme à un parachute ascensionnel, des piliers de saloon à la langue bien pendue,

  • « S'il vous plaît. dessine-moi un mouton ! » L'univers et les mots du Petit Prince à découvrir avec son bébé à chaque page ! Parce qu'il n'est jamais trop tôt pour se laisser bercer par la poésie d' Antoine de Saint-Exupéry.

  • À la lecture de ce conte, découvre la vie de cet enfant Berbère. Berbère : il y a 4000 ans que le peuple des Berbères vit dans le nord de l'Afrique. Berbère signifie "homme libre". Certains mots essentiels de leur langue sont aussi expliqués à la fin de l'histoire.
    Une première initiation à la culture d'une ethnie du bout du monde.
    Cette histoire est tirée du recueil "Contes des enfants du monde", aussi disponible en version numérique.
    Idéal pour les 3-6 ans.

  • Abdel Rahman Mounif (1933-2004) compte sans conteste parmi les grands romanciers arabes du XXe siècle. Il est l'auteur de quinze romans, deux recueils de nouvelles et divers ouvrages de critique littéraire et artistique, d'histoire, de sciences politiques, ou encore d'économie. Paradoxalement, un seul de ses romans (À l'est de la Méditerranée) a été à ce jour traduit en français. Al-Nihâyât (Les Fins) est un roman du désert, espace privilégié de la littérature arabe classique, mais souvent négligé des romanciers contemporains. Il occupe une place singulière tant dans l'oeuvre de Mounif que dans la production arabe romanesque contemporaine. Cette édition bilingue, accompagnée d'une présentation de l'oeuvre de Mounif, contribuera à mieux faire connaître cette figure majeure de la littérature arabe moderne.
    />

  • Au sein du désert des Sables éternels, sur l'île de Tell Defenneh, chaque membre d'une tribu voit son existence déprendre uniquement de la place que chacun occupe.
    Telmara, une jeune femme rebelle, dont la vie bascule du tout au tout, se découvre être la descendante d'une longue lignée de prophètes. Elle doit alors prendre les bonnes décisions et se choisir les meilleurs alliés pour réussir à survivre.

  • Les amies des animaux mènent l'enquête en Égypte !
    Un trio inséparable ! Amies pour la vie, c'est juré !

    Ensemble, elles forment le Club des boules de poils. Avec l'aide de Cyrano, leur fidèle compagnon, elles ont une mission : sauver les animaux en danger !

    Découvrez les aventures extraordinaires du Club des boules de poils !
    De 6 à 9 ans

  • 5000 ans d'histoire et 12 000 kilomètres - nombreuses cartes Ce ne fut pas seulement la soie, qui constitua pendant des siècles une vrai monnaie d'échange, mais aussi l'or, l'argent, le béryl, la nacre, l'agate, les perles et le corail. Les grands noms de l'histoire se suivent au fil du récit : Marco Polo, Gengis Khan, Tamerlan..

  • Le château. Ce château est un miroir de notre être. Il nous offre d'y plonger, d'en ressentir l'écho et la richesse cachés que nous ne prenons pas le temps de considérer.
    Ce château est le rappel que nous n'arriverons pas à avancer tout seul sur ce chemin pavé de nos ambitions et de nos regrets ; qu'il est besoin d'échanges, de partages pour enfin admettre que l'autre est celui qui peut nous aider, au lieu de le combattre et de s'en méfier, ceci afin de comprendre qui l'on est.
    À votre tour d'en assumer la garde, la découverte et d'en ressortir transformé, pour remercier la vie telle qu'elle est, à la hauteur de ce qu'elle vous a donné.

    /> Par « Le Château », Laurent Hellot vous invite à l'accompagner au travers de ces paysages qu'il est encore en train d'arpenter, qui lui offrent la chance de se réinventer, au-delà de son métier de juriste où tout se doit d'être normé et réaliste. Il espère que cette lecture vous offrira l'incroyable joie de réaliser que l'on a déjà tout en soi, que le plus précieux des enseignements demeure celui que lui ont révélé ses trois enfants : l'accès à l'enchantement est le privilège de chaque instant.

  • La deuxième partie des ouvertures de "Lawrence" nous entraîne jusqu'à Damas. Conflits interethniques, conflits politiques, stratégies militaires, l'auteur nous plonge en plein désert entre chaleur toride, cavalcades intrépides et ressources humaines. La naissance du monde arabe moderne à travers les mots d'un aventurier hors du temps.

  • Normalement, un homme de 25 ans a des perspectives pour l'avenir. Mais, le protagoniste de cette histoire ne fait pas. Il est brutalisé par la vie qu'il mène et tout semble futile, inutile et malsain. Il a reçu un recrutement communication inattendu dans la banque; réticents, connaissant son caractère, il commence à travailler, parce qu'il sait que l'emploi dans la banque est convoité par beaucoup de ses pairs. Il peut résister à quelques jours seulement; tombe malade et il prend des vacances dans le désert près de Sahara. Là, une série d'aventures tragi-comiques lui font risquer sa vie. Il est retourné au travail, battues, et résiste cette fois, une seule journée ...

  • L´écriture du désert dans les récits de voyage de R. F. Burton, C. Doughty, G. Bell, T. E. Lawrence et W. Thesiger au xixe et au début du xxe siècle invite au parcours d´un espace géographique et textuel. L´analyse des traces intertextuelles, idéologiques et linguistiques dans le palimpseste du désert met au jour l´écriture totalisante du récit orientaliste, une affiliation culturelle qui remonte à Hérodote et un regard fantasmatique sur l´Autre et l´ailleurs. La quête des origines et du sens réapparaît dans les romans de L. Durrell, Le quatuor d´Alexandrie, Le quintette d´Avignon, dont l´écriture figurale et les métaphores optiques mettent en scène le leurre de la fresque orientaliste et soulignent le simulacre de toute représentation. Dans les romans postmodernes de M. Ondaatje, Le patient anglais et de Coetzee, En attendant les barbares, le désert n´est plus le lieu de la révélation du sens, mais de l´oblitération et de la perte. L´écriture fragmentée, spectrale brouille et évide la représentation d´un espace élusif et nomade qui refuse de se laisser conquérir et renvoie à l´Occidental l´image de son impuissance et de ses illusions.

  • De phrases qui fusent en refrains saisissants, les rythmes du slam de l'auteure nous touchent. Elle nous initie à cette culture et brise notre vision trop étriquée de cet art. Résolument combative, elle prend la plume aux vertus thérapeutiques et prône le partage.

  • Douze histoires entre brutalité et candeur, volupté et désillusion, douze éclaircies
    qui se fraient un chemin jusqu'à nos sens, réveillés par la prose charnelle et musicale - déjà étonnamment mature - d'une jeune écrivaine qui signera plus tard Griffintown (Prix France-Québec).

    «?Les recueils de nouvelles ont rarement le même pouvoir d'attraction que les romans, de nos jours, mais ils ont ce charme qui parle beaucoup aux mélomanes comme
    Marie Hélène et moi?: celui de fonctionner comme des albums. Un grand recueil de nouvelles est comme une bonne playlist, dont on peut isoler les morceaux et les jouer dans le désordre, mais aussi en admirer la séquence et la laisser agir sur
    nous au fil du temps.?»

    Extrait de la préface

  • Pacific bell

    Julie Hetu

    • Alto
    • 10 Avril 2018

    Au milieu du désert des Mojaves est plantée une cabine tatouée de mille vies dont la sonnerie déchire le silence. Elle reçoit les conversations des curieux qui ont composé son numéro. Mais cette cabine est épiée. Une animatrice de radio recueille les appels pour l'émission Voix du désert.

    Elle se nomme Sofia Loera. C'est une femme déracinée, contrainte de travailler pour une organisation criminelle afin de renouer avec les siens. En attendant, elle raconte pour ses auditeurs et son fils en exil Le sang des cactus, un récit qui ressemble trop au sien pour ne pas attiser la colère. Il en va ainsi de toutes les histoires, elles en cachent plusieurs autres?: celle d'une sirène qui n'a jamais vu un lever de soleil, d'une femme à la mémoire trouée, d'un fils victime de son héritage de violence, d'un clan arraché à sa terre.

    Pacific Bell résonne pour les voix qui refusent de se taire, laisse entrevoir mille couleurs qui ne s'étiolent jamais, des rouges chatoyants et terribles comme le sang, un jaune chaud comme une passion cuisant sous le soleil et d'angoissants reflets de noir.

  • En vacances dans le désert Tunisien, Faustine, fait la connaissance de Nacim, le guide désigné par le voyagiste pour le groupe de touristes dont elle fait partie.
    Ils seront bientôt liés par une histoire d'amour bien en dehors des sentiers battus. Au delà de l'imaginaire ! Un mystère pèse sur la jeune femme ! Quel est-il ?


    «Une romance bouleversante ; on pourrait dire... magique ! »

empty