• Ce ne sont ni des mémoires ni une somme autobiographique. C'est juste un homme qui parle. Mais pas n'importe qui : Daniel Wildenstein, 82 ans, empereur et patriarche des marchands d'art. Basée à New York, la Wildenstein Inc. s'adosse à un stock évalué en milliards de dollars, qui balise près de six siècles de peinture. Petit-fils de Nathan, fils de Georges, « Monsieur Daniel » - c'est ainsi qu'on l'appelle à son institut ou sur les hippodromes - est donc le troisième maillon de la dynastie de marchands de tableaux la plus puissante au monde, et la plus secrète qui soit. Depuis près d'un demi-siècle, et du bout des lèvres, Daniel Wildenstein n'acceptait de parler que de ses chevaux. De rien d'autre. Il ne répondait à aucune question, à aucune attaque, à aucune polémique. Une véritable abstraction vivante. Pour la première fois de son existence, il a brisé son mutisme légendaire. Aujourd'hui, il nous raconte « quelques petites choses vues, entendues ou vécues ». Passent alors dans le paysage : Clemenceau, Picasso, Maurice de Rothschild, Randolph Hearst, Bonnard, Malraux, Paul VI et « quelques » autres... Daniel Wildenstein nous convie à une promenade intime, à travers des instants de sa vie, des portraits, des récits, des éclairages, des révélations, des réflexions. Et promène son oeil aigu de faucon pèlerin sur la fabuleuse planète des arts.

  • Quel nom conviendrait mieux à cet art dont Émile Zola écrivait que «jamais auparavant des peintures ne lui avaient paru posséder une telle dignité. On peut presque entendre les voix intérieures de la terre et sentir les arbres bourgeonner». Plus qu'un art émotionnel, il s'agissait d'un art révolutionnaire qui rompait catégoriquement avec les règles rigides de l'art académique. Ainsi, les peintres purent se laisser enchanter par la lumière dansant sur les arbres, ou ses reflets dans l'eau. Expérimentée par Théodore Rousseau, la méthode allait être intensément développée par Monet, Renoir, Pissaro, Manet ou encore Berthe Morisot, chacun à sa propre manière.

  • Jeanne L'Etang

    Perrine Le Querrec

    Jeanne L'Étang naît à Paris en 1856.
    Bâtarde, fille de folle, elle passe les premières années de sa vie enfermée dans l'étroit comble d'une maison parisienne.
    Lorsqu'elle s'en échappe, c'est pour être enfermée ailleurs : la maison des folles -la Salpêtrière-, puis la maison close.
    Ces trois maisons délimitent le destin de Jeanne L'Étang : à travers les murs lui parviennent l'agitation parisienne, la guerre de 1870, la Commune, les grands travaux d'Haussmann.
    À l'intérieur des murs, elle rencontrera Degas, l'un de ses amants au bordel, Charcot, maître des hystériques de la Salpêtrière, Freud, son assistant pour quelques mois.
    Folie et luxure, misère et vices, chaque maison possède ses propres codes, son vocabulaire, ses silences, ses issues.
    Mot à mot, année après année, Jeanne L'Etang apprendra à parler ces langues.
    Si Jeanne L'Étang est une fiction, une architecture de mots qui élève autour de son héroïne des murs d'enceinte ou de protection, l'auteur s'est immergée dans les archives de l'Assistance Publique, de la Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie et de la bibliothèque Historique de la Ville de Paris afin de retranscrire au plus près la vie quotidienne de la maison close et de la Salpêtrière.

  • Éloge de la fesse célèbre la sensualité du corps de la femme. Le spécialiste Hans-Jürgen Dpp nous présente la fesse comme une représentation parfaite à la fois de l'érotisme et de la féminité, qui séduit des artistes reconnus de tous milieux. Les illustrations sensuelles de ce livre ne manqueront pas d'attirer un public large et varié.

  • Au cours d'une longue existence marquée par les bouleversements d'un siècle finissant. Geneviève Straus a connu un destin d'exception. Fille du compositeur Fromental Halévy, épouse de Georges Bizet, remariée à Emile Straus après la mort du musicien, cette femme d'une beauté mystérieuse et sensuelle tiendra l'un des salons les plus brillants et spirituels de Paris. Elle y réunira avec talent des figures éminentes de la littérature, de l'art et de la politique : Maupassant, Degas, Bourget, Montesquiou et surtout Proust qui parera la duchesse de Guermantes de sa grâce et de son esprit. Tous la célébreront et feront d'elle leur égérie. Tous lui voueront une tendre fidélité admirative, réclameront ses lettres lui reconnaissant un talent épistolaire digne du XVIIIe siècle et Proust lui rendra ce rare hommage : « Ah ! comme j'aimerais écrire comme Madame Straus ! » En 1897, elle n'hésitera pas à mettre en péril la réputation de son salon en affichant des convictions dreyfusardes et en réunissant chez elle, au nom de la tolérance et de la justice, les partisans de la révision du procès. Elle n'oubliait pas, en l'occurrence, qu'elle était juive et tenait à l'affirmer. Souvent injustement maltraitée par les biographes de Bizet et de Proust, Geneviève Straus dont l'influence pourtant ne fait aucun doute, figure emblématique d'une Belle Époque révolue, est une grande dame du siècle passé et méritait de reprendre se place : celle d'une des femmes des plus éblouissantes de son temps.



  • Ce livre est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l'oeuvre du peintre. Armand Fourreau a réalisé la première biographie complète de Berthe Morisot.
    Lors de sa première édition, la critique de l'époque le saluait en ces termes : « Armand Fourreau dont les ouvrages ont toujours obtenu le plus vif succès dans les milieux artistiques et littéraires, nous présente aujourd'hui [...] une nouvelle étude d'une lecture infiniment attachante, dans laquelle il nous peint, à travers ses oeuvres, la vie à la fois calme et passionnée d'un des peintres les plus délicats des temps modernes, Berthe Morisot. L'ouvrage de M. Armand Fourreau, d'une rare élégance de style, témoigne d'une clairvoyance artistique et d'une sûreté de jugement remarquables. » (L'Ouest-Éclair 12/03/1925)
    ou encore : « M. Fourreau connut intimement la famille Morisot et son récit abonde en détails inédits sur la vie de son héroïne. » (Le Bulletin Artistique, 15/03/1925).
    Au-delà du texte originel, qui était indisponible depuis longtemps, l'édition enrichie de VisiMuZ rajoute plus de 160 photos de tableaux, agrandissables en plein écran par simple-tap. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une biographie de référence. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Outre les illustrations, ces textes de référence sont complétés par d'autres anecdotes issues d'autres témoignages sur l'artiste et par des commentaires VisiMuZ relatant les aventures de certains tableaux.
    En replaçant les tableaux dans le contexte global de l'oeuvre de l'artiste, en faisant comprendre au lecteur l'évolution artistique du peintre, VisiMuZ rend sa biographie plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette.

  • Degas bezog seine wichtigsten Motive aus dem lebendigen Paris der Epoche und lernte die künftigen Impressionisten wahrscheinlich erst im Café Guerbois kennen. Im Jahr 1852 erhielt er ein Juradiplom, und 1853 begann er eine Malerausbildung bei Louis-Ernest Barrias. Ab 1854 reiste Degas regelmäßig nach Italien, zunächst nach Neapel, dann nach Rom und Florenz, wo er sich intensiv dem Studium der Alten Meister widmete. In den sechziger und siebziger Jahren wurde er zum Maler von Jockeys, Pferden und Pferderennen. Sein fabelhaftes Malergedächtnis merkte sich die Besonderheiten ihrer Bewegungen, wo immer er sie beobachten konnte. Das Pferd wurde für ihn zur Inkarnation der Geschwindigkeit. Um die Mitte der 1860-Jahre machte Degas eine neue Entdeckung: Ballett und Oper. Diese Institutionen entwickelten sich für ihn nun zum beherrschenden Thema. Er zeigt das erste, ganz dem Tanz gewidmete Bild: Ballettsaal der Oper in der Rue Le Peletier. Die Komposition ist sorgfältig ausgewogen, die Personengruppen links und rechts ergänzen einander, aber jede einzelne Tänzerin ist ganz in ihre eigenen Übungen versunken, jede bewegt sich unabhängig von allen anderen. In diesen Institutionen fand er die zweite Domäne seines künstlerischen Schaffens, die ihn bis an sein Lebensende faszinieren sollte.

  • "I paint what I see and not what it pleases others to see." What other words than these of Édouard Manet, seemingly so different from the sentiments of Monet or Renoir, could best define the Impressionist movement? Without a doubt, this singularity was explained when, shortly before his death, Claude Monet wrote: "I remain sorry to have been the cause of the name given to a group the majority of which did not have anything Impressionist."
    In this work, Nathalia Brodskaïa examines the contradictions of this late 19th-century movement through the paradox of a group who, while forming a coherent ensemble, favoured the affirmation of artistic individuals. Between academic art and the birth of modern, non-figurative painting, the road to recognition was long. Analysing the founding elements of the movement, the author follows, through the works of each of the artists, how the demand for individuality gave rise to modern painting.

  • El Impresionismo ha sido siempre uno de los estilos de arte preferidos por el público y las obras impresionistas continúan deleitando a los observadores con su asombroso juego de colores y formas. Este libro ofrece una cuidada selección de las obras más fascinantes de artistas como Degas, Monet, Pissarro, Renoir y Sisley. El volumen de Mega Square Impresionismo rinde tributo a la popularidad de este movimiento y, con un formato práctico y compacto, constituye un regalo perfecto.

  • De Miguel Ángel a Picasso, pasando por Rubens y Degas, el arte erótico ha atraído la atención de muchos grandes maestros, cuyas obras son capaces de cautivar al observador de forma especial. A pesar de esta atracción, o quizá precisamente debido a ella, el arte erótico nunca ha dejado de suscitar polémica y se ha tenido que defender en muchas ocasiones de comparaciones con la pornografía. Este libro, que engloba una gran variedad de estilos y técnicas, guía a los lectores desde las primeras representaciones de escenas eróticas, que se remontan a los siglos XVI y XVII, hasta obras contemporáneas consagradas como los dibujos de los cuadernos de Picasso.




  • Ce livre est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l'oeuvre du peintre. Achille Ségard (1872-1936), l'auteur, était écrivain, poète, critique d'art. Il a réalisé la première biographie complète de Mary Cassatt (1844-1926). Il l'a rencontrée à de nombreuses reprises, lui a fait lire et corriger les épreuves. Pour prendre une terminologie actuelle, il s'agit donc d'une biographie autorisée.


    Dans une lettre à Achille Ségard, du 23 novembre 1914, Mary Cassatt a écrit :


    « Je crois que vous avez été on ne peut plus indulgent pour moi. Quand on revient à la vie après une longue absence on se demande si vraiment ce qu'on a fait vaut la peine. Mais on ne peut faire que son mieux, et laisser le jugement à d'autres... »


    Achille Ségard a su avant tout le monde reconnaître l'importance de Mary Cassatt dans le paysage artistique et nous donne une analyse fine et détaillée de l'artiste.


    Au-delà du texte originel, qui était indisponible depuis longtemps, l'édition enrichie de VisiMuZ rajoute plus de 150 photos de tableaux, agrandissables en plein écran par simple-tap. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une biographie de référence. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.


    Outre les illustrations, ces textes de référence sont complétés par d'autres anecdotes issues d'autres témoignages sur l'artiste et par des commentaires VisiMuZ relatant les aventures de certains tableaux.


    En replaçant les tableaux dans le contexte global de l'oeuvre de l'artiste, en faisant comprendre au lecteur l'évolution artistique du peintre, VisiMuZ rend sa biographie plus attrayante et pédagogique.


    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :


    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette.

  • From Michelangelo to Rubens, Degas and Picasso, erotic art has attracted many great masters, who created works that captivate the beholder like few others. In spite of, or maybe even because of, this attraction, erotic art has never failed to evoke controversy, and regularly had to defend itself from charges of pornography. This book guides readers from early portrayals of erotic scenes produced in the 16th and 17th centuries, to contemporary highlights such as Picasso's sketchbook drawings, encompassing a large variety of styles and techniques.

  • Un maître de la prose interroge la peinture. Si Marcel Arland a découvert la vie des formes en même temps que Malraux et avant lui, il l'a fait d'une tout autre façon. Non comme une provocation à la pensée philosophique, mais comme on le ferait d'un ami qui, par des chemins différents, poursuit un même objet. Cet art rival et fraternel, il le sait et le veut différent de celui qu'il a choisi, doué d'autres pouvoirs qu'il entend célébrer chez les grands peintres du passé Piero della Francesca, Rembrandt, Poussin, de La Tour, Chardin et plus proche et intime, Van Gogh ou découvrir au fil des expositions, des rencontres et des années chez les contemporains qui se nomment Rouault, Klee, Soutine, Braque, Bonnard, Chagall, beaucoup d'autres encore. Mais Marcel Arland ne cessera d'exiger de la peinture cette même fidélité ardente et rigoureuse, qu'il poursuit dans ses livres, afin qu'elle apporte « à la vie humble et souffrante, sa lourde parure de terre et de ciel ». Au-delà des frontières des langages et des signes, s'annonce l'unité du projet esthétique autant que moral, qui conduit vers la Grâce. Celle des grands peintres. Celle de cette prose qui, au service de la peinture, démontre une fois de plus ses pouvoirs incomparables. Jean Blot


  • Ce livre est à la fois une biographie (la vie) mais surtout une étude critique de l'oeuvre du peintre. Paul Jamot a replacé et commenté les tableaux réalisés par Edgar Degas à la place qu'ils occupent au sein de sa vie. Cela nous permet d'avoir une vue d'ensemble de son oeuvre et de suivre l'évolution de l'artiste.

    Au-delà du texte originel, l'édition enrichie de VisiMuZ rajoute plus de 200 photos de tableaux, agrandissables en plein écran par simple-tap. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une biographie de référence. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.

    Outre les illustrations, ces textes de référence sont complétés par d'autres anecdotes issues d'autres témoignages sur l'artiste et par des commentaires VisiMuZ relatant les aventures de certains tableaux.


    En replaçant les tableaux dans le contexte global de l'oeuvre de l'artiste, en faisant comprendre au lecteur l'évolution artistique du peintre, VisiMuZ rend sa biographie plus attrayante et pédagogique.


    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :


    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette.




  • o Gustave Geffroy était l'ami de Monet depuis 35 ans quand il a écrit la biographie de l'artiste. Elle a créé l'évènement lors de sa première parution en 1922 et est restée la base de tous les écrits ultérieurs. La plupart des notices des musées et des maisons de vente puisent leur information dans le « Geffroy ».


    o Le livre numérique que nous publions est à la fois identique et différent de l'édition originale. Tout en respectant le texte originel, nous avons profité des atouts du numérique pour insérer les tableaux à l'endroit où l'auteur les évoque. Cela change l'expérience de lecture, et l'enrichit considérablement comme vous vous en rendrez compte très vite.


    o Au lieu de 54 illustrations dans l'édition papier, ce sont près de 400 reproductions en couleurs de tableaux qui se trouvent dans cette édition enrichie. VisiMuZ vous fait rentrer dans la vie et l'oeuvre de Monet. Nous vous convions à la découverte d'un texte riche et plaisant, mais aussi à une véritable exposition virtuelle. Découvrez les tableaux des différentes époques de la vie de l'artiste, agrandissez-les en plein écran (voire plus) !


    o Ce premier tome couvre la période allant de la naissance de l'artiste à 1889, donc la période des Salons, l'épopée impressionniste, les séjours et les tableaux des années 80 en Normandie, à Bordighera, Belle-Île, Antibes, la Creuse, ... Le deuxième tome va de 1890 à la mort de l'artiste en 1926.

    VisiMuZ rend ainsi la biographie de référence de Claude Monet encore plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • o Pour que vous soyez acteur de votre visite au musée d'Orsay, pour rendre celle-ci plus riche et plus réussie,
    o pour visiter à votre guise en fonction du temps que vous avez et selon l'itinéraire que vous souhaitez,
    o pour éviter de sortir du musée en étant frustré de ne pas avoir vu ce que vous auriez aimé voir,
    emportez votre guide du musée d'Orsay sur votre tablette.
    Il vous permet de préparer votre visite, il est votre compagnon en face des tableaux, il vous apporte informations et anecdotes , et vous permet de retour chez vous de prolonger ces moments de plaisir.
    Le musée d'Orsay est le musée le plus important du monde pour la peinture entre 1848 et 1914. Retrouvez les tableaux de plus de 70 peintres mais aussi les liens d'amitié, les influences qu'ils ont eus les uns sur les autres, celles entre les lieux et les personnes qu'ils ont dépeints, chacun avec sa personnalité et son tempérament. 700 tableaux évoqués, plus de 360 tableaux illustrés, avec des reproductions agrandissables en plein écran (et plus pour étudier un détail), aucun livre papier ne vous donne une telle richesse d'information.
    Ce guide VisiMuZ vous donne une vision d'ensemble de la peinture dans tous les coins et recoins du musée. Il est nomade, rapide à télécharger, ne nécessite ensuite aucune connexion.
    Les livres numériques beaux-arts de VisiMuZ sont innovants, complets, simples, pratiques. Nativement numériques, ils profitent pleinement des avantages du support (navigation intuitive, recherche textuelle, police adaptée à la vue du lecteur, annotations, etc.)

  • Courbet, c'est d'abord l'histoire d'un artiste exceptionnel et sans équivalent. Était-il le dernier des classiques ou le premier des modernes. Ainsi Pierre Rosenberg se demande : « Clôt-il une tradition ou ouvre-t-il les portes à la révolution impressionniste ? »
    L'auteur nous raconte ici l'artiste, son évolution, celle de sa palette, ainsi que les grands thèmes qu'il a traités (Ornans et sa région, les fleurs, les nus féminins, les paysages de mer, les vagues, la chasse, les natures mortes, la Suisse). Mais il fait aussi revivre l'homme qui a été son ami pendant plus de quinze ans. Courbet le fort-en-gueule, le réaliste, le campagnard, l'orgueilleux, le séducteur, l'homme plein de contradictions, et puis l'opposant à l'Empire et «Bonaparte», le socialiste, le proscrit, l'exilé.
    Gustave Courbet et Théodore Duret, c'est l'histoire d'un livre qui nous replace au coeur de la vie artistique et politique du Second empire. L'édition de VisiMuZ est illustrée de 210 tableaux agrandissables sur votre tablette en plein écran, qui enrichissent le texte et nous font entrer de plein pied dans l'univers du peintre.

    Les tableaux sont insérés au sein du texte, à l'endroit où l'auteur les évoque. De plus, un diaporama en fin d'ouvrage permet de contempler facilement toutes les facettes du talent de l'artiste. Enfin la localisation s'adresse aux voyageurs, avec plus de 300 tableaux identifiés dans les musées du monde entier.

  • Découvrez les fascinants chefs-d'oeuvre de Gustave Caillebotte et promenez-vous sur les boulevards de son Paris du XIXe siècle aux côtés des membres distingués de la haute société de l'époque. Chaque oeuvre est accompagnée de trois détails mettant en lumière tous les éléments charmants de l'héritage de cet artiste de talent. Gentilshommes, parisiens et proprets, travailleurs en plein labeur, boulevards parisiens baignés de soleil et barques nonchalantes dérivant sur la rivière, tout scintille dans l'OEuvre captivant de cet impressionniste peu connu. Bien qu'ayant organisé huit de leurs expositions, Gustave Caillebotte (1848-1894) est généralement négligé parmi ses légendaires camarades impressionnistes. Pourtant, un regard attentif à sa manière moderne de portraiturer la vie parisienne contemporaine est essentiel, ses compositions saisissantes attirant notre attention, nous happant au coeur de la réalité de cette société en constante mutation. Né dans une famille aisée de la bourgeoisie, Caillebotte savait mieux que personne ce que Paris avait à offrir, et, depuis son appartement situé derrière l'opéra, il peignit certains des paysages urbains atmosphériques pour lesquels il est particulièrement célèbre.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Mega Square In Praise of the Backside celebrates the most sensual part of the female body. The insightful text by Hans-Jürgen Dpp discusses the backside as a feature that stands for both powerful eroticism and supple femininity, seducing famous artists from every genre. This title is sure to entice and delight a wide audience with its lively, provocative images.

  • Diese Mega Square Ausgabe würdigt den sinnlichsten Teil des weiblichen Krpers. Der aufschlussreiche Text des Experten Hans-Jürgen Dpp betrachtet den Hintern als Krperteil, der sowohl starke Erotik als auch weiche Weiblichkeit ausstrahlt. Künstler jeden Genres wurden bereits von seiner Anziehungskraft verführt. Dieser Titel lockt mit seinen lebendigen und provokativen Bildern ein großes Publikum an.

  • Impressionism has always been one of the public's favourite styles of art and Impressionist works continue to enchant beholders with their amazing play of colours and forms. This book offers a well-chosen selection of the most impressive works of artists such as Degas, Monet, Pissarro, Renoir and Sisley. Mega Square Impressionism pays tribute to the subject's popularity.

  • El Impresionismo ha sido siempre uno de los estilos de arte preferidos por el público y las obras impresionistas continúan deleitando a los observadores con su asombroso juego de colores y formas. Este libro ofrece una cuidada selección de las obras más fascinantes de artistas como Degas, Monet, Pissarro, Renoir y Sisley. El volumen de Mega Square Impresionismo rinde tributo a la popularidad de este movimiento y, con un formato práctico y compacto, constituye un regalo perfecto.

  • Kurz vor seinem Tod schrieb Claude Monet: Es tut mir noch immer Leid, dass ich verantwortlich bin für den Namen einer Gruppe von Malern, von denen die meisten ganz und gar keine Impressionisten waren. Monet charakterisierte seine Einstellung zur Malerei so: Ich male, was ich sehe, und nicht das, was die Anderen gern sehen mchten. In diesem offensichtlichen Paradox zwischen einer Gruppe, die sich selbst als ein zusammengehriges Ganzes sah, aber auch als den Ausdruck der künstlerischen Individualität als ihrem hchsten Ziel, sieht die Autorin, Nathalia Brodskaya, die Ursache der zahlreichen Widersprüche in der Kunst gegen Ende des 19. Jahrhunderts. Zwischen dem so genannten Akademischen Kunststil und dem Beginn der modernen abstrakten Kunst lag ein langer, mühsamer Weg zur Anerkennung. Nathalia Brodskaya analysiert zunächst die grundlegenden Elemente der impressionistischen Bewegung und sucht dann im Werk der verschiedenen Künstler die ihnen eigene Überzeugung von der Richtigkeit ihrer Prinzipien und vom Wert ihrer Kunst aufzuspüren. Genau aus diesem Anspruch auf Anderssein ist schließlich die moderne Malerei entstanden.

empty