Littérature générale

  • S'il fut un spécialiste de l'oeuvre de Victor Hugo, Paul Berret (1861- 1943) n'en oublia pas pour autant son pays natal dauphinois. Il publia ce Au pays des brûleurs de loups en 1904, lequel connut, tout au long de la première moitié du XXe siècle, un succès constant.
    Alors laissez vous entraîner dans ces contes et légendes qui, d'une façon ou d'une autre, vous amènerons dans le passé du Dauphiné, proche ou lointain :
    De l'affaire tragi-gastronomique du fameux repas de Saint-Marcellin lors des guerres de Religion à l'évocation légendaire de la première Dauphine, ou de la fameuse graille, cet oiseau maléfique qui fit, même mort, tant d'ombrage à la notoriété de M. de Saint-André, intendant du Dauphiné, aux amours impossibles de Djem, frère du Sultan, et de Philippine de Sassenage : entrez dans la ronde des contes et des légendes !...

  • N'hésitez pas à vous laisser entraîner dans ces légendes et récits historiques qui, d'une façon ou d'une autre, vous amènerons dans une meilleure connaissance du passé du Dauphiné, proche ou lointain. Du clin d'oeil à Victor Hugo avec le manuscrit « perdu » du mariage de Mandrin, en passant par la légendes des trois pucelles, la mystérieuse et horrible disparition de Lucie de Précomtal, l'idylle avortée d'un certain sous-lieutenant Bonaparte avec Mlle du Colombier ou encore l'histoire de l'ensevelie de la Tour de Brandes... Une galerie de portraits et d'évènements qui vous laisseront tour à tour songeur, étonné, compatissant, triste ou joyeux !
    S'il fut un spécialiste de l'oeuvre de Victor Hugo, Paul Berret (1861-1943) n'en oublia pas pour autant son pays natal dauphinois. Il publia, en 1937, cette suite de Au pays des brûleurs de loups, recueil qui connut, tout au long de la première moitié du XXe siècle, un succès constant.

  • Un périple haletant de Valence au Mont-Saint-Michel.
    Mad vit dans son camion depuis quinze ans, traînant derrière lui les moutons qu'il conduit chaque semaine à l'abattoir. Son seul contact avec le monde extérieur : le rock et, de temps en temps, un arrêt chez Jo.
    Et puis il y a Ciao, le vieux fou qui hante depuis des années les stations-service des aires de repos.
    Mad, Jo et Ciao prennent la route ensemble à la rencontre de leurs histoires, de leurs démons. De leurs vies.
    Plongez-vous au coeur du monde des routiers, en compagnie de trois personnages hauts en couleur !
    EXTRAIT 
    La pluie bat violemment le toit du camion. Je crois que c'est ce qui m'empêche de dormir. Mais cette nuit n'est pas comme les autres. On est trois à essayer de trouver notre place pour dormir. Il y a Jo, Jo « devenue pute par vocation de son mac », comme elle m'a dit la première fois que je me suis arrêté pour souffler sa bougie. Il y a Ciao, un vieux fou occupé à mourir sur mon siège passager. Et puis moi, Mad, plus fou encore, car c'est moi qui conduis tout ce beau monde. On roule sur la même route depuis hier soir et tout finira d'ici deux jours. Je crois que c'est pour ça que je n'arrive pas à fermer l'oeil...
    L'orage s'arrête. Je vais pouvoir rouvrir les fenêtres du bahut et respirer l'odeur du bitume mouillé. Je sais que le mélange de goudron, de gasoil et de pneus va m'apaiser et que je vais enfin pouvoir dormir quelques heures.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - « Un "road tripes". Les personnages sont pittoresques et tellement vrais ! On vit l'histoire, on la ressent, c'est un périple dans le monde des routiers. » (Lire est un Plaisir)
    - « Un premier roman tout à fait remarquable, construit sur une tension jamais relâchée et porté par une écriture maîtrisée de bout en bout. » (L'Avenir)
    - « Un roman attachant, bouleversant, à découvrir d'urgence ! » (Journal Tain Tournon)
    - « Un premier roman palpitant. Un voyage qui plonge le lecteur au coeur des histoires des personnages, de leurs démons, de leurs souffrances aussi... » (Le Dauphiné Libéré)
    A PROPOS DE L'AUTEUR  
    Documentaliste, historienne, romancière. Fanny Lalande cumule les talents. Originaire des environs de Valence (Drôme), elle a publié un essai consacré aux prisons du château de Tournon.
    Chez Ker, elle a publié son premier roman, Mad, Jo et Ciao.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce livre n'est ni un historique, ponctué de récits plus ou moins homériques, ni un écrit à la gloire d'un chef. Il n'a vocation ni critique ni polémique, il se veut avant tout Témoignage. Témoignages sur : les « Situations » en France de 1940 à 1943 ; les divisions de la population, les contraintes (relève, S.T.O., Camps d'internement de Vichy, l'occupation allemande et italienne, le « ras-le-bol »), etc. ; les F.T.P.F. (Francs Tireurs et Partisans Français) : leur organisation, leurs structures, leur stratégie, leur différence, dont les nombreux ouvrages parus parlent peu ou pas, de sorte que seule la partie émergée de l'iceberg est connue ; les combats en Drôme Sud, région « oubliée », en tout cas méconnue, et pourtant Haut Lieu de la Résistance ; les hommes et les femmes qui rejoignirent les F.T.P., combattants de l'Ombre qui ont souffert ou péri pour que Vive la France ; leurs origines, leurs motivations, leurs convictions.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'histoire ranime les souffles de vie d'hommes et de femmes ayant réellement vécu à Lus-la-Croix-Haute (Haut Diois) au Ier Empire. Deux bergers, Jean Baptiste Vial et Jean Reymond l'ami des loups, revivent des moments émouvants et attachants. Françoise la jeune bergère devient la femme et l'inspiratrice de Jean Baptiste ; Jean Bonniot le forgeron oeuvre pour le bien de Lus ; le prêtre Joubert veille aux âmes de ses ouailles et Petitpierre aide les vieux. Le juge de paix Anthoard rend la justice. La tête du Fleyrard où la mort blanche règne en hiver domine le lac du haut monde, Lus, et le magnifique vallon que parcourt le Buëch. le bouillonnement de vie et d'espérance de ce village aux contrées sauvages, les métiers oubliés, la coupe et le transport du bois par les radeliers, l'élevage des ovins et les longues transhumances, quelques anecdotes et légendes locales, sont à découvrir dans cet ouvrage.

  • Ce qui nous frappe d'emblée dans ces « Contes de la Drôme et du Dauphiné » d'Anne-Marie Desgraviers, c'est la simplicité et l'efficacité du style. À n'en pas douter, nous tenons là une conteuse née ! Avec quel talent cette drômoise sait nous restituer avec nostalgie, pudeur et humour, la vie de ces gens simples qui furent les témoins précieux de l'évolution de notre région Rhône-Alpes. Issus de son imagination créatrice, ces dix contes vous rappelleront que dans nos terres brûlées par le soleil, balayées par le vent ou blanchies par la neige, des hommes et des femmes de bonne volonté ont vécu. Et que nous sommes enfants d'eux. Anne-Marie Desgraviers signe ici son premier livre. Gageons, pour le bonheur de tous, qu'il y en ait d'autres.

empty