• République « une et indivisible », 49.3, « sages » du Conseil constitutionnel, mais aussi Brexit et discours de la reine, tweets de Donald Trump... Le droit constitutionnel est partout, et parfois là où on ne l'attend pas. Matière reine enseignée dès la première année de licence à tous les futurs avocats, juges et politistes, il n'est pourtant pas simplement le droit de la Constitution, dont le champ d'étude se limiterait aux règles qui régissent les rapports entre les pouvoirs publics et aux principes qui garantissent les libertés et les droits fondamentaux. Si la Constitution est le texte fondateur d'une société, alors le droit constitutionnel est avant tout le droit de la vie en communauté. Pour en cerner les contours et les enjeux, il faut donc recourir au droit et au contentieux, certes, mais aussi à l'histoire, à la philosophie, à la science politique. En 100 mots, Benoît Montay passe en revue les concepts-clés du droit des droits et leur donne chair en puisant ses exemples dans l'actualité la plus récente et dans la grande histoire.

  • L'essentiel à connaître sur le droit ! (50 notions clés = la collection à plus de 70 000 ex. GFK) Les textes du droit français sont souvent obscurs pour le citoyen lambda. Or, le droit est partout, même dans des situations banales du quotidien, comme un achat sur Internet. Grâce à cette nouvelle édition tenant compte des dernières évolutions législatives (fusion des tribunaux d'instance et de grande instance, réforme de la copropriété, etc.), vous aurez bientôt toutes les clés en main pour décrypter les fondamentaux du droit français en 50 notions clés.
    50 notions dont :
    o L'adoption
    o Les assurances
    o Le contrat de travail
    o Les droits du consommateur
    o Le harcèlement
    /> o La responsabilité civile
    o Le surendettement

  • Le droit pour les nuls

    Nicolas Guerrero

    • First
    • 3 Septembre 2020

    Vous avez le droit de tout comprendre !
    Découvrez, dans un langage à la fois clair et précis, les grandes branches du droit contemporain (droit privé, droit pénal, droit public). À l'aide de cet ouvrage, vous aurez toutes les clés en main pour comprendre les fondamentaux du droit français, que vous souhaitiez vous orienter vers une carrière dans le monde juridique ou bien tout simplement mieux comprendre et analyser les situations du quotidien. Cette nouvelle édition tient naturellement compte des récentes évolutions législatives.Découvrez : Les différentes branches du droit Les sources du droit en France et leur hiérarchie Les carrières possibles dans le monde juridique L'organisation administrative et judiciaire française Dix traités internationaux majeurs

  • Ce n'est ni en défaisant l'État social ni en s'efforçant de le restaurer comme un monument historique que l'on trouvera une issue à la crise sociale et écologique. C'est en repensant son architecture à la lumière du monde tel qu'il est et tel que nous voudrions qu'il soit. Et, aujourd'hui comme hier, la clé de voûte sera le statut accordé au travail. Face à la faillite morale, sociale, écologique et financière du néolibéralisme, l'horizon du travail au xxie siècle est celui de son émancipation du règne exclusif de la marchandise. Comme le montre le cas du travail de recherche, les statuts professionnels qui ont résisté à la dynamique du Marché total ne sont donc pas les fossiles d'un monde appelé à disparaître, mais bien plutôt les germes d'un régime de travail réellement humain, qui fasse place au sens et au contenu du travail - c'est-à-dire à l'accomplissement d'une oeuvre.

  • Aidons les aidants, osons l'aidance Nouv.

    L'aidance désigne, aussi bien, celui qui apporte son aide que celui qui la reçoit. A l'heure du vieillissement de la population, de l'augmentation des dépendances, l'aidance est au coeur des enjeux de notre société.
    L' Aidance couvre un large périmètre de sens : celui qui aide, celui qui est aidé, le lien qui les unit. Elle englobe aussi la forme et les moyens de l'aide, les différents acteurs qu'elle met en jeu, aussi bien au niveau du droit que de la médecine, les ressources disponibles et leur organisation, ainsi que les remèdes possibles.
    Aidance lors d'une maladie grave, en phase de rémission, lors de troubles psychiques, de démences... À l'heure du vieillissement de la population, de l'augmentation des dépendances, l'Aidance est au coeur des enjeux de notre société.
    Que sait-on des aidants ? Quels sont leurs besoins ? Comment appréhender la charge que représente cette fonction ? Quelles sont les répercussions de l'Aidance au niveau individuel, familial, social ? Fraternité, entraide, coopération... cet ouvrage invite le lecteur à oser l'Aidance pour aider l'aidant ! Un véritable enjeu de santé publique pour les années à venir.

  • La fonction publique du XXIe siècle Nouv.

    La crise sanitaire a montré le rôle indispensable des services publics. L'engagement des personnels des hôpitaux, des enseignants, leur capacité d'initiative ont permis à la société de tenir face à la pandémie. À l'inverse, les logiques libérales fondées sur le souci d'économies à court terme ont montré leur inefficacité dramatique dans le contexte. L'actuel président et son gouvernement ont mené pourtant une offensive déjà ancienne à l'encontre de la fonction publique, basée sur son supposé immobilisme, son archaïsme, ainsi que sur les privilèges dont bénéficieraient les fonctionnaires.
    Pourtant la fonction publique est un outil moderne et décisif pour traduire dans le quotidien les idéaux de liberté, d'égalité, de justice et de sauvegarde de la planète. Ce livre, sans dogmatisme et sans dissimuler les débats, dit ce qu'est la fonction publique et pourquoi elle existe ; la replaçant dans une perspective historique et mettant en lumière les problèmes et les débats actuels pour que chacun puisse se faire une idée des évolutions nécessaires au-delà des dénigrements habituels. Loin des injonctions de réforme dont le contenu n'est jamais débattu, le livre ouvre une perspective audacieuse : renforcer, en s'appuyant sur les capacités des fonctionnaires, la construction de biens communs au bénéfice de chaque citoyen.
    Le XXI° siècle peut et doit être l'« âge d'or » du service public ! À condition de sortir d'une vision de la fonction publique qui est soit budgétaire, soit managériale.

  • Le statut de fonctionnaire confère à celui qui le détient une situation protégée juridiquement. Cette protection est essentielle : elle préserve les agents au service de la puissance publique contre l'arbitraire et le favoritisme des dirigeants politiques, pour leur permettre d'assumer leurs missions en dehors de toute pression, dans le seul souci de l'intérêt général. Au-delà de ce statut particulier, quels sont les droits, les modes de recrutement, de rémunération et de gestion de la carrière, ainsi que les responsabilités qui l'accompagnent ? En 100 mots, Marcel Pochard dresse un tableau de la fonction publique aujourd'hui, de son mode de fonctionnement aux débats qui l'agitent. Il souligne aussi la grande qualité professionnelle des fonctionnaires de France, qui fait de la fonction publique un outil fiable au service de l'État.

  • Quel est l'avenir du travail ? À l'heure du développement de l'intelligence artificielle et des plates-formes numériques, sommes-nous condamnés à être au service des machines ou pouvons-nous, au contraire, les mettre à notre service ? À l'heure du péril écologique, comment travailler sans, dans le même temps, détruire la planète ? Alors que des accords transcontinentaux favorisent la concurrence au plus bas prix, est-il possible d'appliquer des normes sociales permettant un travail décent ? Et comment élaborer des règles qui, au lieu d'être des vecteurs d'une globalisation uniformisante, tiennent compte de la diversité des formes et expériences du travail dans les différents pays du monde ?
    Réunissant vingt et un auteurs du monde entier, conçu, dirigé et introduit par Alain Supiot, ce Livre du centenaire de l'Organisation internationale du Travail (OIT) dresse un panorama inédit du travail au XXIe siècle et pose les questions essentielles qui détermineront son avenir. Révolution technologique, péril écologique, ordre juridique international schizophrène sont autant de défis à relever pour qu'advienne, au XXIe siècle, le « régime de travail réellement humain » projeté par la Constitution de l'OIT en 1919.
    Les auteurs : Nicola Countouris, Daniel Damasio Borges, Simon Deakin, Emmanuel Dockès, Isaïe Dougnon, Elena Gerasimova, Adrián Goldin, Éloi Laurent, Wilma B. Liebman, Giuseppe Longo, Stéphane Mallat, Gabrielle Marceau, Jean-Philippe Martin, Jeseong Park, Peter Poschen, Supriya Routh, Felwine Sarr, Jean-Marc Sorel, Gerd Spittler, Bernard Stiegler et Aiqing Zheng.
    Préface de Cyril Cosme, directeur de l'OIT pour la France.

  • Aujourd'hui, le terme « djihadisme » est malheureusement devenu familier à tous les Français, mais très peu connaissent réellement sa signification. En des termes clairs, le présent ouvrage reprend l'histoire, l'idéologie et la propagande de cette mouvance. Il couvre l'invention du djihadisme contemporain de 1979 en Afghanistan jusqu'à Daesh, et retrace son évolution à travers les différents théâtres du djihad, la Bosnie, le 11-Septembre, l'invasion américaine de l'Irak, les conséquences des « Printemps arabes » : la crise au Sahel, le désastre syrien et les attentats de Paris et de Bruxelles qui en résultent. Les itinéraires des principaux théoriciens et penseurs du djihadisme sont rappelés et mis en perspective avec l'actualité. L'auteur explique aussi comment les djihadistes se sont emparés et ont dénaturé des symboles de l'islam, en ont détourné des concepts-clés, à commencer par celui de « djihad », mais aussi celui de « martyre ». Enfin, ce livre ouvre la discussion sur la lutte contre la radicalisation et le fléau extrémiste en Europe et dans le monde, le grand défi de notre époque.

  • La nouvelle bible de la copropriété - 4ème édition mise à jour mars 2020
    Ecrit par un praticien à destination des copropriétaires, des bénévoles impliqués dans la gestion et le contrôle d'une copropriété et des professionnels de l'immobilier, cet ouvrage est le résultat de plus de vingt ans d'expérience.
    Il aborde systématiquement tous les problèmes susceptibles de se présenter dans la gestion quotidienne d'une copropriété, qu'il s'agisse d'un immeuble ou d'une résidence.
    Il présente dans le détail, avec de nombreux exemples, les modalités de fonctionnement et de contrôle des instances administratives et juridiques qui ont la responsabilité, à titre bénévole ou non, d'assurer la marche sereine et financièrement équilibrée d'une copropriété.
    Le livre est organisé en huit grandes sections couvrant tous les aspects possibles de la vie en copropriété :
    I. ADMINISTRATION ET ORGANISATION DE LA COPROPRIETE
    II. ASSEMBLEE GENERALE
    III. ASSURANCES
    IV. CHARGES
    V. COMPTABILITE ET CONTROLE DES COMPTES
    VI. CONSEIL SYNDICAL ET LE SYNDIC DE COPROPRIETE
    VII. FINANCES
    VIII. TRAVAUX, ENTRETIEN ET SECURITE
    A l'intérieur de chacune des sections, le lecteur trouvera une présentation exhaustive des situations susceptibles de se présenter et des solutions préconisées, aussi bien en termes juridiques que financiers ou organisationnels. Un index particulièrement précis permet de circuler facilement à travers tout l'ouvrage pour envisager les différentes questions sous la totalité de leurs conséquences (administratives, juridiques, financières).
    Fruit de longues années d'expérience, cet ouvrage indispensable dépasse largement le cadre d'une simple analyse juridique pour donner à tous les copropriétaires une vue d'ensemble de leurs droits et de leurs devoirs, et à tous ceux qui gèrent, bénévolement ou non, une copropriété, tous les outils pour poursuivre sereinement leur mission.

  • La police technique et scientifique a révolutionné, en quelques années, les méthodes d'investigations judiciaires en introduisant la preuve tirée de l'exploitation des indices. Cet ouvrage décrit de façon complète la police technique et scientifique d'aujourd'hui : son histoire, son organisation, ses personnels, les règles juridiques qui la régissent. Il retrace toute la chaîne criminalistique, depuis la collecte des indices les plus variés et les plus inattendus sur la scène de crime jusqu'à leur exploitation en laboratoire pour parvenir à toujours mieux identifier criminels et délinquants. À lire également en Que sais-je ?... Les fichiers de police et de gendarmerie, Alain Bauer et Christophe Soullez Les politiques publiques de sécurité, Alain Bauer et Christophe Soullez




  • Pour la première fois un avocat au barreau de Paris livre son expérience dans l'assistance des personnes placées en garde à vue, un moment critique qui place l'individu en situation de privation de liberté alors qu'il n'est pas encore jugé. La tension nerveuse de ces situations est extrême, et le stress des mis en cause, parfois même des enquêteurs dans certaines circonstances, est palpable. C'est dans cette atmosphère très particulière que Thierry Chevillard intervient en notant de façon clinique les transgressions sociales et psychologiques, mais aussi la part d'humanité qui existe chez tout un chacun. Ainsi, à travers son expérience de plusieurs années comme commis d'office, il donne dans cet ouvrage une analyse indirecte de la société en racontant près d'une vingtaine de gardes à vue. Une plongée hallucinante dans les abysses de la nature humaine.


  • Le néolibéralisme ne s'est jamais aussi bien porté. Dans une économie mondiale dérégulée, les inégalités explosent. Dans le même temps, les mouvements sociaux, éclatés sur plusieurs fronts, peinent à se réunir autour d'une lutte commune.
    Pourtant, les opposants à l'ordre néolibéral n'ont pas dit leur dernier mot. En silence, patiemment, ils ont façonné de nouveaux outils, pour mettre enfin un terme à l'impunité historique des multinationales.
    Parmi ces outils, le contentieux juridique : de grandes affaires judiciaires se sont multipliées au cours des dernières décennies, mettant en cause tour à tour Lafarge, Auchan, Vinci, BNP Paribas, Bolloré, Samsung, Total, Chevron... Et les premières condamnations ont été prononcées.
    Si discrètes qu'aient été ces victoires, elles constituent un renversement de perspective fondamental. Et si nous étions sur le point d'assister à une mise au pas des puissances économiques par la puissance du droit ? Autrement dit, à la mort prochaine du néolibéralisme ? Dès lors, comment faire pour ne pas manquer cette opportunité historique ?

  • Des Frères musulmans à l'EIIL, des Ouïghours indépendantistes de Chine aux islamistes d'Indonésie, mais aussi de France, d'Angleterre et des États-Unis, l'onde de choc islamiste fait parler d'elle dans le monde entier. Et si le terrorisme djihâdiste est au centre de toutes les préoccupations, l'islamisme ne saurait s'y réduire : depuis 2011, ...

  • La région méditerranéenne, berceau de grandes civilisations et des trois religions monothéistes, est le parfait témoin de plusieurs réalités universelles : l'interdépendance socioéconomique entre pays développés et pays en développement, le poids des prétextes religieux et de l'ethnicité dans les conflits, l'enjeu géostratégique des ressources naturelles... L'espace méditerranéen révèle également de grandes mutations actuelles avec le « Printemps arabe » au sud et la crise des dettes souveraines au nord. Des risques de conflits aux perspectives économiques en passant par l'analyse des modes de vie, cet ouvrage donne les principales clés pour analyser la situation du bassin méditerranéen. Il montre comment, marquée par l'hétérogénéité démographique, culturelle et économique et un fossé croissant entre les rives, la Méditerranée reste à la fois porteuse d'un idéal commun et de la peur de l'autre.

  • Ce que l´État social nous donne à voir, c´est tout à la fois l´armature de solidarités qui en un siècle ont profondément transformé nos manières de vivre ensemble, et le jeu de forces puissantes qui ébranlent cet édifice institutionnel et menacent de le mettre à bas. Ce sont ces forces qu´il s´agira d´essayer de comprendre, ainsi que leur impact prévisible. Mais avant d´analyser les maux qui assaillent l´État social on commencera par prendre la mesure de sa grandeur historique et institutionnelle. Partant du témoignage de Franz Kafka, qui consacra sa vie professionnelle à la mise en oeuvre de la loi sur les accidents du travail en Autriche-Hongrie, Alain Supiot nous propose un diagnostic de l´État social en Europe et nous aide ainsi à réfléchir aux solutions qui pourraient permettre de le réformer.

  • La diversité des opérations immobilières rend leur traitement délicat, y compris pour les acteurs qui ont fait profession de ces activités.
    L'environnement juridique et fiscal s'avère sensiblement différent selon que l'opération porte sur la réalisation d'une construction neuve, d'un achat pour revendre avec ou sans travaux, de la découpe d'un terrain dans le cadre d'une opération de lotissement... et les règles comptables à appliquer s'en trouvent influencées.
    Le but de cet ouvrage est de procéder à une synthèse des règles juridiques et fiscales ainsi que des normes comptables applicables aux principaux types d'opérations de négoce et de construction immobilière.
    Un grand nombre d'exemples permettent au lecteur d'appréhender concrètement les règlements et normes diverses qui ponctuent la vie des opérations immobilières.
    /> Par ailleurs, les assertions et commentaires développés sont documentés par la référence systématique aux textes devant guider le comportement des opérateurs, et accompagnés fréquemment de larges citations.
    Cette nouvelle édition intègre les sujets d'actualité liés aux activités qui sont l'objet de ce livre :
    - règlements et projets de règlement de l'autorité des normes comptables française,
    - normes comptables internationales,
    - actualité législative immobilière,
    - jurisprudence fiscale en matière d'impôts directs et de TVA, contributions doctrinales des organismes professionnels.
    Cet ouvrage s'adresse à tous les professionnels de l'immobilier, ainsi qu'aux avocats et notaires soucieux d'appréhender les problématiques comptables et financières qui s'imposent à leurs interlocuteurs. Il sera particulièrement utile aux services comptables des entreprises impliquées dans la réalisation d'opérations immobilières ainsi qu'aux experts-comptables et commissaires aux comptes pour qui le traitement de ce type de dossier requiert fréquemment de longues recherches fastidieuses dans une documentation foisonnante. Enfin, les services financiers des compagnies d'assurances, des banques et des groupes souhaitant diversifier leurs activités en se tournant vers l'immobilier y trouveront d'indispensables ressources réglementaires et techniques.

  • La dette publique française devrait dépasser les 120 % du produit intérieur brut pour la seule année 2020, soit près de 80 000 euros par ménage. Ces chiffres donnent le vertige ! Il faudra bien, à un moment donné, payer la facture. La dette n'est-elle pas liée par définition au devoir de rembourser ? On peut pourtant réinterroger cette prétendue évidence morale.

  • « Du point de vue de la délimitation sociologique, on peut définir le "droit public" comme l´ensemble des normes qui, suivant le sens donné par le système juridique, règlent l´activité qui se rapporte à l´institution étatique. En d´autres termes, il s´agit de l´activité servant au maintien, à l´extension et à la poursuite directe des objectifs de l´institution étatique en tant que telle et qui sont valables en vertu d´une prescription ou grâce au consentement général. On peut considérer en revanche le droit privé comme l´ensemble des normes qui, suivant le sens donné par le système juridique, valent non pour l´activité se rapportant à l´institution étatique mais seulement pour celle que l´institution étatique règle par des normes. Mais cette distinction semble en raison de son caractère non formel techniquement difficile. Néanmoins elle se trouve en définitive à la base de toutes les délimitations. »

  • Si le terrorisme n'est pas un phénomène récent, il interroge notre société avec une acuité nouvelle depuis le 11 septembre 2001. Mais qu'y a-t-il de commun entre les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa et la Bande à Baader ? Au travers des 100 mots choisis, cet ouvrage nous invite à appréhender une réalité complexe et à cerner les multiples facettes du terrorisme en présentant ses principaux courants mais aussi ces figures d'hier et d'aujourd'hui et leurs méthodes. Il montre comment, aussi polymorphe soit-il, l'acte terroriste sert toujours à dire autant qu'à tuer : il tue pour dire. Le sang n'est alors que le vecteur d'un message comminatoire, aujourd'hui amplifié par le recours aux techniques les plus modernes de l'information et de la communication. À lire également en Que sais-je ?... Les 100 mots de la police et du crime, Alain Bauer et Émile Pérez La violence, Yves Michaud

  • Le droit international n'est pas un droit comme les autres : ses règles connaissent un développement exponentiel, désordonné, et proviennent de multiples lieux. Ce droit est un processus fondamental de régulation et de canalisation des violences internationales, un langage commun indispensable, une technique instrumentale au service des États et de tous les acteurs de la société internationale, une promesse de pacification. Mais il est aussi inscrit depuis son émergence moderne dans un monde profondément inégalitaire où il nourrit autant de violences qu'il permet d'en apaiser. Au-delà d'une technique juridique, il est, et a toujours été, la projection à l'international des valeurs et des intérêts des acteurs dominants de la société internationale tout en étant utilisé par les mouvements de résistance à cet ordre dominant. En présentant toutes les facettes du droit international, cet ouvrage montre qu'il n'est pas exempt d'ambivalence et éclaire ses évolutions les plus actuelles à l'aune de son histoire.

  • La pandémie, intriquée dans les crises sociale, et environnementale, interroge notre capacité à poser des choix quand économique l'avenir est incertain. L'ampleur des bouleversements traversés a de quoi susciter la sidération, fragiliser les individus et bousculer le sens du collectif. Mais il est des ressources, trop oubliées, que nous proposons de cultiver pour prendre des décisions éclairées malgré les incertitudes.

  • L'action humanitaire vise à sauver et préserver la vie et la dignité de personnes victimes d'un conflit ou d'une catastrophe. Elle envisage aussi des opérations de prévention. Face aux drames humains d'un monde globalisé, l'action humanitaire, spectaculaire ou discrète, occupe une place singulière, disputée et sans cesse à (re)définir. En effet, ses principes fondateurs, comme l'indépendance ou la neutralité, semblent parfois se diluer dans la profusion des initiatives et des discours. Il y a pourtant un espace essentiel, dit « humanitaire », à conquérir sans cesse, et que cet ouvrage invite à repenser. À lire également en Que sais-je ?...
    La médecine humanitaire, Rony Brauman
    Le développement durable, Sylvie Brunel

  • L'humanité serait-elle entrée dans le « pot au noir », cette zone au milieu des océans où les vents qui soufflent en sens contraires se neutralisent ou se combattent ? Dans un monde pris dans ces tourbillons, entre paralysie et naufrage, où trouver la boussole qui permettrait d'en sortir ?
    Pour échapper au désordre, stabiliser l'instable et penser l'imprévisible, il ne suffit pas de placer l'humanité et ses valeurs au centre du monde, comme a tenté de le faire la Déclaration universelle des droits de l'homme en 1948. Il faut réguler les vents autour de principes communs et inventer la boussole d'un humanisme élargi à la planète qui guiderait les humains sur les routes imprévisibles du monde.
    Mireille Delmas-Marty est juriste, professeur émérite au Collège de France, où elle a été titulaire de la chaire « Études juridiques comparatives et internationalisation du droit ». Elle est aussi membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Ses travaux portent sur l'internationalisation du droit, notamment des droits de la personne (par exemple, la justice pénale internationale), des droits économiques et sociaux (la responsabilité des entreprises transnationales) et environnementaux (la qualité du climat). Elle est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Aux quatre vents du monde (Seuil, 2016), et intervient régulièrement dans le débat public.

empty