Christian Bourgois

  • À l´aéroport de Gatwick, cinq copines se retrouvent pour prendre le premier vol à bas prix qui s´offre à elles. Manda, Kay, Chell, Kylah, Fionnula, les adolescentes écossaises des Sopranos ont grandi, sinon mûri. Les chemins se sont séparés mais l´amitié reste intacte, aussi flambante et houleuse que par le passé. Étudiantes ou employées depuis peu, elles ont décidé de se retrouver pour un séjour de rêve à Magalluf, Rome ou Las Vegas. Dans leurs bagages : bikinis, préservatifs et fers à lisser. Mais quitter Gatwick s´avère complexe et onéreux. Dès lors que Manda perd son passeport, péripéties et rebondissements s´enchaînent sur fond de beuveries, mises au point et considérations philosophiques, le tout exacerbé par l´arrivée de la belle, jeune et riche Ava, une copine de fac de Finn aux moeurs anglaises exotiques. À mesure que se déroule ce récit frénétique, les six filles se révèlent tour à tour touchantes, ingénieuses et horrifiantes jusqu´à l´ultime coup de théâtre qui confère au roman un parfum de huis-clos.

  • Mille-feuilles littéraire, conçu comme un assemblage de papiers retrouvés, de notes et de notices, La grande musique retrace lhistoire de John Sutherland, qui a passé sa vie dans le nord des Highlands écossaises. Un matin, il senfuit de la grande « maison grise » familiale, avec sa petite-fille. Pourquoi un tel acte ? Cest au fil dun récit polyphonique que lon en découvre les raisons, qui senracinent dans une histoire familiale mouvementée. Un récit qui emprunte le rythme de la grande musique écossaise traditionnelle, la Piobaireachd entièrement jouée à la cornemuse, caractérisée par son développement en mouvements successifs.

    « La grande musique est un paysage à part entière ; une uvre cousue de fragments, rassemblés sur une journée, amassés de manière à jeter leur lumière sur les territoires antérieurs, environnants et à venir Envoûtant et puissant. » DBC Pierre « La Grande Musique cherche à donner une voix à la sombre solitude des Highlands écossais en forgeant une prose qui se veut léquivalent de la plus noble forme de la musique traditionnelle de cornemuse Une réussite remarquable. » Gabriel Josipovici « Il est ardu décrire sur la musique [mais] le résultat est un chef-duvre. Gunn résout le problème en écrivant non pas sur la musique mais, par une étrange et méticuleuse magie, dans la musique. [] Je ne connais pas de livre qui soit aussi original, enchanteur et enchanté. » The Independent

empty