Alire

  • Au XIIe siècle de notre ère - celle de Jésus et de sa soeur Sophia -, l'Europe est divisée entre les Christiens et les Géminites. Si, chez ces derniers, l'usage de la magie est encouragé, chez les Christiens, qui considèrent la soeur du Christ comme une envoyée de Satan, le seul fait d'être pourvu du talent peut valoir la mort.
    Le jeune Briann a grandi sans cette peur dans le domaine d'Angresay, en Bretagne. N'a-t-il pas, très jeune, rencontré en rêve une splendide déesse, la Morrigane, qui lui a donné un bouton de rose ayant été précieusement conservé ? Voilà pourquoi, devenu adulte, il ne pardonne pas à son père, le baron Carolus, d'avoir refusé l'intervention des sages-femmes - ces sorcières ! - afin de sauver Alyson, sa femme en couches. Furieux, il choisira l'exil en rejoignant les Croisés.
    Dix ans plus tard, à la mort de Carolus, le frère cadet de Briann, Cédric, quitte à son tour Angresay. Il a promis de ramener au domaine son aîné, même si ce dernier est devenu entre-temps le champion du roi Richard. Or, les retrouvailles ne se dérouleront pas comme prévu et voilà les deux frères mêlés à un complot qui va bouleverser leur vie, celle du roi... et le destin tout entier de l'Europe !
    La Voie des pierres : le premier volume d'une trilogie appelée à devenir une oeuvre charnière de la fantasy historique.

  • Sauvé contre son gré et à l'insu de tous d'une mort certaine grâce à l'intervention de Rébecca, Briann d'Angresay est de nouveau contraint à l'exil. Comme promis, le fidèle Guillem, désormais beaucoup plus qu'un serviteur, l'a rejoint et c'est ensemble qu'ils s'engagent sur la Voie des roses - le pèlerinage vers Sainte-Marie-en-Galice auquel tant les Christiens que les Géminites s'adonnent - comme auxiliaires dans une compagnie qui protège les voyageurs des brigands à l'affût. Or, si Briann est parvenu à préserver son anonymat, ses talents guerriers ne sont pas demeurés inaperçus et il a été rapidement promu capitaine.
    Rébecca a dû quitter Angresay elle aussi. Avec Isaac, son père, elle s'est installée à Tolosà où domina Aubrard, ayant remarqué ses talents d'apothicaire, facilite son admission au Magistère de Montpellier pour qu'elle y apprenne le métier de paramètje, un niveau d'étude inatteignable pour une femme en Christienté.
    Mais alors qu'une guerre civile se prépare en Tolosà, une menace plus grande encore plane sur l'Europe. De fait, le nouveau roi anglais et les Christiens songeraient à lancer une nouvelle Croisade, cette fois contre les Géminites, car la rumeur affirme qu'ils posséderaient une arme... invulnérable à la magie !
    La Voie des roses : le deuxième volume d'une trilogie appelée à devenir une oeuvre charnière de la fantasy historique..

  • Le sang du Dragon ne peut se retourner contre lui-même, car sinon le monde finirait pour de bon : seul l'enfant plusieurs fois né de plusieurs pères pourra juger le Dragon Fou et ramener le Dragon de Feu.
    Pendant que, dans les visions dont la Carte lui impose toujours l'épreuve, Jiliane continue de regarder Gilles Garance et Ouraïn marcher vers leur destin à travers les années, Pierrino, qui a « dansé » avec les Nathésin à Garang Xhevât, entreprend le voyage de retour vers la France en compagnie d'Haizelé. Au même moment, Senso, avec Alexis, Larché et la troupe de théâtre de la Compagnie des Deux-Rives, suit la trace de son père Henri comme de sa mère Agnès et se dirige inexorablement vers Aurepas et la vieille maison de Grand-mère.
    Lorsqu'ils seront tous réunis de nouveau, au creuset de la vérité, quelle fatale alchimie naîtra des fragments du passé détenus par chacun ? Quelle vengeance... ou quelle justice jaillira de la chambre à la fenêtre-de-trop, la terrible chambre rouge ?

  • Rien ne va plus au royaume de l'Hudres. Les Chevaliers de Shirana ont eu beau repousser l'invasion des Osjes et sauver Dafidec, la capitale, la reine Lyntas n'en poursuit pas moins son idée fixe, qui est d'éradiquer du royaume tous les hérétiques qui adorent la Dualité... dont les chevaliers !
    Mais les anciens conseillers du Roi, qui assistent aux obsèques d'Elgire. Le duc de Sargus, y apprennent une nouvelle stupéfiante : le fils héritier de Magne, Regde, que tous croyaient mort de la peste, serait toujours vivant ! Il n'en faut pas plus au grand maître Léonte pour reprendre espoir, car si l'enfant royal est retrouvé, c'en sera fini du règne de Lyntas Hélas ! il semble qu'une bonne nouvelle s'accompagne toujours d'une mauvaise et, à leur retour dans la capitale, Léonte et ses compagnons trouvent celle-ci entourée par l'armée damasienne. Pire, la reine a haussée d'un cran sa tyrannie et fait ériger partout des bûchers... et Léane, la grande prêtresse de Shirana, sera la première à y être sacrifiée.
    Les Enfants du solstice : le deuxième livre des Chroniques de l'Hudres, une tumultueuse trilogie de fantasy.

  • La sombre prédiction de la défunte grand-mère d'Olducey semble réalisée : poussés par les cartes et les dés divinatoires, les petits-enfants de Sigismond Garance se sont dispersés aux quatre vents...
    Senso, parti à la recherche de Jiliane, accompagne la troupe de théâtre des Deux-Rives, avec son nouvel ami Alexis, dans une France qui s'éveille de l'Édit de Silence et où la possibilité d'un retour à l'usage de l'ambercite suscite des troubles sociaux et politiques de plus en plus marqués.
    Pierrino, embarqué malgré lui à bord de L'Aigle des Mers, effectue avec la capitaine Haizelé un long voyage qui le mènera vers le lointain pays de Grand-mère, là où il devra affronter les dangers de la politique, mais aussi l'extraordinaire magie de ses ancêtres.
    Quant à Jiliane, qui a disparu dans des circonstances mystérieuses, elle apprivoise progressivement le pouvoir de la Carte et continue d'explorer la mémoire de sa famille... sans se douter qu'elle découvrira bientôt les secrètes origines de la Princesse de Vengeance !

    PRIX AURORA 2007 PRIX BORÉAL 2007

  • Dans une majestueuse salle de cérémonie des enfers chauds, une foule nombreuse a pris place. Composée de délégations des huit nouveaux enfers, de nombreux damnés, d'un observateur venu des limbes et même, à certains moments, des énigmatiques juges du destin, cette foule est venue entendre Rel, son roi bien-aimé, avant qu'il ne parte, avec Lame, Fax et Taxiel, pour un voyage périlleux au pays de Vrénalik.
    C'est à la demande générale que Rel a accepté de parler publiquement de ce qu'il a toujours passé sous silence : son enfance et sa jeunesse. Les secrets qu'il dévoilera sembleront parfois durs ou émouvant, parfois drôles ou horribles. Mais au-delà de ces souvenirs, ce seront ses révélations sur la fin du monde à venir qui frapperont de plein fouet l'imagination abasourdie de l'assemblée...

  • L'aigle des profondeurs

    Esther Rochon

    • Alire
    • 26 Août 2009

    La Citadelle de Frulken a sept étages de haut, sept étages de pierre, sept étages de roche, et quatre étages de caves sont creusés dans la falaise, quatre étages perdus, quatre étages déserts, quatre siècles de malheur tombés sur le pays...
    Depuis l'époque où le Rêveur a provoqué la malédiction du dieu Haztlén, le peuple de l'archipel de Vrénalik s'est replié sur lui-même. C'est dans cette atmosphère de déso­lation qu'arrive un homme venu d'au-delà des mers, Jouskilliant Green. Fort de ses connaissances étrangères, il tentera de secouer le joug qui écrase ces gens, mais, devant l'inanité de ses efforts, il se retirera dans les caves de Frulken, où tous l'oublieront.
    Des années plus tard, Anar Vranengal, la jeune apprentie du sorcier Ivendra, apprend l'existence de Green. Aussitôt, il devient une obsession pour elle : qui donc était cet étranger, et pourquoi s'est-il ainsi exilé sous la ville ?
    C'est en suivant la trace de Green dans les caves suintantes, parmi les araignées, qu'Anar Vranengal découvrira sa propre voie et, au plus profond des ténèbres, une lueur d'espoir pour son peuple...

  • Au-delà de la mort et du temps, il est une zone étrange, vivante et pourtant d'une infinie désolation. L'esprit vif, rompu à se mouvoir en fonction de structures, de lois naturelles et d'habitudes, y est décontenancé. Tel est l'univers des larves infernales...
    Tel est le propos du Livre des Filles de Chann et la destinée qui s'abat soudain sur Lame, elle qui avait échappé de justesse à ce châtiment des siècles auparavant. Mais cette fois-ci, les fourmis-bourreaux tiennent bien leur proie.
    Devenue sourde, muette, aveugle... et gigantesque, Lame n'a bientôt plus espoir qu'on vienne la délivrer : personne, pas même Rel, Fax ni Taxiel, qui ont quitté les enfers pour le monde de Vrénalik, n'est au courant de sa condition de larve.
    Pour ne pas sombrer dans la folie et pour découvrir la raison de son châtiment, Lame, l'esprit décontenancé mais toujours vif, plonge alors dans les souvenirs de sa vie antérieure à Montréal...

    PRIX JACQUES-BROSSARD 2000

  • Dans la vieille maison d'Aurepas, Jiliane, sans le savoir, continue de rêver de l'ancêtre Gilles qui, au Pays des Dragons, poursuit ses aventures : en compagnie des trois Natéhsin qui ont choisi de lier leur destin au sien, le voilà qui se passionne pour

  • En ce temps-là, Vrénalik était au sommet de sa puissance. Les Asven, le peuple de Vrénalik, commerçaient avec tous les pays qui bordaient la mer Intérieure. Leurs navires, nombreux et rapides, quittaient l'Archipel chargés du cuivre et de la pierre vert-turquoise de l'île de Drahal et revenaient avec à leur bord du blé et du fer, mais aussi les travailleurs nécessaires pour extraire encore plus de cuivre et de pierre vert-turquoise.
    Un jour, afin de protéger sa flotte marchande des nombreuses tempêtes qui parcouraient la mer Intérieure, Skern Strénid, l'ambitieux chef des Asven, fit venir du pays d'Irquiz un maître de la drogue farn, Ftar, et l'obligea à transformer Shaskath, un paradrouïm, en un Rêveur pouvant contrôler le temps.
    En ce temps-là, Vrénalik était au sommet de sa puissance... jusqu'à ce que le Rêveur se rebelle et déclenche la malédiction du dieu Haztlén, enchaînant pour toujours une partie du peuple asven à son Archipel dévasté...

    PRIX BORÉAL 1986 PRIX JACQUES-BROSSARD 1986

  • L'archipel noir

    Esther Rochon

    • Alire
    • 26 Août 2009

    Vrénalik n'est plus qu'un archipel isolé battu par la froide furie des eaux. Ses habitants, qui ne peuvent le quitter, conséquence de l'ancienne malédiction lancée par le Rêveur de la Citadelle, y vivent en marge du reste du monde, figés dans une déchéance hautaine au milieu des ruines de Frulken, leur ancienne capitale.
    Un seul homme, un sorcier, n'est pas indifférent à la survie de son peuple, car il connaît le moyen de briser les chaînes du sortilège qui l'emprisonne : la statue du dieu Haztlén, enfouie quelque part dans l'île de Vrend, devra être retrouvée pour que l'océan qui les entoure accepte de porter de nouveau leurs bateaux.
    Lorsque Taïm Sutherland quitte Ister-Inga, il ignore tout de la malédiction qui accable l'archipel et de la statue du dieu-océan. Pourtant, Ivendra Galana Galek sait que Sutherland est cet homme du sud dont il rêve depuis longtemps, celui qui devra porter le fardeau de tout un peuple avant d'en assumer la délivrance !

    PRIX BORÉAL 1986 PRIX JACQUES-BROSSARD 1986

  • Rien ne va plus sur le monde-limbe où les enfers froids ont été implantés après la fermeture des anciens enfers. Les Sargades, peuple d'artistes et de scientifiques, se sont enfermés dans de gigantesques villes-tours, refusant de jouer leur rôle de bonne

  • Dans la vieille maison d'Aurepas, Jiliane, Senso et Pierrino, toujours magiquement reliés par leur fil d'or, continuent leur apprentissage de la vie tout en découvrant que l'histoire de leur famille, les Garance, recèle bien plus de mystères qu'ils ne le

  • Dans la ville d'Ougris, sur le monde de Vrénalik, Taïm Sutherland renoue avec son passé grâce à Sayadena, l'archiviste des Filles de Chann ; plus au nord, sur l'île de Vrend, Rel, le roi des enfers, termine les plans de la fin du monde en compagnie des ingénieurs sargades.
    Or, dès que les juges du destin entrent en possession des précieux plans, ils détruisent la porte reliant Vrénalik aux enfers, ce qui interdit tout retour à Taïm et à Rel ; pire, voici que ce dernier s'affaiblit dangereusement, toujours en raison des étranges agissements des juges qui, cette fois, s'en sont pris directement à sa chair.
    Mettant à profit ses souvenirs anciens de « jayènn », Taïm trouvera le moyen de retourner avec Rel dans les mondes infernaux puis, en compagnie de Lame, de chevaucher la Dragonne de l'aurore afin qu'elle les mène là où l'on peut sauver la vie de Rel, là où se terre l'ultime vérité...
    Sorbier : l'époustouflante conclusion des Chroniques infernales d'Esther Rochon, mais aussi de son tout premier cycle adulé par la critique, le monde de Vrénalik.

  • Le livre des chevaliers

    Yves Meynard

    • Alire
    • 13 Avril 2010

    Opprimé par des parents adoptifs mesquins et sévères, Adelrune se réfugie au grenier où il a découvert un livre dont les illustrations l'enchantent. Chacune représente un homme différent, presque toujours porteur d'une armure et placé dans des situations

  • REVUE SOLARIS N.203

    Revue Solaris

    LES FICTIONS :
    Prix Solaris 2017 : « Les Tisseurs » de Andréa Renaud-Simard ; « Troll de vie » de Pierre-Alexandre Bonin ; « Un pont dont vous êtes le troll » de Dave Côté ; « Petzis » de Michèle Lamontagne ; « Fragments d'enfer » de Michel Lamontagne ; « Fardeaux », de Sébastien Chartrand ; « Notre amour » de Claude Lalumière ; « Démonothérapie » de Geneviève Blouin.
    L'ARTICLE :
    « Quand la règle à calcul était reine, ou les calculateurs analogiques d'autrefois » de Mario Tessier.
    LES CHRONIQUES :
    « Sci-néma » ; « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

  • REVUE SOLARIS N.204

    Revue Solaris

    LES FICTIONS :
    « Les Cadeaux de Prométhée » de Jean-Louis Trudel ; « La Cage de l'amour égoïste » de Frédéric Parrot ; « La Rosalie d'Élise » de Mathieu Arès ; « Épines » d'Yves Meynard ; « Nous chanterons la singularité à venir » de Mario Tessier.
    LES ARTICLES :
    « Les Chants de la science-fiction lointaine » de Mario Tessier ; « Espaces de la revenance », d'Ariane Gélinas.
    LES CHRONIQUES :
    « Sci-néma » ; « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

  • REVUE SOLARIS N.205

    Revue Solaris

    LES FICTIONS :
    « Le Contrat Antonov-201 » de Feldrik Rivat ; « L'Orthographe de la crique » de Julien Chauffour ; « La Force des Huit » de Hugues Lictevout ; « Ici ou là-bas » de Jérémie Bourdages-Duclot ; « Les Réalités aléatoires » de Samuel Lapierre ; « Mises à jour » d'Enola Deil.
    L'ARTICLE :
    « Omni : l'étrange et scandaleuse histoire d'une revue » de Mario Tessier.
    LES CHRONIQUES :
    « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

  • LES FICTIONS :
    « Fétiches funèbres » de Martine Bourque ; « Ma station de métro » de Dave Côté ; « L'Odeur de tes racines » de Josée Lepire ; « Pendant l'hiver » de Karine Raymond ; « Celui qui parle aux morts » de Christian Léourier.
    L'ARTICLE :
    « L'Archéologie spatiale, ou la recherche des technofossiles » de Mario Tessier.
    LES CHRONIQUES :
    « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

  • LES FICTIONS :
    Prix Solaris 2018 : « La Déferlante des mères » de Luc Dagenais ; « Le Régal gelé » de Mariane Cayer ; « Tombe la neige » de Clémence Meunier ; « Frill, l'avatar au long museau » de Hugues Morin ; « Trahisons » de Patrick Loranger ; « Un voeu sur l'Araignée » de Michèle Laframboise ; « Couleurs fantôme », de Derek Künsken.
    LES ARTICLES :
    « À propos d'Ursula Le Guin » d'Élisabeth Vonarburg ; « Le Bouddha dans la Machine, ou le dharma de la science-fiction » de Mario Tessier.
    LES CHRONIQUES :
    « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

  • Abandonnée en bas âge par un père violent à la mort de sa mère, Christine a été secourue et élevée par Tonton, un homme bienveillant bien que froid et avare de son amour. C'est pourquoi Christine apprécie tant la gentillesse de Tap Pleine-Lune, son ami lapin qui parle.
    Devenue adolescente, Christine comprend qu'il n'est plus raisonnable d'avoir un ami imaginaire et rompt donc avec Tap, même si ce dernier clame qu'il existe réellement. Le choc de la séparation est si brutal que la jeune fille doit consulter un psychiatre qui, au fil de séances aussi longues que pénibles, lui fait revivre sous hypnose les événements difficiles de son enfance, dont les viols à répétition auxquels son père et ses amis la soumettaient.
    Pourtant, voilà qu'une rencontre (fortuite ?) change à tout jamais le destin de Christine, qui se met soudain à douter : et si tous ses affreux souvenirs étaient fabriqués ? Et si, en réalité, elle n'était pas une rescapée mais une... prisonnière ? Et si, plus incroyable encore, comme l'affirme le jeune homme qui souhaite l'y emmener, Christine venait d'un monde merveilleux où elle était une véritable princesse ?

  • REVUE SOLARIS N.208

    Revue Solaris

    LES FICTIONS :
    « Leçon d'histoire » de Frédéric Parrot ; « OEil de plastique » de Pierre Gévart ; « La Véritable Histoire du mystérieux toaster spatial » de Francine Pelletier ; « Prochaine Station » de Jonathan Brassard ; « Autour d'elle » de Célia Chalfoun ; « Yi » d'Oskar Källner.
    L'ARTICLE :
    « Les Échecs féeriques, ou la rencontre des littératures de genre et du jeu d'échecs » de Mario Tessier.
    LES CHRONIQUES :
    « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

  • REVUE SOLARIS N.210

    Revue Solaris

    LES FICTIONS :
    « Oikos cherche cuisinière » de Geneviève Blouin ; « Voix d'escatombe » de Vincent B. Crépeault ; « À l'origine du temps » d'Andréa Renaud-Simard ; « Moins que Katherine » de Claude Lalumière ; « Bulles d'amour dans un ciel irrespirable » de Jean-Louis Trudel.
    L'ARTICLE :
    « Chiens mutants et cosmochats, ou les animaux de compagnie en science et en fiction » de Mario Tessier.
    LES CHRONIQUES :
    « Les Littéranautes » ; « Lectures ».

  • Sur son lit de mort, le roi Sanche de Tolosà demande à Briann de veiller à ce que Raymon, son fils cadet, mais surtout Ysabel, la veuve d'Henri, son fils aîné récemment assassiné, puissent lui succéder sans heurts. En réalité, s'il craint que Manuel Gutiérrez, duc de la puissante Barcelona, conteste cette passation de pouvoir, ce sont avant tout les mystérieux estrahñats, indétectables et invulnérables à la magie, qui l'inquiètent, car il sent les royaumes christiens du Nord prêts à lancer leur nouvelle Croisade contre la Géminie tout entière.
    Afin d'ouvrir une école de combats spéciale qui formera les ombriùs, des gardes royaux à même, grâce à l'appui des mages, de contrer les estrahñats, Briann et Guillem s'installent à Tolosà... où Rébecca exerce sa profession. Or, Briann et Rébecca ont à peine eu le temps de se retrouver que le palais royal est secoué par un attentat et que la guerre éclate sur tous les fronts.
    Si Briann s'engage aussitôt comme capitaine et Rébecca comme paramètje, ni l'un ni l'autre n'est prêt à affronter l'horreur qui les attend à la forteresse de Montsorgues... et encore moins à rencontrer l'énigmatique Puissance de l'Entremondes qui, dans une caverne de Tarbezan, a inextricablement lié les destins d'Arwèn la Morrigane et de Briann d'Angresay !

empty