• La danse du temps

    Anne Tyler

    • Phébus
    • 4 Avril 2019

    À soixante et un ans, Willa Drake mène une existence réglée comme du papier à musique en Arizona. Jusqu'à un coup de fil venu de l'autre bout du pays lui apprenant que la compagne de son fils s'est fait tirer dessus. Sa petite-fille a besoin d'elle ! Tant pis s'il s'agit d'une erreur de numéro, Willa abandonne tout et file à Baltimore devenir grand-mère.
    Dans La Danse du temps, Anne Tyler nous rappelle avec humour et tendresse qu'il n'est jamais trop tard pour choisir sa vie.
    Née en 1941 dans le Minnesota, Anne Tyler vit depuis de nombreuses années à Baltimore, cadre de plusieurs de ses livres. Figure majeure de la littérature américaine contemporaine, prix Pulitzer en 1989 pour Leçons de conduite, elle s'attache à détricoter la légende dorée de l'American way of life depuis un bon demi-siècle...
    « Une oeuvre remarquable à ajouter au prodigieux catalogue de Anne Tyler. »
    Publishers Weekly
    « La Danse du temps, parsemé des blessures et des joies de l'existence, est bien plus qu'un très bon livre... Pour les lecteurs, Anne Tyler est une force vitale, pour les écrivains, elle est tout simplement la meilleure. »
    The Irish Times
    « Si vous voulez comprendre la vie quotidienne des Américains, lisez Anne Tyler... »
    The Times
    « Une exploration intelligente et touchante de l'altruisme et de ce que signifie une vie qui a du sens. »
    Daily Mail
    « Délicieusement loufoque... Gracieux... Sensible... »
    The Washington Post

  • Micah Mortimer, la petite quarantaine routinière, coule des jours heureux dans un quartier tranquille de Baltimore. En voiture, au travail ou avec sa petite amie, il ne dévie jamais de sa route toute tracée - jusqu'au jour où il trouve Brink Adams qui l'attend sur le pas de sa porte.
    Car l'adolescent fugueur en est sûr, Micah est son père biologique... Pour l'homme qui aimait ses habitudes, cette seconde chance sonne comme une malédiction.
    Prix Pulitzer, finaliste du Booker Prize, Anne Tyler est une figure majeure des lettres américaines, dont le style irrésistible et piquant fait encore une fois des merveilles.

    « Mon auteure préférée et la romancière la plus adroite du monde. »
    Nick Hornby

    « Si vous voulez comprendre la vie quotidienne des Américains, lisez Anne Tyler... »

    The Times


    « Pour les lecteurs, Anne Tyler est une force vitale, pour les écrivains, elle est tout simplement la meilleure. »

    The Irish Times


    « Elle est l'une de nos plus grandes romancières contemporaines, et si c'était à nous de décider, elle recevrait le prochain Prix Nobel. »

    The Observer


    « Si Anne Tyler n'est pas la plus grande écrivaine au monde, qui l'est ? »

    BBC Radio 4


  • Une femme se souvient de tout ce que les hommes lui ont dit ou fait dans la rue tout au long de sa vie de petite fille, jeune fille et femme ; des cailloux jetés dans les roues de son vélo de petite fille à des mots beaucoup plus crus qu'un inconnu surgi de l'ombre a lancés contre elle et sa robe d'été. Certains de ces hommes l'ont suivie, d'autres n'ont fait que la frôler. Leurs mots étaient tantôt offensants, tantôt romanesques ou drôles, voire incongrus. Comme ceux de ce 'harceleur' attachant, P'tit Pau, un simple d'esprit de son village natal...
    Confrontant son expérience à celles des autres, voisines, amies - personnages de femmes souvent très libres dans leurs paroles et leur corps -, elle mène l'enquête sur ce qu'est devenu l'espace public aujourd'hui, où écouteurs, casques et oreillettes entravent la rencontre fortuite et furtive.
    Renouant avec l'écriture du corps et des sensations, Fabienne Jacob tisse en creux, dans le cadre d'un débat d'actualité qui fait rage, un éloge de la rue joyeuse, vivier foisonnant et insondable, terrain de prédilection du jeu et du hasard.
    Fabienne Jacob est née en Lorraine, près de la frontière allemande. Elle a enseigné à Mayotte avant de rejoindre Paris où elle se consacre à l'écriture. Elle a publié un recueil de nouvelles et cinq romans, tous publiés chez Buchet/Chastel et Gallimard.

  • Avec ce provocant paradoxe, Nassim Nicholas Taleb, l'auteur du best-seller Le Cygne Noir, nous offre un enseignement d'une portée révolutionnaire: comment non seulement surmonter les cataclysmes de notre temps - ces Cygnes Noirs qui fondent sur un homme,

  • Narré sur un ton badin, ce récit souvent hilarant nous entraîne aux confins de l'absurde. Jérôme Motta, consultant « en esbroufe », ramasse le chapeau d'un passant qui vient de s'envoler. Son geste, en apparence anodin, l'entraîne dans une série de mésaventures désastreuses. S'est-il, par ce simple réflexe, mis en danger ?

  • « Leurs mains se cherchent et se rejoignent ; leurs regards se pénètrent et se comprennent ; les mots sont inutiles. C´est toute leur aventure commune qui ressurgit avec violence. Ils savent très bien l´un et l´autre l´immense attirance qui les unit. Ils n´ont plus de mots pour le dire. Seul le même éclat extatique recouvre leurs visages. Cependant, les yeux de Francis sont voilés d´une indéfinissable tristesse. Yolanda décèle une certaine réserve dans la joie de son compagnon, elle surprend une douceur presque suave qu´elle ne reconnaît pas dans le timbre de sa voix. L´homme qui est à ses côtés a changé, profondément ; elle comprend alors qu´il a souffert, beaucoup vécu. - Que s´est-il passé ? Pourquoi ce silence que jamais je n´ai pu m´expliquer ? Francis, je t´ai attendu si longtemps ! - Plus tard, plus tard. Ce sera une longue confession. Effectivement, je ne suis plus le même. Et toi ? »

  • Un avion qui décolle vers le hasard, un meuble de caractère, un cheval fourbu, un assassin maître-chanteur, une évasion réussie, voici quelques facettes des "Fées Miroirs", pièces de puzzle d'une même histoire, celle de la vie sous ses multiples formes. La vie telle qu'elle nous parle dans ces moments de bascule délicats qu'on nomme hasards ou tracas. La vie, celle qui nous hèle, au-delà du conforme et du chloroforme des jours las. La vie, celle que nous sentons encore vibrer en nous dans ce lieu lumineux, là, juste au creux...

  • Et si Jésus Christ était gaulois ?Et si le Titanic n'avait pas coulé du tout ?Et si la famille du tsar avait survécu à la révolution de 1917 ?On nous ment ! On nous manipule ! On nous cache tout ! Du moins à en croire la quarantaine de théories intrigantes, dissidentes, voire révoltantes, exposées dans ce livre.Qui sont les « pseudo-historiens » dont les travaux contestent les versions officielles ? Doit-on les tenir pour des escrocs, des paranoïaques ? Ou bien les prendre pour des visionnaires ? Voici des récits que vous ne lirez jamais dans les manuels. Avec une ironie mordante, Christophe Bourseiller dresse pour la première fois l'inventaire drolatique des plus belles divagations de l'Histoire.

  • La vie n'est jamais une ligne droite. Parce que ce ne sont que des hommes et des femmes, les héros ordinaires de cette histoire, vont tenter de se débrouiller avec les cartes qu'ils ont en mains, dans le jeu si incertain de la vie. Une mère absente depuis onze ans qu'on retrouve par hasard, un mari qui a menti par amour, une fille qui cherche la vérité, un fiancé qui doit composer avec le passé, une grand-mère qui connaît le prix des sacrifices. Au final, parce que les langues se délient, il y a l'espoir que les choses se remettent en place et que les blessures se referment.

  • Identité(s). Hasards sociaux. Personnalité morcelée d'un artiste en création. Douleur de la perte, oeuvres qui malgré tout naissent. Et temps qui passe, qui ne guérit rien, qui polit, plutôt. Parcours croisés, délirantes expériences. Poésie brutale, féconde. Agrégation tourmentée des destins.

  • Mai 68 avait été une révolution sociétale, culturelle et sexuelle.


    Presque un demi-siècle plus tard, Julien voit un jour resurgir devant lui le passé d'une jeunesse joyeuse et agitée, dont il devient malgré lui un nouvel acteur essentiel. Une mystérieuse intrigue familiale, lourde de secrets et de non dits.



  • Peut-on stopper un engrenage funeste ? Le hasard existe-t-il vraiment ? Dans quelle mesure influence-t-il nos existences et le maîtriser nous rend-il plus heureux ? La science peut-elle tout expliquer ? Y a-t-il toujours une relation de cause à effet ? Voilà des questions soulevées au cours de ces six nouvelles.

  • Emma ne croit pas au hasard. Quand elle découvre que son départ pour l'Iran n'avait pas été fortuit, quand une voiture explose devant chez elle, quand elle est enlevée au bord de l'Indre, elle se demande qui tire les ficelles et l'utilise.

  • Je lance un défi aux faiseurs de romans, aux chirurgiens de la pellicule, aux bricolages de scénaristes et d'effets spéciaux. J'invite le lecteur à entrer dans les eaux glaireuses du réel. De cette réalité que nul n'a osé imaginer. « Les terrifiants pépins de la réalité », disait Jacques Prévert...

empty