Romans & Nouvelles


  • Une femme se souvient de tout ce que les hommes lui ont dit ou fait dans la rue tout au long de sa vie de petite fille, jeune fille et femme ; des cailloux jetés dans les roues de son vélo de petite fille à des mots beaucoup plus crus qu'un inconnu surgi de l'ombre a lancés contre elle et sa robe d'été. Certains de ces hommes l'ont suivie, d'autres n'ont fait que la frôler. Leurs mots étaient tantôt offensants, tantôt romanesques ou drôles, voire incongrus. Comme ceux de ce 'harceleur' attachant, P'tit Pau, un simple d'esprit de son village natal...
    Confrontant son expérience à celles des autres, voisines, amies - personnages de femmes souvent très libres dans leurs paroles et leur corps -, elle mène l'enquête sur ce qu'est devenu l'espace public aujourd'hui, où écouteurs, casques et oreillettes entravent la rencontre fortuite et furtive.
    Renouant avec l'écriture du corps et des sensations, Fabienne Jacob tisse en creux, dans le cadre d'un débat d'actualité qui fait rage, un éloge de la rue joyeuse, vivier foisonnant et insondable, terrain de prédilection du jeu et du hasard.
    Fabienne Jacob est née en Lorraine, près de la frontière allemande. Elle a enseigné à Mayotte avant de rejoindre Paris où elle se consacre à l'écriture. Elle a publié un recueil de nouvelles et cinq romans, tous publiés chez Buchet/Chastel et Gallimard.


  • Le livre

    Il était une fois un homme encore jeune, diplômé de philosophie, mais fâché avec le marché du travail. Il a choisi de laisser sa place aux autres plutôt que d'allonger la liste des salariés pauvres qu'il qualifie de plaie de la société. Un jour cependant, Archimède se laisse entraîner par une offre d'emploi originale : accompagner une dame d'un certain âge au casino de la ville en échange d'un "bakchich". Dans ce coin paumé, au milieu des alignements de machines à sous, il croisera le hasard, la chance, un barman noir et peut-être l'âme soeur.

    L'auteur

    Tout comme dans Le Bureau vide et Un délicieux naufrage (parus chez Buchet/Chastel), Frank De Bondt promène un regard acéré et sans complaisance sur les relations humaines. Casino est son cinquième roman.

  • Le train de 06h41, départ Troyes, arrivée Paris. Bondé, comme tous les lundis matins. Cécile Duffaut, 47 ans, revient d'un week-end épuisant chez ses parents. Elle a hâte de retrouver son mari, sa fille et sa situation de chef-d'entreprise. La place à côté d'elle est libre. S'y installe, après une légère hésitation, Philippe Leduc. Cécile et lui ont été amants vingt-sept ans auparavant, pendant quelques mois. Cela s'est très mal passé. À leur insu, cette histoire avortée et désagréable a profondément modifié leurs chemins respectifs. Tandis que le train roule vers Paris et que le silence s'installe, les images remontent. Ils ont une heure et demie pour décider de ce qui les attend.

empty