• Écrites au cours des quarante dernières années, les soixante-dix-sept nouvelles qui composent Le Roman noir de l'Histoire retracent, par la fiction documentée, les soubresauts de plus d'un siècle et demi d'histoire contemporaine française. Classées dans l'ordre chronologique de l'action, de 1855 à 2030, elles décrivent une trajectoire singulière prenant naissance sur l'île anglo-normande d'exil d'un poète, pour s'achever sur une orbite interstellaire encombrée des déchets de la conquête spatiale. Les onze chapitres qui rythment le recueil épousent les grands mouvements du temps, les utopies de la Commune, le fracas de la chute des empires, les refus d'obéir, les solidarités, la soif de justice, l'espoir toujours recommencé, mais aussi les enfermements, les trahisons, les rêves foudroyés, les mots qui ne parviennent plus à dire ce qui est... Les personnages peuplant cette histoire ne sont pas ceux dont les manuels ont retenu le nom, ceux dont les statues attirent les pigeons sur nos places. Manifestant mulhousien de 1912, déserteur de 1917, sportif de 1936, contrebandier espagnol de 1938, boxeur juif de 1941, Gitan belge en exode, môme analphabète indigène, Kanak rejeté, prostituée aveuglée, sidérurgiste bafoué, prolote amnésique, vendeuse de roses meurtrière, réfugié calaisien, ils ne sont rien. Et comme dit la chanson, ils sont tout.

  • Mussolini aurait inventé la retraite pour tous et donné un toit à chaque Italien, tout en redressant l'économie du pays. Défenseur de la justice et féministe dans l'âme, il aurait finalement été un grand dirigeant et un « bon » dictateur, quasi humaniste. C'est en tout cas l'image que continuent de véhiculer une partie de la presse italienne et les nationalistes : le fascisme avait ses bons côtés.
    À l'heure où le populisme gagne du terrain partout en Europe, il était temps de rétablir la vérité. Jeune historien à la plume aiguisée, Francesco Filippi s'attaque à tous les mythes entourant le fascisme, décryptant les lois de l'époque et dénonçant une à une les affabulations nées de la propagande.
    Un manuel d'autodéfense pour en finir avec les raccourcis de la pensée actuelle, un passé fantasmé qui crédite le régime fasciste de réalisations sociales et économiques bénéfiques à l'Italie qui, dans les faits, sont inexistantes.

  • Vous passez un concours ? Un examen ? Ou vous souhaitez tout simplement tester vos connaissances sur l'actualité ?
    Pour devenir incollable et faire la différence lors de vos écrits et vos oraux 2021, ce livre vous propose 900 QCM d'entraînement reprenant tous les événements majeurs des années 2019 et 2020. Les QCM sont classés par sous-thèmes :
    - actualité économique et sociale,- actualité française,- actualité internationale,- actualité culturelle et scientifique,- actualité sportive.
    A la fin de chaque partie de ce livre d'entraînement intensif, vous trouverez tous les corrigés pour valider vos réponses.
    Offert en ligne : toute l'actu mois par mois pour ne rien rater de l'actualité 2021 !

  • Russie et communisme sont-ils accidentellement liés ? L'histoire de l'Union soviétique doit-elle être traitée indépendamment de l'histoire russe ? Est-elle l'histoire d'un peuple ou celle d'un régime et de ses dirigeants ?
    Ce manuel, brossant un panorama complet des trois quarts de siècle qu'a duré l'Union soviétique, se propose de restituer, au-delà des clivages idéologiques et des dogmatismes, l'histoire de la Russie au XXe siècle. Profitant des nouvelles connaissances mises au jour par l'ouverture des archives de l'Union aux historiens, il dévoile les rouages de relations de pouvoir plus complexes qu'on ne le croit. Mais, surtout, il montre que faire l'histoire de l'Union soviétique, c'est aussi éclairer la vie d'un peuple partagé entre adhésion et résistance passive. En somme, il révèle un moment essentiel de l'histoire millénaire de la Russie.
    2e édition

  • Conforme à la réforme, ce livre vous propose une préparation complète et efficace pour réussir la nouvelle épreuve d'histoire du concours commun des IEP (Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse) :

    une méthode pas à pas, avec les conseils et les erreurs à éviter pour l'épreuve d'analyse de document(s)
    un cours complet en 35 fiches sur le nouveau programme "Les relations entre les puissances et l'opposition des modèles politiques des années 1930 à nos jours"
    tous les outils pour réviser : "Outils biographies" avec les 60 figures historiques clés, "Outils chronologies" avec les 200 dates à retenir et + de 20 documents à connaître (textes, photos, cartes, schémas)
    10 sujets blancs corrigés, dont le sujet zéro officiel

    Offert en ligne :

    6 sujets blancs supplémentaires avec leurs corrigés détaillés
    175 QCM interactifs corrigés pour réviser et s'auto-évaluer
    35 synthèses à compléter

  • Une visite guidée pour découvrir l'histoire de ce lieu incomparable, dont les tableaux ne sont pas les seules richesses...

    On connaît le prestigieux musée, qu'aujourd'hui le monde entier nous envie. On connaît moins l'histoire du lieu, reflet de l'histoire de France, tour à tour forteresse, palais et symbole républicain. Depuis la fondation du Louvre de Philippe Auguste au XIIe siècle jusqu´à l´internationalisation du musée au XXIe, le Louvre se révèle ici à travers des épisodes marquants de son histoire (une visite nuptiale de Napoléon Ier et de Marie-Louise, le rapt de la Vénus de Milo, l´incendie des Tuileries, le vol de la Joconde, etc.) ou les oeuvres les plus emblématiques (le Grand Sphinx de Tanis, les Chevaux de Marly, Le Sacre de l´Empereur de David, etc.) qui l´ont fait tel qu´il est aujourd´hui : le palais des rois et de l´art-roi. Suivez le guide pour la plus étonnante des visites !

  • Dans la nuit du 9 au 10 août 1932, dans un bourg de Silésie, cinq membres de la SA assassinent brutalement un militant communiste. Les meurtriers sont condamnés à mort, mais leur peine est rapidement commuée par le gouvernement : Berlin a cédé à la pression du parti nazi, débordé par une base à laquelle les chefs se rallient. Cette commutation marque la fin de la République de Weimar : à l´état de droit va bientôt se substituer une légalité nouvelle, un droit de guerre et d´exception, dont les nazis se réclament pour maquiller leurs crimes en « exécutions » et présenter leurs meurtriers comme des « combattants ». À l´intérieur du parti nazi, cette affaire a révélé une dissension entre la base SA, tentée par la violence et le coup de force, et la hiérarchie, plus légaliste : ce contentieux sera tranché plus tard, lors de la nuit des longs couteaux.
    À partir d´un fait divers, ce livre invite à une histoire culturelle et politique de la République de Weimar et du parti national-socialiste.

  • Cette « Rue sans joie », étroite bande de terre entre mer et montagnes de l'Annam, théâtre de combats meurtriers, fut l'un des hauts lieux de cette guerre d'Indochine qui a dominé la politique française de 1946 à 1954 et dont le souvenir a pesé lourdement sur le drame algérien. Renaissant de ses cendres en 1957, elle n'a cessé ensuite de poser un problème insoluble aux États-Unis. Incapables de résoudre leurs propres contradictions, le Laos et les deux Viêt-Nam n'en sont pas moins venus à bout des meilleures armées du monde. Pourquoi et comment ? Bernard Fall qui a fait de ce lieu un symbole du désastre indochinois répond à ces deux questions avec l'autorité d'un spécialiste du Sud-Est asiatique et de la guerre subversive. Il est le seul écrivain à avoir eu accès aux archives officielles du Corps Expéditionnaire d'Indochine. Mais sa réponse est également celle du témoin direct. Ni militaire, ni journaliste, il a participé sur le terrain aux opérations, parfois sur les arrières ennemis, et recueilli de la bouche même des rescapés le récit des atroces embuscades qui marquèrent cette guerre. Témoin capital de l'agonie française en Indochine, il en a écrit le maître-livre.

  • Ce livre vous propose une préparation complète pour réussir et faire la différence à l'épreuve de questions contemporaines du concours commun des IEP 2021 (Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse) :

    une présentation détaillée de l'épreuve de questions contemporaines
    une méthode pas à pas, assortie de nombreux conseils
    un cours complet sur les deux thèmes au programme avec les notions à maîtriser
    les outils pour réviser : tous les auteurs et les textes à connaître, les repères chronologiques indispensables et les derniers faits d'actualité en lien avec les thèmes au programme
    20 sujets blancs corrigés
    Offert en ligne :

    10 sujets blancs supplémentaires avec leurs corrigés détaillés
    un fil d'actualité mois par mois

  • En 1939, les Allemands, encore traumatisés par le souvenir de 1918, ne voulaient pas d'une nouvelle guerre. Pourtant, leur détermination aveugle fit durer les combats jusqu'en 1945.
    Comment ont-ils pu tenir si longtemps sous les bombardements, malgré les privations et l'accumulation des défaites ? Les Allemands avaient-ils conscience de mener une guerre génocidaire ? Dans quelle mesure crurent-ils aux mensonges d'un régime qui les menait à leur perte ?
    Dans La Guerre allemande, Nicholas Stargardt raconte pour la première fois la Seconde Guerre mondiale telle que l'ont vécue les Allemands. Pour cela, il brosse une vaste fresque d'histoires personnelles nourrie des journaux intimes, des lettres échangées entre les soldats et leur famille ainsi que des rapports de surveillance de la population.
    Ces voix jamais entendues auparavant, celles des Allemands ordinaires - qu'ils soient adolescents, cheminots ou femmes au foyer ; nazis, chrétiens ou Juifs ; à Berlin comme sur le front de l'Est -, racontent l'Allemagne entre 1939 et 1945 comme on ne l'a jamais fait.
    Mêlant magistralement la grande et la petite histoire, La Guerre allemande nous fait pénétrer dans l'intimité d'un peuple en armes, un peuple déterminé à se battre, envers et contre tout, pour une cause perdue.
     
    Nicholas Stargardt est professeur d'histoire à l'université d'Oxford. La Guerre allemande est son premier ouvrage traduit en français.

  • Les XVIe et XVIIe siècles occupent une place particulière dans l´historiographie. Pour les uns, ils marquent la rupture avec l´obscurantisme médiéval et le cheminement vers le progrès pour les autres, ils sont une époque troublée, enserrée entre les guerres de religion et les coûteuses conquêtes du Roi Soleil. Les faits sont tout à la fois plus complexes et plus simples : les guerres d´Italie permettent à la France de développer une culture rayonnante, mais la font passer à côté de la conquête océanique les esprits interrogent l´Écriture et la tradition dans et hors de l´Église, mais l´unité éclate et les guerres de religion sont sanglantes Louis XIV rayonne en Europe, mais son peuple ne connaît pas la paix.

    Jean-Marie Le Gall décrypte dans un style clair mais précis les différentes facettes de ces siècles tiraillés entre la naissance d´une culture moderne et la violence d´une époque de guerre permanente.

  • Que s'est-il passé à la conférence de Bandung ?
    Peut-on distinguer les idées de Platon de celles de Socrate ?
    Qu'est-ce que la machine de Marly ?
    Comment sont fabriquées les couleurs au Moyen Âge ?
    Le plaisir de se cultiver !

    Cet ouvrage vous propose un parcours à la carte pour développer votre culture générale en histoire, histoire des sciences, histoire des arts, lettres et philosophie.
    Les auteurs sont spécialistes de leur domaine.

    Le plaisir de la lecture et de la découverte vous permettra de développer vos connaissances avec :

    Des fiches synthétiques et tout en couleur
    Des encadrés variés (Controverse, Le saviez-vous ?, Étymologie, Définition...) et des conseils personnalisés
    De nombreuses photos et reproductions de tableaux
    /> Des pages de jeux (quiz, « qui suis-je ? »...)

  • Afin de réussir le nouveau concours commun des IEP (Réseau ScPo) 2021, ce livre vous propose une préparation complète aux trois nouvelles épreuves : Questions contemporaines, Histoire et Langue vivante.
    Questions contemporaines :

    une présentation détaillée de l'épreuve et du programme 2021 "Le secret et Révolutions"
    une méthodologie pas à pas avec les conseils à suivre, les pièges à éviter et des extraits de rapports du jury
    le cours complet traitant les deux thèmes "Le Secret" et "Révolutions", accompagné de points d'actualité, des références incontournables et des citations à connaître
    10 sujets blancs corrigés
    Histoire :

    une présentation détaillée de la nouvelle épreuve et du nouveau programme "Les relations entre les puissances et l'opposition des modèles politiques, des années 1930 à nos jours"
    une méthodologie pas à pas avec les conseils à suivre, les pièges à éviter et des extraits de rapports du jury
    le cours complet en chapitres accompagné des dates-clés à connaître, de points d'actualité et de bibliographies
    8 sujets blancs corrigés
    Anglais :

    une présentation détaillée de la nouvelle épreuve
    une méthodologie pas à pas avec les conseils à suivre, les pièges à éviter et des extraits de rapports du jury
    le cours présenté en fiches avec des rappels de grammaire, de vocabulaire et de civilisation
    5 sujets blancs corrigés
    + Offert en ligne :

    + de sujets blancs corrigés supplémentaires
    un fil d'actualité mois par mois

  • Ouverture à l'inattendu, attachement au milieu naturel, qualité des relations interpersonnelles, partage, humour, voilà quelques clés pour mieux comprendre les propos que tiennent les Inuit sur leur histoire, leur société, leur place dans le monde, l'avenir, le changement climatique et le développement industriel. Les voix qui nous parviennent depuis l'Alaska, l'Arctique canadien et le Groenland nous dévoilent une civilisation contemporaine dont nous ne soupçonnons pas la richesse.

  • Le régime bolchevique aurait pu ne pas survivre aux événements violents qui l´ont fait naître entre 1917 et 1921. Mais cette expérience baptismale a été la matrice d´un État nouveau et improvisé, devenu la référence et la terre promise d´un mouvement communiste global dont l´existence a marqué le XXe siècle. Les régimes et les partis qui s´en sont réclamés ont eu leur trajectoire propre, mais ils ont tous subi, à des degrés divers, l´influence du modèle de parti léniniste et de l´État soviétique. À partir de 1922, l´URSS a été le centre d´un intense travail d´élaboration et de diffusion de techniques partisanes et administratives spécifiques qui ont essaimé sur la surface du globe au point de régenter un quart de l´humanité dans les années 1970.
    L´histoire critique des systèmes communistes a longtemps été la plus asymétrique qui soit : jusqu´au début des années 1990, elle a été écrite ou publiée à l´Ouest, dans le monde dit « libre », par des intellectuels occidentaux ou exilés, souvent divisés et confrontés au manque structurel de documentation. Avec l´ouverture des archives soviétiques consécutive à l´effondrement de l´URSS en 1991, l´étude des régimes et des partis communistes est entrée dans une période nouvelle caractérisée à la fois par l´éclatement extrême des historiographies nationales et l´affirmation toute récente d´un besoin d´histoire globale. Cet ouvrage se fait l´écho de ces études en proposant une histoire transnationale et comparée du communisme au XXe siècle.

  • Événement mytique, inscrit au Panthéon des gauches, le Front populaire (1934-1938) a laissé des traces profondes dans la société française. Ces quatre années, tiraillées entre espoir et désenchantement, présentent une densité rare : à la séquence politique incarnée par la figure de Léon Blum et la lutte antifasciste s´ajoute un mouvement social d´une ampleur remarquable, mais aussi un foisonnement culturel sans précédent.
    Cet ouvrage relate l´histoire d´une époque fondatrice qui, depuis quelques années, s´est beaucoup enrichie, notamment grâce à l´ouverture et à l´analyse d´archives nouvelles : celles des banques suisses, celles de Moscou, et peut être plus encore celles des départements qui révèlent avec quelle intensité ce Front populaire a été vécu jusque dans chaque village de France.

  • « L'un des témoignages les plus importants sur l'Allemagne de Hitler. » Hannah Arendt De 1936 à 1944, Friedrich Reck-Malleczewen a couché dans son journal la haine que lui inspiraient les nazis et la honte ressentie devant ce qu´ils faisaient de l´Allemagne et des Allemands.
    Fervent nationaliste, conservateur convaincu, nostalgique de la monarchie, Reck-Malleczewen s´est insurgé par amour de l´Allemagne contre Hitler, ce « raté » rencontré à plusieurs reprises. Son témoignage aussi précis qu´implacable est porté par une écriture sans pareille où la colère le dispute à la révolte.
    Véritable réquisitoire contre le IIIe Reich, document majeur oublié depuis des décennies, La Haine et la honte se révèle ainsi d´une lucidité et d´une prescience troublantes.
    Une lecture indispensable pour comprendre le nazisme et ceux qui lui ont cédé.

  • Histoire de la Suisse Nouv.

    Avec cette histoire condensée de la Suisse, Thomas Maissen délivre la nouvelle vue d'ensemble longtemps attendue. S'appuyant sur les recherches les plus actuelles, il décrit de manière fluide l'émergence de la Confédération suisse, son extraordinaire continuité, mais aussi les nombreuses lignes de fractures qui la traversent jusqu'à aujourd'hui. Comment se sont formés les ligues fédérales et les mythes fondateurs ? Pourquoi la Confédération, divisée entre catholiques et protestants, n'a-t-elle pas éclaté ? La guerre du Sonderbund était-elle nécessaire pour que naisse, en 1848, un État fédéral moderne ? Pourquoi Hitler n'a-t-il pas conquis la Suisse en juin 1940 et comment la Suisse se positionne-t-elle dans l'Europe et le monde au xxie siècle ? Si l'interprétation de l'histoire suisse est controversée depuis plusieurs années à l'intérieur du pays, elle a aussi été remise en question par des critiques venues de l'extérieur. Rédigée avec clarté, cette synthèse solide et exhaustive met au jour les racines historiques du régime politique actuel de ce pays plurilingue au coeur de l'Europe. Dans sa version allemande, cet ouvrage de référence en est à sa sixième édition. La présente traduction en propose une version remaniée et actualisée.

  • Une grande scientifique peut en cacher une autre...
    Sans sa soeur aînée Bronia, Marie Curie serait restée gouvernante d´enfants. Elle n´aurait jamais gagné Paris pour s´inscrire à la Sorbonne, ni épousé Pierre Curie, sans doute pas découvert la radioactivité et encore moins obtenu deux prix Nobel.
    Sans Marie, Bronia Dluska ne serait pas devenue l´une des premières femmes médecins, elle n´aurait pas ouvert le meilleur sanatorium de Pologne ni dévoué autant d´énergie à ses engagements, côtoyant les esprits les plus brillants de son temps.
    Entre la Pologne et Paris, de 1867 à 1934, les deux femmes ont tout partagé, ambitions professionnelles, douleurs de l´histoire, joies et drames privés. Toujours présentes l´une pour l´autre, travailleuses acharnées, Bronia et Marie étaient intimement convaincues que le progrès scientifique apporterait le bonheur à leurs semblables. Mais pour elles la famille passait avant tout.
    C´est le portrait croisé de ces pionnières, aux destins indissociables, que raconte Natacha Henry pour la première fois.

  • Dans cet ouvrage sont présentés les grands enjeux du génocide arménien, et plus largement de ce que le langage diplomatique a nommé la « question arménienne ». Pour bien comprendre les racines du processus génocidaire, l´auteur remonte au début du règne du sultan Abdülhamid (1876-1909) et aux massacres de 1894-1896, qui provoquèrent la mort de plus de 100 000 Arméniens d´Anatolie sans réaction militaire de la part des Puissances européennes. Le régime constitutionnel qui succède en juillet 1908 à celui du sultan, sous la pression des officiers jeunes-turcs, est en théorie fondé sur l´égalité de tous les peuples de l´empire, mais il débouche très vite, dès avril 1909, sur les massacres de Cilicie durant lesquels plus de 20 000 Arméniens trouvèrent la mort. La montée des périls et des nationalismes qui touche également les élites ottomanes, notamment au cours des guerres balkaniques de 1912-1913, radicalise leurs positions idéologiques et incite les dirigeants jeunes-turcs à s´engager dans la guerre aux côtés de l´Allemagne pour se débarrasser de la tutelle des Puissances dans les affaires intérieures ottomanes. La destruction d´1,2 million d´Arméniens (sur 1,9 million) constitue un des aspects majeurs de cette politique d´émancipation, dans la mesure où ils sont considérés comme des agents infiltrés au service de puissances étrangères. Le processus génocidaire met ainsi en lumière l´aspect totalitaire de la politique jeune-turque, à la fois dans sa gestion de l´État et dans son projet de société devant aboutir à la naissance d´un « homme nouveau » turc par la destruction de toutes les populations non musulmanes d´Anatolie.

  • Novembre 1918 : la Grande Guerre laisse derrière elle un monde en ruines. Tout est à reconstruire. Les femmes et les hommes bien décidés à écrire l'avenir voient enfin leurs rêves à portée de main.
    La Cosaque Marina Yurlova s'efforce d'échapper à la Russie bolchevique. Virginia Woolf bouleverse les codes de la littérature. Arthur Little, officier des Harlem Hellfighters, s'engage dans la lutte pour la reconnaissance des soldats noirs américains, tandis que T. E. Lawrence soutient la cause arabe.
    À Paris, la journaliste Louise Weiss milite ardemment pour une Europe unie et Nguyen Tat Thanh (futur Hô Chí Minh) se familiarise avec les idées révolutionnaires. Au même moment, Mohandas Gandhi entame, en Inde, son combat contre le colonialisme.
    Daniel Schnpflug raconte avec virtuosité cette période unique de l'après-guerre en faisant entendre la voix de celles et ceux qui l'ont façonnée. Il éclaire d'un jour inédit ce moment fondateur de notre histoire, entre enthousiasme et déception, euphorie et dévastation.
     
    Daniel Schnpflug est professeur d'histoire à l'Université libre de Berlin. Le Temps des comètes est son premier livre traduit en français.

  • Et si le Premier Empire avait été l'empire du crime ? Car derrière une apparence d'ordre et de puissance, le régime napoléonien fut en fait le théâtre de l'éclosion d'une criminalité nouvelle : les soldats démobilisés alimentent les bandes de brigands, les contrebandiers prospèrent grâce au blocus continental, la fabrication de fausse monnaie est utilisée pour déstabiliser le nouveau régime...
    En nous faisant pénétrer dans les arcanes les plus sombres du monde du crime entre 1799 et 1815, Jean Tulard nous dévoile un univers méconnu. Sous sa plume, aussi vivante que précise, les faits divers s'enchaînent et les personnages historiques défilent dans toute leur truculence.
    Fantastique récit d'une période de peur et de sang, Le monde du crime sous Napoléon donne à lire l'histoire ignorée mais pourtant capitale de ceux que l'Histoire voudrait oublier.
     
    Membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne, Jean Tulard est l'un des plus grands historiens de l'époque napoléonienne.

  • L´Empire britannique a été le plus vaste empire qui ait jamais existé. L´histoire de son expansion est complexe : à un premier empire en a succédé un second, qui s´est construit à partir de la fin du XVIIIe siècle. Suivant les lieux et les époques, ce mastodonte est formé de composantes diverses - dominions, colonies de la Couronne, forteresses, comptoirs, etc. - auxquelles s´ajoutent un empire informel composé des protectorats (Égypte), une sphère d´influence (Chine, Perse, Empire Ottoman), mais aussi un « empire du libre-échange » (Amérique du Sud, sud des États-Unis, Portugal, Scandinavie, Normandie, etc.). Avec la décolonisation, en quelques décennies, ce sont 64 pays et un demi-milliard d´êtres humains qui ont cessé d´être gouvernés par les Britanniques.
    Cet ouvrage présente l´histoire de l´Empire britannique jusqu´à sa disparition. Il montre comment cet immense ensemble est certes une construction politique, territoriale, économique, culturelle et technique, mais aussi l´espace d´un vaste déplacement d´hommes et de femmes qui s´opère dans différentes directions.

  • Marqué par deux guerres mondiales, la guerre d´Algérie, plusieurs régimes politiques successifs et les « Trente glorieuses », le XXe siècle a connu une mutation sociologique sans précédent et une uniformisation des pratiques socioculturelles.
    Ce manuel analyse la réalité historique sous tous ses aspects et s´attache à montrer une histoire en train de se faire, de 1914 jusqu´à 2012.

empty