• « Instrumentarium baroque : Précédence et créativité », numéro automnal de la revue Circuit, s'intéresse à l'enjeu de la créativité et à la précédence, comprise non comme projet vaguement réactionnaire de restauration et de refus de l'avenir, mais comme rappel que les oeuvres n'apparaissent pas ex nihilo d'un génial créateur ne devant rien à personne, qu'il y a du collectif dans l'histoire et le savoir. Ainsi, la violoncelliste Elinor Frey fait découvrir un projet de six commandes d'oeuvres pour divers types de violoncelles baroques et Laurent Feneyrou convie à une plongée dans les oeuvres faisant appel à des instruments (incluant la voix) baroques de Brice Pauset. Adèle Gornet signe une étude fouillée d'une oeuvre pour clavecin de Gérard Pesson : Le Tombeau de Rameau, puis François-Xavier Féron, aborde la confrontation d'instruments baroques et « modernes » dans une même partition. Enfin, Evis Sammoutis relate un projet de « recherche-création » où les manuscrits anciens, les archets baroques, le violon et les nouvelles technologies se rencontrent.

  • Dans son numéro de l'automne, la revue Circuit souhaite réinterroger le phare de la scène montréalaise des musiques improvisées qu'est Productions SuperMusique, qui souligne ses 40 ans, tout en s'intéressant à des pratiques impliquant l'improvisation ailleurs qu'à Montréal (particulièrement en France et aux États-Unis), ceci sous un angle bien spécifique. En effet, ce numéro propose de sonder d'une oreille nouvelle la question du continuum improvisation/composition, à partir d'une série d'études de cas, d'entretiens et de témoignages permettant d'examiner précisément différents points de ce continuum. Par exemple: quel est le statut accordé par les musiciens à ces éléments prédéterminés? Simples conditions de la performance? Ressources individuelles? Facilitateurs de la coordination entre les musiciens? Obstacles, limitations, contraintes? Quelles stratégies les musiciens utilisent-ils pour contourner (voire pour détourner) les cadres, codes et conventions qui sous-tendent leurs performances? La rubrique Cahier d'analyse est consacrée à deux oeuvres des directrices et fondatrices de Productions SuperMusique, TAGS de Joane Hétu et TanGRAM de Danielle Palardy Roger. (source : Circuit)

empty