• Aden Arabie

    Paul Nizan

    Aden Arabie
    Paul Nizan
    L'incipit du roman est resté célèbre : « J'avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c'est le plus bel âge de la vie. »
    Normalien et philosophe, Paul Nizan quitte l'École normale en 1926, et fuit l'ennui et les pesanteurs de la société française en partant loin...
    D'abord séduit par l'exotisme de l'Arabie, Nizan découvre à Aden le même ordre social implacable, et il est saisi par la question coloniale : « Aden est un comprimé d'Europe chauffé à blanc ».
    Quand il revient en Europe à l'été 1927, il a trouvé ses ennemis, les classes dominantes, l'ordre social et le règne de la loi du profit. Peu après, il adhère au parti communiste.
    /> Aden Arabie est à la fois un récit de voyage autobiographique, un essai et un pamphlet, constat de l'état du monde et dénonciation de la bourgeoisie, de sa philosophie et de sa culture. Désormais, « il ne faut plus craindre de haïr, il ne faut plus rougir d'être fanatique », car « il n'existe que deux espèces humaines qui n'ont que la haine pour lien, celle qui écrase et celle qui ne consent pas à être écrasée ».
    La conclusion de Nizan sur cet itinéraire critique est amère pour lui-même : « Avais-je besoin d'aller déterrer des vérités si ordinaires dans les déserts tropicaux et chercher à Aden les secrets de Paris. »
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Françoise Sagan n'a voulu se souvenir que des moments heureux et que des gens qu'elle a aimés. C'est ce qui rend ce livre si sympathique et ce qui a fait son succès auprès du public et de la critique. Billie Holiday, Orson Welles, Jean-Paul Sartre, Carson McCullers, Marie Bell, Rudolf Noureev, Tennessee Williams... Autant de portraits et d'histoires inoubliables.

  • Au-delà d'une simple chronique philosophique d'un mouvement qui a marqué les années 1930-1950, cet ouvrage dégage les lignes de force de la pensée de l'existence. Il analyse ainsi comment la problématique existentielle marque la rupture avec les grands systèmes de l'idéalisme allemand en inventant de nouveaux modes d'écriture, de communication, de présence dans la société et l'univers des lettres.

  • Qu'est-ce qu'un point névralgique en philosophie ? C'est une question ou une position particulière, locale, mais autour de laquelle une pensée se joue dans sa totalité. Autrement dit, c'est un lieu de décision philosophique qui n'engage pas seulement sa cohérence, mais aussi et surtout sa spécificité et sa teneur. Un point névralgique est donc un lieu de décision philosophique dont aucune philosophie marquante ne fait l'économie. Dans cet ouvrage sont analysés les principaux points névralgiques de nombres des plus grands philosophes contemporains. Il en va ainsi, par exemple, de la question du sujet chez Foucault, ou de celle du pardon chez Derrida, ou encore de celle de la légitimation postmoderne chez Lyotard, etc. Ces points névralgiques ne sont pas les seuls chez ces penseurs, mais ils ont au moins une importance toute particulière et tous ont joué un rôle majeur dans la construction de la pensée occidentale.

  • Décrire la psychologie des philosophes, ce n'est pas fouiller dans leur vie pour exhiber leurs petits secrets. C'est plutôt constater qu'entre les deux extrêmes d'une métaphysique de la durée et d'une anthropologie de l'homme grec, une lignée de penseurs initialement formés à la philosophie a fourni une contribution décisive à l'histoire de la psychologie. C'est exhumer des entreprises originales aussi méconnues que la psychologie historique, objective, comparée d'Ignace Meyerson, ou la psychologie sociale génétique de Philippe Malrieu, ressaisies dans leurs relations concrètes. Mais c'est aussi prendre conscience que nombre de grandes figures de la philosophie française ont croisé la route de ces psychologues au point de retrouver, sans toujours le dire, leur méthode, leur objet ou leurs concepts - comme l'ont fait Jean-Paul Sartre et Michel Foucault. C'est enfin se rendre compte que, par-delà l'opposition des structuralistes à la psychologie et en marge des développements des sciences cognitives, il y a place dans la pensée contemporaine pour ces hybridations « psycho-philosophiques ».

  • L'impurete

    Larry Tremblay

    • Alto
    • 7 Septembre 2016

    La romancière à succès Alice Livingston est morte.

    Elle laisse derrière elle des lecteurs éplorés, un manuscrit inédit, un fils qui cherche à refaire sa vie le plus loin possible de son père, et son mari Antoine, incapable de pleurer sa mort et qui n'a jamais apprécié son oeuvre. Pourtant, le roman posthume de sa femme va le bouleverser et le contraindre à faire face à ses souvenirs. Et inévitablement à ses démons enfouis. Car la fiction parfois tisse entre les lignes une toile vengeresse.

    Variation d'une franchise radicale autour de la manipulation des êtres et de la fragilité des idéaux, L'impureté déploie tout l'arsenal de l'auteur de L'orangeraie et du Christ obèse.

  • 200 personnages clés de l'histoire de France
    Henri IV, Diderot, Napoléon Bonaparte, Marie Curie, Édith Piaf ou encore Jean-Paul Sartre...
    Tous ces noms célèbres ont marqué notre histoire par des actes mais aussi une pensée visionnaire. Dans cet ouvrage étonnant, militaires et religieux côtoient ainsi rois, écrivains et scientifiques en un panorama aussi prestigieux qu'instructif pour vous faire revivre les victoires et les innovations mais aussi les échecs et les crises qui ont jalonné l'histoire de France.


  • Ce livre numérique présente "Parerga et Paralipomena (5 volumes)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

    Les Parerga et Paralipomena (« Suppléments et omissions » en grec) est un recueil d'Arthur Schopenhauer publié en 1851. Écrits dans un style facile d'accès et abordant des sujets souvent familiers, les Parerga et Paralipomena connurent un grand succès et sont à l'origine de la reconnaissance tardive d'Arthur Schopenhauer. Schopenhauer introduit ainsi son essai Aphorismes sur la sagesse dans la vie : « Je prends ici la notion de sagesse dans la vie dans son acception immanente, c'est-à-dire que j'entends par là l'art de rendre la vie aussi agréable et aussi heureuse que possible. Cette étude pourrait s'appeler également l'Eudémonologie ; ce serait donc un traité de la vie heureuse. » Schopenhauer précise qu'il ne traite pas du sujet dans une perspective métaphysique: « J'ai dû m'éloigner entièrement du point de vue élevé, métaphysique et moral auquel conduit ma véritable philosophie. Tous les développements qui vont suivre sont donc fondés, dans une certaine mesure, sur un accommodement, en ce sens qu'ils se placent au point de vue habituel, empirique. » Essai sur les femmes s'agit de considérations représentatives de l'opinion commune à cette époque mais qui ne doivent pas être interprétées selon les critères contemporains....

    Arthur Schopenhauer (1788-1860) est un philosophe allemand, il se réfère à Platon, se place en unique héritier légitime de Kant, et se démarque surtout ouvertement des post-kantiens de son époque.


    Contenu:


    La philosophie universitaire


    Aphorismes sur la sagesse dans la vie


    Écrivains et Style


    Éthique, droit et politique


    Essai sur les femmes





  • Ce livre numérique présente "De la quadruple racine du principe de raison suffisante (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.


    De la quadruple racine du principe de raison suffisante est le titre de la thèse de doctorat d'Arthur Schopenhauer. Schopenhauer considérait indispensable la lecture de cet ouvrage auquel il renverra toujours ses lecteurs comme le point de départ nécessaire pour une compréhension complète de tout son système.


    Extrait:


    « Cette dissertation de philosophie élémentaire a paru pour la première fois en 1813, sous forme de thèse pour mon doctorat-; plus tard, elle est devenue le fondement de tout mon système. Aussi faut-il qu'elle ne soit jamais épuisée dans le commerce, comme c'est le cas, à mon insu, depuis quatre ans. »


    Arthur Schopenhauer (1788-1860) est un philosophe allemand, il se réfère à Platon, se place en unique héritier légitime de Kant, et se démarque surtout ouvertement des post-kantiens de son époque; en effet, dès que l'occasion se présente, il critique férocement non seulement les personnalités - de façon souvent « comique » par l'outrance de ses imprécations et de ses « insultes » - mais aussi et surtout les idées de Fichte, Hegel et Schelling, philosophes qu'il exclut non seulement de la filiation de la philosophie kantienne en arguant de leur incompréhension de celle-ci mais aussi, parfois, purement et simplement, de la philosophie.

  • En étudiant Le Diable et le bon Dieu de Jean-Paul Sartre (1951), Les Noyers de l'Altenburg d'André Malraux (1943) et Les Géorgiques de Claude Simon (1981), l'auteur entend mettre en lumière la manière dont ces oeuvres singulières se saisissent de l'expérience de la guerre et ainsi rencontrent, en littérature, le problème de l'histoire.
    Envisagée comme une puissance de renversement, la guerre détermine ici une série de révélations, qui concernent aussi bien l'essence de l'homme, sa permanence au sein de civilisations en proie au déclin (Les Noyers de l'Altenburg) que le statut et la possibilité de son engagement dans l'histoire collective (Le Diable et le bon Dieu), ou encore sa disparition pure et simple dans le mouvement même de cette histoire, rendue à la pure immanence de ses productions (Les Géorgiques).
    Les figures de l'échec, de la chute, ou encore de la rematérialisation sauvage de l'homme au contact de l'histoire se trouvent ainsi placées au coeur de l'expérience littéraire du XXe siècle.

  • Ce livre numérique présente " Tous les Contes et Nouvelles de Fédor Dostoïevski (L'édition intégrale - 24 titres) " avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.
    Fédor Dostoïevski (1821-1881) est un écrivain russe. Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Dostoïevski mène d'abord une vie d'errance en Europe, au cours de laquelle il devient un fervent libéral pour son pays et surtout un patriote convaincu, avant d'être reconnu à son retour en Russie en 1871 après la publication de Crime et Châtiment (1866) et de L'Idiot (1869) qui ouvrent la période de la maturité où l'auteur écrit ses oeuvres les plus abouties : L'Éternel Mari (1870), Les Démons (1871) et Les Frères Karamazov (1880).
    Table des matières:
    Monsieur Prokhartchine
    Roman en neuf lettres
    La logeuse
    La Femme d'un autre et le mari sous le lit
    L'Arbre de Noël et le Mariage :

    L'Arbre de Noël et le Mariage


    Calcul exact

    Les Nuits blanches
    Un coeur faible
    Un voleur honnête (Récits d'un homme d'expérience):

    L'honnête voleur (Traduction par J.-W. Bienstock)


    Un voleur honnête (Traduction par É. Halpérine-Kaminsky)

    Le Petit Héros
    Le Crocodile
    Le Bouffon (Polzounkov)
    Une fâcheuse histoire
    1873 : Journal d'un écrivain :

    Bobok


    Petites Images


    Le Quémandeur

    1876 : Journal d'un écrivain :

    Le Garçon « à la menotte »


    Le Moujik Maréï


    La Douce (autres traductions : Une femme douce, Douce, La Timide)


    La Centenaire

    1877 : Journal d'un écrivain :

    Le Rêve d'un homme ridicule

    1878 : Le Triton
    1880 : Discours sur Pouchkine

    Les Annales de Pétersbourg

  • L'être se veut l'opposé du néant. Mais qu'en est-il si l'être est vidé de sa substance ? Si le passé ne se résume qu'en ruptures douloureuses ? Si l'amour n'a de réel que l'apparence qu'il nous offre ? Si la société n'est qu'un immense manège qui ne saurait que nous divertir et nous enivrer jusqu'à la nausée ? Plutôt que de chercher dans une vaine introspection les raisons de ce vide intérieur, ne faut-il pas briser les contours de l'enveloppe policée qu'a dessinée pour nous une société dans laquelle nous n'avons pas choisi de naître ? Sidney Mompezat, à partir d'un constat similaire au sentiment sartrien illustré par Roquentin, esquisse une vision nihiliste des acquis sociaux et moraux de notre temps, où s'effacent les frontières du vrai et du faux, du sincère et du joué. Toute substance n'est que chimère, et cette vérité éclate ici avec brutalité.

  • Une sorte de « Lettre au père » originale où l'auteur évoque les figures paternelles de substitution qu'il s'est choisies et retrouve l'irremplaçable qui l'a marqué, bien qu'il lui ait fait cruellement défaut au quotidien. Est-ce parce que ce drôle de père a su être présent dans les moments décisifs ? Michel Contat se veut lucide sur leur petite histoire au sein de la grande Histoire dans un pays, la Suisse, qui semble vivre à l'écart. Tenant la part égale entre l'humour et la tendresse, le texte offre une évocation de ce personnage hautement romanesque.

  • Le Mouvement de Libération de la Femme est d'actualité dans un monde largement dominé par des pouvoirs réactionnaires où la majorité des femmes peine à sortir d'une dépendance se renouvelant chaque jour. Avec Les Années MLF et Liberté et Radicalité, Sens Public entend faire reconnaître cette exigence première : les femmes ont moins besoin de protection que d'initiatives.
    Réunissant les témoignages et les photographies des premières militantes du mouvement, rééditant quelques documents introuvables et publiant des contributions originales qui marquent la spécificité beauvoirienne, ces volumes auxquels Sylvie Le Bon de Beauvoir a personnellement contribué, inscrivent le féminisme dans son histoire, si marquée par les pensées et les engagements de Simone de Beauvoir et de sa revue Les Temps modernes.

  • Le Mouvement de Libération de la Femme est d'actualité dans un monde largement dominé par des pouvoirs réactionnaires où la majorité des femmes peine à sortir d'une dépendance se renouvelant chaque jour. Avec Les Années MLF et Liberté et Radicalité, Sens Public entend faire reconnaître cette exigence première : les femmes ont moins besoin de protection que d'initiatives.
    Réunissant les témoignages et les photographies des premières militantes du mouvement, rééditant quelques documents introuvables et publiant des contributions originales qui marquent la spécificité beauvoirienne, ces volumes auxquels Sylvie Le Bon de Beauvoir a personnellement contribué, inscrivent le féminisme dans son histoire, si marquée par les pensées et les engagements de Simone de Beauvoir et de sa revue Les Temps modernes.

  • Quand discuter devient pinailler, est-ce pour mieux préciser les choses, ou bien est-ce un exercice de vaine rhétorique ? L'ouvrage aborde cette question en posant que le plaisir de parler est ici central et que la littérature en fournit de beaux exemples dans la première partie, chez Molière ou Louis-René des Forêts. Spécialistes de l'argumentation, les philosophes pinaillent-ils par méthode ? La deuxième partie évoque cette thématique chez Descartes et Pascal, tandis que la troisième explore des lieux privilégiés où le pinaillage importe, comme la palabre africaine ou encore les interprétations talmudiques, voire bien entendu dans le cours des rapports interpersonnels, sur l'exemple de la relation de Victor Hugo avec Juliette Drouet. Un ouvrage rare et informé sur une pratique langagière essentielle et peu étudiée.

empty