• Le 3 juin 1959, Yves Klein donne une conférence à la Sorbonne : "L'évolution de l'art vers l'immatériel". Porte d'entrée idéale vers son oeuvre et sa biographie, ce texte révèle les motifs constitutifs de son oeuvre: le rituel, la couleur, le vide, le judo, le ciel et le feu... Au-delà de la provocation et la performance, il élabore une théorie autant poétique que spirituelle d'un art sans limites, à l'instar du travail d'un John Cage sur le silence.
    Nombre des pistes esquissées ici aboutiront dans les années suivantes. Yves Klein élaborera par exemple une Architecture de l'air, ou encore délivrera des reçus aux acquéreurs d'oeuvres immatérielles. Avant de mourir, il confie à un ami : "Je vais entrer dans le plus grand atelier du monde. Et je n'y ferai que des oeuvres immatérielles."

    Yves Klein (1928-1962) est un artiste français. En 1957, il met au point le "bleu Klein", signature de ses monochromes. En 1958, il expérimente sa technique emblématique du "pinceau vivant" : une femme au corps enduit de peinture qu'elle applique sur la toile. Dès lors, Klein s'évertue à s'affranchir de la ligne et du dessin. Il a une première crise cardiaque en 1962, après avoir assisté à la projection de Mondo Cane, dans lequel son travail est tourné en dérision. Il meurt le 6 juin 1962.

  • La véritable histoire des virus comme on ne vous l'a jamais racontée ! Des virus, on connaît souvent le pire, voici qu'un livre nous en révèle toutes les facettes. Savez-vous par exemple que ce sont des virus qui ont permis à notre espèce humaine de fabriquer un placenta, ou que certains d'entre eux nous aident à nous défendre contre d'autres virus ? Deux avantages décisifs dans l'évolution. Alors, ennemis ou alliés ? Une chose est sûre, les virus sont bien plus anciens que l'humanité. Insolites, fascinants, incasables, ils excitent la curiosité des chercheurs. On en connaît des minuscules et des cinquante fois plus gros, certains parasitent leurs propres congénères, d'autres, comme le SARS-CoV-2, sautent la barrière d'espèce pour nous contaminer. D'ailleurs, comment les classer : sont-ils même des êtres vivants ? Et demain, que nous réservent-ils ?

  • Le lit de Procuste, les fourches caudines, un talon d'Achille, une pomme de discorde... Ces expressions ont une origine - vous ignorez laquelle ?
    Si vous êtes béotiens en la matière, il est temps de prendre des mesures draconiennes ! Il n'y a pas loin du

  • De grandes figures de la science et de la philosophie se mobilisent pour une nouvelle alliance entre les sciences et la culture : Michel Serres, Étienne Klein, Jean-Pierre Luminet, Éric Lambin, Nicole Le Douarin, Henri Korn, Jean-Claude Ameisen, Gilles Dowek, Jean-Pierre Bourguignon, Jean-Gabriel Ganascia, Pierre Léna, Jean-Marc Lévy-Leblond, Bernard Stiegler, Edgar Morin.
    Lancé à l'initiative de Claudie Haigneré, présidente d'Universcience, voici un plaidoyer pour réinstaller les sciences au coeur de la culture.

  • Ancien chanteur de country devenu propriétaire d'un ranch, Brett Taylor est parvenu à faire entrer JT Campbell dans sa vie. La patience, l'intelligence et l'humour de JT ont abattu les murs de la dépression de Brett.
    Ils vivent à présent tous les deux au ranch. Ils doivent cependant encore faire face à leur lourd passé respectif pour aller de l'avant. C'est alors que l'ancien compagnon de Brett vient jeter une ombre sur leur vie.
    Brett réussira-t-il à apaiser les craintes de son compagnon, au cours d'une Saint-Valentin romantique comme JT les déteste, mais qu'il a toujours secrètement désirée ?

    Une année. Quatre fêtes marquantes. Deux hommes qui ont tout donné pour l'amour et la confiance qu'ils partagent et pour le bel avenir entre leurs mains.

  • Et si l'uranium prenait la parole ? Et si, lassé du jargon scientifique, des propos sibyllins aussi bien que des procès d'intention, il décidait, tout bonnement, de nous conter sa propre histoire ? En veine de confidences, U235 invite ici les humains à suivre son destin d'atome radioactif et fissile, depuis sa naissance dans les supernovae jusqu'aux usines de retraitement en passant par les entrailles des réacteurs nucléaires - sans oublier les bombes atomiques.
    Mérite-t-il ou non sa réputation sulfureuse ? Neuf conversations entre humains, surprises dans les endroits les plus divers - d'un bar de Chamonix au cabinet d'un radiologue, en passant par le parking de l'usine de La Hague - achèvent de poser le problème du nucléaire. Après quoi, c'est au lecteur, dûment éclairé, qu'il reviendra de se faire une opinion et, pourquoi pas, d'en débattre...
    © Flammarion, 2001 Illustration Axel Buret © Flammarion

empty