• Un jeune peintre, valeur montante de l'art contemporain, est assassiné dans un manoir normand, par une personnalité politique de tout premier plan venu passer quelques jours en Normandie, incognito.
    Son hôte, une duchesse anglaise, décide de détourner les soupçons qui pèsent sur son invité. Elle convoque l'ex-commissaire Langsamer et l'envoie, outre-Manche, résoudre un improbable défi.
    Il en revient bien vite, persuadé que la clé de l'énigme se trouve au haras. Un second meurtre, celui d'une jeune journaliste, le conforte dans cette idée.
    Le retour du héros de Jean-François Pré, l'ex-commissaire Langsamer. Un détective que n'aurait pas renié Agatha Christie. Une atmosphère et un décor chics et ouatés. Le monde des courses et des ventes de chevaux décrit par un éminent spécialiste. Deauville et ses environs magnifiquement dépeint.
    Pas d'éventration, pas de scènes d'horreur mais des crimes presque parfaits. Un cadre rare dans le panorama policier actuel
    Un manoir normand, une duchesse, un homme politique, un cadavre et quelques purs-sang...

    L'ex-commissaire Langsamer, Hercule Poirot des temps modernes, se lance dans une délicate enquête : une affaire d'État.

  • - 50%

    Un fleuron de la biotechnologie toulousaine, sur le point de commercialiser du sang artificiel, perd deux membres de son comité de direction, abattus en pleine rue. Le capitaine Firdmann, policier efficace mais peu diplomate est chargé de l'affaire. On lui impose une jeune lieutenant assez curieuse. L'antipathie entre les deux officiers est aussi soudaine que réciproque. Gravitent autour de cet improbable binôme une mystérieuse motarde, quelques chercheurs, et un journaliste italien très - trop ? - bien informé.
    Alors que l'enquête piétine, un message codé semble annoncer une troisième exécution...
    De l'humour et du suspense. Les deux enquêteurs ne se supportent pas, leurs rapports sont aussi électriques que chargés d'humour noirs et de réflexions savoureuses. L'enquête emmène le héros en Italie, à Toulouse et dans la campagne environnante. C'est dépaysant à souhait.

    Vengeance, découvertes pharmaceutiques controversées, secrets de famille, amours contrariés, suspense, assassinats : tous les ingrédients d'un roman policier sont ici réunis et excellemment mixés. Un réel plaisir.

  • Depuis la mort de sa compagne, le docteur Morland, médecin français, vit isolé de tous et de tout au fond des steppes russes. Après sa corvée de bois quotidienne, il assiste un jour, à quelques mètres de sa cabane, à un règlement de compte qui se termine mal pour les protagonistes. Sentant que sa tranquillité et son isolement risquent de ne pas durer, l'ermite quitte les lieux, cherchant encore une fois l'isolement le plus total. Las, la police, des truands particulièrement retors et quelques membres des services de renseignements russes se lancent à la poursuite de cet innocent témoin... qui va découvrir l'hospitalité pour le moins particulière des psychiatres et des policiers russes. Cauchemardesque et kafkaïen mais bougrement dépaysant. Que nous sommes loin de la COVID et du confinement.
    La suite de Mortelle canicule, publié l'année dernière. On y retrouve le personnage principal, le docteur Morland, exilé dans les neiges isolées de l'ex-Union soviétique. Nul besoin cependant d'avoir lu Mortelle canicule pour apprécier ce roman. Les deux livres sont indépendants.
    Un sujet bigrement tendance : la vie isolée dans l'immensité des forêts de Russie. Aussi passionnant et enthousiasmant que les livres de Sylvain Tesson, le suspens en plus.
    Le système policier et politique de la Russie de Poutine vu par un policier français, russophile invétéré. Où l'on découvre que si l'URSS c'est du passé, le système concentrationnaire et policier reste peu ou prou le même. Saisissant et inquiétant.
    Des descriptions incroyables, saisissantes : Le système carcéral russe, les fameux hôpitaux psychiatriques, la vodka, l'immensité des steppes, la chaleur des rares habitants, la froideur des derniers supports d'un système policier en fin de course nostalgiques de l'ex-URSS.

  • En Écosse, un jeune thésard parti étudier un site mégalithique se volatilise. En Arménie, c'est un touriste niçois qui disparaît. Le commissaire Théo Payardelle part pour Édimbourg, Marthe Sénard, son ex-adjointe, s'envole vers Erevan. Les deux affaires ont-elles un lien ?
    L'Arménie et ses paysages aussi mystérieux que stupéfiants, l'Écosse et son histoire aussi curieuse que passionnante, Le Haut-Var et ses petits villages aussi charmants que secrets...
    Le commissaire Théo Payardelle, héros de Un charmant petit village et de La Caresse des orties, est de retour pour une enquête qui s'annonce aussi passionnante que dépaysante.

  • Le beau et ténébreux Lynwood Miller, ex-membre des forces spéciales américaines, et Éli sa jeune et troublante épouse sont en vacances en Angleterre et s'apprêtent à découvrir les vestiges du mur d'Hadrien.
    Une équipe d'archéologues vient de mettre à jour une tombe. Une dépouille capte l'attention des chercheurs : elle garde en main une clé qui n'a rien de romaine...

    Lynwood est contre son gré, entraîné dans cette nouvelle enquête. Les pouvoirs assez extraordinaires d'Éli vont être mis à rude épreuve.

  • Juillet 2015, alors que la menace terroriste est à son plus haut niveau, l'adjudant de gendarmerie Éléonore Darras rejoint sa nouvelle affectation, au fin fond de la Lozère, où elle a été mutée pour avoir dénoncé le harcèlement sexuel permanent dont elle était victime de la part de son supérieur.
    À peine arrivée, elle va devoir résoudre une série de crimes abominables, dont les victimes semblent liées à la mouvance anarchiste.
    Parallèlement à cette enquête le sous-officier doit faire face à l'hostilité apparente de sa chef, le lieutenant Sonia Hurni, officier énigmatique à la personnalité pour le moins déroutante.

  • Radiations

    Paul Merault

    Jacques Maurel, un expert parisien est mandaté pour inspecter la centrale de Fukushima. Durant son séjour, une succession d'assassinats frappe la capitale japonaise. Les victimes ? Des têtes pensantes de l'industrie nucléaire. Les coupables ? Des ennemis du tout atome - ils sont nombreux -, une secte dont les membres découpent le fugu avec dextérité, ou une jeune femme estimant que l'État japonais est l'unique responsable de la catastrophe ? L'enquête mène les policiers nippons jusqu'à Paris. Ils y retrouvent l'atomiste français bien proche - trop - d'une virtuose japonaise pas vraiment pro-nucléaire...

    Espionnage, écologie, assassinats, société secrète, police, amours contrariés, coups tordus... Un roman irradié de suspense.

    Par le lauréat du Prix du Quai des Orfèvres 2019, un commandant de police très, très bien informé.

  • Crystal meth

    Malik Agagna

    Strasbourg. Un arrivage de Crystal Meth, méthamphétamine ravageuse, est annoncé. Des dealers se font assassiner.
    La police découvre qu'un sordide et monstrueux trafic se cache derrière cette arrivée de drogue.
    Un gros arrivage de Crystal Meth, drogue particulièrement puissante, va inonder Strasbourg. Plusieurs petits dealers sont assassinés.
    Le commandant Marie Sevran est chargée de l'enquête, deux flics des stups, le commandant Costner et son adjoint Moreau, la rejoignent.
    Les policiers découvrent rapidement que ce trafic de drogue, pour inquiétant qu'il soit, en cache un autre bien plus terrible encore.
    Le troisième livre de Malik Agagna, auteur apprécié et extrêmement prometteur.
    Le retour de Marie Sevran (Héroïne de Du passé faisons table rase, premier roman de Malik Agagna), promue commandant, dans une enquête particulièrement originale et dans l'air du temps.
    Un style net, sans fioritures. Très journalistique, au sens le plus noble du terme.
    Malik Agagna excelle dans la description du milieu policier comme dans celui des truands et des trafiquants. Aussi instructif qu'inquiétant. Tout cela sonne terriblement vrai.
    Crystal Meth est le deuxième opus des aventures du commandant Marie Sevran découverte dans Du passé faisons table rase aux Éditions Lajouanie.
    On peut évidemment lire l'un sans avoir lu l'autre.

  • Le Sicilien

    Carl Pineau

    Prix du Polar découverte Les Petits mots des libraires

    Nantes, 1995. Une jeune albanaise est assassinée dans des conditions particulièrement sauvages. Dario, gérant de discothèque, fait figure de principal suspect, comment ne pas l'être, on a retrouvé le cadavre dans son coffre !
    Greg Brandt, policier expérimenté, est chargé de l'enquête, et dresse une liste bien plus étoffée de coupables potentiels, au premier rang de laquelle on trouve quelques mafieux, fraîchement débarqués d'Europe de l'Est, des notables, des truands locaux...
    Un cadavre, un coupable idéal, des mafieux aux méthodes plutôt violentes, un avocat aux curieuses fréquentations, des jeunes femmes exploitées, des truands russes... Rien ne va plus dans le pays nantais.
    Le Sicilien est le deuxième opus des Nuits nantaises. Cette trilogie est constituée d'intrigues policières autonomes qui proposent une photo de notre société et de la délinquance sur les décennies 80, 90 et 2000.

    Un personnage récurrent : l'inspecteur Greg Brandt.

  • Episto

    Jean-François Pré

    Une ancienne gloire des hippodromes, un éditeur à succès et un chirurgien briguant un portefeuille ministériel sont assassinés. Les armes utilisées par le meurtrier sortent pour le moins de l'ordinaire, tout comme les missives qu'il adresse à l'ex-commissaire Langsamer pour annoncer chacun de ses crimes. Points communs entre les trois premières victimes - eh oui il y en aura d'autres - leurs visages sont vitriolés post-mortem...

    Des crimes vraiment mystérieux, une atmosphère chic, une écriture presque british, un héros, l'ex-commissaire Langsamer, dont les méthodes rappellent parfois celles d'Hercule Poirot : le successeur d'Agatha Christie est arrivé !

  • Le Nantais

    Carl Pineau

    Nantes, à l'aube des années 2000. Greg Brandt, enquêteur retraité, s'occupe de sortir des drogués de l'enfer... Cette mission dérange les dealers, le milieu nantais et certains cadres de la Crim'.
    Une jeune policière est assassinée, puis c'est aux proches de l'ancien flic que l'on s'attaque. Raison de ce déchaînement de violence : soixante-dix kilos d'héroïne volés au 36, quai des Orfèvres...

  • No problemo répète sans cesse José. C'est un plan simple, un coup facile ! promet-il à son comparse, un délinquant sans envergure. Ce que la tête pensante de ce duo tait, c'est que la demeure de l'écrivain qu'ils s'apprêtent à rançonner est celle dans laquelle il a passé son enfance. Les souvenirs de ces années d'enfer, vont troubler le bon déroulement d'un saucissonnage qui démarrait si bien ! La cavale qui en découle s'annonce pour le moins chaotique et catastrophique.
    De jeunes truands, des victimes pas toujours innocentes, des forces de l'ordre sur le fil du rasoir, des lieux pas si sûrs qu'on le souhaiterait... voilà les principaux ingrédients de cette aventure saisissante. C'est criant de vérité. Rien d'étonnant, l'auteur a passé plus de trente ans dans la police !

  • À quelques mois d'intervalle, deux membres d'une famille sont assassinés, l'un à Paris, l'autre dans le Béarn.
    Ni la police ni la gendarmerie ne font le lien entre ces meurtres. Quelques mois plus tard, Le commissaire Payardelle réunit son ancienne équipe dans sa maison des Ardennes afin de fêter ses 50 ans. Un fait-divers, relaté dans le journal local, vient troubler les agapes, le nom d'une ex-fiancé du commissaire refait surface. Le policier est alors amener à enquêter sur son propre passé.
    Une enquête du commissaire Théo Payardelle, dans la même veine qu'Un charmant petit village, Une intrigue passionnante, truculente...
    La caresse des orties, est le deuxième opus des enquêtes du commissaire Payardelle édité aux éditions Lajouanie, après Un charmant petit village.
    On peut évidemment lire l'un sans avoir lu l'autre.

  • Jérôme Bertin, un père de famille sexagénaire, est abattu un soir devant chez lui près de Strasbourg. Quelques jours auparavant deux ex-membres comme lui d'un groupe de sympathisants communistes, ont également été assassinés. Un séjour de l'autre côté du rideau de fer, durant la guerre froide, semble avoir durablement perturbés ces militants d'un autre âge. Qu'ont-ils vu ? qu'ont-ils fait ? à quoi ont-ils assisté lors de ces années de plomb ? C'est en Lituanie que l'inspecteur Marie Sevran et une jeune criminologue espèrent trouver quelques réponses. Leur voyage les plonge dans un passé sulfureux et fait ressurgir un certain Markus sanguinaire patron de la police secrète... L'inspecteur Marie Sevran nous entraîne avec ses acolytes dans une enquête chargée d'histoire, de non-dits et de renoncement. Communisme, rideau de fer, police secrète, argent, amitié, amours et meurtres sont les maître-mots de cette originale et historique descente aux enfers.

  • L'Arménien

    Carl Pineau

    Nantes, 22 décembre 1989. Le cadavre de Luc Kazian, dit l'Arménien, est retrouvé à demi calciné. Qui a commis cet assassinat ? Et qui était vraiment l'Arménien ? Un trafiquant de cocaïne, comme le pense l'inspecteur Brandt, un pote parfait pour écumer les bars et draguer les filles, comme le voit Bertrand son premier et peut-être unique ami, ou bien encore un orphelin perturbé, comme le décrit la psychiatre qui le suivait depuis 20 ans ?
    L'Arménien est le premier opus de la trilogie Nuits nantaises. Dans les deux épisodes suivants, Le Sicilien, paru en juin 2019, et Le Nantais, à paraître en 2020, l'auteur nous balade dans les années 90 puis dans les années 2000. Carl Pineau réveille avec brio l'esprit et l'ambiance de ces trois si curieuses décennies. La nostalgie est toujours ce qu'elle était, et tant mieux !
    Le Sicilien est le deuxième opus des Nuits nantaises, trilogie constituée d'intrigues policières, indépendantes les unes des autres, racontant les décennies 80, 90 et 2000. On y retrouve un personnage récurrent, Greg Brandt, un policier sacrément attachant. Découvrez sa deuxième enquête en lisant Le Sicilien.

  • Un même jour à travers le monde, sept hommes et femmes, (capitaines d'industries, chefs d'entreprises, magnats de la presse...), tous et toutes figures de proue du capitalisme le plus vorace sont enlevés simultanément.
    Une action concertée revendiquée par un groupuscule anarcho-écolo décidé à juger ces "malfaisants" sur Internet.
    Chef d'accusation : crime économique et écologique contre l'humanité.Composition du jury potentiel : 7 milliards d'êtres humains.
    Il faudra tout le talent du commissaire El Gordete pour mener le combat, depuis l'Espagne, contre ces terroristes 2.0 et tenter de sauver les otages.

    Beaucoup d'action, de réflexion et un sacré suspense !

    Le commissaire El Gordete, policier espagnol, amateur de bonne chère et de whiskies rares est un enquêteur un brin anar et humaniste qui n'est pas sans rappeler le héros de Donna Léon, le commissaire Brunetti ou le commissaire Montalbano d'Andrea Camilleri.
    Des thèmes on ne peut plus d'actualité: le capitalisme débridé, la sauvegarde de la planète, l'irruption d'Internet dans notre vie quotidienne, le terrorisme, la radicalité.
    Un cadre planétaire : l'Espagne, et les pays d'origine des otages.

    Dépaysement garanti.

  • En chasse !

    Jess Kaan

    Nord de la France. Le lieutenant Boris Lisziak vient d'arrêter Le Moraliste, un tueur en série manipulateur et retors. À quelques encablures, la capitaine Garance Fazuras piste des barbares « chassant » en groupe, coupables de viols collectifs particulièrement atroces. Le commandant Demeyer rejoint le duo de policiers pour l'épauler dans une traque qui s'annonce impitoyable.
    Une bande de criminels monstrueusement pervers. Des victimes marquées à jamais. Trois flics prêts à tout. En chasse ! est bien plus qu'un roman policier, c'est une tragédie terriblement contemporaine.

    En chasse ! est le deuxième opus des aventures du trio de policiers découvert dans Punk Friction aux Éditions Lajouanie.
    On peut évidemment lire l'un sans avoir lu l'autre.

  • Des crimes impunis, un laboratoire peu scrupuleux, une fresque énigmatique.
    Le retour de Camille, charmante chercheuse et de son flic préféré, Silas Kravinsky dans une enquête aussi originale que mouvementée.
    Camille Jeanson, ex-chercheuse en biologie (lire Mitragyna) aujourd'hui à la tête d'une fondation, observe depuis quelques temps sur le terrain vague qui jouxte ses bureaux, la progression d'une fresque s'étalant sur un pan de mur en ruines.
    La peinture montre le visage d'une femme, les traits déformés par la douleur. Jour après jour l'artiste ajoute des éléments à sa peinture, sept bijoux ornent désormais le gigantesque tag.
    L'un d'eux est la copie parfaite d'un pendentif retrouvé sur le corps de la femme du capitaine Silas Kravinsky, retrouvée violée et étranglée, une vingtaine d'années auparavant.
    Parallèlement à cette sinistre découverte un lanceur d'alerte tente d'attirer l'attention sur les malversations de son laboratoire pharmaceutique. La chef de service d'un grand quotidien sollicite Camille en tant qu'experte scientifique.
    La disparition du chercheur va obliger le policier, Camille et la journaliste à travailler de conserve et à se confronter à un redoutable groupe d'hommes et de femmes d'affaires...
    Le retour des héros de Mitragyna : Camille la jeune chercheuse est devenu présidente d'une fondation écologiste et Silas Kravisnky le capitaine bougon, toujours à la recherche, vingt ans après des assassins de sa femme.
    Des thèmes bigrement d'actualité : l'écologie, la santé, la justice, les groupes de pression.
    De l'action, de l'originalité et un style concis et vif non dénué d'un certain humour.
    Un roman écrit à quatre mains, comme le premier Mitragyna.
    La Fresque est le deuxième opus des aventures de Camille Jeanson et du capitaine Kravinsky découverts dans Mitragyna aux Éditions Lajouanie.
    On peut évidemment lire l'un sans avoir lu l'autre.

  • Été 2003.
    La canicule fait rage dans Paris vidée de ses habitants. Des températures supérieures à 40 °C sont atteintes. La surmortalité explose chez les personnes âgées et les individus les plus faibles. Plus de 15 000 décès seront attribués à cette vague de chaleur.
    Le commandant Delestrant est chargé d'accueillir la fraîchement diplômée Victoire Beaumont. Il emmène donc la jeune lieutenant à l'institut médico-légal de Paris, où les légistes sont littéralement débordés par la situation sanitaire.
    Là, alors qu'un médecin entrouvre un sac à corps, l'officier renifle une odeur caractéristique d'amande amère. Il en est certain : la jeune femme dont le corps sans vie vient d'arriver à la morgue n'est pas morte d'un coup de chaleur.

    /> Jean-François Pasques, capitaine de police, nous invite à suivre une enquête , comme si on y était, et même mieux que si on y était. On se documente, on apprend, on découvre, on se passionne !
    Mortelle canicule est une formidable plongée au coeur de la police judiciaire et de la médecine légale. On dirait du Simenon, c'est dire !

  • Est-ce forcément mal de ne pas faire le bien ? Assis sur le toit d'un des plus hauts gratte-ciel de Bruxelles, Mathias est songeur. Les jambes du laveur de vitres balancent dans le vide à plus de cent mètres du sol. Alors qu'il réfléchit au travail d'intérêt général que la justice lui a imposé (vendre en porte à porte des gadgets pour une associa

  • C'est l'histoire de Camille, une jeune prof de sciences qui s'apprête à passer trois jours à Paris, à visiter musées, monuments et boîtes de jazz. Trois jours qui s'annoncent paisibles... sauf qu'à peine arrivée au musée d'Orsay on l'agresse violemment et on lui vole son sac.
    Le lendemain le précieux bagage est retrouvé aux pieds du cadavre d'un clochard assassiné.
    Pourquoi Camille ne dit-elle pas à la police qu'elle connaissait très bien le SDF, du temps où il était son brillantissime directeur de thèse ? Pourquoi se retrouve-t-elle avec un trousseaux de clés dont elle ignore tout ? Pourquoi file-t-elle au nez et à la barbe du policier qui mène l'enquête vers Chartres et le labo de recherche qu'elle avait du quitter précipitamment quelques années plus tôt ? Pourquoi sa soeur, journaliste au Monde est-elle menacée ? Les réponses à ces nombreuses interrogations semblent se trouver à Dakar où chercheurs, agents secrets, trafiquants et industriels vont se rejoindre.

    Et si toute cette histoire n'était qu'un immense scandale sanitaire et humanitaire ! Les deux auteurs nous livrent un roman policier mélangeant habilement sciences, espionnage, aventures, scandales, amours et rivalités. Littérairement on ne peut s'empêcher de penser à La constance du jardinier de John Le Carré. Une sacrée référence non ?

  • Plus d'un siècle après sa mort, Arthur Rimbaud sème le chaos dans le département qui l'a vu naître, les Ardennes. Le maire de Charleville-Mézières, voulant fêter dignement le poète, décide de redonner un peu d'éclat au musée qui lui est consacré. Las, en préparant la nouvelle exposition, l'édile et son conseil provoquent une découverte inouïe qui va révolutionner la galaxie rimbaldienne, mais pas seulement... Une cellule de crise est mise sur pied. On va y croiser, entre autres participants, un officier de police a priori peu porté sur la poésie et un juge d'instruction en fin de carrière qui préfère Baudelaire à Rimbaud. Ce duo improbable va croiser quelques personnages bien étranges, prêts à toutes les extrémités pour éviter que le terrible secret entourant la mort de Rimbaud soit éventé.
    Un magistrat aussi désabusé que roublard, un enquêteur aussi entêté que perspicace et un amateur de rimes aussi expert que curieux gravitent autour du cercueil de Rimbaud.
    Leur intérêt pour ce " Vilain bonhomme " va-t-il les conduire à vivre Une saison en enfer ?

    Jean-Michel Lecocq signe ici une captivante fantaisie littéraire qui ravira les amateurs d'énigmes, de poésie et d'histoire.

  • Ça ne devait être qu'un jeu pour oublier la rupture. Une manière pour deux amies déçues par l'attitude des hommes de se venger en orchestrant le canular de leur vie : Sélectionner huit candidats sur un site de rencontres, le Love Corner, et les mettre à l'épreuve pour une récompense en or : Régina. Mais lorsque le faux profil conçu pour être un redoutable appât devient une cible et que les prétendants disparaissent les uns après les autres, les demoiselles réalisent que l'amour 2.0 est une arène impitoyable. La vengeance est un plat qui se mange désormais sur le Net.

    Comme des mouches ça commence un peu comme Balance ton porc, mais ça ne finit pas pareil...
    />

  • Lynwood Miller, ex-membre des forces spéciales américaines coule des jours heureux, sinon paisibles, auprès de la tendre mais surprenante Éli dans le bassin d'Arcachon. Tout irait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes si une être odieux aux pouvoirs similaires, sinon supérieurs à ceux de la jeune femme, ne venait s'immiscer dans la vie du couple. Tout irait donc pour le mieux si... le cadavre d'un adolescent n'était pas retrouvé émasculé sur les quais. Tout irait donc pour le mieux si... le commissaire Marchand ne se décidait à mettre Lynwood et Simon sur l'affaire...
    Lynwood Miller est de retour pour sa troisième aventure.
    Éli et ses pouvoirs aussi étonnants que déroutants et Simon le geek des Pyrénées sont bien évidemment de la partie. S'ajoutent à ce fameux trio, des criminels, des flics, un médium et quelques pédophiles incestueux... L'épisode s'annonce prenant !

empty