• Texte intégral traduit du sanskrit par Jean Papin.

    Écrits au début du XVIe siècle, l'Anangaranga est le dernier des grands traités érotiques indiens. Avec les célèbres Kâma-sûtra (vers IIe-Ve siècle), il constitue un volume inédit et représentatif d'une

  • Diplômée en histoire de l´art, Elizabeth Villiers jongle entre son boulot de serveuse et les gardes d´enfants. Quand elle se rend compte que son compagnon la trompe, Beth est anéantie. Sa tante Celia, qui vit dans les beaux quartiers de Londres, lui propose alors de venir s´occuper de son chat pendant cinq semaines. La jeune femme tombe aussitôt sous le charme de son voisin d´en face, Dominic. Cet homme charismatique va l´entraîner là où l´amour et le sexe ne connaissent pas de bornes.

  • « Personne n´écrit de romans érotiques contemporains mieux que Lorelei James. » Maya Banks, auteure de la série À fleur de peau Lorsque Ronin rencontre Amery, elle éveille en lui un désir sans précédent. Elle accepte ses facettes les plus sombres et lui avoue que ses désirs ne sont pas aussi innocents qu´il pourrait le croire. Toutefois, bien qu´Amery lui offre sans retenue son corps et son coeur, Ronin ne lui dit pas tout. Lorsqu´elle découvre son secret, elle le quitte sans transiger. Il voit alors son univers s´effondrer... Pour regagner sa confiance, il devra s´affranchir lui prouver que ce qui les unit va bien au-delà de la passion charnelle.

  • Entre les lignes

    Portia Da Costa

    • Milady
    • 16 Juin 2017

    « Sombre et sensuel, un roman qui alimente vos fantasmes. » Daily Mail « Portia Da Costa embrase nos nuits avec ce roman aussi torride que palpitant. » Sensual reads Gwendolyne est bibliothécaire. Sa petite vie tranquille est bouleversée le jour où elle trouve dans sa boîte à idées des lettres anonymes pleines d´évocations sensuelles et de propositions indécentes. Stupéfaite de constater que ces fantasmes s´accordent à merveille aux siens, la jeune femme se lance dans une correspondance torride avec un mystérieux inconnu. Bientôt, les missives érotiques ne suffisent plus : elle rêve de rencontrer son admirateur secret. Un homme en chair et en os.

  • « Enfin un roman où le désir féminin se décline en d´autres nuances que le Grey » Belle de Jour   Prisonnière d´une relation en demi-teinte, Summer, violoniste passionnée, trouve refuge dans la musique. Elle passe ses après-midi à interpréter Vivaldi dans le métro londonien. Quand son instrument est détruit, elle reçoit le message d´un admirateur secret. Dominik, séduisant professeur d´université, se propose de lui offrir un violon en échange d´un concert... très privé.
    Dominik et Summer se jettent alors à corps perdu dans une liaison sulfureuse aussi imprévisible qu´excitante. La jolie violoniste laisse libre cours à des pulsions interdites et s´abandonne enfin à la passion, mais elle va découvrir qu´il n´y a pas de plaisir sans souffrance...
      Grisante, charnelle et audacieuse : une histoire d´amour qui vous laisse le souffle court.
        « Un roman qui regorge de scènes d´amour passionnées. » New !
      « Vous allez adorer cette nouvelle série sur la relation tumultueuse et sexuellement intense de ces deux inconnus. Très addictif ! » Look

  • Le cousin Charles, un chercheur sérieux et sans le sou, hérite subitement d´une fortune considérable lors du décès de son père, collectionneur d´oeuvres d´art pour le moins... particulières. Le défunt laisse également derrière lui une série d´objets précieux témoignant d´un rapport intime entre lui et ses légataires, disséminés sur plusieurs continents. Charles devra les visiter un à un pour leur remettre leur dû, exécutant ainsi les dernières volontés de son père. Le parcours lui permettra non seulement de mieux cerner qui était cet homme visiblement plus attiré par les courbes féminines que par les recherches scientifiques de son fils; mais aussi de découvrir, en compagnie de sa nouvelle flamme, l´attrait de plaisirs sensuels qu´il avait jusqu´ici omis d´explorer.
    Dans un style exotique et raffiné qui rappelle son premier roman, Libertine, l´auteur nous fait partager son engouement pour les milieux mondains et culturels fréquentés par les gens d´une classe sociale privilégiée.



  • Pichard illustre pour notre plus grand plaisir un des « buts de l'être humain », conscient qu'il s'agit d'éclairer un véritable catéchisme des actes d'amour et de rituels à la gloire de notre corps.
    Les Kama Soutra ou comme le voudrait une traduction plus littérale « Aphorismes sur l'amour » sont en fait un traité des règles de l'amour écrit en sanscrit vers le premier ou le deuxième siècle de notre ère par Mallinaga Vatsyayana. En dépit de son indéniable contenu érotique, c'est un ouvrage qui participe de l'art et de la philosophie religieuse de l'Inde.
    Voici donc ce texte mythique illustré par Georges Pichard, dessinateur entre autres de Paulette (avec Georges Wolinski), Blanche Épiphanie, Marie-Gabrielle de Saint-Eutrope ou La Comtesse rouge.
    Roman graphique, 320 pages, 48 planches en noir et blanc et couverture de Georges Pichard.

  • Les célèbres Histoires à faire rougir font peau neuve!
    Sensuellement explicites, délicieusement coquines, voici les sept premières Histoires à faire rougir, les célèbres nouvelles érotiques de Marie Gray, mises au goût du jour pour titiller une nouvelle génération de lecteurs de 18 à 88 ans. Une voisine accommodante, un cadeau d´anniversaire unique, un visiteur entreprenant, un cours très privé, une transformation étonnante... Ces récits sont empreints de sensualité, d´humour et de tendresse. Dans chacune de ces histoires, l´érotisme est mis en vedette pour pimenter le quotidien.

  • Tout en nouant une liaison virtuelle avec le bel Angelo, Louison
    décide d'ouvrir un atelier d'écriture érotique. Qu'il soit homme
    ou femme, romantique ou goujat, poétique ou salace, glouton
    ou timoré, âgé ou juvénile, chacun des participants nous livre
    dans son style les méandres de ses rêveries intimes. S'échappant
    de leurs plumes, les secrets les plus exquis cachés sous leurs
    chevelures innocentes nous emportent tantôt vers une gaîté
    grivoise, tantôt vers l'extase... pour nous ensorceler !
    Fascinantes, désirées et redoutées, enveloppées de fragrances
    mêlées de rose et de jasmin, complètement nues sous un voile
    de dentelle et de soie nébuleuse, les sorcières sont en réalité de
    ravissantes créatures aux seins gonflés par l'ivresse du désir.
    Elles savent nous faire mordre dans les caprices de la nuit que
    l'on snobe le jour, alors qu'à l'aurore la tentation embrase tout
    notre corps. Louison ne serait-elle pas des leurs ?
    Et qu'en est-il de l'auteur ? Elle encense les mots qui coulent
    dans des torrents de désirs et de volupté. Le midi, elle fait
    tomber dans sa marmite tous les souffles de tendresse et de
    légers frissons qui parcourent notre échine. Le soir venu, après
    avoir mijoté quelques heures, sa prose bouillonne de passion et
    les verbes hurlent de plaisirs.
    Sorcières de nos rêves, transportez-nous plus haut encore, vers
    les fruits du délice !

  • Sexy et entreprenantes, les femmes de ces nouvelles fortement épicées aiment le sexe et le prouvent.
    Une agence immobilière qui met en relation propriétaires esseulées d'un certain âge et jeunes étudiants sans le sou, une AMAP conviviale où l'on ne goûte pas qu'aux fruits et aux légumes, un site Internet sur la sexualité qui crée des scoops, un bar-hôtel qui cacherait un réseau de prostitution et un château où se déroulent de somptueuses fêtes réservées à la haute société : ces cinq « affaires » alertent la police, la gendarmerie ou la presse. Toutes sont classées X pour la crudité des scènes et des propos. L'humour n'y fait cependant pas défaut.
    La présente édition regroupe les publications suivantes : Affaires classées X, À L'Estaminet et Orgie au château de Bonpré réunies dans un unique recueil.
    ChocolatCannelle aime les formats courts. Elle ne croit d'ailleurs pas à l'adage du « plus c'est long, meilleur c'est ». Quoique, tout dépend du sujet.
    Collection e-ros & ceteri créée par ChocolatCannelle, où l'érotisme prend des chemins de traverse. Saveur des mots crus et sexualité plurielle.
    Un recueil numérique de nouvelles, 104 pages, couverture en couleurs illustrée par Virgilles, et Chairminator.

  • Le quatrième épisode du feuilleton brûlant Takeover« Le récit d'Anna Zabo emporte le lecteur dès le début, parle de confiance, d'amour, de sexe et d'homophobie, sans oublier de splendides scènes érotiques. » Library Journal« Takeover est sexy et intense, les personnages sont forts, ...

  • Le troisième épisode du feuilleton brûlant Takeover« Le récit d'Anna Zabo emporte le lecteur dès le début, parle de confiance, d'amour, de sexe et d'homophobie, sans oublier de splendides scènes érotiques. » Library Journal« Takeover est sexy et intense, les personnages sont forts, ...

  • Le second épisode du feuilleton brûlant Takeover« Le récit d'Anna Zabo emporte le lecteur dès le début, parle de confiance, d'amour, de sexe et d'homophobie, sans oublier de splendides scènes érotiques. » Library Journal« Takeover est sexy et intense, les personnages sont forts, vulnérables et la narration croisée permet une vue d'ensemble ...

  • Le premier épisode du feuilleton brûlant Takeover« Le récit d'Anna Zabo emporte le lecteur dès le début, parle de confiance, d'amour, de sexe et d'homophobie, sans oublier de splendides scènes érotiques. » Library Journal« Takeover est sexy et intense, les personnages sont forts, ...

  • BnF collection ebooks - "Trop sûre de mon obéissance et des devoirs que me prescrit l'amitié dont vous m'honorez; quand vous m'avez ordonné d'écrire mon histoire, vous avez peu réfléchi sur ce que me devait coûter le tableau de dix années de libertinage et l'aveu des erreurs d'une longue jeunesse."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Invitée sur Isola Madre, une île féerique du lac Majeur, par un oncle de son défunt mari, la belle et blonde Myrna consent enfin à se prêter aux amours lesbiennes de son amie Florence si cette dernière accepte de l'accompagner.
    Par sa conduite étrange, par les curieux présents qu'il leur offre, l'oncle ne tarde pas à faire comprendre à sa nièce et à son amie qu'il est un masochiste à la recherche de Maîtresses. Petit à petit il leur inocule le fascinant venin de la domination, elles s'initient très vite. Et l'oncle leur confie comment, après avoir été le domestique-esclave de la tyrannique Diva Pascalina Ottaviani, il est devenu son mari-esclave. Son veuvage l'a laissé riche et... disponible.
    Myrna et Florence acceptent avec joie de posséder cet esclave et ses biens. Elles décident aussi d'acquérir Slavio qui, depuis son plus jeune âge, est élevé dans une maison de domination féminine et qui n'a appris qu'une seule chose : « Être un esclave pour dames ! » Mais les désirs saphiques de Florence sont tels qu'elle met sur pied un traquenard pour s'approprier, par la ruse, une toute jeune fille, Sophie, dont elle veut faire son esclave sexuelle.
    Et c'est ainsi que Myrna et Florence, adeptes de Sapho, deviennent des femmes riches et adulées imposant, à une cour d'esclaves qui ne cesse de s'agrandir, leur despotisme effréné et un sadisme raffiné qui s'est pleinement épanoui.

    Roman numérique, 244 pages, couverture en couleurs illustrée par Bill Ward.

  • Imaginez une île située quelque part en Méditerranée, entre Chypre et Rhodes, où règne une liberté sexuelle totale. Les habitants font l'amour selon leur envie, avec la personne de leur choix, sans que jamais leur décision ne pose le moindre problème aux conjoints des deux sexes. A partir d'un postulat simple, Claude Tille déroule une histoire pleine de charme, de malice et où l'érotisme est synonyme de joie de vivre. Rien de sombre dans ce récit, aucune introspection qui donne le vertige, nous y trouvons le bonheur simple des pratiques multiples offertes par le sexe.

empty