• C. S. Peirce, (1839-1914), philosophe et logicien américain, est l'un des grands penseurs du XXe siècle. À la recherche d'une méthode est l'un des nombreux projets de livres que Peirce soumit à ses éditeurs. Il en établit le texte en 1893, il y a tout juste cent ans. et jusqu'en 1907 ne cessa d'envisager corrections et modifications dont les articles du Monist de 1905 tiennent compte en très grande partie. C'est ce texte, qui n'a jamais paru en anglais sous cette forme, que nous publions en traduction française. D'autres projets qui ne virent pas non plus le jour se rapportaient aux innovations que Peirce avait introduites en logique. À la recherche d'une méthode est à la fois traité de l'interprétation, discours de la méthode et méditation philosophique. Sa modernité est frappante, qu'il s'agisse de la nouvelle liste de catégories, que Peirce substitue à celle de Kant, ou de la méthode pragmatique, qu'il développe pour remplacer le doute méthodologique de Descartes, et de la métaphysique scientifique qu'il en dégage, et dont on appréciera l'actualité : l'architecture triadique des théories, la critique de la doctrine de la nécessité, la loi de l'esprit, l'essence biologique de l'homme et la nouvelle philosophie politique que Peirce propose à l'homme de la "seconde moitié du XXe siècle", autrement dit tout ce qui est en jeu dans la philosophie pragmaticiste.

  • Ce livre, qui s'adresse aux personnes de 7 à 107 ans, est un recueil à la fois littéraire et thérapeutique, magique et symbolique, traitant de divers sujets se rapportant à l'amour de soi et des autres. Il présente une nouvelle façon d'amorcer des solutions, soit de le faire au niveau de l'inconscient, c'est-à-dire au niveau du coeur, des émotions, de l'imaginaire. En plus d'amuser, de faire réfléchir et de divertir, ces récits allégoriques contribueront à aider les gens à mieux s'aimer, à accepter l'amour de l'autre et à le partager avec autrui.

  • Peu connu du grand public, Alexandre d'Aphrodise fut considéré comme le successeur de la pensée d'Aristote et pour cause, ses écrits on permis de mettre en lumière la pensée d'Aristote. Dans son essai, sur le libre arbitre, il traite de la destinée des hommes, mais plus particulièrement sur comment la connaissance peut influencer tout être humain. Son travail longtemps fut une controverse des penseurs de son époque, mais l'authenticité de son oeuvre et de sa pensée en fait un auteur majeur sur la période antique. Ces oeuvres sont à découvrir ou à redécouvrir.

  • Il fut gentilhomme, propriétaire terrien, voyageur, maire de Bordeaux, courtisan, négociateur au service de ses rois. Il fut aussi un lecteur éclairé, l'auteur d'un livre unique, et pendant plus de vingt ans, sur plus de mille pages, le bâtisseur de sa propre image, celle d'un homme retiré, jouissant d'un exil intérieur propice à l'exercice du jugement. C'est dans l'espace qui s'étend entre ces deux figures, l'homme à cheval et l'homme de papier, qu'il faut appréhender Les Essais. Grand amateur de livres, Montaigne juge sévèrement « l'écrivaillerie » de son temps et combat la culture livresque lorsqu'elle conduit au pédantisme. Familier des interminables périodes de ses confrères en « parlerie », il use d'un langage « coupé », d'un style primesautier - « soldatesque », dit-il. Non content d'inventer une forme, l'essai, il se dote d'une écriture qui est le truchement de son âme et, on le sent bien, l'exact reflet de la vivacité de son esprit. De sorte qu'il ne nous enseigne pas : il nous parle - de lui, de l'humain à travers lui, et donc de nous. D'une voix et sur un ton jusqu'alors inouïs, et peu entendus depuis, il sape en ironiste le conformisme intellectuel et, le premier, revendique pour chacun le droit à l'esprit critique et au libre examen dans tous les domaines (celui de la foi excepté). Montaigne est à l'Humanisme ce que le franc-tireur est aux troupes régulières : on ne le trouve jamais là où on l'attend, et c'est le gage de sa survie. C'est pourquoi, alors que tant d'ouvrages contemporains sont oubliés, Les Essais demeurent un livre vivant. Ce livre, on le publie ici d'après la seule version imprimée de l'ultime état du texte : l'édition posthume de 1595, aujourd'hui majoritairement considérée comme la plus proche du dessein de l'auteur. Afin d'en faciliter la lecture, les notes sur le vocabulaire et la syntaxe, ainsi que la traduction des citations, figurent au bas des pages. Les sentences peintes sur les poutres de la « librairie » de Montaigne et les notes qu'il a portées dans les marges de ses livres complètent le volume.

  • Ce livre numérique présente "Traité de pédagogie (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.


    Emmanuel Kant (1724-1804) est un philosophe allemand, fondateur de l´idéalisme transcendantal. Kant a exercé une influence considérable sur l'idéalisme allemand, la philosophie analytique, la phénoménologie et la philosophie postmoderne.


    Extrait :


    « L´éducation est un art dont la pratique a besoin d´être perfectionnée par plusieurs générations. Chaque génération, munie des connaissances des précédentes, est toujours plus en mesure d´arriver à une éducation qui développe dans une juste proportion et conformément à leur but toutes nos dispositions naturelles, et qui conduise ainsi toute l´espèce humaine à sa destination. - La Providence a voulu que l´homme fût obligé de tirer le bien de lui-même, et elle lui dit en quelque sorte : « Entre dans le monde. J´ai mis en toi toutes sortes de dispositions pour le bien. C´est à toi qu´il appartient de les développer, et ainsi ton bonheur ou ton malheur dépend de toi. » C´est ainsi que le Créateur pourrait parler aux hommes ! » Table des matières:


    De l´éducation physique De l´éducation pratique

  • Anglais What Pragmatism Means

    William James

    Based on the work of William James on Pragmatism Method, this book deals with the question : What Pragmatism Means? "The pragmatic method is primarily a method of settling metaphysical disputes that otherwise might be interminable. Is the world one or many? - fated or free? - material or spiritual? - here are notions either of which may or may not hold good of the world; and disputes over such notions are unending. The pragmatic method is to try to interpret each notion by tracing its respective practical consequences. What difference would it practically make to any one if this notion rather than that one were true? If no practical difference whatever can be traced, then the alternatives mean practically the same thing, and all dispute is idle. Whenever a dispute is serious, we ought to be able to show some practical difference that must follow from one side or the other's being right..."


  • Une suite de Fibonacci est une succession de nombres dont les deux premiers sont laissés au choix, et dont chaque nombre à partir du troisième est la somme des deux nombres qui le précèdent.
    Certaines propriétés des suites de Fibonacci permettent de réaliser des tours de magie en jouant avec les nombres et les calculs. On va en voir de multiples et variées...
    Tout est expliqué, reproductible à partir de 13 ans, et permet de s'amuser en famille ou avec des amis... Vous allez vous régaler !
    En complément vous verrez comment les nombres de Fibonacci permettent de trouver une stratégie gagnante dans le jeu de Nim-Fibonacci.


  • Dans ce livre vous verrez que les puissances du nombre 2 soit 1, 2, 4, 8, 16, 32, etc. interviennent dans la réalisation de nombreuses prouesses de magie mathématique.
    Ensuite, au lieu d'utiliser notre numération décimale habituelle utilisant les dix chiffres de 0 à 9, vous verrez qu'on peut écrire tous les nombres avec seulement les deux chiffres 0 et 1 (ce sera une numération de base deux). Et ceci vous permettra de réaliser des effets merveilleux et magiques pour vous amuser et vous défier toutes générations mélangées.

    Tout est expliqué, reproductible à partir de 13 ans. Quand on utilise autre chose que des cartes à jouer ordinaires, le nécessaire pour faire un tour peut se fabriquer avec du papier et des crayons sans faire d'achat de matériel spécial. Vous allez vous régaler, en famille ou entre amis !


  • Imaginons un monde où n'existeraient que les nombres de 1 à 12, comme sur une horloge. Cela permet une curieuse arithmétique. Après 12, on retrouve 1, 2, 3 ...

    Le 12 se confond avec le 0, le 13 avec le 1 ; le 14 avec le 2. On peut aussi bien dire qu'il est 13h ou 1 h de l'après midi, qu'il est 14 h ou 2 h de l'après-midi. On dira que 13 modulo 12 est égal à 1, que 14 modulo 12 est égal à 2, ou encore que 12 est congru à 0 modulo 12, que 13 est congru à 1 modulo 12, que 14 est congru avec 2 modulo 12. Le terme « Modulo12 » est un mot qui signifie que l'on met en rang par 12.

    Par exemple 7h après 7h il sera 14h soit 2h et on écrira que 7+7 vaut 2 modulo 12, ou encore 8h+9h soit 17h c'est aussi 5h donc 8+9 vaudra 5 modulo 12.

    Plus généralement deux nombres a et b sont congrus modulo n quand leur différence (a-b) est un multiple de n. Ainsi 8 ou 15 sont congrus à 1 modulo 7 car les différences (8-1) qui vaut 7 et (15-1) qui vaut 14 soit 2 fois 7, sont des multiples de 7. On dira aussi que 8 et 15 sont congrus entre eux modulo 7, car deux entiers a et b sont congrus modulo n si le reste de la division euclidienne de a par n est égal à celui de la division de b par n. (Ici dans la division de 8 ou 15 par 7 le reste entier est le même soit 1 dans les deux cas).



    Les congruences modulo 9 sont les plus utilisées par les magiciens et sont à l'origine de nombreux tours de magie numérique qui permettent de s'amuser en famille ou avec des amis. Vous verrez aussi des congruences modulos beaucoup d'autres nombres dans ce livre.

    De plus les congruences sont utilisées dans notre vie de tous les jours sans qu'on s'en rende compte (numéros de carte bancaire, de Sécurité Sociale, codage des livres, problèmes de calendrier, etc.) aussi en lisant ce texte vous deviendrez un citoyen et un consommateur plus avisé !

    Tout est expliqué et reproductible à partir de 13 ans, il n'y a aucun matériel spécial à acheter. Vous allez vous régaler !

  • Il est possible d'agrémenter des leçons de mathématiques sur les symétries par des tours de magie qui utilisent leurs propriétés.
    Dans le chapitre 1 nous verrons que les exemples peuvent être de natures très diverses, de difficultés variées, et que côté présentation l'imagination et la créativité sont sans limites !
    Certains tours relèveront d'une symétrie numérique, d'autres d'une symétrie de mouvements, d'autres encore d'une symétrie de construction et utiliseront des pliages. On profitera aussi de l'opposition visuelle entre figures symétriques et dissymétriques.
    Dans le chapitre 2 nous irons même jusqu'à ranger « en miroir » les cartes d'un jeu...
    Tout ceci vous permettra de réaliser des effets merveilleux et magiques pour s'amuser en famille ou avec des amis.
    /> Tout est expliqué et reproductible à partir de 13 ans, et permet de passer de bons moments toutes générations mêlées...
    Il n'y a aucun matériel spécial à acheter, tout le monde a chez soi des cartes, du papier, des ciseaux.

    Vous allez vous régaler, en famille ou entre amis !


  • Dans ce fascicule au lieu d'utiliser notre numération décimale habituelle utilisant les dix chiffres de 0 à 9, on verra qu'on peut écrire tous les nombres avec seulement les trois chiffres 0, 1, 2 (ce sera une numération de base trois) ou avec les quatre chiffres 0, 1, 2, 3 (ce sera une numération de base quatre).

    On explorera ensuite deux bases négatives : négabinaire et négaternaire. Et ceci vous permettra de réaliser des effets merveilleux et magiques pour vous amuser en famille ou avec des amis.

    Tout est expliqué et reproductible par tous à partir de 13 ans. Vous allez vous régaler !



  • The art of persuasion has a necessary relation to the manner in which men are led to consent to that which is proposed to them, and to the conditions of things which it is sought to make them believe.


    No one is ignorant that there are two avenues by which opinions are received into the soul, which are its two principal powers: the understanding and the will. The more natural is that of the understanding, for we should never consent to any but demonstrated truths; but the more common, though the one contrary to nature, is that of the will; for all men are almost led to believe not of proof, but by attraction. This way is base, ignoble, and irrelevant: every one therefore disavows it. Each one professes to believe and even to love nothing but what he knows to be worthy of belief and love.

  • Dans ce livre, on va voir que c'est grâce à un emploi réfléchi et judicieux du calcul littéral qu'on peut arriver à réaliser des effets merveilleux et magiques pour s'amuser en famille ou avec des amis. Les élèves vont comprendre à quoi ça sert de savoir compter avec des lettres , et vous allez comprendre pourquoi ces tours de magie réussissent grâce aux mathématiques...
    Tout est expliqué et reproductible à partir de 13 ans. Vous allez vous régaler !


  • Reproduire certains tours de magie mathématiques peut, sans vous en rendre compte, vous entraîner à vous concentrer, à jouer avec les chiffres de façon plaisante, à calculer de tête rapidement et même réaliser des exploits de calcul mental de plus en plus étonnants.
    Tout est expliqué et reproductible à partir de 13 ans.

    Vous allez vous régaler !

    Vous n'avez pas fini de vous amuser en famille ou avec des amis...

  • Nouvelle publication des éditions Arvensa : les oeuvres complètes d'Emmanuel Kant. Une édition numérique originale, en langue française, sous la direction de Magalie Schwartzerg, complétée de présentations, d'analyses et de plus de 3400 notes.
    Les oeuvres de Kant font partie des ouvrages de référence de la philosophie. Son génie fut de rassembler et de coordonner les connaissances humaines pour en faciliter l'acquisition et l'emploi : astronomie, métaphysique, anthropologie, logique, religion, aucun sujet ne lui échappe. Ses oeuvres majeures s'attachent à répondre à trois questions essentielles : Que puis-je savoir ? Que dois-je faire ! Qu'osé-je espérer ?
    CONTENU DÉTAILLÉ : Histoire naturelle générale et théorie du ciel o Nouvelles explications des premiers principes métaphysiques o Sur Swedenborg o Consolation adressée à une mère o La fausse subtilité des quatre figures du syllogisme o Clarté des principes de la théologie et de la morale o Essai sur les quantités négatives en philosophie o Essai sur les maladies de l'esprit o Observations sur le sentiment du beau et du sublime o Sur les leçons du semestre d'hiver 1765-1766 o Rêves d'un visionnaire expliqués par les rêves de la métaphysique
    Forme et principes du monde sensible et intelligible o Correspondance philosophique entre Kant et Lambert o Critique de la raison pure o Prolégomènes à toute métaphysique future o De la morale fataliste de Schulze o Idée d'une histoire universelle o Qu'est-ce que les Lumières ?
    Fondements de la métaphysique des moeurs o De l'illégitimité de la contrefaçon des livres o La notion de race humaine o De l'essai de G. Hufeland sur le principe du droit naturel o Qu'est-ce que s'orienter dans la pensée? o Critique de la raison pratique o De l'usage des principes téléologiques en philosophie
    Critique du jugement o De la superstition et de ses remèdes o Réponse à Eberhard o La religion dans les limites de la simple raison o D'un lieu commun o De la philosophie en général o De la paix perpétuelle
    D'un ton élevé nouvellement pris en philosophie o Accommodement d'un différend mathématique o Annonce de la prochaine conclusion d'un traité de paix perpétuelle en philosophie o Sur l'organe de l'âme o Métaphysique des moeurs (1.La doctrine du droit o La doctrine de la vertu) o D'un prétendu droit de mentir par humanité o De l'empire de l'esprit sur les sentiments maladifs o Anthropologie au point de vue pragmatique o Lettres à M. Friedrich Nicolai
    Logique o Traité de pédagogie o Progrès de la métaphysique depuis Leibniz et Wolff o Leçons de métaphysique
    ÉTUDES DIVERSES : Fragments kantiens de logique o Fragments kantiens d'anthropologie o Fragments kantiens sur la morale o Fragments kantiens sur le droit naturel
    ANALYSES : Éclaircissements sur la Critique de raison pure o Examen de la Critique du jugement o Examen des Fondements de la métaphysique des moeurs et de la Critique de la raison pratique o La Doctrine du droit analysée o La Doctrine de la vertu analysée o La Critique de la raison pure analysée o Les hypothèses cosmogoniques o Kant et sa philosophie o Leçons sur la philosophie de Kant

    BIOGRAPHIE

    A PROPOS DE L'ÉDITEUR : Les éditions Arvensa, leaders de la littérature classique numérique, ont l'objectif de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique à un prix abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin et bénéficient d'un système de navigation optimale.
    Le service qualité s'engage à vous répondre dans les 48h.

    Retrouvez tous les titres et offres privilégiées des éditions Arvensa sur leur site.

  • Dans ce recueil, j'ai voulu regrouper des textes publiés en français et en anglais dans les vingt dernières années; ces textes font écho à mes recherches dans le domaine des fondements de la logique, des mathématiques et de la physique dans une perspective constructiviste depuis un demi-siècle. C'est donc un parcours fondationnel sur la longue durée que j'ai voulu reproduire sans négliger la dimension critique des enjeux scientifiques de la logique, des mathématiques et de la physique avec la vigilance philosophique qui remet aussi bien en question la philosophie traditionnelle dans ses retranchements métaphysiques. Cet assemblage n'est pas un florilège, mais plutôt un pot-pourri de textes parus dans des revues qui ne sont pas facilement accessibles pour les papers en anglais qui composent un medley d'articles scientifiques sans musique, mais avec un leitmotiv et des thèmes majeurs récurrents.
    J'ai ajouté des commentaires introductifs pour chacun des articles pour les situer dans le temps de leur publication et dans les débats actuels touchant le savoir scientifique.

  • Nous voulons dans cet ouvrage rendre hommage aux mathématiques en les mettant en valeur lors de circonstances festives de notre vie quotidienne , par exemple la célébration d'anniversaires, de changements d'année, de nouveaux millésimes...
    Et nous voulons faire des tours de magie basés sur des assemblages numériques excitant notre curiosité et touchant au merveilleux... Et quand on s'aperçoit qu'il y a quelque chose à comprendre, et qu'en plus on comprend, alors, cela devient vraiment jubilatoire !
    Nous vous souhaitons autant de plaisir dans la lecture de ce livre que nous en avons eu en l'élaborant.
    Tout est expliqué et reproductible à partir de 13 ans. Vous allez vous régaler !



  • « Aujourd'hui, j'ai fait une nouvelle promenade avec W. au-dessus de la gorge de Taughannock. Alors que nous étions assis, il a dit qu'il en était peu à peu venu à voir que la vie n'était pas ce qu'elle semblait être. Il est resté silencieux pendant quelques minutes. Puis il a dit : "Voilà ; dans la ville, les rues sont bien tracées. Et vous roulez à droite, et vous avez des feux aux carrefours, etc. Il y a des règles. Quand vous quittez la ville, il y a encore des routes, mais pas de feux. Et quand vous allez plus loin, il n'y a plus de routes, plus de lumières, plus de règles, rien pour vous guider. Il n'a plus que les bois. Et quand vous revenez en ville, vous pouvez avoir le sentiment que les règles sont fausses, qu'il ne devrait pas y avoir de règles, etc." Cela ne m'a pas beaucoup éclairé. Plus tard, pendant que nous marchions, il a dit : "Ça revient à peu près à ça. Si vous avez une lumière, je vous dirai : "Suivez-là." Il est possible qu'elle soit bonne." »
    Dans les deux dernières années de sa vie, Wittgenstein s'est lié d'amitié avec O.K. Bouwsma, philosophe américain. Celui-ci consigna régulièrement leurs conversations sous forme de notes. Il est rare de pouvoir assister à l'émergence des idées d'un philosophe.
    On découvre ici Wittgenstein parmi ses proches, on le voit réagir à ce qu'ils disent, aux événements quotidiens : sur le champ, il engage une discussion serrée, improvise une analyse conceptuelle ou dissipe une confusion par une formule, une image.
    Disciple fervent, Bouwsma a fait plus que recueillir méticuleusement quelques-unes des dernières réflexions de Wittgenstein sur la morale, la religion ou la littérature : il nous fait entrer dans la fabrique de sa pensée.

  • « Ceux qui ont osé parler dogmatiquement de la nature, comme d'un sujet exploré, soit que leur esprit trop confiant, ou leur vanité et l'habitude de parler en maîtres leur ait inspiré cette audace, ont causé un très-grand dommage à la philosophie et aux sciences. Commandant la foi avec autorité, ils surent, avec non moins de puissance, s'opposer et couper court à toute recherche, et, par leurs talents, ils rendirent moins service à la vérité qu'ils n'en compromirent la cause, en étouffant et corrompant à l'avance le génie des autres. Ceux qui suivirent le parti opposé et affirmèrent que l'homme ne peut absolument rien savoir, soit qu ils aient reçu cette opinion en haine des anciens sophistes, ou par suite des incertitudes de leur esprit, ou en vertu de quelque doctrine, ont présenté à l'appui de leur sentiment des raisons qui n'étaient nullement méprisables ; mais cependant ils ne l'avaient point tiré des véritables sources ; et emportés par leur zèle et une sorte d'affectation, ils tombèrent dans une exagération complète. Mais les premiers philosophes grecs (dont les écrits ont péri) se tinrent sagement entre l'arrogance du dogmatisme et le désespoir de l'acatalepsie1, et se répandant souvent en plaintes amères sur les difficultés des recherches et l'obscurité des choses, et comme mordant leur frein, ils n'en poursuivirent pas moins leur entreprise, et ne renoncèrent point au commerce qu'ils avaient lié avec la nature. Ils pensaient sans doute que pour savoir si l'homme peut arriver ou non à connaître la vérité, il est plus raisonnable d'en faire l'expérience que de discuter ; et cependant eux-mêmes, s'abandonnant aux mouvements de leur pensée, ne s'imposèrent aucune règle, et firent tout reposer sur la profondeur de leurs méditations, l'agitation et les évolutions de leur esprit. »
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Dans ce deuxième tome de la saga Les Gardiens de l'onirisphère, Selma et Clovis quittent la Suède pour se rendre en Islande en vue d'empêcher Luzángela de prendre le contrôle de l'imaginaire collectif. Toutefois l'héritière de Lilith les devance sur l'île au milieu de l'Atlantique, et elle n'est pas seule!

    En pleine mer, ils affrontent une tempête dévastatrice, à l'image de celle qui déferle en eux alors que se nouent les liens du coeur...

    À Squirrel Cove, Matheo est frappé par des tragédies successives. Sa grand-mère perd la vie dans un acte noble et courageux, et il se retrouve seul au monde.
    Doit-il rejoindre son amie Aïsha à Dubaï?

    Vara, la partie humaine de la conscience artificielle le lui suggère, mais une menace inattendue pèse sur elle et Ygg. Vont-ils faire alliance pour le meilleur ou pour le pire afin d'éviter de retourner au néant? Comme Selma se le demande:
    N'est-il pas dans la logique de l'évolution que le destin de l'humanité soit d'engendrer des entités plus complexes à qui il faudra céder la place?

    Ce second opus des Gardiens de l'onirisphère, tout aussi passionnant que le premier, contient plusieurs scènes chargées d'émotion et de beauté qui conduisent à une rencontre aussi haletante que tragique qui laisse présager de nouvelles dimensions à cette saga unique en son genre.

  • Quand peut-on être certain que la conclusion d'une réflexion est vraie ? C'est pour répondre à cette question qu'est née dans la Grèce Antique une science qui semble plus que jamais d'actualité : la logique.

    De manière simplifiée, la logique examine les conditions de l'utilisation correcte du mot donc. Cet ouvrage accessible aux non spécialistes relate son histoire depuis Aristote jusqu'aux plus brillants informaticiens d'aujourd'hui, ses trouvailles, ses moments forts et également les conflits qui ont agité les philosophes.

empty