• Royaux ou princiers, les jardins de Paris au XVIIIe siècle devaient offrir à la population urbaine des îlots salvateurs face aux exhalaisons et aux miasmes de la ville. Loin d'être figés dans un écrin de verdure et de représenter des enclaves champêtres au coeur de la ville, ces espaces étaient fermement insérés dans le tissu urbain. Ce livre propose ainsi une véritable microphysique de la nature parisienne, des dégâts causés par les taupes à l'élagage des arbres. L'histoire matérielle et vivante des jardins parisiens du XVIIIe siècle permet ainsi de restituer avec le plus de fidélité possible un monde composé de micropartages faisant la part belle aux conflits entre juridictions, aux régulations policières ainsi qu'aux tensions entre les différents usages sociaux de l'espace du jardin.

    Ancien étudiant-normalien de l'ENS Ulm, agrégé et docteur en histoire de l'EHESS, Jan Synowiecki est Attaché temporaire d'enseignement et de recherche (ATER) à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Sa thèse de doctorat soutenue a obtenu la mention spéciale du jury au prix de thèse PSL 2020 dans la catégorie « Humanités ».

  • Aux Mûriers, l'ennui tue tout aussi sûrement que la vieillesse.
    Matt Cirois, 90 ans et des poussières, passe le temps qu'il lui reste à jouer les gâteux. Tout aurait pu continuer ainsi si Maglia, la doyenne de la maison de retraite, n'avait vu en rêve le fléau s'abattre sur le monde.
    Et quand, après quarante jours et quarante nuits de réclusion, les pensionnaires retrouvent la lumière et entrent en chaises roulantes dans un Paris dévasté, c'est pour s'apercevoir qu'ils sont devenus les proies de créatures encore moins vivantes qu'eux.
    Que la chasse commence...
    Fabien Clavel, lauréat d'une douzaine de prix et auteur d'une vingtaine de romans, est l'une des voix les plus connues de l'imaginaire. Sa plume caméléon s'adapte à sa volonté d'en explorer tous les sous-genres. Avec L'Évangile cannibale, il revisite le mythe du zombie et du survival dans un roman court, rythmé et caustique.

  • Lorsque nos infrastructures se détériorent, que les prestations sociales sont gelées, que nos conditions d'existence se précarisent, c'est à cause des paradis fiscaux. Source d'inégalités croissantes et de pertes fiscales colossales, le recours aux paradis fiscaux par les grandes entreprises et particuliers fortunés explique les politiques d'austérité. Qui plus est, les États ont légalisé des stratagèmes offshore qui contreviennent au principe même du fisc. En cinq chapitres d'une redoutable efficacité, Alain Deneault soulève la question politique de cette escroquerie légalisée. Comment définir les législations de complaisance, quelles sont les conséquences dramatiques de cette spoliation et comment contrer la souveraineté privée ainsi conférée aux puissants? Il est urgent de mettre fin à cette architecture insensée par laquelle les contribuables financent non seulement les services publics dont les entreprises profitent, mais aussi les banques via le service de la dette, le tout en s'appauvrissant.

    Cet essai, d'abord publié au Québec, a été entièrement adapté au contexte européen avec la collaboration de Lucie Watrinet.

  • Eva a 32 ans, son couple bat de l'aile et rien ne va plus à la station-service où elle travaille. Soumise à de nouveaux horaires nocturnes, elle ne tarde pas à découvrir que, la nuit, rien n'est tout à fait pareil.
    En particulier au Grand-Duché de Luxembourg.
    Sa rencontre avec Marc, un homme mystérieux qui vient prendre son café chaque soir à la même heure, lui permet de tenir le coup.
    Elle découvre qu'il s'occupe à temps plein de sa fille Hélène, atteinte du KLS, le syndrome de la Belle au bois dormant.
    La pauvre peut dormir des jours entiers sans se réveiller et ses phases d'éveil sont ponctuées de crises de délire.
    Eva va faire la connaissance de la jeune fille, persuadée que leur rencontre n'est pas le fruit du hasard. Mais jusqu'où est-elle prête à aller pour aider cette adolescente dont la vie est en suspens et qui n'a rien vécu jusque-là ?
    Né en 1980 à Metz, Yann de Saint-Rat est passionné par la littérature, la musique et le cinéma, la pop culture en général.
    Il a publié Le Sang que l'on verse (Mnémos, 2013). Ce que seraient nos vies est son second roman.

  • Ainsi que le dit Brantôme : « Je crois qu'il ne fut jamais quatre plus grands ducs les uns après les autres, comme furent ces quatre ducs de Bourgogne ». Le premier, Philippe-le-Hardi, commença à établir la puissance bourguignonne et gouverna la France durant plus de vingt ans. Le second, Jean-sans-Peur, pour conserver sur le royaume le pouvoir qu'avait eu son père, commit un des crimes les plus éclatants de l'histoire moderne; par là il forma de sanglantes factions et alluma une guerre civile, la plus cruelle peut-être qui ait jamais souillé notre sol. Succombant sous un crime semblable, sa mort livra la France aux Anglais. Philippe-le-Bon, son successeur, se vit l'arbitre entre la France et l'Angleterre ; le sort de la monarchie sembla dépendre de lui. Son règne, long et prospère, s'est signalé par le faste et la majesté dont commença à s'investir le pouvoir souverain, et par la perte des libertés de la Flandre, de ce pays jusqu'alors le plus riche et le plus libre de l'Europe. Enfin le règne de Charles-le-Téméraire offre le spectacle continuel de sa lutte avec Louis XI, le triomphe de l'habileté sur la violence, le commencement d'une politique plus éclairée, et l'ambition mieux conseillée des princes, qui, devenus maîtres absolus de leurs sujets, font tourner au profit de leurs desseins les progrès nouveaux de la civilisation et du bon ordre. C'était un avantage que de rattacher de la sorte le récit de chaque époque à un grand personnage ; l'intérêt en devient plus direct et plus vif ; les événements se classent mieux ; c'est comme un fil conducteur qui guide à travers la foule confuse des faits... (extrait de la Préface, éd. de 1860).
    La présente réédition se base sur l'édition de 1860.
    Amable-Guillaume-Prosper Brugière, baron de Barante né à Riom (1782-1866), préfet sous le Ier Empire, pair de France sous la Restauration ; ses idées libérales le font écarter de la vie politique et l'amène à se consacrer à ses études historiques. Il publie la première édition de l'Histoire des Ducs de Bourgogne (1824-1826) qui lui vaut d'entrer à l'Académie Française. Après la Révolution de 1830, il sera nommé ambassadeur en Piémont-Sardaigne, puis en Russie jusqu'en 1848.

  • Ainsi que le dit Brantôme : « Je crois qu'il ne fut jamais quatre plus grands ducs les uns après les autres, comme furent ces quatre ducs de Bourgogne ». Le premier, Philippe-le-Hardi, commença à établir la puissance bourguignonne et gouverna la France durant plus de vingt ans. Le second, Jean-sans-Peur, pour conserver sur le royaume le pouvoir qu'avait eu son père, commit un des crimes les plus éclatants de l'histoire moderne; par là il forma de sanglantes factions et alluma une guerre civile, la plus cruelle peut-être qui ait jamais souillé notre sol. Succombant sous un crime semblable, sa mort livra la France aux Anglais. Philippe-le-Bon, son successeur, se vit l'arbitre entre la France et l'Angleterre ; le sort de la monarchie sembla dépendre de lui. Son règne, long et prospère, s'est signalé par le faste et la majesté dont commença à s'investir le pouvoir souverain, et par la perte des libertés de la Flandre, de ce pays jusqu'alors le plus riche et le plus libre de l'Europe. Enfin le règne de Charles-le-Téméraire offre le spectacle continuel de sa lutte avec Louis XI, le triomphe de l'habileté sur la violence, le commencement d'une politique plus éclairée, et l'ambition mieux conseillée des princes, qui, devenus maîtres absolus de leurs sujets, font tourner au profit de leurs desseins les progrès nouveaux de la civilisation et du bon ordre. C'était un avantage que de rattacher de la sorte le récit de chaque époque à un grand personnage ; l'intérêt en devient plus direct et plus vif; les événements se classent mieux ; c'est comme un fil conducteur qui guide à travers la foule confuse des faits... (extrait de la Préface, éd. de 1860). La présente réédition se base sur l'édition de 1860.
    Amable-Guillaume-Prosper Brugière, baron de Barante né à Riom (1782-1866), préfet sous le Ier Empire, pair de France sous la Restauration ; ses idées libérales le font écarter de la vie politique et l'amène à se consacrer à ses études historiques. Il publie la première édition de l'Histoire des Ducs de Bourgogne (1824-1826) qui lui vaut d'entrer à l'Académie Française. Après la Révolution de 1830, il sera nommé ambassadeur en Piémont-Sardaigne, puis en Russie jusqu'en 1848.

  • Avec ce livre traitant des chauves souris de France, Belgique, Luxembourg et Suisse, Laurent ARTHUR et Michèle LEMAIRE, deux des meilleurs spécialistes français, synthétisent l'ensemble des connaissances nouvellement acquises des 34 espèces de Chauves-souris de la zone francophone.
    Il est structuré en 6 grandes parties :
    1. Les Chauves-souris dans le règne animal
    2. Biogéographie et écologie : origine et mise en place des espèces en Europe
    3. Biologie
    4. Les Chauves-souris et l'homme : la chauve-souris vue par l'homme (étymologie, représentations en Europe occidentale de la période romaine au Moyen Âge, évolution de leur image dans les livres d'école, représentations dans la BD, a priori actuels)
    5. Cahier d'identification : clés détaillées, avec plusieurs niveaux de lecture
    6. Monographies détaillées de chacune des espèces, avec leur carte de distribution.
    Les informations que l'ouvrage met à la disposition de tous seront utilisées aux fins d'une protection renforcée des espèces de Chauves-souris comme nous y engagent les politiques et réglementations en vigueur en Europe et en France. Richement illustré dans la pure tradition des ouvrages Parthénope, ce livre sera l'outil de référence pour tous les chiroptérologues amateurs ou professionnels, gestionnaires, opérateurs de sites Natura 2000 ou simples curieux amoureux de la nature

  • Voici, en quelque 600 citations classées et contextualisées, un portrait par lui-même du plus célèbre des rois de France. Un roi dont la célébrité a brouillé l'image sous la légende. Un roi qui n'a jamais dit : « L'État, c'est moi », mais qui a confié sur son lit de mort en riant, assurent les témoins : « Je m'imaginais qu'il était plus difficile de mourir que cela ; je vous assure que ce n'est pas une grosse affaire... »
    En citant ses propos les plus originaux, rapportés par les mémorialistes, les chroniqueurs et les historiens, et surtout en les prélevant dans ses écrits politiques et dans sa vaste correspondance, cet ouvrage a tenté de traquer la personne du Roi-Soleil en filigrane de son personnage : son caractère, ses relations familiales et amoureuses, ses principes, ses convictions et ses goûts, ses idées parfois si modernes, mais aussi ses entêtements et ses aveuglements - et puis surtout, trop ignoré et toujours surprenant, ce talent d'écrivain qui colore ses paroles d'un style qui le fit surnommer « le roi de la langue ». Cela dit, quelle que fût sa personne, l'effort constant que fit Louis XIV pour la conformer à la certaine idée qu'il se faisait de son personnage aura sans doute été l'impératif majeur de sa vie, qui se devine tout au long de ce livre : leçon d'humilité paradoxale à la racine d'un orgueil « solaire ».


    Patrick Dandrey enseigne la littérature et la culture françaises du XVIIe siècle à l'Université Paris-Sorbonne. Spécialiste de Molière et La Fontaine, il a publié aux Belles Lettres Quand Versailles était conté. La cour de Louis XIV par les écrivains de son temps (2009).

  • Ainsi que le dit Brantôme : « Je crois qu'il ne fut jamais quatre plus grands ducs les uns après les autres, comme furent ces quatre ducs de Bourgogne ». Le premier, Philippe-le-Hardi, commença à établir la puissance bourguignonne et gouverna la France durant plus de vingt ans. Le second, Jean-sans-Peur, pour conserver sur le royaume le pouvoir qu'avait eu son père, commit un des crimes les plus éclatants de l'histoire moderne; par là il forma de sanglantes factions et alluma une guerre civile, la plus cruelle peut-être qui ait jamais souillé notre sol. Succombant sous un crime semblable, sa mort livra la France aux Anglais. Philippe-le-Bon, son successeur, se vit l'arbitre entre la France et l'Angleterre ; le sort de la monarchie sembla dépendre de lui. Son règne, long et prospère, s'est signalé par le faste et la majesté dont commença à s'investir le pouvoir souverain, et par la perte des libertés de la Flandre, de ce pays jusqu'alors le plus riche et le plus libre de l'Europe. Enfin le règne de Charles-le-Téméraire offre le spectacle continuel de sa lutte avec Louis XI, le triomphe de l'habileté sur la violence, le commencement d'une politique plus éclairée, et l'ambition mieux conseillée des princes, qui, devenus maîtres absolus de leurs sujets, font tourner au profit de leurs desseins les progrès nouveaux de la civilisation et du bon ordre. C'était un avantage que de rattacher de la sorte le récit de chaque époque à un grand personnage ; l'intérêt en devient plus direct et plus vif ; les événements se classent mieux ; c'est comme un fil conducteur qui guide à travers la foule confuse des faits... (extrait de la Préface, éd. de 1860).
    La présente réédition se base sur l'édition de 1860. On a réuni en un seul volume la deuxième partie du T7 et le T8 de l'édition originale.
    Amable-Guillaume-Prosper Brugière, baron de Barante né à Riom (1782-1866), préfet sous le Ier Empire, pair de France sous la Restauration ; ses idées libérales le font écarter de la vie politique et l'amène à se consacrer à ses études historiques. Il publie la première édition de l'Histoire des Ducs de Bourgogne (1824-1826) qui lui vaut d'entrer à l'Académie Française. Après la Révolution de 1830, il sera nommé ambassadeur en Piémont-Sardaigne, puis en Russie jusqu'en 1848.
    Une monumentale fresque historique qui se lit comme un roman et qui couvre l'histoire de France au XVe siècle mais aussi les histoires particulières de la Bourgogne, de la Lorraine, et des futurs Hauts-de-France, Belgique, Luxembourg et Pays-Bas. Sans compter les parallèles étonnants que l'on peut faire sur les constantes de l'action (ou de l'inaction) politique à quelques siècles d'intervalle...

  • « Elle contempla son oeuvre. Devant ce spectacle, elle se sentit d'un coup à nouveau envahie par le sentiment du devoir accompli. Elle avait franchi le cap ! Tant d'heures de guets, à noter tous les moindres faits et gestes... Elle commença à recueillir les fruits de son travail. Elle sortit son appareil numérique pour immortaliser la scène : surtout, il ne fallait rien rater, ne pas oublier un seul angle ! Seuls les plans de face étaient intéressants, l'arrière n'avait rien à dévoiler de son pouvoir absolu... » Sa vengeance commençait à peine mais laisserait, tout au long de son parcours, des traces indélébiles : une justice implacable et sans limite sur laquelle le caméléon posait tranquillement ses pièges.


  • Qui a eu l'idée de murer les fenêtres du Panthéon ? Qu'était le Val-de-Grâce avant d'être un lieu consacré à la médecine ? Qui sont les Innocents de la belle fontaine des Halles ? Le Palais-Royal est-il vraiment d'origine... royale ?

    À Paris, au fil des rues, au détour des places ou des allées, de mystérieux indices inspirent des questions surprenantes. Ces traces que l'on finit par ne plus voir, ces noms dont l'explication se perd, ces monuments aux évidences trompeuses nous racontent une époque, des personnages hors du commun, et de sombres spéculations immobilières. Comme dans une enquête policière, avec ses mystères, mais aussi ses preuves et ses témoignages, ce livre revisite 23 hauts lieux de la capitale : autant d'endroits que l'on croit connaître, mais dont la véritable histoire nous échappe. De traces d'histoire, en histoires de traces, ressuscite sous nos yeux, en nous faisant voyager dans le temps et dans l'espace, un passé caché. Celui d'un Paris énigmatique...

  • Léon, le petit caméléon

    So Graphiste

    • Youstory
    • 29 Juillet 2020

    Léon, un petit caméléon vivant dans une forêt tropicale lointaine, s'apprêtait à passer une énième journée à nourrir son estomac glouton, mais la rencontre avec un personnage bien particulier va lui faire vivre une aventure hors du commun !
    Partez à l'aventure de Léon, le petit caméléon !

    LIRE UN EXTRAIT DU LIVRE

    NB : ouvrage illustré avec mise en page fixe, lecture à privilégier sur une tablette, un smartphone ou depuis un ordinateur.

  • J'ai entrepris d'écrire l'histoire d'Henri l'Aveugle, qui fut comte de Luxembourg depuis 1136, et comte de Namur depuis 1139 jusqu'en 1196. Les quelques pages que lui consacrent les historiens namurois et luxembourgeois De Marne, Bertholet, Galliot, Borgnet, sont bien incomplètes et ont considérablement vieilli. Au point de vue de l'histoire générale de notre pays, ce règne, sans être de première importance, présente cependant un réel intérêt. La lutte d'Henri l'Aveugle avec les principautés de Liége et de Trèves forme un épisode peu connu de l'histoire de ces principautés au sortir de la Querelle des Investitures ; et la question de la succession namuroise fournit de précieuses indications sur les rapports de l'empereur avec la Lotharingie pendant la seconde moitié du xiie siècle. Au point de vue purement namurois, le règne d'Henri l'Aveugle est capital. Il résume et clôture la période dite des comtes de la première race (xe-xiie siècle) et nous fait assister aux événements qui établirent la situation politique du comté depuis le début du xiiie siècle jusqu'au moment de sa réunion aux États de la maison de Bourgogne en 1429.

  • Un nouveau record de vente est atteint avec la publication du roman Zacharias Ascaris de la belle et mystérieuse Jane P. Ménard. Pourtant, ce n'est pas la seule particularité de ce livre étrange qui va provoquer une épidémie bien particulière à l'échelle de la planète.

  • Rédigé par un collectif des meilleurs batrachologues français, belges et luxembourgeois, ce livre sur les amphibiens de France, Belgique et Luxembourg (accompagné de son CD sonore) fait la synthèse des connaissances les plus récentes sur les amphibiens.
    Toutes les espèces et sous-espèces de la région sont présentées de façon très complète. On retrouve les éléments faisant le succès de la Collection Parthénope des éditions Biotope : actualité du propos, exhaustivité, approche à la fois scientifique et pédagogique, iconographie de grande qualité, mise en page et fabrication très soignées.
    Les innovations de ce livre sur les amphibiens en font le précurseur d'une nouvelle génération de guides naturalistes :
    - large place accordée aux développements récents de disciplines telles que l'écologie du paysage, la biologie des populations, la biogéographie, le génie écologique, la gestion des espaces naturels et le droit de l'environnement;
    - mise en place de la notion de cortèges d'amphibiens, et définition de 37 cortèges pour la région étudiée;
    - cartographie faisant apparaître des indices d'abondance permettant de se faire une idée plus précise du statut local de chaque espèce;
    - remplacement des classiques clés dichotomiques par un cahier d'identification de 55 pages.
    Cet ouvrage comblera ainsi les attentes de tous ceux (simples curieux de nature, naturalistes,... mais aussi scientifiques, professionnels de l'environnement ou herpétologistes) qui recherchent des informations complètes et actualisées sur ces animaux fascinants, et suscitera des vocations chez les plus jeunes d'entre nous.

  • Avec ce livre décrivant les libellules de France, Belgique et Luxembourg, c'est la Collection Parthénope des éditions Biotope qui s'enrichit d'une nouvelle "bible" très attendue. La première faune traitant des libellules publiée en langue française, illustrée par plus de 350 photographies ! Les libellules constituent un élément essentiel de compréhension des zones humides dont la préservation est devenue une urgence de société. Encore méconnues, elles sont présentes dans de nombreux milieux naturels.
    Une première partie du livre regroupe des chapitres généraux : les libellules dans le règne animal et dans le monde ; leur biologie ; biogéographie et écologie (en particulier 29 cortèges originaux...) ; les odonates et l'homme. La seconde partie est consacrée à la reconnaissance des espèces au moyen d'un cahier d'identification. Cette partie concerne aussi bien les libellules adultes que les larves. De nombreux dessins et photographies aident le lecteur à retrouver l'animal qu'il observe.
    La dernière partie regroupe les monographies. Dans chacune, l'ensemble des critères nécessaires à l'identification sur le terrain est présenté. Deux cartes de répartition, l'une européenne et l'autre couvrant uniquement l'aire géographique de l'ouvrage, sont systématiquement associées au texte. Cette dernière carte fournit un indice d'abondance des animaux par province ou par département selon le pays.

  • 1) Détention de résidences de plaisance en France via une société de capitaux luxembourgeoise: l'heure des premiers comptes approche, par Marc Kleyr et Régis Steiner.
    2) Le secret professionnel de l'assureur est-il absolu? par Jean-François Findling et Laurent Fessmann

  • 1. Introduction
    2. Les éléments constitutifs de l'apport caché
    2.1. Problématiques d'ensemble
    2.2. Les avantages pouvant faire l'objet d'un apport caché
    2.3. Motivé par la relation sociale
    2.4. L'absence de contrepartie appropriée pour l'actionnaire
    2.5. Les caractéristiques de l'apport caché - check-list
    3. Le traitement fiscal luxembourgeois des apports cachés
    3.1. Le traitement fiscal au niveau de la société
    3.2. Le traitement fiscal dans le chef de l'actionnaire
    3.3. Situations transfrontalières
    4. Conclusion

  • The Global Forum on Transparency and Exchange of Information for Tax Purposes is the multilateral framework within which work in the area of tax transparency and exchange of information is carried out by over 90 jurisdictions which participate in the work of the Global Forum on an equal footing.
    The Global Forum is charged with in-depth monitoring and peer review of the implementation of the standards of transparency and exchange of information for tax purposes. These standards are primarily reflected in the 2002 OECD Model Agreement on Exchange of Information on Tax Matters and its commentary, and in Article 26 of the OECD Model Tax Convention on Income and on Capital and its commentary as updated in 2004, which has been incorporated in the UN Model Tax Convention.
    The standards provide for international exchange on request of foreseeably relevant information for the administration or enforcement of the domestic tax laws of a requesting party. "Fishing expeditions" are not authorised, but all foreseeably relevant information must be provided, including bank information and information held by fiduciaries, regardless of the existence of a domestic tax interest or the application of a dual criminality standard.
    All members of the Global Forum, as well as jurisdictions identified by the Global Forum as relevant to its work, are being reviewed. This process is undertaken in two phases. Phase 1 reviews assess the quality of a jurisdiction's legal and regulatory framework for the exchange of information, while Phase 2 reviews look at the practical implementation of that framework. Some Global Forum members are undergoing combined - Phase 1 plus Phase 2 - reviews. The ultimate goal is to help jurisdictions to effectively implement the international standards of transparency and exchange of information for tax purposes.
    All review reports are published once approved by the Global Forum and they thus represent agreed Global Forum reports.
    For more information on the work of the Global Forum on Transparency and Exchange of Information for Tax Purposes, and for copies of the published review reports, please visit www.oecd.org/tax/transparency

  • OECD's 2010 review of Luxembourg's environmental conditions and progress in air, water, waste and materials management; nature and biodiversity; the environment-economy interface; the environment-social interface; and international commitments and co-operation. The analyses presented are supported by a broad range of economic and environmental data and include recommendations for further environmental and sustainable development progress.


  • Louise est française et Richard est britannique. Ils se sont connus en Espagne dans le cadre du programme Erasmus. Leur vie se répartit entre Arlon, Luxembourg, Strasbourg et Londres.

    Mariés depuis une vingtaine d'années, ils mènent une existence tranquille et heureuse avec leurs deux adolescents. Rien ne semble en mesure de venir à bout de leur bonheur jusqu'au mois de février 2016 quand David Cameron, alors Premier ministre anglais, annonce la tenue d'un référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne. Et lorsqu'une simple phrase trouve un écho inattendu.

    En attendant les résultats du scrutin, les différents personnages affutent leurs armes tout en essayant de brouiller les pistes. Pour certains, tout est prétexte au jeu. Mais voilà, jouer, c'est prendre le risque de perdre surtout quand des mains invisibles distribuent ou dissimulent des cartes. Le manipulateur n'est jamais sûr de ne pas être la victime de son propre piège. Personne ne pouvait afficher la moindre certitude sur la vérité des urnes. Vouloir faire le bonheur du peuple contre sa volonté est tout aussi illusoire que de s'en remettre au bon sens pour corriger les effets de l'usure du temps sur nos sentiments.

    Et Sandy et Richard dans tout cela ?

  • "Je ne pouvais pas décrocher mon regard, mes yeux étaient aimantés, captés par cette fille qui se tenait à trente pas de moi. Une fille, non, certes pas ! Une apparition ! Une épiphanie ! Une créature chassée à grand fracas de l'Olympe où elle aurait fait de l'ombre aux déesses et aux nymphes les plus belles."

  • Comment trouver sa place et s'épanouir au Luxembourg lorsqu'on est Sénégalais? S'il a travaillé pour l'Organisation des Nations unies à Genève, puis pour la Banque mondiale, Amadou doit faire face à la frilosité d'un monde professionnel privilégiant les Européens. Marié à Karine, une Allemande, il devra affronter les préjugés aussi bien sur ses origines que sur les couples mixtes, mais l'amour et la conviction de pouvoir s'en sortir aideront le couple à aller de l'avant, jusqu'au jour où le destin leur ouvrira grand les bras... Saga sociale se déroulant sur une quinzaine d'années, de 1994 à 2008, l'opus de Mamadou Dione dépeint avec justesse un parcours sentimental et professionnel semé d'obstacles et de doutes. Réflexion autour de l'immigration et du racisme, mais aussi du retour aux racines familles, "À deux, passionnément" livre une étude culturelle soignée, doublée d'une belle leçon de persévérance, universelle avant tout.

empty