• Paul Essinger, joueur de tennis professionnel, est qualifié pour l'US Open. Comme pour chaque tournoi, sa famille se réunit à New York afin de l'encourager. Ses parents, son frère, ses soeurs et ses neveux arrivent du Texas, de Harvard ou encore d'Angleterre. Aux yeux de Dana, la compagne de Paul, la tribu Essinger paraît très brillante et soudée, voire inaccessible tant elle compose un tableau idéal.
    Pourtant, chacun d'eux va vivre cette nouvelle épreuve avec des ambitions et des aspirations différentes. Révélations qui tournent court, légers accrocs et désaccords majeurs rythment ce week-end décisif. À travers une écriture vive et nerveuse, Benjamin Markovits capture toute la complexité d'une famille (apparemment) heureuse.

  • 2009. Greg Marnier, dit « Marny », revient aux États-Unis après avoir tenté sa chance en Europe. Un retour difficile dans une société ébranlée par la crise des subprimes. Aussi répond-il avec enthousiasme à l'invitation de Robert James, un de ses anciens amis, qui souhaite initier un projet de renouvellement urbain à Detroit, sinistrée par la crise de l'industrie automobile. Dans l'esprit des Pères pèlerins, ils posent les bases d'une communauté fondée sur l'espoir et la générosité. Leurs idéaux de départ se heurtent rapidement aux réalités, laissant resurgir les vieux démons de l'Amérique : incompréhensions, affrontements raciaux, relents de colonialisme et corruption larvée. Observateur de premier plan de ces tensions, Marny se voit contraint de prendre parti... « Audacieux et intelligent... Benjamin Markovits s'inscrit dans le sillage de Charles Dickens et Tom Wolfe : il dessine une toile de fond urbaine si réelle qu'elle constitue un écrin parfait pour une histoire aussi ciselée que dérangeante. » Prospect Magazine « Markovits est un fin observateur des éléments de langage et des tics comportementaux des uns et des autres. [...] Un captivant travail de fiction doté d'une morale qui a tout à voir avec la réalité. » Financial Times

  • Three years after Lord Byron dismissed, Dr John Polidori has fallen on hard times. And then a woman mistakes the doctor for the poet. As the pair fall in love, Polidori knows that he can only emerge from Byron's shadow if he confesses his true identity to the girl; but was it only Byron's shadow that led her to love him in the first place?

  • En 1813, Lord Byron est au sommet de sa célébrité. L'Angleterre tout entière l'adule pour ses écrits poétiques, la gent féminine pour son aura déjà sulfureuse. Lors d'un bal, il rencontre Annabella Milbanke, une jeune femme raffinée et spirituelle, qu'il épouse deux ans plus tard. La présence d'Augusta Leigh, la demi-soeur de Byron avec qui il entretient une relation ambigüe, vient cependant perturber leur idylle. S'instaure un triangle amoureux dans lequel Annabella peine à trouver sa place, partagée entre les élans de son coeur et ce que lui dicte sa raison.

  • Peter Sullivan, professeur de littérature, a consacré de nombreux écrits à Lord Byron. Lorsqu'il meurt mystérieusement, l'un de ses confrères hérite de ces textes demeurés inédits. Tandis que la carrière littéraire de ce dernier s'essouffle, il trouve un nouvel élan en s'improvisant détective littéraire : il met de l'ordre dans les manuscrits, en décrypte les sous-textes et entreprend de sonder les vies tumultueuses de Peter Sullivan et de Byron lui-même.

    Au fil de cette enquête littéraire à deux voix, Amours d'enfance entraîne le lecteur dans un questionnement sur l'identité d'un auteur et les sources de ses créations.

    « Un cycle littéraire adroit, énigmatique [...], l'un des projets fictionnels les plus fascinants de ces dernières années. » The Independent

empty