CNRS Éditions via OpenEdition

  • Georges Friedmann est une figure à redécouvrir. À l´occasion du centenaire de sa naissance, le présent ouvrage retrace la trajectoire de l´homme avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale. Écrivain, voyageur, résistant, étranger à la tradition durkheimienne, marxiste plus spinoziste qu´hégélien, Friedmann a su faire partager ses curiosités et ses inquiétudes pour relancer la sociologie après la guerre. Dès la fin des années 40, tournant le dos à la Sorbonne, s´appuyant sur des institutions comme le CNRS et le Conservatoire National des Arts et Métiers, il met le pied à l´étrier à une nouvelle génération qui s´emploie à développer la sociologie hors de la clôture académique. À l´articulation de l´histoire intellectuelle et de l´histoire de la sociologie, ce livre est bâti en trois parties : histoire, oeoeuvres, témoignages. Il fait dialoguer ceux qui furent ses proches dans la refondation de la sociologie et les membres d´une nouvelle génération qui, n´ayant pas connu directement Georges Friedmann, se sentent plus libres pour réinterroger l´oeoeuvre.

empty