• « La prison est un endroit tout à fait singulier. Ses effets sur l'humanité sont étranges. Quand la police anglaise a arrêté Mick Jagger et Keith Richards en 1967, c'étaient de sympathiques pop stars. Lorsqu'ils sont sortis de cage trois jours plus tard, ils étaient de- venus des superstars mondiales.».

    Franck Balandier brosse les portraits des plus grandes stars internationales de la musique ayant commis un délit ou une infraction.
    Certains comme David Bowie, Johnny Cash ou Aretha Franklin ont été en garde à vue. D'autres dont Joan Baez, Booba, les Pussy Riot, James Brown ou Paul Mc Cartney ont été incarcérés.

  • Rolling Stones, une biographie, paru aux éditions Fayard en septembre 2002, repris peu après au Livre de Poche et constamment réédité depuis lors, est la première tentative d'une approche globale, en français, d'une histoire monumentale: les années 60 vues à travers l'histoire des Rolling Stones.
    Avant tout, la déplier, cette histoire. Qui ils sont, d'où ils viennent, la musique apprise comment. Les dettes, les trahisons, les hasards et les bagarres. L'Amérique, les maisons, la prison, les guitares...

    Comprendre comment les morts, l'excès, mais avant tout la musique, se sont rejoints dans l'aventure singulière d'une si petite poignée d'individus pour bousculer le monde tout entier.
    Plus de dix ans de rechecher, sur la base d'un corpus uniquement anglophone, le plus exhaustif possible - livres, films, photographies, interviews, et bien sûr l'oeuvre musicale elle-même, les prises de studio alternatives, les captations pirate de concerts, tout parle. Tout devait parler. .
    Alors que les Rolling Stones ont fêté leur cinquantenaire, une version complétée, révisée, affinée pour cette édition numérique d'un livre de près de 1000 pages.
    FB, août 2015.

  • Unique journaliste accepté près des Stones en 1971, Greenfield raconte leur dernière tournée en Grande-Bretagne. C'est une épopée sex, drugs, rock'n'roll dans les salles de leur début. Avec les groupies et les shoots backstage, les exploits de Mick Jagger dans la fosse et l'illusion de ne jamais changer...
    Né en 1946, le journaliste et spécialiste de la culture pop Robert Greenfield, est aussi auteur d'Exile on Main Street, une saison en enfer avec les Rolling Stones et Stones Touring Party, à travers l'Amérique avec les Rolling Stones (Le Mot et le Reste).
    « Greenfield capte avec brio et humour ces derniers moments de folie avant l'irruption des costards cravates et leur mainmise sur le rock business. » - Rock & Folk
    « Si vous voulez vraiment savoir à quoi ressemblait le rock'n'roll... » - Rolling Stone
    « Robert Greenfield cumule quatre atouts : connaissance du sujet, sens de l'enquête, immersion dans le circus, style. » - Technikart

  • Janvier 1963 : Charlie Watts rejoint Mick Jagger, Brian Jones, Keith Richards et Bill Wyman.
    Mars : les Rolling Stones sont engagés au Crawdaddy de Richmond.
    7 juin 1963 : ils sortent leur premier single, Come On et I Want To Be Loved. La plus passionnante saga musicale du xxe siècle peut commencer... Depuis un demi-siècle, les Rolling Stones enchaînent les albums et les concerts, et font monter le taux d'adrénaline de millions de fans à travers le monde. Ils surfent sur les modes, en créent d'autres, puis s'en détachent pour mieux s'en moquer.
    « Ceux qui ont mal grandi » ont aujourd'hui été élevés au rang d'institution. Ils sont l'avers et le revers d'une médaille ciselée dans le rock. Depuis un demi-siècle, ils sont les acteurs d'un monde qu'ils ont largement contribué à façonner. Il y a une musique Rolling Stones.
    Une attitude Rolling Stones. Un univers Rolling Stones.
    Chronique des Rolling Stones célèbre le plus grand groupe de l'histoire du rock. Depuis la naissance de Brian Jones en 1942, celle de Mick Jagger et de Keith Richards en 1943, jusqu'au concert surprise du Trabendo à Paris et aux grands-messes de Londres et de Newark
    en décembre 2012, cet ouvrage retrace les événements les plus marquants du parcours des Stones. On plonge au coeur de la création avec un focus sur les albums mythiques Beggars Banquet, Sticky Fingers et Exile On Main Street, au coeur du mystère avec la mort de Brian Jones, au coeur du scandale avec les procès à répétition de Keith, Mick et Brian, au coeur de la démesure avec les tournées « STP » (1972) et « A Bigger Bang » (2005-2007).
    Dans le même temps, Chronique des Rolling Stones fait revivre l'extraordinaire épopée de la musique rock - des Beatles à Bob Dylan, de Pink Floyd à Jimi Hendrix -, mais encore l'esprit d'avant-garde qui a régné pendant cette décennie. Cinéma, mode, design... - c'est d'un retour flamboyant à l'âge d'or de l'explosion pop qu'il s'agit.
    Chronique des Rolling Stones ou le mythe Rolling Stones...

  •           Sexe and Rock'n'rollLe célèbre journaliste Christopher Andersen nous offre ici une biographie sans détour, aussi foisonnante et bouillonnante que Mick Jagger lui-même, à l'occasion du 50e anniversaire des Rolling Stones et de leur tournée mondiale. Mick Jagger est l'une des grandes icônes culturelles de notre époque - extravagant, arrogant, inquiétant et fascinant - et pourtant il a juré de ne jamais écrire son autobiographie. Aujourd'hui, Christopher Andersen nous propose une biographie explosive et irrésistible qui fera date pour les fans des Stones toutes générations confondues, avec des révélations et des enquêtes étonnantes, telles que : 
    - Le passé bisexuel de Mick Jagger et la liste de ses amantes célèbres qui continue encore de s'allonger. 
    - Le redoutable sens des affaires de Jagger, qui lui a permis d'amasser une fortune dépassant les 400 millions de dollars. 
    - Cocaïne, LSD, haschisch, amphétamine - les détails surprenants quant à la réelle étendue de l'addiction de Jagger. 
    - Les relations du chanteur avec la famille royale - des liens qui se poursuivent aujourd'hui avec William et Kate - et les circonstances étonnantes de son anoblissement au Palais de Buckingham. 
    - Les menaces qui ont pesé sur la vie de Jagger, dont le récit terrifiant d'une tentative d'assassinat que le FBI garda secrète pendant des années. 
    - Et bien sûr, la relation étrange et ambivalente entre Mick Jagger et Keith Richard, toujours aussi explosive aujourd'hui encore.Mick est une exploration sans concession du leader charismatique du plus grand groupe rock de tous les temps et est destinée à devenir la biographie définitive que tout fan devra avoir dans sa bibliothèque.Traduit de l'anglais par Dominique Defert et Carole Delporte

  • Au début des années 1960, Barry Miles était un étudiant en art ; à la fin il dirigeait le label Zapple des Beatles, vivant dans le légendaire Chelsea Hotel de New York. Voici le récit de ce qui s'est passé entre les deux. Durant cette décennie, Barry Miles organise avec Ginsberg et Burroughs la lecture qui marque l'avènement de la Beat Generation à Londres, cofonde la galerie Indica, véritable centre de commande de la contreculture et y lance le premier magazine underground d'Europe, International Times... Le journal de Miles est au plus proche des artistes des sixties, à la fois pour la littérature et pour la musique. Il fait se rencontrer Yoko Ono et John Lennon, suit la grossesse de Marianne Faithfull, collabore avec les Beat- les, fait la fête avec Frank Zappa et les Pink Floyd, s'entretient avec Mick Jagger et Leonard Cohen, enregistre Bukowski, Brautigan et Burroughs sur Zapple Records... Saisissant !

  • Mick Jagger

    Philip Norman


    De ses débuts à aujourd'hui, l'odyssée de Sir Mick Jagger, la plus légendaire figure de rockstar de tous les temps.

    Qu'y-a-t-il derrière le produit Mick Jagger ? Qui est véritablement cet homme de soixante-dix ans qui, aujourd'hui encore, s'agite le nombril à l'air avec la même souplesse et la même conviction qu'à ses tout débuts, lorsqu'il chantait : " I Can't Get No Satisfaction " ? Tout le monde connaît les premiers pas des Rolling Stones et les grandes étapes, dont la rencontre originelle avec Keith Richards en 1961, puis avec Brian Jones et les autres membres du groupe, puis encore l'irrésistible ascension, les tubes et les délirantes tournées américaines, les provocations sexuelles et les scandales à répétition - la consommation de drogues, le séjour en 1967 à la prison de Brixton, les trois morts du festival d'Altamont, l'exil fiscal, les mariages, les aventures et les divorces, etc.
    Lorsque la mythologie s'en mêle, il devient toutefois difficile de percer à jour le mystère Jagger. Mystère qui confine au paradoxe : comment expliquer qu'un personnage aussi brillant demeure, interview après interview, incapable de se livrer a minima ? D'échapper, malgré son aura rebelle, à une étonnante neutralité ? Comment se fait-il qu'après avoir passé toute sa vie sur scène, à fasciner des centaines de milliers de personnes, il dise n'avoir gardé aucun souvenir pour écrire l'autobiographie qui lui fut commandée en 1983 et dont le manuscrit se révéla, à la lecture, " mortellement ennuyeux " ?
    Autant de questions auxquelles Philip Norman apporte des éléments de réponse dans une véritable enquête, passionnante, grâce aux témoignages de tous ceux qui, compagnons de route ou compagnes de vie, ont approché au plus près le chanteur des Stones. Selon lui, le secret de Jagger, et le secret de sa longévité à toute épreuve, c'est son égoïsme sans nostalgie qui le pousse, en toute circonstance, à évaluer ce qui est bon pour lui - et pour sa carrière. Un instinct hors du commun. Et, retraçant pas à pas le parcours de ce jeune garçon devenu pour toujours l'incarnation de la rockstar, il nous fait revisiter cinquante ans de rock, de révolte, de conquête, de mode, de rythme et de passion.

  • De la route à l'utopie communautaire, les auteurs, journaliste et chercheur en sciences sociales, illustrent la contre-culture hippie. Musique, arts plastiques, cinéma, sexualité, drogues et mode de vie sont présentés.

  • Manhattan, vendredi 7 août. Liz Lapin qui fête ce soir l'anniversaire de ses 31 ans a décidé, à cette occasion, de se suicider devant tous ses amis réunis. S'engage alors une folle journée dont les imprévus et les rebondissements vont lui compliquer la tâche, tant il est vrai que planifier son suicide est une chose, passer à l'acte, en est une autre.

empty