• Les lettres de mon moulin font partie de ces textes qui ont enchanté notre enfance, et dont les histoires continuent de nourrir notre imaginaire. La plus célèbre est sans nul doute, la chèvre de monsieur Seguin. Au fil des pages, écrites comme une correspondance anecdotique se trouve pas moins de 24 textes, traçant le portrait de la société de l'époque, entre clins d'oeil, et anecdotes. Le charme de notre belle Provence se lit entre les lignes, et l'espace d'un instant nous emmène, sur ses sentiers de garrigue à la rencontre des personnages de ces histoires.


  • En exergue l'auteur a écrit : "Ce roman rapporte des événements réels. Les personnages ne sont pas inventés."

    Konstantin Boggosch n'a jamais connu son père, Gerhard Müller, nazi notoire et criminel de guerre. Toute sa vie, il n'a de cesse de fuir ce lourd héritage : il change de nom, quitte son pays, tente de s'enrôler dans la Légion étrangère à Marseille, devient secrétaire pour un groupe d'ex-résistants cultivés, revient en rda après la construction du mur quand tout le monde veut la quitter, s'inscrit aux cours du soir tout en travaillant chez un libraire et finit directeur de lycée dans une petite ville.
    Son frère Gunthard, lui, fait tout le contraire ; fier de son héritage, il s'estime trahi par son pays et en tire un ressentiment profond ; il essaye de récupérer l'usine de son père et de retrouver son statut - quitte à devenir un beau salaud.
    Malgré leurs efforts, ni l'un ni l'autre ne parviendront à échapper à l'histoire, condamnés qu'ils sont à être à jamais les "fils de" dont le destin est écrit par d'autres avant même leur naissance.
    Le père de Christoph Hein était pasteur, un grave crime idéologique dans la rda des années 50, ce qui l'a empêché de faire des études et l'a obligé à vivre sa propre existence dans les failles du système.
    Sous les apparences d'un formidable roman d'apprentissage et d'aventure, mené par un jeune homme énergique et sympathique, Christoph Hein nous fait traverser comme en passant soixante ans d'histoire allemande et offre une brillante réflexion sur la mémoire historique.
    « Un de ces romans d'aventures qu'on ne peut plus lâcher. » - Der Tagesspiegel
    « Un grand roman, intelligent et prenant, sur l'Allemagne de l'Est depuis la guerre jusqu'à aujourd'hui. » - Frankfurter Allgemeine Zeitung

  • C'est une aventure bien singulière qui attend Laura, Hugo et Iassine. Alors qu'ils viennent de trouver une lanterne mystérieuse, une étrange adolescente leur indique qu'ils peuvent s'en servir pour voyager dans le temps, pas pour des vacances non, mais parce qu'ils auront des missions précises à remplir et d'une extrême importance. Qui est-elle ? Et pourquoi ont-ils été choisis ?

    Le premier élément de réponse se trouve peut être pendant la seconde guerre mondiale dans le quartier des États-Unis à Lyon...

  • Depuis cinq ans, Hugues, riche veuf éploré, s'est retiré dans la ville de Bruges afin d'y mener son deuil en toute quiétude. Menant une existence calme et routinière, il voue un culte au souvenir de son épouse disparue ainsi qu'à Bruges, de laquelle il ressent toute la mélancolie d'ancienne ville devenue bourgade bourgeoise. Lorsqu'un jour, au détour d'une de ses promenade grise et morne, il aperçoit une femme semblable en tout point à sa morte, sa vie va changer.
    Un décor qui se transforme en une présence, un veuf aux promenades hallucinées, un amour qui tourne au cauchemar... Ces éléments ont permis au roman de Rodenbach écrit en 1892 de se transformer en un long poème symboliste qui hypnotise encore aujourd'hui.

  • Se déroulant dans un monde oublié et dans des temps lointains, cette épopée tumultueuse raconte l'histoire de Kira, l'enfant mauve conçue lors du viol de la Reine Fan de Shola par Amecareth, l'Empereur Noir. Les Chevaliers d'Emeraude devront mener de durs combats pour protéger cette petite fille, afin que s'accomplisse la prophétie qui verra la destructions d'Amecareth.

  • Un jeune prêtre tourmenté par sa propre impuissance, une jeune fille désespérée, des paroissiens tentés par l'impiété : tels sont les personnages de ce drame d'un monde sans dieu.
    Écrit de 1919 à 1926, dans le foisonnement d'une époque où tout bascule, où la question du mal, de l'humiliation et du temps sont centrales, Sous le soleil de Satan est l'un des grands romans nés de la première guerre mondiale. L'affrontement entre les hommes se métamorphose ici en un affrontement entre les âmes.
    Après Proust et avant Céline, Bernanos met le roman au défi du mysticisme, en proposant une nouvelle littérature, sensuelle et visionnaire, où la puissance métaphysique s'ajoute à la violence du pamphlétaire. Il est temps que Bernanos retrouve sa place parmi les plus grands romanciers, celle d'un Dostoïevski français.

  • 1941, en Dordogne, le jeune Georges Arnaud est retrouvé dans le château familial où gisent les corps de son père, sa tante et leur bonne...

    Il est accusé de les avoir assassinés. Incarcéré puis jugé en cours d'assises, il en sortira libre.
    La Serpe rouge revient sur toute cette affaire, de l'assassinat à l'incarcération en passant par les frasques du jeune Girard alias Arnaud dans un Paris en pleine Occupation et grouillant de nazis acoquinés avec la pègre.
    Un personnage atypique qui, durant toute sa vie et après son retour d'Amérique du sud, portera comme un drapeau d'on ne sait quelle république, des chemises rouge sang. Sang de sa mère morte de pneumonie ? Sang des crimes commis au château
    d'Escoire ?
    La Serpe rouge tente de répondre à toutes ces questions.

  • Espagne, Andalousie, XVIe siècle. La Reconquista est terminée. Charles Quint règne sur une Espagne réunifiée et catholique.
    Sinan est un enfant qui vit avec sa soeur jumelle, Rufaida à Grenade. Musulmans convertis par nécessité à la religion catholique, sa famille les envoie à Montpellier pour échapper à une Inquisition toujours plus féroce. Là-bas ils tomberont dans une France embrasée par les guerres de religion...

    Mélangeant récit historique et fantasy, Jean-Laurent Del Socorro nous offre une nouvelle fois un grand roman, dans le sillage de Royaume de Vent et de colères avec l'un de ses personnages dans le rôle clef.

  • Le Péril bleu Nouv.

    Le Péril bleu

    Maurice Renard

    Maurice Renard, père de la science-fiction française, auteur des célébrissimes Mains d'Orlac, aborde dans ce roman le thème de l'abduction extraterrestre, promis à une riche postérité.
    Depuis plusieurs nuits, dans la campagne du Bugey, des monuments sont vandalisés, des bêtes et des personnes disparaissent. Les habitants de ce secteur du Jura ne voient qu'un coupable plausible : les " Sarvants ", créatures malveillantes du folklore local.
    Quand la fille de l'astronome Le Tellier est enlevée à son tour, la presse et l'opinion sont en émoi. Le bruit court que les Sarvants, êtres " extraterrestres ", mèneraient sur les hommes des recherches scientifi ques comparables à la vivisection ...
    Sommes-nous sûrs d'être seuls sur Terre ? Partant de cette interrogation, Maurice Renard, en digne héritier de H. G. Wells, interroge la présence d'aliens sur notre planète. L'inconnu, l'horreur mais aussi l'humour sont au rendez-vous de ce roman, le plus célèbre du père de la science-fi ction française.

  • Colomba

    Prosper Merimee

    Sur le bateau qui le ramène en Corse, Orso della Rebbia, lieutenant en demi-solde, fait la rencontre de Miss Lydia, une jeune Anglaise de bonne famille. Mais à peine a-t-il foulé le sol de sa terre natale que sa soeur Colomba lui rappelle son devoir : venger leur père assassiné deux ans plus tôt. Saura-t-il rester digne de l'intérêt que lui porte Miss Lydia en résistant aux supplications et aux ruses de sa soeur, ainsi qu'aux provocations de ses ennemis ?
    Avec sa galerie de personnages hauts en couleur, dont la fascinante héroïne éponyme, Mérimée nous entraîne dans un récit de vendetta au rythme haletant.
    Objets d'étude : La fiction pour interroger le réel / Individu et société: confrontations de valeurs ? [4e] ; Le roman et le récit du XVIIIe siècle au XXIe siècle [Lycée]
    · Dossier pédagogique : Cinq fiches pour saisir les enjeux de l'oeuvre
    · Prolongement : La vengeance des femmes (corpus de textes).

  • Quand Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils Marius, elle ne se doute pas que son arrivée dans le Sud sera plus mouvementée que prévue !
    Entre ses cours de yoga un peu particuliers, sa vie de mère célibataire, son original de père et son métier d'agent de bibliothèque, la jeune femme n'a pas le temps de chômer.
    Pourtant, c'est avec beaucoup de douceur qu'elle discute avec Aurore, une vieille dame de 90 ans rencontrée dans le parc voisin. Aurore qui attend toutes les semaines son grand amour, Albert, parti à New York tenter sa chance après la guerre.
    Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, c'est le présent qui va la rattraper...
    Clarisse Sabard est née en 1984 dans une petite ville située en plein coeur du Berry. Après un bac littéraire, elle s'oriente vers le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire.
    Passionnée de littérature et de voyages, elle vit aujourd'hui à Nice et se consacre à l'écriture. Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (+ de 24 000 ex. vendus).
    Elle est également l'auteure de La Plage de la mariée (+ de 20 000 ex. vendus) et du Jardin de l'oubli parus aux éditions Charleston.

  • Préface de Roger Martin
    Philippe Cayrol, jeune aventurier républicain, sans fortune mais plein d'audace, a soustrait Blanche de Cazalis aux griffes de son oncle, richissime et tout-puissant député royaliste de Marseille.
    Son frère Marius, intègre et pugnace, va tout faire pour pro- téger les deux amants de la colère de Cazalis - ainsi que leur enfant à naître. Et, bientôt, pour organiser l'évasion de Philippe, qui encourt la peine de mort...
    Scandales, enlèvements, trahisons, affaires louches, meurtres en cascade, rebondissements en tous genres... Ce "roman historique contemporain", paru en feuilleton dans Le Messager de Provence, s'inscrit dans la lignée des Mystères de Paris d'Eugène Sue.
    Les barricades de 1848 et l'épidémie de choléra servent de décor historique à ce roman qui entraîne le lecteur des bas- fonds de la ville jusqu'aux collines de la Provence chère au jeune Zola.

  • La terre s'écroule autour d'Alice, 32 ans, lorsque son mari signe les papiers du divorce.
    Depuis deux ans, seul l'espoir que Thomas lui revienne lui donnait la force d'ouvrir les yeux chaque matin. Effondrée et perdue à l'annonce de cette nouvelle, elle veut en finir et saute dans les calanques de Marseille... mais la vie en a décidé autrement. Nous sommes lundi 6 janvier et le Paradis lui a, semble-t-il, fermé la porte au nez.
    Repêchée par Madeleine et Robert, couple de septuagénaires heureux qui navigue vers les îles Canaries, Alice reprend peu à peu des forces. Pourtant, dès leur arrivée à Tenerife tout déraille à nouveau : Madeleine semble perdre la tête, Robert pousse Alice dans les bras d'un play-boy ringard et sa solitude la rattrape.
    Entre plumes, paillettes, tapas et sangria, Alice va finalement devoir faire un choix : rentrer à Marseille et reprendre le cours de la vie qu'elle connaît ou accepter de tourner la page et se réinventer. Alice parviendra-t-elle à surmonter cette épreuve, à reconnaître sa pequeña muerte et à accomplir son destin ?
    Saura-t-elle ouvrir grandes les portes du bonheur ?

    Un roman bouleversant aux personnages inoubliables.

  • Édition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)Héros de la petite ville de Tarascon, Tartarin ne rêve que d'aventure et de chasse au lion. Mais que l'Afrique est loin pour qui n'a jamais quitté sa maison ! L'intrépide chasseur s'embarque enfin : parviendra-t-il à débusquer un fauve du désert ? Personnage burlesque mais si attachant, Tartarin est le type même du Méridional hâbleur qui se dupe lui-même autant qu'il dupe les autres. Où se rejoignent cocasserie et vérité, mais « une vérité d'outre-Loire qui enfle, exagère, ne ment jamais, et tarasconne tout le temps ».
    Sans jamais se départir d'une réelle tendresse pour son personnage, Daudet a déployé dans Tartarin de Tarascon toutes les ressources de sa verve et de son ironie, créant ainsi l'un des plus grands types comiques de la littérature française.
    Edition de Marie-Ange Voisin-Fougère. 

  • C'est l'une des lettres les plus célèbres de toute la tradition épistolaire occidentale. L'une des plus belles, l'une des plus essentielles aussi. On y a vu l'invention du paysage. Pétrarque, poète et ecclésiastique à la cour papale, a trente-deux ans en 1336 lorsqu'il rédige cette lettre à l'attention de son confesseur. Cela fait plus de dix ans qu'il vit à Avignon et que Laure l'a éconduit. Le mont Ventoux appartient au spectacle naturel de la région à laquelle Pétrarque est si attaché depuis son enfance. Pic d'une crise spirituelle, le récit de son ascension est celui d'une formidable expérience dont il découvre la portée allégorique. L'Ascension du mont Ventoux marque une conversion, la réconciliation de Pétrarque avec l'ordre du monde et la splendeur de Dieu.

  • - 62%

    Le grand abandon

    Cory Doctorow

    Dans un monde ravagé par le changement climatique, au sein d'une société dominée par la richesse, Hubert « Etc. » Espinoza, Seth et Natalie n'ont nulle part où aller. Pourtant une autre façon de vivre se dessine, grâce aux progrès de la technologie. Alors, comme des centaines de milliers d'autres, le trio décide de tourner le dos aux règles établies pour... tout abandonner. Mais le danger est partout : les terres dévastées par le réchauffement de la planète ne connaissent plus de lois et fourmillent de prédateurs. Bravant les menaces, les premiers Abandonneurs construisent les bases de ce qui pourrait devenir une utopie de l'abondance.
    Avant de découvrir l'unique chose que les ultrariches n'ont jamais pu acheter : le moyen de vaincre la mort...
    « Un roman fabuleux : on ne pouvait attendre mieux de la part de Cory Doctorow. » William Gibson
    « Un technothriller très efficace. » Neal Stephenson
    « Cette histoire nous rappelle que nous vivons dans le monde que nous avons de choisi de bâtir. La technologie fournit des moyens aux puissants comme aux autres, et si nous voulons une société moins surveillée et plus de liberté, il va falloir lutter pour la créer. » Edward Snowden
    « Le meilleur livre de Doctorow. Dépassant les dystopies faciles, une utopie sans concessions, qui donne matière à réfléchir et s'avère passionnante. » Kim Stanley Robinson
    « Un aperçu sans fard de notre avenir proche, qui décrit la nature humaine de façon crue et incisive. » Adrian Tchaikovsky

  • Jacques Bainville (1879-1936)
    Journaliste, spécialiste de politique étrangère, il fut également historien.
    C'est en 1931, qu'est publié "Napoléon". Loin du Napoléon des images d'Epinal et des tableaux de David, Jacques Bainville nous offre un véritable portrait psychologique du "Petit Caporal".
    "Napoléon" reste un classique.

  • On est en 1794. Après un siècle d'exploration du monde, de passion de la découverte, la Terreur, l'incertitude.
    Cela ne compte pas. Le monde au-dehors est balayé. Il suffit d'un rai de lumière dans le rideau, de la flamme longtemps regardée dans la cheminée.
    De l'art d'être avec soi-même, ou pluôt de cheminer vers soi-même.
    L'auteur a 27 ans, un duel paraît-il l'a contraint à rester 42 jours aux arrêts dans sa chambre, et c'est son frère, le philosophe Joseph de Maistre, qui le publiera.
    C'est la magie spécifique à ce texte (double texte, puisque Voyage autour de ma chambre est suivi de Expédition nocturne autour de ma chambre, puisque ses contemporains n'allaient pas le laisser s'en tirer à si bon compte, avec juste ces 40 chapitres (parfois tout brefs, le plus court fait... une ligne) de son livre étonnant.
    Dans la douceur et la fascination que nous pouvons avoir à lire ou relire Voyage autour de ma chambre, je crois que c'est cette symbolique si forte de l'espace renversé qui nous entraîne : dans les quatre pas qui nous séparent des murs où on se calfeutre, le monde entier résonne - et cela peut constituer pour chacun la totalité du monde.
    Il faut rêver un peu ? Justement, c'est l'art des grands textes, de nous le permettre... Et peut-être que le monde qui nous entoure, ici et maintenant, rend très actuelle cette belle et active méditation.

    FB

  • BnF collection ebooks - "En sortant de Porto-Vecchio, et se dirigeant vers l'intérieur de l'île, on voit le terrain s'élever assez rapidement, et, après trois heures de marche par des sentiers tortueux, obstrués par de gros quartiers de rocs, et quelquefois coupés par des ravins, on se trouve sur le bord d'un mâquis très-étendu : C'est la patrie des bergers corses, et de quiconque s'est brouillé avec la justice."

  • Dernière fille d'Aliénor d'Aquitaine et d'Henri II Plantagenêt, Jeanne a hérité du caractère bien trempé de sa mère. Refusant les mariages de raison qu'on lui propose, elle est mise en pension chez les moniales de Fontevrault où ses retrouvailles avec un jeune sculpteur déjà rencontré en Angleterre vont bouleverser son destin. Mais le déclenchement de la IIIe croisade l'oblige à quitter la France pour la conduire en Sicile, puis jusqu'en Terre Sainte aux côtés de son frère, le futur Richard Coeur de Lion.
    Là-bas, malgré des périodes d'accalmie, l'affrontement entre Chrétiens et Musulmans dure depuis plus d'un siècle. Pour chaque camp, Jérusalem est la cité de Dieu, et les luttes se révèlent sans merci. Une union entre Jeanne et Malik-Al-Adhil, le propre frère de Saladin, serait-elle de nature à apporter enfin l'apaisement ?

  • Royaume de vent et de colères à reçu le Prix Elbakin en 2015.

    Deux ans avant l'édit de Nantes qui met fin aux guerres de Religion, Marseille la catholique s'oppose à Henri IV, l'ancien protestant. Une rébellion, une indépendance que ne peut tolérer le roi.
    À La Roue de Fortune se croisent des passés que l'on cherche à fuir et des avenirs incertains : un chevalier usé et reconverti, une vieille femme qui dirige la guilde des assassins, un couple de magiciens amoureux et en fuite, et la patronne, ancienne mercenaire qui s'essaie à un métier sans arme.
    Les pions sont en place.Le mistral se lève.
    La pièce peut commencer.

    Placé entre l'Histoire et la fantasy, ce premier roman de Jean-Laurent Del Socorro est époustouflant de maîtrise et d'érudition.

    « Jean-Laurent Del Socorro ferre son lecteur et lui murmure à l'oreille : "voici pile l'histoire qui te manquait pour retrouver le goût de la littérature". » - Ugo Bellagamba (préface)

  • D'une rive à l'autre du Saint-Laurent, des familles attachantes aux destins entrecroisés voguent entre amitiés et rivalités, drames déchirants et bonheurs intenses.
    Nous voici au XIXe siècle, sur les rives du Saint-Laurent, là où le fleuve se mêle à la mer. Deux rives : celle du nord, aride, majestueuse, faite de falaises et de plages ; celle du sud, tout en vallons, en prés verdoyants et en terres fertiles.
    Des couples et leur famille : Alexandrine et Clovis, Albert et Victoire, Emma et Matthieu, ainsi que James O'Connor, Irlandais immigré, seul membre de sa famille ayant survécu à la traversée.
    Ces personnages plus grands que nature, plus vrais que la rudesse de l'hiver, plus émouvants que les larmes et les sourires qui se succèdent au rythme des marées, peuplent le premier tome des Héritiers du fleuve, une saga incomparable comme seule Louise Tremblay d'Essiambre sait en créer.
    « Une recherche historique rigoureuse et le talent inimitable de l'auteure chouchoute des Québécoises ! »

  • 1910.
    La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d'un secret.
    Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d'une dépression, se rend dans l'arrière-pays-niçois afin d'écrire un article sur la Belle-Epoque. Sa grand-tante va lui révéler l'histoire d'Agathe, leur aïeule hors du commun.
    En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir. Et la présence du ténébreux mais très secret Sébastien y est également pour quelque chose...
    Clarisse Sabard est née en 1984 dans une petite ville située en plein coeur du Berry. Après un bac littéraire, elle s'oriente vers le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de réaliser enfin son rêve : écrire. Passionnée de littérature et de voyages, elle vit aujourd'hui à Nice et se consacre à l'écriture. Son premier roman, Les Lettres de Rose, a reçu le Prix du Livre Romantique 2016, et connaît un beau succès (+ de 24 000 ex. vendus). Elle est également l'auteure de La Plage de la mariée (+ de 20 000 ex. vendus) et du Jardin de l'oubli parus aux éditions Charleston.

  • Édition enrichie (Préface, présentation, notes, lexique et bibliographie)C'est un obscur fonctionnaire de Montignac, en Dordogne - Eugène Le Roy -, qui réalisera, vingt ans après la mort de Michelet, le voeu célèbre de l'historien d'écrire un livre populaire : un livre qui s'adresse au peuple, lui raconte son histoire, exprime sa révolte à l'égard des puissants qui l'oppriment et son inquiétude face à la disparition. du monde rural et des modes de vie traditionnels. Dans une oeuvre à la fois naïve et colorée, sombre et cruelle, Le Roy met la fiction au service de la mémoire collective. Il offre, en même temps qu'un document sur la vie rurale - symbole de toutes les souffrances paysannes dans le bas Périgord au début du XIXe siècle -, un roman d'aventures militant, dans lequel le discours sur la France de cette époque double en permanence le récit d'une révolte paysanne sous la Restauration; un conte auquel ne manquent ni les loups ni les sorcières, mais un conte politique, animé par la revendication de justice sociale et traversé par le souffle immense de l'épopée révolutionnaire.

empty