• Au Québec, sur les bords du lac Saint-Jean, en 1928. Pendant que de nouvelles crues dévastatrices frappent les propriétés des riverains installés sur le pourtour de cette véritable mer intérieure, Emma Cloutier est retrouvée noyée près de la ferme ancestrale.Ce deuil cruel sème la discorde et le mensonge dans la famille Cloutier, surtout lorsque Jacinthe, la soeur aînée de la victime, tente de comprendre ce qui s'est réellement passé. Menant sa propre enquête, elle découvre peu à peu les sombres secrets que préservait jalousement Emma, institutrice à l'allure si sage, que tous croyaient bien connaître... Après le formidable succès  de la saga L'Orpheline des neiges, Marie- Bernadette Dupuy nous entraîne dans un nouveau tourbillon de passions et d'aventures dans les décors fabuleux du Canada.


  • Suite de la saga de la famille Roy-Dumont en Charente.
    Le sixième tome de la saga des Roy au coeur de la Charente après Le Moulin du Loup, Le Chemin des Falaises, Les Tristes Noces, La Grotte aux fées et Les Ravages de la passion.

    Claire eut un pincement au coeur, comme chaque fois que sa fille adoptive revendiquait ses origines maternelles. Mais elle céda l'instant suivant à la douce ambiance qui régnait ce soir-là dans l'enceinte de son cher Moulin.
    Bercée par la musique et les refrains que chacun reprenait, elle éprouvait un agréable sentiment de plénitude. Il lui semblait que rien ne pourrait atteindre sa vallée et ceux qu'elle chérissait. Sauvageon était couché à ses pieds ; la lune pointait à la cime d'un frêne.
    " Tant de bonheur, de quiétude ! songea-t-elle, déconcertée. Pourtant, les Allemands ont pris Paris... Demain ! Je m'en inquiéterai demain. Le danger viendra, mais je serai prête. "


  • Au XXe siècle. Le Moulin du Loup abrite les bonheurs et les drames de Claire, qui élève seule Faustine, la fillette que lui a confiée Jean Dumont, son premier amour. Retrouvailles, séparations puis la guerre vont jalonner la vie de ces trois êtres vulnérables.

    Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de Jean Dumont, son premier amour, parti travailler au loin. Même si la vie les a séparés, le jeune homme lui a confié l'éducation de sa fille, Faustine, orpheline de mère. Au Moulin du Loup, la vie poursuit son cours paisible en cette année 1905. Portée par son entourage et sa passion pour l'herboristerie, Claire a trouvé un équilibre.
    Mais Jean est de retour, accompagné de Térésa, une veuve tapageuse et volubile. Le couple décide de garder Faustine, au grand désespoir de tous. Mais Claire ne renonce pas. Elle veut reconquérir l'homme qu'elle aime et retrouver coûte que coûte Faustine. Sa force morale et sa sincérité viendront à bout de tous les obstacles...

  • Troisième tome de la série initiée par Le Moulin du loup, Les Tristes Noces commence à la toute fin de la Guerre de 1914-1918. Après le retour de Jean et de Léon, sains et saufs, la vie cherche à reprendre son cours normal dans la vallée des Eaux-Claires. Faustine est maintenant institutrice dans un orphelinat d'Angoulème et doit se marier avec Denis Giraud, le riche héritier du domaine de Ponriant. Mais elle comprend vite qu'elle aime plutôt Matthieu, que sa famille considère comme son frère d'adoption. De leur côté, Jean et Claire connaissent encore des heures sombres. Lui n'a plus goût à travailler la terre, les horreurs qu'il a connues sur le front l'ayant profondément marqué. Quant à Claire, tout en tentant d'encourager son mari qui est presque totalement ruiné, elle décide de recueillir son jeune demi-frère Arthur, âgé de quatre ans, le garçon d'Étiennette.

    Or, la situation semble enfin s'améliorer quand le moulin est loué à un papetier anglais qui souhaite s'installer en France, William Lancester. Ce dernier, qui verse une avance qui sauve la famille de la ruine, profite rapidement des nombreuses absences de Jean pour courtiser Claire, de plus en plus distraite par ce jeu amoureux.

    Parallèlement, un double mariage est organisé : Faustine épouse Denis Giraud et Matthieu, qui suit des cours dans une école d'ingénierie, épouse Corentine Giraud, la soeur de Denis. L'avocat Bertrand Giraud apporte d'ailleurs son soutien financier à l'ouverture d'une institution pour orphelines que dirigera Faustine, sa belle-fille.

    Mais au domaine, la situation s'envenime. Denis se met à boire et devient de plus en plus violent et agressif envers Faustine. Il forcera même la bonne Greta à devenir sa maîtresse. Matthieu, lui, part travailler à l'étranger. Faustine, désespérée, se donne à lui et ils comprennent qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Cependant, Denis meurt accidentellement, et ce décès dont sa femme se juge responsable la persuade de renoncer à Matthieu. Pourtant, le soir où il revient dans la vallée, elle court vers lui et ils décident de ne plus se quitter.

  • Nous sommes en avril 1920. Même après la mort tragique de son jeune mari Denis Giraud, Faustine Roy enseigne toujours à l'institution Marianne, qui héberge une quinzaine d'orphelines. Matthieu, son ami d'enfance qui part souvent sur les chantiers un peu partout en Europe, lui rend visite le plus souvent possible, car les jeunes gens ne peuvent plus résister à l'amour longtemps contrarié qui les unit désormais.

    Or, la mort accidentelle de Raymonde, la fidèle et pétulante servante du Moulin du Loup, va plonger la famille dans le chagrin. Claire se voit obligée d'élever Janine, le bébé de trois mois que laisse la jeune femme, ainsi que Thérèse, sa fille de onze ans. Elle a également recueilli son demi-frère, Arthur, âgé de cinq ans et adopté Angéla, une des pensionnaires de l'école dirigée par Faustine.

    Une rencontre va lui redonner la force de vivre. Un jour, Victor Nadaud, son ami préhistorien, l'emmène auprès d'une châtelaine ruinée, Edmée de Martignac, dont la fille de huit ans, Marie, est très malade. Claire découvrira alors un vieux château mystérieux et utilisera pour la première fois son don de guérisseuse.

    Mais bientôt, Faustine et Matthieu sont obligés de se marier, la jeune femme étant enceinte depuis une rencontre passionnée survenue dans la grotte aux fées. Or, son deuil n'est pas achevé. C'est pourquoi Bertrand Giraud, son ancien beau-père - devenu maire du village et surtout principal bienfaiteur et gestionnaire de l'école où elle travaille -, lui en veut beaucoup. Il lui adresse alors de cruels reproches, allant jusqu'à la renvoyer.

    Mais l'amour sera plus fort que l'adversité. Pour éviter le scandale, le jeune couple s'unit civilement en présence de leurs amis et des deux familles, les Giraud et les Roy. Faustine et Matthieu peuvent enfin s'installer dans l'ancienne maison de Basile Drujon. Une fille naîtra au printemps dans des circonstances périlleuses.

    L'avenir semble donc lumineux pour les membres de la famille Roy. Claire se dévoue pour les siens et pour les malades de la vallée et Jean s'occupe de ses vignes. Pourtant, une violente tourmente sèmera la désolation quatre ans plus tard, alors que Jean s'absente avec la jolie Angéla pour un voyage au Québec qui changera l'ordre établi. Au même moment, les éléments naturels endommagent irrémédiablement le Moulin, remis en production depuis peu par Matthieu, bien décidé à devenir papetier tout comme le père de sa bien-aimée.

  • La grande saga d'une famille au coeur des Charentes.
    La suite des romans Le Moulin du Loup, Le Chemin des Falaises, Les Tristes Noces

    et La Grotte aux fées.
    Jamais il n'avait éprouvé un tel sentiment de solitude. Le coeur serré, affamé, glacé, il eut soin d'éteindre la lampe de l'écurie et de mettre le loquet. Avant de reprendre le sentier qui grimpait jusqu'à la Grotte aux fées, il déposa sur le perron un petit paquet enrubanné de rouge. Avec son stylo, il écrivit " pour Claire " sur le papier bleu pastel. Puis il s'en alla, plus malheureux encore.

  • À partir de récits de naissance qui transmettent un sentiment de joie et de confiance, et forte de quarante années d´expérience, Ina May Gaskin examine les pratiques d´obstétrique proposées aux femmes, pour les aider à choisir celles qui sont réellement à leur avantage. Cette bible de l´accouchement nous fait redécouvrir une sagesse oubliée : l´ouverture du corps est liée à l´ouverture de l´âme, ce qui donne à l´enfantement sa pleine dimension spirituelle. Enfin, secret bien gardé, l´accouchement est un acte de la vie sexuelle et certaines femmes le vivent comme une expérience orgasmique ou extatique. Un livre sans tabou, indispensable pour les futures mères comme pour les professionnels de santé, enrichi d´un annuaire international d´adresses utiles, le MamaScope. 

  • Parole de Dieu, la Bible constitue aussi le plus formidable des récits sur l'humanité. Elle n'en ignore rien, ni les hauteurs, ni les abîmes. À l'heure où la science affirme son pouvoir de transformer la vie, qu'a à nous dire le Livre des livres sur la vérité de notre condition ? Une réflexion étonnamment libre.
    Ruptures dans la génétique comme dans la géopolitique, dans la société comme dans la sexualité, dans la fraternité comme dans la famille : des questions bioéthiques aux interrogations sur l'ordre mondial en passant par le trouble démocratique, c'est toute l'universalité du fait humain, tel qu'instauré par la Bible et endossé par les Lumières, qui se trouve aujourd'hui bousculé.
    Cependant, d'un siècle à l'autre, d'un continent à l'autre, d'une personne à l'autre, est-il oui ou non une même humanité et, si oui, comment la caractériser ?
    C'est à cette tâche que s'est attelée la Commission Biblique Pontificale. D'Adam à Jésus, que nous dit la Bible sur la personne humaine ? Rendant compte comme nulle part ailleurs de toutes les lumières et de toutes les ombres de l'humaine condition, le texte inspiré ne témoigne-t-il pas avant tout d'une irrémissible espérance dans la grandeur de l'être humain qui fait de la totalité des enfants de Dieu des frères et soeurs liés par la soif d'une communion authentique ?
    Une étude d'une ampleur inégalée à ce jour. Un appel au réveil. Une plaidoirie contre les inhumanités passées, présentes ou futures.

  •  Ce petit livre soigneusement documenté nous rappelle que tous les mammifères s'isolent pour enfanter, comme l'ont toujours fait les femmes des peuples premiers ; et que ces conditions sont particulièrement propices à un accouchement facile, pour peu que l'on dépasse ses peurs.
      Notre société tient pour acquis qu'accoucher est un acte douloureux et dangereux ; cette croyance-même nuit à un accouchement facile, car le corps fait obstacle au processus de la naissance lorsque la future mère en a peur.
    Alors que les naissances par césarienne sont de plus en plus nombreuses, de plus en plus de femmes ressentent un sentiment d'échec, et même de deuil, après leur accouchement.
    Or, comme nous le rappelle Laura Kaplan Shanley, les femmes n'ont pas forcément besoin qu'on leur dise comment faire, comment respirer ou pousser, car elles portent en elles la capacité d'accoucher avec la même facilité que les animaux - pour peu qu'elles le sachent et qu'elles s'isolent du monde.
    Cet ouvrage inspirant constitue bien plus qu'un simple essai sur l'accouchement : il met en lumière des préceptes qui s'appliquent à tous les domaines de l'existence. Il comporte également un annuaire international d'adresses utiles, le MamaScope.

  • Fille de pionniers qui travaillent à réduire l'immensité de la forêt canadienne, Maria Chapdelaine a les rêves de ses dix-huit ans : suivre François Paradis, un trappeur dont elle est devenue amoureuse et qui a promis de l'épouser à son retour, le printemps venu. Mais, à la veille de Noël, brûlant de retrouver sa bien-aimée, François quitte le Grand Nord et s'engage sur des chemins que l'hiver a pourtant coupés...Epopée du Canada français, le grand roman de Louis Hémon, écrit en 1913, n'a pas seulement fait date dans la conscience collective québécoise ; par le souffle de son récit et les élans poétiques de son style, il a tenu en haleine des générations de lecteurs, en France et dans le monde entier.

  • La façon dont accouchent la plupart des femmes chez nous est-elle la seule possible, et est-elle bonne pour la mère et l´enfant ?Il y a deux façons d´envisager la naissance : l´une, qui voit dans la grossesse et l´accouchement des situations à risque à «

  • o Je suis consciente de mes ressources intérieures et apprends à m'y relier.
    o J'ai des outils pour me sentir respectée lors de mon accouchement et impliquée dans les décisions.
    o Je profite du moment présent et cultive la bienveillance.
    o J'apprends à accueillir mes émotions et celles de mon bébé.
    Votre cahier poche vous accompagnera du début de votre grossesse jusqu'au retour à la maison. Respirez, ralentissez, profitez : vous êtes en train de créer un bébé !
    Diplômée en sciences politiques et en aide humanitaire, Caroline Lesire, instructrice de méditation, s'est investie dans des projets d'accès aux soins de santé en Afrique. Elle a fondé et coordonne aujourd'hui, avec Ilios Kotsou, l'association Émergences.
    Sage-femme indépendante et enseignante, Faouzia Ismaïli accompagne les parents pendant la grossesse et après la naissance.
    Ensemble, elles co-animent des séances de préparation à la naissance basée sur la pleine conscience.

  • Comprendre ce qui se passe dans votre corps jusqu'à la naissance, prendre soin de vous et de votre bébé, réaliser que vous êtes libre des choix que vous faites lorsque vous les faites de façon éclairée, être à l'écoute de ce qui se joue à l'intérieur de vous, tisser la confiance en votre capacité à donner naissance, prendre des décisions... comptent parmi les fondements d'une préparation à la naissance.
    Grâce aux conseils pratiques et témoignages, aux exercices à réaliser au quotidien et aux questions soulevées, cet ouvrage vous invite à vous approprier votre accouchement, tout en restant à l'écoute de vos besoins. Il offre également les clés pour accueillir votre bébé dans la douceur, le calme et la joie en allant à la rencontre de vous-même, au coeur de votre authenticité.
    Psychothérapeute et hypnothérapeute, Valériane Gosset est notamment formée à l'hypnose conversationnelle PTR (Psychothérapie des Traumas Réassociative) et praticienne en HypnoNaissance®, méthode Mongan. Chef d'entreprise et coach, Céline Laloux a écrit Enceinte et curieuse, un premier ouvrage sur l'importance de la préparation à la naissance.

  • Il y a aujourd'hui un intérêt passionné pour la question des origines. Mais a-t-on jamais accès aux origines ? L'origine a beau se dérober, elle reste objet de fascination, parce que justement rebelle à la connaissance. Quels mobiles poussent aux recherches impérieuses ceux dont les biographies sont amputées par le secret ou ceux dont l'origine est une énigme ? Quel rôle joue la question des origines dans les passions destructrices, les dérives meurtrières, les romans familiaux que ces interrogations non résolues provoquent ? Philosophes, psychanalystes, historiens, gynécologues, anthropologues donnent de ces questions leur vision originale et mettent en lumière les raisons et les enjeux de ce concept. Ce volume rassemble les contributions du colloque des 5 et 6 décembre 2008.
    />

  • Depuis le baby-boom, la psychanalyse du premier âge explore la créativité et la vulnérabilité des liens postnatals entre parents et nourrisson. Forte de cet héritage, il est temps maintenant qu'elle accueille « l'enfant virtuel » anténatal du troisième millénaire : sa majesté le bébé a vécu, vive le foetus-savant !
    Ce foetus, « personne potentielle » mais « patient » à part entière du diagnostic anténatal, plonge parents et soignants dans une inquiétante étrangeté, tour à tour séductrice ou effrayante mais toujours fascinante et nostalgique.
    Ce contexte de mutation anthropologique majeure est pour le psychanalyste une véritable corne d'abondance clinique et éthique !
    Confronté aux avatars de l'épigenèse entre nidification parentale et nidation foetale, l'esquisse d'une véritable embryologie de l'intersubjectivité se dessine devant lui et lui donne l'occasion d'engager le débat des traces énigmatiques de la préhistoire liquidienne de la pulsion et de la relation d'objet. La consultation thérapeutique anténatale lui offre la possibilité d'accueillir les versions aliénantes de ces empreintes primitives qui s'inscrivent en temps réel dans le corps de l'embryon puis du foetus et, après-coup, demeurent dans la partition biopsychique des humains.
    Mais finalement bien au-delà de la seule périnatalité, l'exploration de l'Atlantide intime donne au psychanalyste la précieuse opportunité d'envisager la virtualité du transfert et du cadre.

  • Autour de la naissance, de nombreux intervenants prennent en charge, expliquent qui va faire quoi ou comment les choses vont se dérouler. Pourtant, de nombreux parents déplorent avoir manqué d´information tant médicale que concernant leurs droits, mais également sur les possibilités réelles qui s´offrent à eux.
    Dans ce livre, l´auteur vous invite à réfléchir aux pratiques médicales courantes ou systématiques, à vous informer à l´avance pour décider en conscience et propose des ressources pour préparer votre accouchement.
    Le « projet de naissance » peut être un outil de réflexion personnel ; c´est surtout un préambule indispensable qui sert à clarifier le contrat de soins entre patient et professionnel ; c´est s´engager vers une meilleure compréhension et une satisfaction partagée et pouvoir vivre l´accouchement que vous souhaitez en respectant le processus naturel et vos besoins.
    Sophie Gamelin-Lavois est consultante en périnatalité. Elle a créé le site www.perinatalite.info et édite le bulletin d´information Internet « Lettre Périnatalité ». Elle a fondé et présidé l´Alliance Francophone pour l´Accouchement Respecté. Co-auteur, avec Martine Herzog-Evans, des deux guides juridiques Les droits des mères, et auteur du livre Accoucher en sécurité, son travail est présenté sur son site www.sophiegamelin.com

  • Après l'immense succès connu par "Les neuf marches", Daniel Meurois se penche une nouvelle fois sur les rouages subtils de la naissance et de la vie. Si, avec "Les neuf marches", on a découvert, il y a quelques années, le chemin qu'emprunte une âme pour s'incarner, on ne savait toujours pas ce que vit un être qui ne parvient pas à venir au monde. En termes simples et précis, c'est tout le problème de l'avortement, des fausses couches, des morts prématurées et des malformations qui est abordé dans cet ouvrage. Avec la méthode de travail qui lui est propre, l'auteur s'attache donc ici à aller à la rencontre de quelques âmes face auxquelles, pour des raisons diverses, des corps maternels se sont fermés... ou n'ont pas pu s'ouvrir. Comment ces âmes non désirées ont-elles vécu et compris le rejet ? Leur souffrance a-t-elle un sens ? Enfin, de part et d'autre du rideau de la vie, comment dès lors se reconstruire... puis construire ? Explicatif et déculpabilisant tout en demeurant responsabilisant, "Le Non désiré" a le mérite d'aborder d'une façon totalement nouvelle et aimante quelques-unes des épreuves les plus intimes qui puissent toucher aujourd'hui un nombre croissant de femmes... et de couples. À travers un foisonnement de détails et de réflexions, Daniel Meurois nous livre là, encore une fois, une somme d'informations sans précédent.

  • Si l'on considère que la science ne produit pas de « vérités » mais seulement des hypothèses, tout énoncé serait donc contestable, provisoire et conditionnel. Petite leçon d'humilité... maintes fois vérifiée au cours de l'histoire. L'auteure de ce livre s'autorise donc à revisiter les savoirs que nous avons pensé définitifs et montre combien l'enfantement est encore et toujours un monde à découvrir, fascinant, profond, mystérieux.
    La mise au monde est un tout, un processus de transforma­tion et d'émergence, à l'origine de notre existence et à la base de nos sociétés. On devrait pouvoir l'envisager en toute liberté de pensée et de conscience, dans son incroyable complexité et sa profonde signification.
    Dans ce livre, les savoirs sont puisés à toutes les sources : sciences biomédicales, sciences humaines, philosophie et même poésie. L'auteure combat ainsi la pensée unique et propose d'en­richir nos représentations de la naissance au-delà de la seule biologie. Sans partir en guerre contre la médicalisation de la naissance et sans faire la promotion de l'accouchement « idéal » ou de la profession de sage-femme, elle remet en question la culture gestionnaire et technique et suscite la réflexion sur un phénomène qui tient du miracle - celui de la vie.

    Céline Lemay, sage-femme, PhD, est chargée de cours au baccalauréat en pratique sage-femme à l'Université du Québec à Trois-Rivières.

  • Val-Jalbert, un soir de l'été 1946. Alors que la Deuxième Guerre mondiale est enfin terminée et que la Terre entière panse ses plaies, un événement désastreux vient déranger la quiétude de la famille Chardin, dans le petit village ouvrier abandonné depuis une quinze d'années. Hermine l'apprend alors qu'elle chante dans l'opéra La Bohème, au Capitole de Québec. Ses parents étant ruinés, la jeune femme décide de travailler davantage, ce qui la conduira à rencontrer un riche Suisse, Rudolph Metzner, séduisant veuf, mais surtout mélomane et passionné d'art lyrique qui idolâtre en secret le Rossignol de Val-Jalbert depuis ses débuts.

    Après un merveilleux hiver en famille, dans leur maison au bord de la Péribonka, Hermine et Toshan se séparent à regret. La famille de la chanteuse se réfugie à Val-Jalbert, dans la maison de Charlotte appelée le Petit Paradis, pendant que la jeune femme enregistre un disque à Québec, sous l'égide de Metzner. Mais la veille de son retour au Lac-Saint-Jean, l'impresario l'enlève et l'emmène chez lui, où il la retient prisonnière d'une « cage dorée ». Hermine saura regagner sa liberté, grâce au chant, à son talent et de nouveau enceinte de Toshan, elle retrouvera les siens avec un immense bonheur.

  • Toute cette histoire a commencé un soir de neige, grâce à un louveteau orphelin.

    Le destin de Claire, fille unique d'un maître-papetier, semblait tout tracé. Elle a grandi heureuse, malgré la sévérité de sa mère. À dix-sept ans, elle rêve d'amour comme toutes les filles de son âge. L'élu de son coeur : son voisin Frédéric Giraud, l'héritier du riche domaine de Ponriant.

    Mais un jour de printemps, lors d'une balade avec Sauvageon, le loup qu'elle a élevé, une étrange renconter bouscule son existence paisible. Un jeune bagnard en cavale s'est caché dans la grange de son vieil ami Basile Drujon, ancien instituteur.

  • Décembre 1939. Installée dans leur maison au bord de la rivière Péribonka avec son mari et ses enfants, Hermine est en pleine déprime. La talentueuse chanteuse s'en veut d'avoir perdu un enfant, Victor, alors qu'elle faisait tournée par-dessus tournée dans toute l'Amérique du Nord. Et son moral pourtant fragile subit un autre choc lorsque son mari Toshan lui annonce qu'il s'enrôle dans l'armée et part sur-le-champ à la Citadelle de Québec y subir son entraînement. C'en est trop! Devant le dur hiver jeannois qui s'annonce et sans homme pour les protéger, Hermine prend la décision de déménager la petite famille chez ses parents à Val-Jalbert, son cher village fantôme. Parallèlement, elle loue une maison à Roberval où logeront sa belle-mère Tala et la jeune Kiona. Et lorsque la cabane de Tala est incendiée en pleine nuit, par de sombres inconnus, tous partent se réfugier à la hâte au Lac-Saint-Jean, en lieux sûrs.

    Pourtant, au retour d'une première visite d'Hermine à Roberval, la jeune femme est menacée par des inconnus. Son cheval est alors gravement blessé d'un coup de fusil et elle-même est secourue de justesse par un voisin. Par une série d'indices, Tala comprend alors que ces gens lui veulent du mal pour se venger de la mort d'un homme, tué par son mari, il y a bien longtemps. Comme on s'apprête à fêter Noël et que ses parents ne sont pas là, Hermine décide d'amener Kiona à Val-Jalbert. Quant à Tala, elle part quelques jours en forêt, accompagnée de Madeleine. Or, lorsque Jocelyn et Laura reviennent de Chicoutimi, c'est le drame quand cette dernière aperçoit la jeune Métis. Elle demande à sa fille de la ramener à Roberval, mais Hermine résiste aux crises de sa mère, ce qui donne l'occasion à Jocelyn de faire connaissance de sa fille illégitime.

    De son côté, en permission pour quelques jours, Toshan revient à Val-Jalbert pendant la période des fêtes. Il assiste avec ses enfants et ses beaux-parents à la messe de Noël où Hermine, comme à son habitude, charme son auditoire par son extraordinaire voix. Mais au coeur de l'hiver, le petit Louis est enlevé par Paul Tremblay, l'homme derrière les événements mettant en cause Tala. Le gredin a flairé la bonne affaire, car il a appris que Laura est riche. C'est la panique à Val-Jalbert et lorsque Hermine apprend la nouvelle à Toshan, ce dernier décide de revenir délivrer son demi-frère. Il arrive au moment où les Chardin reçoivent le téléphone de la maîtresse de Tremblay. La femme, honteuse, a décidé de trahir son amant. Grâce à son aide, Toshan retrouve Louis au fond de la caverne du Trou de la fée, à Desbiens puis repart dans la forêt, où l'armée vient d'ouvrir un camp destiné à garder des prisonniers allemands.

    Puis au printemps, alors que l'accouchement de Betty vire au drame, Hermine apprend une nouvelle terrible de la bouche même de Simon, qui doit se marier bientôt avec Charlotte. Les épousailles sont compromises, mais le retour soudain de Toshan, qui songe à déserter l'armée, brouille à nouveau les cartes. Est-ce que les deux amoureux trouveront la force d'affronter à nouveau les épreuves qu'ils pressentent?

  • Il ne se passe pas une journée sans que nous soyons sollicités par des images, des films, des livres, des messages appartenant à un autre monde: celui des esprits désincarnés.

    Le présent livre Quand l'au-delà se manifeste n'est pas là pour effrayer. Bien au contraire, il aidera le lecteur à mieux saisir toute la portée des nombreuses manifestations des pensionnaires de l'au-delà.

    Depuis la parution de son premier livre, Serge Girard a reçu plusieurs confidences de lecteurs et de lectrices. Depuis près de trente ans, monsieur Girard a aussi été témoin de manifestations quasi quotidiennes d'esprits désincarnés. Il est donc parfaitement en mesure de nous instruire sur les manifestations de l'au-delà et leur nature.

    Serge Girard a également consacré un chapitre, le dernier, à la prière, où il nous propose des textes très précis pouvant aider ceux et celles qui ont l'habitude de l'utiliser.

    L'esprit des morts est vivant. Ce livre nous en fournit incontestablement la preuve.

  • Être tout entier occupé à devenir humain, "naître humain" - n'être humain, pourrait-on dire : ne voulant ni ne pouvant être enfermé dans aucune vision restrictive de l'homme ou de son individualité, c'est cela qui n'a pas de forme et à quoi l'auteur désire en donner par l'écriture aux interstices de ces monologues répertoriés "mère", "enfant", "professeur" et "fée" et numérotés : la présence "incalculable" du corps, les flux et les pulsations de la pensée qui le traversent comme étant le propre de l'humanité ou enclos en elle, mais toujours sur le point d'en sortir en douce.

  • Dialogue entre une fille et sa mère... Avant la naissance
    « Julia avant la vie » est le recueil d'une discussion suivie entre Julia, aujourd'hui 13 ans et sa maman, Héloïse Gouzènes. Là où le livre se distingue des autres ouvrages mère/fille, c'est que les messages échangés l'ont été durant la grossesse de l'auteur alors que Julia n'était pas encore née...

    Medium de naissance, l'auteure a toujours vécu entourée de guides spirituels qui se faisaient entendre régulièrement mais jamais aucune voix ne s'était alors élevée de façon aussi étrange et intime !

    Hélène Gouzènes se fait donc la messagère de Julia et lui offre sa plume. Elle nous livre ici un recueil très personnel qui nous interroge sur les contours de la vie et sur cet ailleurs fascinant.

empty