• Depuis dix ans, Ulysse, roi d'Ithaque, erre sur les mers. Il a affronté le Cyclope, résisté au chant des Sirènes, déjoué les pièges de Circé et de Calypso... Mais Ulysse "aux mille ruses" ne s'avoue jamais vaincu. Et c'est déguisé en mendiant qu'il revient en son royaume pour se débarrasser des prétendants qui cherchent à lui ravir son trône.

  • Premières lectures dès 6 ans.
    Vingt ans se sont écoulés depuis qu'Ulysse est parti faire la guerre de Troie avec les Grecs. Va-t-il retrouver sa femme Pénélope et son fils Télémaque ?
    « Ma première mythologie », une série de vrais petits romans, adaptés aux élèves des classes de CP et de CE1, pour être fiers de lire ! Avec pour chaque titre :
    - Un épisode classique de la mythologie raconté en plusieurs chapitres pour pouvoir faire des pauses et faciliter la lecture.
    - Un quiz pour vérifier sa compréhension de l'histoire.
    - Un dossier documentaire pour connaître tous les secrets des mythes.

  • À la fois physique, psychologique et morale, le courage est unanimement célébré depuis des millénaires. Pourtant, dès qu'on s'en approche de plus près, cette vertu semble échapper à toute tentative de définition. Après avoir étudié la peur, Gérard Guerrier est parti sur ses traces. On croit tout savoir sur le courage, persuadés que les chemins qui y mènent ont été largement défrichés. Mais en les empruntant, on comprend vite que ces sentiers sont encore très peu balisés. Quels sont les points communs entre le courage de risquer sa peau, de jouer sa réputation, d'affronter l'inconnu ou de mourir dignement ? Le courage d'une mère Teresa partage-t-il les mêmes racines que celui d'un Winston Churchill ou d'un Ernest Shackleton ? Et aujourd'hui, est-il en déclin ?
    En compagnie de philosophes et de scientifiques, de sportifs, aventuriers, secouristes, militaires et héros du quotidien - de Géraldine Fasnacht à Élisabeth Revol, de Mike Horn à Matthieu Ricard, du policier du Raid à monsieur Tout-le-Monde -, Gérard Guerrier part à la découverte du courage.
    Pourquoi tant de peine ? Parce que le courage fait et continuera à faire la noblesse de l'Homme et parce qu'il ne peut y avoir de bonheur individuel ni de société juste sans courage.
    À propos d'Éloge de la peur : " On le savoure une fois, deux fois, aujourd'hui ou plus tard. Car posé sur la table de chevet comme un inséparable topo, on sait déjà qu'on en aura besoin à tout moment. "
    Bertrand Piccard.

  • La suite tant attendue du Château de Hurle vous emmène cette fois au sud d'Ingarie, dans les mondes imaginaires des Mille et une nuits !

    Loin du pays d'Ingarie, dans le sultanat du Rajpout, un jeune marchand se plaît à rêver à une vie différente. Il s'imagine ainsi fils de roi, promis depuis sa naîssance à une belle princesse, bien loin de sa vie miséreuse et de son père ingrat, bien loin de son petit étal de tapis. Lorsqu'un beau jour, un étranger lui vend un tapis volant, la vie d'Abdallah prend un tournant pour le moins inattendu. Les péripéties s'enchaînent et le destin de notre héros semble soudain lié à celui de la superbe princesse Fleur-dans-la-Nuit.
    Pour la retrouver, il part pour une incroyable odyssée, semée de djinns légendaires, de sorciers, de prophéties anciennes... et d'un mystérieux château dans les nuages.

  • Flora, jeune esclave noire à la beauté fascinante, est dotée d'un esprit fier qui seul lui permet de survivre à la brutalité de son maître. Quand ce dernier part pour la guerre et que son fils unique meurt, Flora se trouve libre. Elle conçoit alors une vengeance terrible : elle apportera à son ancien bourreau le corps de son enfant, conservé dans un cercueil empli de sel. Mais, en ce milieu du XIXe siècle, les territoires immenses qu'elle doit traverser, aux confins de l'Amérique, sont sauvages et sans loi, pleins de troubles et de sang. Flora engage donc deux voyous intrépides et fatalistes, Pigsmeat et Tom, pour l'escorter sur la route du Mexique, sans savoir ce qui l'attend.

  • 80 pages richement illustrées, avec un texte sobre et linéaire, à lire comme un récit, pour initier les plus jeunes à la mythologie grecque et leur faire découvrir le fabuleux voyage d'Ulysse.
    "L'Histoire de l'Odyssée" commence à la fin de la guerre de Troie. Mais, avant de pouvoir rejoindre sa terre natale, l'île d'Ithaque, Ulysse aux mille ruses va errer 10 ans sur les mers au gré des épreuves imposées par les dieux : affronter le Cyclope, résister au chant des Sirènes, déjouer les pièges de Circé et de Calypso... C'est déguisé en mendiant qu'il débarquera dans son île pour se débarrasser des prétendants de sa femme, Pénélope, et reprendre son royaume.

  • La plus mythique des aventures d'Ulysse ! Lors de son voyage pour retrouver les siens à Ithaque, Ulysse et ses hommes arrivent sur l'île du cyclope. Dans la grotte du monstre, le courageux héros grec doit tout faire pour sauver ses compagnons. Son audace sera-t-elle récompensée ?« Ma première mythologie », une série de vrais petits romans, adaptés aux élèves des classes de CP et de CE1, pour être fiers de lire ! Avec pour chaque titre :
      - Un épisode classique de la mythologie raconté en plusieurs chapitres pour pouvoir faire des pauses et faciliter la lecture.
    - Un quiz pour vérifier sa compréhension de l'histoire.
    - Un dossier documentaire pour connaître tous les secrets des mythes.
     

  • Vous connaissez peut-être les compagnons d'Ulysse, qui ont été transformés en cochons par la célèbre magicienne Circé... Mais connaissez-vous Porkos ? Lui est un véritable cochon, changé par erreur... en humain ! Et ce n'est pas plus simple !

  • Krasnoïarsk, hiver 1920. Dénoncé aux « Rouges », un homme apprend que le peloton d'exécution l'attend. Il prend son fusil, quelques cartouches, sort dans le froid glacial et gagne la forêt. Commence alors une course-poursuite dont il ne sortira vivant, il le sait, que s'il ose l'impossible : gagner à pied l'Inde anglaise à travers l'immensité sibérienne, puis les passes de Mongolie, puis le désert de Gobi, puis le plateau tibétain, puis l'Himalaya...
    Esprit exalté et curieux, Ferdynand Ossendowski vit sa marche folle à la manière d'une initiation et nous introduit aussi bien à la vie de bête traqué par les loups qu'aux mystères de l'Asie.
    « Un fabuleux récit... mais aussi un document historique et ethnographique sans pareil. » Patrick Sabatier, Libération.

  • Depuis neuf ans, Grecs et Troyens luttent sous le regard des dieux, arbitres des destinées humaines. La beauté d'une femme et les richesses d'une cité sont l'enjeu de la guerre. Mais le sort est fixé d'avance : Troie doit tomber aux mains des Achéens. Cependant, voici qu'une terrible querelle éclate au sein de l'armée grecque entre le chef d'expédition Agamemnon et le vaillant héros Achille : permettra-t-elle aux Troyens et à leurs alliés divins de retenir le cours inévitable de l'histoire et de repousser encore le jour fatal de la défaite ?

  • L'Iliade et l'Odyssée

    Homère

    L'Iliade et l'Odyssée st sans nul doute l'un des livres les plus connus et les plus lus depuis l'antiquité. Nos enfances n'ont-elles pas été bercées par ces légendes ? Ne connaissons-nous pas l'histoire d'Ulysses, d'Achille d'Hercule, d'Hector, ou encore de la célèbre Hélène de Troie ou de Paris ? La guerre de Troie nous est-elle inconnue ?
    Le décor est celui de la Grèce Antique et nous présente la célèbre Guerre de Troie qui opposa les Achéens aux Troyens et leurs alliés. Ce livre est divisé en deux parties, avec d'une part l'Iliade qui relate la guerre de Troie, et d'autre part l'Odyssée qui nous présente le retour d'Ulysse et de ses compagnons chez eux.
    Bien plus qu'un simple texte, ce livre a inspiré des centaines d'artistes au cours des âges, et a donné lieu à de nombreuses oeuvres picturales ou sculpturales, mais aussi cinématographiques.L'Iliade est l'Odyssée peut aussi être vu comme un témoignage d'une époque, où les Dieux régnaient encore parmi les mortels. D'une époque où la magie et l'enchantement étaient monnaie courante.
    Toutes ces légendes sont issues de ce formidable livre que nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir.

  • Immortals fenyx rising

    Adrien Tomas

    Le roman exclusif du nouveau jeu événement d'Ubisoft


    Quand les Titans et les Olympiens s'écharpent, ce sont toujours les humains qui trinquent.

    Au sommet de l'Olympe, l'heure est grave. Prométhée, condamné et enchaîné, reçoit la visite inquiète de Zeus. Typhon, le Titan maléfique, est libre et a réduit à néant les pouvoirs des Dieux. Prométhée a toujours cru aux humains. Zeus, beaucoup moins... Mais l'odyssée d'une petite mortelle pourrait bien le faire changer d'avis.
    Quand Fenyx s'éveille, seule, sur une grève après le naufrage de son navire de guerre, elle découvre avec stupeur ses compagnons soldats changés en statues de pierre. Tous, y compris son frère.
    Simple porteuse de bouclier, Fenyx effectuait là avec fierté son voyage inaugural. Armée de l'épée d'Achille tombée aux pieds de son frère, Fenyx s'apprête à prendre part à une aventure qui la hissera au rang de ceux dont elle a toujours conté les louanges : les héros.

  • Alors que les ruines de Troie fument encore, le prince Niréus n'aspire qu'à une chose : regagner Symé, sa terre natale, et y couler des jours paisibles. Pressé de fuir la guerre et l'image obsédante des cadavres qu'il laisse derrière lui, il lève l'ancre pour rejoindre les îles grecques au plus vite.
    Mais le destin semble en avoir décidé autrement : son parcours est semé d'embûches. Le héros doit bientôt affronter les Amazones, combattre les Gorgones et libérer son royaume de l'hydre monstrueuse qui le dévaste. Les dieux finiront-ils par lui être favorables ? Parviendra-t-il à échapper au mystérieux chasseur noir qui le poursuit de sa haine ?
    Un roman palpitant qui éclaire d'un jour nouveau la guerre de Troie et ses protagonistes.

    © Mango Jeunesse, 2007, pour le texte, la « table des héros, des créatures et des dieux » et la « carte de l'Égée au temps de Niréus » (réalisation Ben Clavel).
    © Éditions Flammarion, 2012 pour la présente édition. Étonnantissimes, une série de la collection « Étonnants Classiques ».
    Illustration : Fabien Mense © Flammarion

  • Autonome, inventif, persévérant, la tradition classique fait d'Ulysse un idéal d'humanité tourné tout entier vers l'accomplissement de sa mission et la perfection de soi. Mais cette lecture laisse dans l'ombre toute la « matière anthropologique » que l'Odyssée transforme en récit épique, à savoir l'attachement ambivalent de l'homme au plaisir. Car l'Odyssée est bien l'épopée des plaisirs. La réussite d'Ulysse ne repose pas sur des choix rationnels guidés par la maîtrise de soi et des autres. Ulysse polutropos, complexe, insaisissable, parvient à ses fins parce qu'il s'appuie sur les effets que produisent ses récits ; il est efficace car il plaît et prend un plaisir immodéré à plaire. Culturellement exceptionnelle, l'Odyssée contredit l'idée profondément ancrée dans la pensée occidentale selon laquelle le plaisir serait assimilé au seul souci de soi. Dans l'Odyssée, le plaisir peut provenir de l'insouciance dangereuse de l'oubli (les Sirènes), de l'obéissance aux recommandations (Circé), de la soumission à une épreuve (signes de reconnaissance de Pénélope), de la confusion physique et intellectuelle. Cette désorientation causée par le plaisir est potentiellement destructrice. Elle est aussi, pour Ulysse, la possibilité d'une intelligence augmentée, acquise dans la fréquentation d'êtres et de lieux qu'il ne maîtrise pas. Anthropologiquement fécond, cet essai interroge le sens de l'efficacité dans un univers changeant et imprévisible. Il met en lumière différents aspects de la pensée classique délaissés par la tradition des Humanités, comme le lien entre intelligence et plaisir, le rapport à l'altérité, ou encore le désir de chacun de nous de ponctuer son existence de mots, de récits et de fiction.

  • Vingt ans, vingt longues années à se regarder vieillir tandis que demeure intact le souvenir d'Ulysse.
    S'emparant de la Pénélope d'Homère, Violaine Bérot comble les lacunes de l'Odyssée à son sujet pour dresser le portrait iconoclaste et sensuel d'une femme fière qui n'admet d'autre loi que celle de son fol espoir dans le retour de l'homme qu'elle aime.
    Pénélope, femme éprise et reine, s'obstine. Elle rendra heureux Ulysse. Pas moins que lui.ro

  • Homère : l'aède aveugle qui chante pour les princes ou le poète mendiant qui erre à travers le monde grec. L'Odyssée : un récit d'aventures si célèbre qu'il est devenu un nom commun. Au-delà des clichés qui hantent la mémoire collective, ce livre fouille au plus profond un « récit primitif » dont la complexité n'a rien à envier aux plus sophistiqués des romans modernes. Voici que s'éclairent les valeurs du monde d'Ulysse. Et l'on comprend mieux pourquoi, d'Homère à Joyce ;et Kazantzakis, cet être de mémoire, qui ne rêve que de retour, n'a cessé d'incarner l'humanité.

  • Il y a Arthur Bernard, l'auteur, le narrateur qui court toujours derrière les autres noms. Il y a Arthur Ferdinand Bernard ou AFB, apprenti relieur de dix-huit ans à Montparnasse en 1890, également apprenti assassin puisqu'il ratera son crime et même son châtiment. Condamné à mort, il sera gracié et transporté à la Nouvelle-Calédonie. Le dossier sur lui aux Archives s'arrête en 1895. Alors on va lui inventer une suite. C'est là-bas qu'il deviendra vraiment relieur et notamment de L'Odyssée. Il construira aussi des cerfs-volants dont un oiseau géant capable de l'élever dans les airs, au-dessus de l'océan. Il ne reviendra jamais. Tout appartient à la poussière, cette insatiable. Elle dissout les morts et protège les livres que liront les vivants.Arthur Bernard a publié, entre autres romans, La Chute des graves (Minuit), Les parapets de l'Europe (Cent pages) et Gaby et son maître (Champ Vallon).

  • Victor Bérard (1864-1931), illustre savant, helléniste en barbe à pointe et cheveux au vent, consacra une bonne partie de son existence à l'Odyssée, en offrit une traduction inoxydable et sillonna la Méditerranée sur les traces d'Ulysse.

    Il s'est ainsi fabriqué d'un tome l'autre une oeuvre foisonnante, son odyssée propre. De même que Victor Bérard a réinventé l'Odyssée, Sophie Rabau invente ici Victor Bérard en Victor B., son double créatif, figure de l'imagination en train de pratiquer l'enchantement du monde.

    Dans cet essai romanesque plein d'une joie - d'une gaieté - dangereusement contagieuse et d'une érudition sans faille et sans complexe, elle nous pousse ainsi d'une main assurée au bord des abîmes de l'interprétation littéraire et offre de nouvelles couleurs à l'un des plus beaux poèmes qui soit.

  • Je suis la

    Eddie Cristine

    • Alto
    • 19 Août 2014

    Angèle voyage sans bagages. Elle croit au destin et ne tourne pas le dos aux miracles. Personne ne lui veut du mal. Pas depuis qu'un tir groupé d'infortunes l'a prise pour cible. Pas depuis que la vie lui a offert le plus grand des bonheurs pour, peu après, le lui arracher et la jeter sur une île déserte.

    Presque quatre ans plus tard, l'île d'Angèle s'est repeuplée. À Shédiac, où elle vit entourée de voisins parfois turbulents et d'une tribu de meneuses de claques,
    elle compte les heures et apprivoise le mode d'emploi de sa nouvelle existence.

    C'est une histoire vraie, mais ce n'est pas tout à fait la vérité. Plutôt un récit à moitié inventé, un refrain consolateur où ailes rime avec embellie et force, avec mémoire. La preuve que l'imagination a toujours le dernier mot.

  • La manière Barrow

    Hélène Vachon

    • Alto
    • 5 Février 2013

    Grégoire Barrow a toujours rêvé de monter sur scène pour interpréter des personnages plus grands que lui, mais c'est dans la pénombre d'un studio de doublage qu'il exerce son art. Que ce soit pour faire mousser les ventes de Viagra, doubler un canard ou un acteur américain de second ordre, il s'exécute avec la même touche surréelle : la manière Barrow.


    Jusqu'au jour où il décide de faire les choses à sa façon et de suivre sa propre voix.
    Variation empreinte de sensibilité sur les errances d'une société du divertissement qui, sous le couvert de la démocratie culturelle, nie la diversité des goûts et des couleurs, La manière Barrow se veut un hommage aux mots, à leur pouvoir d'élévation, à leur façon d'instiller leur magie là où on l'attend le moins, pour mieux infléchir les destins. À une certaine manière de résister, en somme.

  • Sigurdr, descendant du clan des Vlsungar, se prépare à accomplir son rêve de toujours : rebâtir la cité de Xanten. Mais sa rencontre avec la reine d'Ísland, Brynhildr, une Valkyrja, changera sa destinée.
    Accompagné du Berserkr Knut Grimsson, de Reginn, son précepteur, et de Thórrmund, fils du roi du Danmark, Sigurdr devra combattre le dragon Fáfnir pour s'approprier son trésor, notamment l'anneau du peuple des Niflungar, dont on dit qu'il est maudit.
    De l'Ísland à la Burgondie, son périple le conduira à affronter Atli, le roi des Huns et à défendre une cause qui lui est étrangère.
    Saura-t-il se préserver de la malédiction de l'anneau du nain Andvari ?
    Gramr, l'épée magique d'Ódinn, et Grani, son fidèle destrier, sauront-ils le guider dans la réalisation de son rêve ?
    Une plongée au plus profond des mythes scandinaves dans une épopée viking qui mêle aventures épiques et légendes nordiques, fracas des batailles et amours contrariées, honneur et trahisons.


    Depuis son enfance, Sara Greem est une passionnée de mythologies celtiques et nordiques.



    Par le plus grand des hasards, elle rencontre un druide qui reconnait en elle l'âme d'une ancienne prêtresse d'Avalon.




    Après un long chemin initiatique, son destin est tracé : elle reçoit la bénédiction d'un autre druide qui devient son guide. Elle peut désormais célébrer ses propres rituels.




    C'est sa passion des légendes fondatrices de notre histoire qu'elle souhaite partager à travers ses romans.

  • Le monde n'allait déjà plus très bien depuis que le soleil avait décidé de ne plus se lever. À présent qu'il se désintègre, ce sont tous les repères des hommes qui s'effondrent... ceux qui, du moins, survivent pour en parler.
    J. fait partie de ceux-là. Jeté hors de chez lui par le morbide phénomène, il entreprend une croisade sans fin pour sa survie, emportant dans son sillage celles et ceux qui se décident à le croire. Youssouf, l'imprévisible géant, Ruault le faiseur de clefs, Zlieiliana la mendiante... Ensemble, ils avancent, la poussière sur leurs talons, à la recherche d'un moyen de mettre un terme à cette implacable apocalypse. Peut-être le trouveront-ils au coeur du mythique Palais des rêves assombris, oublié de tous...
    À moins que la clef ne réside dans ces musiciens que tous rencontrent tôt ou tard, et qui ont entrepris de suivre le petit groupe ?

    De la poussière sur les talons est une première incursion de Sylvain Lamur dans la fantasy. Il nous propose une course trépidante dans un univers atypique, captivant et dramatiquement absurde.
    Son premier roman Quaillou, (Rivière Blanche, 2017) a été finaliste du prix Rosny aîné.

  • Mon nom est Ulysse Cadenas. Ce n'est pas un drôle de nom. C'est mon nom, c'est tout.
    D'Ulysse, vous connaissez déjà les aventures : le Cyclope, les Sirènes, mes relations troubles avec les nymphes et les dieux... Ce que la légende ne dit pas, c'est qu'il me faut composer avec Cadenas, mon double timoré, toujours prompt à contrarier mon destin. Nous ne faisons qu'un, mais tout nous sépare, et nous devrons affronter bien des épreuves avant de nous réconcilier - ou non.

    Avec humour et élégance, cette variation moderne de l'Odyssée transpose l'épopée du héros éternel dans les îles de l'océan Pacifique.

  • 100 jours

    Hale Mimsy

    Jake et Aiden sont amis - et rien de plus - depuis qu'ils ont six ans. Leur diplôme de fac en poche, ils se lancent dans un road trip de cent jours au cours duquel ils comptent bien visiter tous les états.
    En commençant cet odyssée, ils pensent que leur aventure, tout comme leur avenir, sont tout tracés. La route a cependant de bien curieuses façons de changer la donne...

empty