• Une question de sociologie s'intéresse, par définition, à ce qui constitue la dimension sociale de l'existence humaine, mais relève d'un travail d'objectivation ne pouvant se concevoir sans un regard distancié et critique par rapport au sens commun. Pour répondre à cinquante de ces questions, cet ouvrage, dans un souci pédagogique permanent, mobilise le savoir accumulé à partir des recherches menées. Conçu à l'occasion du dixième anniversaire de la revue
    Sociologie
    , il traduit le dynamisme et la richesse de la discipline, et une volonté collective de définir et d'éclairer les questions majeures qui traversent notre société.

  • Dans l'esprit de ses fondateurs, l'École de la République ne devait pas seulement permettre à chacune et à chacun d'apprendre dans de bonnes
    conditions. Elle était une institution où toutes et tous devaient apprendre à « apprendre ensemble ».
    Guillaume Caron, Laurent Fillion, Céline Scy et Yasmine Vasseur assument ici pleinement cet héritage. Et ils l'incarnent, avec infiniment de rigueur et
    de précision, en nous montrant comment la classe coopérative est non seulement possible dans l'enseignement secondaire, mais aussi nécessaire
    pour rendre à ce dernier sa fonction de formation culturelle et citoyenne.
    Mobiliser les élèves sur les savoirs, leur permettre de se constituer en véritable « collectif apprenant », accompagner chacun d'eux de manière personnalisée
    tout en multipliant les interactions, découvrir que l'on apprend mieux avec les autres et que c'est seulement grâce à eux que l'on peut se dépasser soi-même, faire ainsi l'expérience, au quotidien, d'une solidarité exigeante et féconde... voilà les enjeux de la classe coopérative.
    Pour s'engager sur cette voie, les auteurs nous livrent, dans cet ouvrage, une démarche qu'eux-mêmes mettent en oeuvre depuis plusieurs années.
    Ils nous proposent aussi des outils concrets qui couvrent tous les champs et peuvent être utilisés à tous les niveaux du collège et du lycée. Ils passent en
    revue l'ensemble des questions pédagogiques concrètes que pose la mise en place d'une pédagogie coopérative. Ils multiplient les pistes de travail et de réflexion. Bref, ils offrent aux enseignantes et enseignants du secondaire les moyens de faire vivre des classes coopératives, où, comme le disait
    Fernand Oury auquel ils se réfèrent, « on n'apprend pas aussi bien qu'ailleurs... mais mieux. »
    Philippe Meirieu
    En complément, retrouvez la boîte à outils téléchargeable sur le site www.esf-scienceshumaines.fr

  • En France, les pédagogies critiques sont rendues invisibles, abusivement englobées dans les pédagogies « nouvelles » ou « alternatives » à la mode dans les écoles de riches. Alors que partout ailleurs dans le monde les pédagogies critiques sont clairement distinguées des méthodes libérales, qui réduisent l'éducation à un parcours de performance personnelle, la France se singularise par un débat réduit à l'opposition simpliste entre « tradition » et « modernité ».
    Le propos de cet ouvrage collectif est donc de remettre à la première place l'essentiel : les pédagogies critiques participent d'un projet politique de remise en cause de l'ordre néolibéral et des dominations de toutes sortes.
    C'était la démarche des grands fondateurs Célestin Freinet et Paulo Freire ; c'est aussi celle que perpétuent et renouvellent beaucoup de pédagogues d'aujourd'hui.

  • École, silence. On tourne... pas rond ! De jour en jour, on coule et croule : sous les injonctions ministérielles, la dérive paperassière, le dirigisme bureaucratique... Dépossédés de leur métier, infantilisés comme jamais, culpabilisés par l'infaisabilité de ce qui leur est demandé, beaucoup d'enseignants se sont tus.
    Mais qui peut encore croire que ça va aller mieux quand tant d'enfants et d'enseignants vont si mal ? Comment faire avancer un système qui change de cap à chaque nouveau ministre ? À l'heure où quelques professeurs osent encore témoigner sous couvert d'anonymat, il fallait une voix forte pour dire le mal qui est fait à l'École. Il fallait aussi l'expérience professionnelle et militante solide d'un enseignant pour qui le pire serait de ne rien dire.
    Alternant analyses percutantes et anecdotes croustillantes, Sylvain Grandserre livre un témoignage entre rire et larmes dont nul ne sortira indifférent. Après ça, on ne pourra plus dire qu'on ne savait pas.

  • Vous êtes pris d'angoisse à l'idée d'inviter à dîner votre belle-mère, au moment de passer un entretien d'embauche ou de participer à un déjeuner d'affaires ? Envoyer un mot de remerciement ou de condoléances, ce n'est pas votre "truc" ? Saviez-vous qu'on ne dit pas : "je m'excuse" mais "je vous prie de m'excuser", "on va manger" mais "on va déjeuner", "des fois" mais "parfois" ? Lorsque vous faites des présentations, saviez-vous qu'il faut toujours présenter le plus jeune au plus âgé, l'homme à la femme ?
    Voici le Petit Livre indispensable pour ne plus faire de faux-pas !

  • Si l'erreur a longtemps été considérée comme une faute appelant une sanction, elle est davantage perçue, aujourd'hui, comme un indice indispensable pour comprendre le processus d'apprentissage et comme témoin pour repérer les difficultés des élèves.
    Sans nier l'existence d'erreurs liées à l'inattention ou au désintérêt, Jean-Pierre Astolfi démontre avec précision qu'analyser les erreurs commises permet de mieux comprendre ce qui se joue dans la classe pour adapter son intervention pédagogique.
    S'appuyant sur de nombreux exemples, il identifie huit types d'erreurs pour lesquelles il propose médiations et remédiations. Parce que mettre l'erreur au coeur des apprentissages dépasse largement la sphère technicodidactique pour questionner le sens des activités scolaires.

    Vingt ans après sa première parution, L'erreur, un outil pour enseigner demeure une référence incontournable en pédagogie. Cette nouvelle
    édition est recontextualisée par Michel Develay.

  • La question de l'autorité est une préoccupation de tous les moments dans la vie d'enseignant, notamment en début de carrière où la question se pose de la façon la plus aiguë. C'est pourquoi cet ouvrage s'adresse principalement à ceux qui entrent dans le métier. Il concerne également ceux qui rencontrent des difficultés passagères ou récurrentes à mener à bien leur tâche éducative par défaut d'autorité.
    Dans ce manuel, le professeur des écoles trouvera de nombreux conseils ainsi que de multiples anecdotes et histoires vraies illustrant les situations évoquées.
    Toutes ces situations ont été vécues par l'auteure, soit en tant qu'enseignante, soit en tant que formatrice de futurs ou de jeunes enseignants. Elle met également en relief dans ce livre les principes et les pratiques de la pédagogie Freinet-institutionnelle, propres à créer des conditions favorables à l'enseignement et particulièrement adaptés aux questions d'autorité.
    Cet ouvrage, véritable outil de soutien et de perfectionnement au quotidien, rédigé dans un style simple et direct, est facile d'accès, très opérationnel et synthétique.

  • Tout savoir en attendant Bébé...



    Vous voulez un enfant ou vous êtes déjà enceinte ? Porter un enfant est une aventure pleine d'imprévus et riche de sensations nouvelles. Comment choisir sa maternité ? Comment se développe le foetus? Quelles sont les

  • Dans un monde où tout semble aller de plus en plus vite, votre enfant a-t-il l'occasion de s'arrêter et de jouer, de se recentrer et de ne rien faire ? Vous rêvez de lui offrir des espaces-temps propices au retour à soi et à la simplicité d'être ?
    Le yoga est la pratique idéale pour l'aider à se retrouver et à grandir sereinement.
    À travers une approche profondément humaine et des postures faciles à réaliser, vous pouvez l'accompagner dans la découverte du yoga.
    Cet ouvrage présente la philosophie du yoga de manière accessible et vous interpelle sur l'attitude que vous souhaitez privilégier dans votre lien à l'enfant.
    Il contient 48 postures, des jeux, des exercices ludiques. Vous découvrirez également des pratiques originales à mettre en place tout au long de la journée, au gré des changements de rythme et des besoins de l'enfant.

  • Jamais les premiers apprentissages numériques n'ont fait l'objet d'autant de recherches scientifiques. Le savoir dans ce domaine évolue vite : travaux sur le rôle de la langue d'apprentissage (suivant que les enfants sont anglophones ou francophones), recherches sur les difficultés durables en mathématiques, etc.En s'appuyant sur les résultats les plus récents, ce livre a trois ambitions :- présenter les conditions de la réussite à l'école maternelle : comment favoriser la compréhension des nombres et le progrès vers le calcul ?- aider les parents et les enseignants à prévenir l'échec en mathématiques ;- permettre aux enseignants et aux formateurs de se situer face à une pluralité de propositions pédagogiques.Depuis longtemps, les pédagogues s'élèvent contre l'idée qu'il y aurait des enfants doués en mathématiques et d'autres qui ne le seraient pas. Et pourtant, cette idée persiste dans l'opinion. La raison de cette discordance nous est révélée par les recherches sur les difficultés durables en mathématiques chez les enfants de 8 à 12 ans dont les procédures de calcul sont très déficientes : ces enfants ont mal compris ce qu'on leur enseignait quand ils étaient tout petits à l'école maternelle ; ils ont mal compris le comptage des objets. L'explication de leur échec en mathématiques remonte donc si loin dans leur passé scolaire que certains sont tentés de le faire remonter plus loin encore, jusqu'aux gènes...Mais au lieu de décréter que ces enfants sont peu doués pour les mathématiques, considérons plutôt qu'ils n'ont pas réussi leur première rencontre avec les nombres et essayons d'aménager autrement cette première rencontre.

  • Étonnant métier qu'enseigner ! Il faut appliquer des programmes, suivre des instructions officielles... tout en s'interrogeant en permanence sur la pertinence de ses méthodes. Les propositions pédagogiques élaborées par les penseurs de l'éducation viennent alors soutenir l'enseignant confronté à des situations imprévues.
    C'est ce que découvre le lecteur à travers le journal professionnel d'Ellen, enseignante débutante. Celle-ci tente d'analyser sa pratique au regard de la lecture des grands pédagogues. S'inventent alors des dialogues avec les penseurs qu'elle convoque au fil de ses questionnements et des situations rencontrées. Tous apportent à son vécu un éclairage inspiré de leurs propres théories.
    De Montaigne à Tolstoï et à Freinet, de Bachelard à Piaget et à Bourdieu... le lecteur est ainsi invité à croiser de façon ludique l'héritage des plus grands pédagogues et à réfléchir sur ses pratiques.

  • Le tour de la grossesse en 300 questions / réponses ! Nouvelle charte graphique de la collection "Ma p'tite famille".
    La grossesse est une période de bouleversements au cours de laquelle émergent de multiples questions. Les futures mamans n'osent pas toujours les poser lors des rendez-vous de suivi de grossesse par manque de temps et parfois par peur de paraître ridicule. Des questions en apparence "bêtes" aux interrogations plus techniques, cet ouvrage répond aux doutes dans tous les domaines : maux de la grossesse, alimentation et hygiène de vie, suivi médical, bébé, accouchement, allaitement, couple, angoisses, travail / administratif, les " on-dit " autour de la grossesse... Sur chaque thème, un expert apportera ses lumières pour expliquer, guider et rassurer les futurs parents. L'expérience de l'auteur, Marjolaine Solaro, conjuguée à celle d'une sage-femme et de nombreux professionnels ont permis de débusquer les questions que les futures mamans n'osaient pas forcément poser à haute voix. Avec humour et légèreté, ce guide apaisera toutes les angoisses des futures mamans.

  • Enfin un « Nuls » pour accompagner les premiers pas des nouveaux papas ! Conçu par le Dr Gérard Strouk, gynécologue-obstétricien, qui a créé les premiers groupes de parole des futurs papas, ce livre répond sans tabou à toutes les questions que se posent les futurs et nouveaux papas, tout au long de la grossesse, le « jour J », les premières semaines avec Bébé et jusqu´aux 3 ans de l´enfant.







    - Comment être sûr que cet enfant est de moi ?



    - Peut-on continuer à faire l´amour jusqu´au bout ?



    - J´assiste ou j´assiste pas à l´accouchement ?



    - Un accouchement, combien ça (me) coûte ?



    - Comment concilier vie professionnelle et... nuits courtes ?



    - Quand est-ce qu´on redevient un couple ?



    - Etc.







    Autant de questions pratiques, d´appréhensions, de craintes auxquelles répond ce « Nuls », écrit à quatre mains par un gynécologue-obstétricien et une pédiatre. Un livre à offrir et à s´offrir, pour tous les futurs papas !

  • La pédagogie scolaire et la formation d'adultes mobilisent de plus en plus de concepts issus de la psychologie cognitive et des travaux de sciences humaines. Ainsi les praticiens comme les formateurs, les enseignants comme les cadres administratifs, les étudiants comme les chercheurs ont-ils besoin de disposer d'un outil nouveau qu'Alain Rieunier et Françoise Raynal nous proposent aujourd'hui avec cette nouvelle édition revue et augmentée de leur dictionnaire.
    Ce livre, qui comprend plus de 700 articles, articule trois questions simples :
    - qu'est-ce qu'apprendre ?
    - Comment enseigner ou former ?
    - Et quelles sont les réponses actuellement disponibles sur le sujet ?
    Pour cela, il mobilise tous les travaux existants et présente avec clarté et précision les auteurs, les théories et leurs applications concrètes. Voici donc une « interface conviviale », capable d'offrir des réponses aux questions légitimes que se pose le « novice » et de l'orienter, s'il le désire, vers les ouvrages spécialisés de « l'expert ».
    Quiconque souhaite affermir ses connaissances en pédagogie et en psychologie appréciera cette formidable « base de données » et y trouvera, sans nul doute, l'envie d'aller plus loin et les moyens de s'y rendre. Car, comme l'indique Marcel Postic dans la préface : « Cet ouvrage n'est pas un dictionnaire encyclopédique à placer sur le rayon

  • Véritable outil opérationnel, cet ouvrage propose une méthode testée par l'auteur auprès de publics impliqués dans le fonctionnement de l'entreprise. Elle permet :

    d'acquérir les outils méthodologiques de base de la comptabilité ;
    de comprendre les différents échanges comptables ;
    de décrypter les documents financiers de l'entreprise ;
    de valider l'acquisition des connaissances grâce à des QCM et à 13 mini-cas corrigés.


  • « Peter Goss est un sorcier. Il a une connaissance presque infinie du corps humain en général et de chacun de nos corps en particulier - à nous qui suivons son enseignement. Il est un maître attentif et exigeant. » Emmanuel Carrère


    Tel que l'exprime Emmanuel Carrère dans sa préface, Peter Goss est un maître, l'un des grands pédagogues actuels de la danse et du yoga.

    Ce livre raconte son histoire, de son enfance et de sa jeunesse sud-africaines marquées par l'apartheid au swinging London des années 1960, jusqu'à ses années parisiennes où il est devenu chorégraphe. Son parcours artistique croise de grandes figures de la danse - classique, jazz ou contemporaine - mais aussi de la culture hippie et du showbiz. Mosaïque d'un artiste qui s'est toujours tenu à distance des modes et des influences du milieu professionnel.

    Ce livre nous parle de pédagogie, de la bonne distance à tenir entre l'enseignant et l'élève, de la façon d'éprouver son corps et ses mouvements, du savant dosage à déployer entre rigueur et liberté. Il est à mettre entre les mains de tous ceux qui sont engagés dans l'éducation et dans la transmission, au-delà du monde de la danse.

  • Dans cet ouvrage, André Ouzoulias remet en cause les progressions et les didactiques actuellement en oeuvre en fin de maternelle et début d'élémentaire, et propose de développer des pratiques alternatives dans 4 domaines :
    - Le langage oral : l'auteur défend un authentique enseignement de la langue orale en maternelle, premier palier vers l'acquisition de la lecture ; l'objectif est qu'en fin de maternelle, tous les enfants s'expriment avec à propos et clarté.
    - La compréhension graphophonétique : il est plus efficace de commencer par faire comprendre l'idée de graphophonologie au niveau de la syllabe.
    - La production écrite : l'auteur défend la nécessité de consacrer à l'écriture une pédagogie active, appuyée sur la production de textes courts à l'aide de référentiels, dans des situations qui rendent les enfants autonomes et créatifs.
    - L'orthographe : afin de permettre aux enfants d'écrire beaucoup sans trop d'erreurs, il est indispensable de les outiller et de développer chez eux, dès le CP, la conscience orthographique.
    L'objectif est de permettre à tous les élèves d'apprendre à lire-écrire, et notamment à ceux qui n'ont que l'école pour apprendre.

  • Apprendre 3.0

    Nicolas Sadirac

    • First
    • 19 Septembre 2019

    " Au fil de ces années, j'ai acquis la conviction qu'on devait complètement révolutionner le système éducatif. Nous avons, grâce à la technologie, la possibilité de réinventer l'école, d'avoir un enseignement qui permet à chaque étudiant de développer son inventivité au sein de collectifs intelligents, seule façon de répondre durablement aux besoins de l'économie digitale. "
    Nicolas Sadirac est le concepteur de différents programmes d'enseignement supérieur qui lui ont permis, pendant 25 ans, d'aller de plus en plus loin dans le développement de la " pédagogie active et inclusive ". Il partage dans cet ouvrage son engagement pour cette pédagogie qui a pour pivot central l'intelligence collective activée par le " peer-to-peer learning ", un fonctionnement participatif qui permet aux étudiants-acteurs de libérer toute leur créativité collective dans un parcours d'apprentissage par projets.

  • Le Dictionnaire de pédagogie et d'instruction primaire de Ferdinand Buisson est l'oeuvre d'une génération. Il répondait à une exigence sociale : rendre l'instruction gratuite, laïque et obligatoire afin de donner à tous les enfants l'ensemble des connaissances de base qui permettraient d'en faire des citoyens. Il fut source d'inspiration et devint le guide constant des instituteurs. Son ambition était de rassembler tous les savoirs encyclopédiques et pédagogiques utiles aux maîtres. La présente édition rassemble 250 textes signés des meilleurs spécialistes de l'époque. Parmi eux : Viollet-le-Duc (Architecture), Camille Flammarion (Astronomie), Ernest Lavisse (Histoire). On y trouve les articles majeurs de la politique scolaire républicaine comme des centaines de biographies sur les grandes figures de notre patrimoine intellectuel. " Cathédrale de l'école primaire ", selon la formule de Pierre Nora, ce dictionnaire est aussi un régal d'intelligence et d'érudition. Son projet comme ses apports demeurent aujourd'hui essentiels : non seulement pour visiter et comprendre notre histoire, mais aussi pour nourrir notre réflexion sur des sujets fondamentaux, comme la laïcité ou les méthodes d'apprentissage, l'importance de la discipline, l'exercice de l'autorité et la formation de la liberté. Le Buisson reste une référence primordiale alors que la question de l'enseignement ne cesse de faire débat.

  • Une histoire amusante de l'orthographe, des Gaulois à nos jours L´orthographe, ses règles obscures et ses exceptions vous font souffrir ?
    Rassurez-vous, c´est voulu !
    Comment pourrait-il en être autrement dans un pays à l´histoire si tumultueuse ? Comme la France, notre orthographe a traversé les siècles en empruntant des voies détournées, sans craindre détours ni autres pirouettes.
    Il fallait un Belge tel que Bernard Fripiat pour raconter cette histoire avec un humour et une irrévérence qui déculpabiliseront les pires cancres.
    En une centaine de questions-réponses, il explique l´origine de chaque difficulté et raconte la folle épopée d´une orthographe que le monde entier nous envie...

  • Dans la lignée de la pédagogie positive, l'éducation bienveillante : une méthode d'éducation sans violence pour de futurs adultes bien dans leur peau. Aujourd'hui, de nombreux parents se sentent démunis face aux comportements de leur enfant et se demandent comment l'éduquer de manière bienveillante et sécurisante. Car vouloir conditionner les enfants, en leur donnant des ordres, en leur faisant des reproches, en les culpabilisant ou en leur demandant " pourquoi " ils ne font pas ce qu'on voudrait qu'ils fassent génère souvent des conflits, parfois de la violence... Pour autant, on ne peut pas " tout laisser faire " sans intervenir : un vrai casse-tête ! L'Éducation Efficace est une méthode éducative d'excellence qui permet aux adultes de concilier leur désir de " bien éduquer " et la bienveillance nécessaire au bien-être et à la singularité de l'enfant, sans renoncer ni à l'un ni à l'autre, tout en tenant compte du contexte personnel et familial qui est le leur. Dix concepts clés d'une méthode facile d'accès et illustrée par l'exemple, à mettre en pratique immédiatement pour une éducation sans violence. Parent, enseignant, éducateur, soignant, chacun d'entre nous peut accompagner l'enfant dans l'amélioration de son adaptation tout en respectant ses besoins.

  • « La danse au plus profond de moi, ma danse profonde, cette nécessité personnelle, d'où vient-elle ? Et votre danse, celle qui est au plus profond de vous, d'où vient-elle ? Dans le dictionnaire, il est dit que les danses sont des pas rythmés. La danse profonde, c'est autre chose. Il y a des gens qui n'ont jamais appris des pas de danse et qui se sont éveillés du moment qu'ils se sont mis à danser. La danse profonde, ce n'est pas un système, c'est quelque chose que vous connaissez avant même de naître, c'est une chose profonde en vous. Mais vous pouvez passer toute votre vie à éviter ce que vous êtes... »
    Figure majeure de la danse moderne aux États-Unis puis en France, influencé aussi bien par Mary Wigman que par Joseph Pilates, le danseur, chorégraphe et pédagogue Jerome Andrews (1908- 1992) a marqué de nombreux artistes contemporains. Entre 1968 et 1980, à l'invitation d'Arno Stern, pionnier en matière éducative, il donne des conférences sur sa conception de la danse et sa pratique pédagogique. Dans ces interventions, éditées ici pour la première fois, affleurent son humilité, sa spiritualité, sa fantaisie. On y découvre surtout la subtilité et l'exigence de sa quête, celle d'un épanouissement personnel à travers le mouvement, et son désir de libérer en chacun les possibilités d'une « danse profonde ».

  • Depuis les années 1980, Britt-Mari Barth a constamment mobilisé les apports de la psychologie cognitive et culturelle au niveau international pour analyser les fondements de la relation pédagogique. En faisant émerger plusieurs concepts clés pour décrire les situations en classe, et en comprendre le dynamisme ou les blocages, elle a contribué à renouveler la vision des processus en jeu entre l'enseignant, les apprenants et les savoirs et proposé des voies nouvelles plus efficaces.

    En prolongement de ses deux précédents ouvrages, L'Apprentissage de l'abstraction et Le Savoir en construction, devenus des références en pédagogie, Britt-Mari Barth poursuit ici sa recherche de nouveaux paradigmes. Cette synthèse actualisée de ses conceptions est illustrée par quatre scénarios expérimentés, en France et au Québec, dans l'enseignement primaire, secondaire et universitaire, qui sont autant d'outils inspirants et transférables.

    À l'issue de ce parcours, la question de l'échec scolaire apparaît sous un autre jour. La motivation n'est plus posée comme une condition préalable aux apprentissages ; elle est liée aux dispositifs pédagogiques à concevoir et à mettre en oeuvre : repensant son rôle, l'enseignant doit devenir ce médiateur qui favorise, chez l'apprenant, démarches d'apprentissage et construction de soi.En plus des trois vidéos ci-dessus, d'autres sont disponibles sur le site http://www.vitrinefrancais.qc.ca/barth.html

  • Le combat nécessaire du chrétien pour la justice est le fil conducteur des trois écrits de Pedro Arrupe repris dans cette réédition du livre paru en 1977. Près de quarante ans plus tard, ses appels à lutter contre les inégalités au nom de notre foi demeurent -- hélas-toujours d'actualité. Certes le monde a changé depuis le choc pétrolier des années 70, mais la pauvreté, la faim, le dénuement sévissent et se sont même aggravés pour une part de la population mondiale toujours trop grande, et pas seulement dans les pays dits aujourd'hui « émergents ».
    Les convictions du P. Arrupe s'ancrent dans la doctrine sociale de l'Eglise, mais surtout dans la prise au sérieux des implications du sacrement de l'Eucharistie. Participer à la mission de justice de l'Eglise ne se conçoit pas sans une conversion personnelle radicale de notre façon de surconsommer ou de regarder le SDF dans la rue.

    Le P. Arrupe n'impose pas de marche à suivre ; à chacun d'entre nous de discerner, dans la prière, son propre chemin pour faire de la justice une priorité dans son existence et ainsi servir le Christ.

empty