Arts et spectacles

  • Modalité du sacrifice que les vivants offrent d'abord ´r l'au-del´r puis, de plus en plus, aux générations futures, la collection est étudiée ici en tant que fait historique, au cours d'un millénaire qui la voit changer deux fois de forme : au départ trésor de temple ou de palais, elle devient, ´r partir du XIVe siccle, collection particulicre et, ´r la fin du XVe siccle, musée. Changement de forme, changement de contenu en substituant aux saintes reliques et aux merveilles - autres reliques ´r leur manicre - les objets de curiosité et les objets naturels, les antiquités classiques, tant romaines que grecques, et les productions artistiques qui les prennent pour modcles, en attendant l'arrivée des antiquités ethniques et des uvres d'art moderne. Avec, formant l'arricre-plan, le changement de l'orientation temporelle des croyances collectives que traduit l'expansion de l'idéologie au détriment de la religion.Rupture avec la tradition et basculement vers l'avenir, avancée de la sécularisation des mentalités ; entrée, timide d'abord, puis de plus en plus envahissante de la perspective nationale dans l'étude et l'appropriation du passé ; démocratisation de la culture et importance sans précédent des femmes : l'anthropologie historique des objets qu'apporte ce livre révcle ces tendances ´r l'uvre dans l'évolution des attitudes ´r l'égard du sacré, de la nature, de l'histoire et de l'art.

empty