• Un roman du réel sur le désir, le plaisir, et les femmes qui en font des outils d'empowerment.

    Mona, comédienne de trente ans, pousse la porte du Cabaret Oz pour y mener une enquête, en marge d'un spectacle qu'elle est en train d'écrire. Elle se fait embaucher comme strip-teaseuse et y devient Mara, son double extraordinaire. Nue et perchée sur de hauts talons, elle plonge avec passion dans la danse.
    Derrière le rideau rouge, c'est un monde merveilleux et inattendu qu'elle découvre, peuplé de femmes puissantes, d'hommes aux fantasmes incongrus, d'instantanés délirants. Un microcosme qui n'est qu'un reflet exacerbé du monde. L'humanité en condensé, qui se dévoile précisément là où elle a l'habitude de se cacher.
    Mona ouvre grands les yeux afin de graver ces instants, à la fois crus, drôles et tendres, avant que ceux-ci ne s'effacent...
    « Somewhere over the rainbow... The dreams that you dare to dream really do come true... » Bienvenue à Oz !
    Laure Giappiconi a été formée à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT). En tant qu'actrice, elle privilégie les créations auxquelles elle participe activement, le plus souvent dès l'écriture.
    Elle écrit aussi des spectacles et performances (La sortie se trouve à l'intérieur, Le Projet Beat, Le Kinky Brainy Show) et des films. Tandis que je respire encore, coréalisé avec La Fille Renne et Elisa Monteil, a été présenté en 2020 aux festivals de Sundance et de Rotterdam. Avec Romy Alizée, elle signe la série : Romy & Laure (Le Secret de l'Homme Meuble, Le Mystère du Plug enchanté, etc.)

  • Dans la foulée de la première vague punk, à la toute fin des années 1970 c'est toute une génération qui tente au travers de réseaux d'autoproduction, de concerts sauvages, d'alliances de circonstances avec la mouvance autonome ou les squatters des quartiers déshérités, de construire une contre-culture vivante et radicale basée sur un rock violent et en rupture avec le modèle dominant.
    Rémi Pépin est lié aux mouvements punk, bassiste pour le groupe Guernica, membre du collectif d'artistes et plasticiens Abattoir et auteur du livre Rebelles : une histoire du rock alternatif (Archives De La Zone Mondiale, 2019).
    Il se consacre également au graphisme et exerce en free-lance dans le secteur de l'édition. Depuis, 2015, il est le directeur artistique d'Inculte.

  • Été 2003.
    La canicule fait rage dans Paris vidée de ses habitants. Des températures supérieures à 40 °C sont atteintes. La surmortalité explose chez les personnes âgées et les individus les plus faibles. Plus de 15 000 décès seront attribués à cette vague de chaleur.
    Le commandant Delestrant est chargé d'accueillir la fraîchement diplômée Victoire Beaumont. Il emmène donc la jeune lieutenant à l'institut médico-légal de Paris, où les légistes sont littéralement débordés par la situation sanitaire.
    Là, alors qu'un médecin entrouvre un sac à corps, l'officier renifle une odeur caractéristique d'amande amère. Il en est certain : la jeune femme dont le corps sans vie vient d'arriver à la morgue n'est pas morte d'un coup de chaleur.

    /> Jean-François Pasques, capitaine de police, nous invite à suivre une enquête , comme si on y était, et même mieux que si on y était. On se documente, on apprend, on découvre, on se passionne !
    Mortelle canicule est une formidable plongée au coeur de la police judiciaire et de la médecine légale. On dirait du Simenon, c'est dire !

  • NB : version epub uniquement en "Mise en page fixe".

    Marcel Aubert, qui est l'auteur de cette notice, n'a pas prétendu édifier la monographie complète et définitive de la cathédrale, mais bien présenter au public curieux un travail aussi clair et précis que possible, tout en restant accessible à tous. On se contente en effet de moins en moins facilement aujourd'hui des traditions vagues, des descriptions approximatives des guides d'autrefois. On a renoncé à y raconter l'histoire anecdotique de Notre-Dame de Paris, à décrire même les cérémonies et les événements dont elle a été le théâtre ; on s'est seulement efforcé d'y présenter une histoire suivie et complète de l'édifice pris en lui-même, de ses origines lointaines qui se confondent avec celles mêmes de la capitale et de la monarchie française, de son élévation triomphante au plus beau moment du développement de notre architecture nationale, de ses transformations et de ses altérations au cours des siècles qui suivirent, de sa restauration enfin, intelligente et raisonnée, au siècle dernier... » (extrait de l'Introduction, édition originale de 1909)
    Marcel Aubert (1884-1962), né à Paris, historien, archiviste-paléographe à la Bibliothèque Nationale, doyen des conservateurs des musées nationaux. On lui doit nombre de monographies historiques, notamment La Cathédrale de Senlis, La Cathédrale Notre-Dame de Paris, Notre-Dame de Paris. Architecture et sculpture, L'Art français à l'époque romane. Architecture et sculpture (4 vol.), La Sculpture française au début de l'époque gothique, L'Abbaye des Vaux-de-Cernay, Le Mont-Saint-Michel. L'abbaye, Vitraux des cathédrales de France aux xiie et xiiie siècles, L'Église de Conques, etc.
    Un ouvrage clair, précis, abondamment illustré, qui permet, à 100 ans d'intervalle, de retrouver toute l'histoire ancienne et récente de la cathédrale de Paris et d'en connaître et comprendre tous les tenants et aboutissants au moment où ce monument est entré si dramatiquement au coeur de l'actualité mondialisée.

  • L'état crépusculaire

    Rochelle Fack

    Il ne m'est jamais rien arrivé à cause des autres, non. Mais c'est à cette époque que j'ai senti que mon ennemie, c'était moi. Cela m'a procuré un sentiment de puissance et de grande liberté.

  • Les encombrants

    Jeanne Faivre D'Arcier

    Un récit poignant au coeur du Pigalle de légende ! Nous sommes dans un Pigalle de légende, le Pigalle que nous avons tous à l'esprit, aujourd'hui disparu, sous l'effet de la gentrification qui a recouvert Paris. Mais, dans ce petit Paris vit encore une foule bigarrée : toutes les catégories sociales se croisent, dans l'immeuble où va bientôt être accueillie Cerise, une petite fille de quelques mois que le locataire du rez-de-chaussée, un travesti qui sort tous les matins prendre son café en pantoufles, à trouvée aux bons soins des encombrants. Aussitôt, cet homme décide qu'il va l'élever. Mais c'est sans compter sur la police et les services d'aide à l'enfance, qui ont pour mission de placer cette enfant que personne n'a déclarée disparue mais dont la rumeur propage la présence dans le quartier.

  • Patricia est une belle métisse de 20 ans. Ses courbes sensuelles et généreuses, lui permettent de travailler dans un club de strip-tease à Pigalle tous les weekend.
    Elle fréquente de nombreux hommes, dont un ancien policier des renseignements généraux.

    Entre apparences et révélations, il n'y a qu'un pas.

  • Cinq heures, rue Pigalle, une voiture, deux morts par balles.
    Le temps pour la police de faire les constatations d'usage, d'aller interroger le patron de la boîte de nuit proche, et un des corps s'est volatilisé.
    L'inspecteur principal Paul MÉRAL a la lourde tâche de découvrir ce qu'il s'est réellement passé...

  • Clubs libertins ou SM, saunas gays, cabarets à strip-tease, bars à hôtesses... Véronique Willemin a enquêté deux ans dans les coulisses très privées des hauts-lieux de la nuit parisienne.
    Guidée par Didier Vivo, un ancien policier de la Brigade mondaine,

empty