• Guérisons inexpliquées, manifestations d'intelligence végétale et animale plus " impossibles " les unes que les autres, pouvoirs humains défiant la logique, communications audiovisuelles en provenance de l'au-delà, contacts extraterrestres analysés scientifiquement... Mais aussi complots tordus, supercheries délirantes montées par des savants, des militaires, des religieux, des médiums... Didier van Cauwelaert nous fait découvrir, dans les secrets de l'Histoire comme au travers de phénomènes tout récents, des cas incroyables attestés par des références solides.
    Et si " impossible " n'était pas terrestre ? De A jusqu'à Z, c'est notre conception du monde qui bascule à chaque entrée de ce Dictionnaire, pour le meilleur et (parfois) pour le pire.
    Mais l'intelligence, l'amour et l'humour qui, à la lecture de ce livre, semblent partout à l'oeuvre dans l'Univers ne sont-ils pas les meilleurs antidotes à la bêtise et à la barbarie humaines qui, trop souvent, monopolisent notre attention ?

  • De l'amour en autistan

    Josef Schovanec

    • Plon
    • 12 Novembre 2015

    Saltimbanque de la différence, amoureux des langues et des cultures, Josef Schovanec nous entraîne dans un nouveau voyage, peut-être le plus surprenant et le plus déroutant qui soit pour une personne autiste : l'amour !Avec Sonia, Gabriel, Debbie et d'autres, ses héros de l'étrange qui pourtant vivent parmi nous, se réenchante un monde trop normal dont on pensait avoir fait le tour. Par leurs songes et leurs liens, leurs singularités, leurs passions et leurs échecs, ils nous incitent à un voyage au bout de nous-mêmes sur les routes lointaines d'Autistan.
    Avec poésie, humour et pudeur, Josef Schovanec nous parle d'amour comme cet aveugle de naissance qui, mieux que nul autre, lui décrivit un soir d'hiver la couleur rouge. Et, tissant cent faits réels, porte au langage un pays qui lui est propre : celui de l'autisme.

  • Bienvenue au Moyen Age

    Michel Zink

    Bienvenue au Moyen-Âge ! Ou plutôt bienvenue dans le merveilleux, l'imaginaire, l'aventure du Moyen-Âge. Il nous est à la fois familier, des chevaliers de la table ronde à la série télévisée Kaamelott, et il nous paraît si lointain : " Nous ne sommes plus au Moyen-Âge ". En quarante séquences vivantes et imagées, Michel Zink, l'un des plus grands spécialistes mondiaux de la littérature médiévale nous fait entrer dans le monde des poèmes, des romans, des chansons, des légendes du Moyen-Âge. L'univers des troubadours n'était pas celui des baba-cool à guitare mais celui des poètes exigeants et des hommes de cour. Ils recherchaient avant tout l'élégance des manières, de l'esprit, des sentiments. Le Moyen-Âge, c'est aussi la voix amoureuse des femmes qui se fait entendre en poésie. Sait-on par exemple que " Malbrough s'en va t'en guerre " est une chanson du XVIIe siècle mais héritière d'une tradition qui remonte au Xe siècle. La légende de Roland a t-elle existé réellement ou est-elle une invention qui a modelé notre histoire nationale ? Qui était le roi Arthur imaginé par Chrétien de Troyes ? L'amour occupe une place essentielle au Moyen-Âge et particulièrement l'amour conjugal. Ici, la vie est une quête au plus près de la nature : Quête du Graal et du merveilleux. Entrez de plain-pied dans le Moyen-Âge, voici sans doute la plus belle des invitations au voyage proposé avec humour et légèreté par un troubadour du XXe siècle. Ces chroniques ont pour origine une série d'émissions diffusées pendant l'été 2014 sur France Inter. L'ouvrage sera accompagné d'une forte promotion sur les antennes de France Inter et de Radio France.

  • NOUVELLE TRADUCTION. L'irrésistible ascension d'un animateur de radio locale, inculte et malin, qui devient l'idole de l'Amérique avant de basculer dans la folie. Ecrit en 1953 en écho au maccarthysme, Un homme dans la foule, satire féroce du populisme n'a rien perdu de son actualité. Lorsque Marcia Coulihan voit débarquer Lonesome Rhodes dans la petite radio locale de Fox, Wyoming, où elle assure l'intérim, elle saisit vite son intelligence derrière le personnage de péquenot naïf qu'il incarne à la perfection. Dès sa première chronique, Rhodes déchaîne l'enthousiasme des auditeurs. S'inspirant du village d'Arkansas dont il affirme être originaire, il met en scène les personnages truculents de " sa famille " le cousin Abernathy, la tante Lucybelle sans oublier " son pépé " Bascom pour s'adresser directement à l'Amérique ordinaire, entre deux extraits de folk et d'énormes éclats de rire : " c'qui nous faut c'est un peu plus de bons sentiments chrétiens et rudement moins de ce tourneboulis de notre époque. " Son destin bascule quand il fait campagne contre le shérif local. Le Time dépêche un chroniqueur et Lonesome, accompagné de Marcia, s'envole vers Chicago où il conquiert une audience nationale grâce son émission quotidienne " Votre voyageur de l'Arkansas ". Galvanisé par le succès, Lonesome se mêle de tout, donne, entre deux histoires drôles, son avis sur les maux, réels ou imaginaires, dont souffre le pays. Il s'érige en porte-parole d'une Amérique modeste, conservatrice et rurale, mais pétrie de bon sens. Comme le souligne Marcia : " En ce siècle d'angoisses atomiques, l'Amérique en revenait à la sagesse des bons vieux adages qui avaient fait sa grandeur. " L'argent afflue, les publicitaires se battent pour gérer son image, placer des produits dans son émission, des millions d'anonymes envoient des dons à sa fondation caritative. La consécration intervient avec son show TV, grande messe nationale, qui fait trembler les politiques de tous bords. Lonesome Rhodes devient un état dans l'état et profite de son influence pour s'adresser directement aux gouvernants étrangers, comme Winston Churchill. Ivre de pouvoir et d'alcool, il se tue accidentellement avant d'avoir eu le temps de déclarer la guerre aux " angliches " et aux " ruskoffs ". Adaptée au cinéma par Elia Kazan, Un homme dans la foule est une satire féroce, angoissante, du populisme et de l'influence des médias de masse. Écrit en écho au maccarthysme de l'époque, l'irrésistible ascension de l'incontrôlable et outrancier Lonesome Rhodes ne peut que résonner aujourd'hui.

  • En alliant le sérieux de la journaliste au piquant de l'humoriste, Charline Vanhoenacker met au jour avec malice les grands vices et les petites manies de nos institutions et de nos compatriotes, qu'ils soient médiatiques ou aussi normaux que notre président.
    " Le président n'atteindra jamais le pourcentage zéro de popularité : c'est mathématiquement impossible, à moins que même lui ne se supporte plus. "
    " En Argentine, Maradona demande la vérité sur les magouilles dans le foot. On a beau lui dire de ne pas trop la ramener, ça rentre par une narine et ça sort par l'autre. "
    " À quoi sert le Goncourt ? À connaître le titre du prochain ouvrage que Fleur Pellerin ne va pas lire. "
    " Avez-vous déjà remarqué que la Belgique a la forme d'un cerveau ? Et il est posé où ? Sur la France. "

  • Les cactus

    Jérôme de Warzée

    C'est le 1er septembre 2010, le jour même de ses 40 ans, que Jérôme de Warzée distille sa première chronique sur les ondes de Vivacité.
    Chaque matin, il brocarde tour à tour ces "froucheleurs" de politiciens, ces "barakis" de supporters et ces "Ménapiens extrémiss", tentant l'équilibre entre écriture polysémique et vitriolée mais toujours au second degré, sarcasmes, jeux de mots et vérités (?).
    Cet ouvrage renferme quelques-uns de ses textes, savamment ordonnancés dans un brol absurde que Magritte lui-même aurait légendé: "Ceci n'est pas un livre".

  • C'est le 1er septembre 2010, le jour même de ses 40 ans, que Jérôme de Warzée distille sa première chronique sur les ondes de Vivacité.
    Chaque matin, il brocarde tour à tour ces "froucheleurs" de politiciens, ces "barakis" de supporters et ces "Ménapiens extrémiss", tentant l'équilibre entre écriture polysémique et vitriolée mais toujours au second degré, sarcasmes, jeux de mots et vérités (?).
    Cet ouvrage renferme quelques-uns de ses textes, savamment ordonnancés dans un brol absurde que Magritte lui-même aurait légendé: "Ceci n'est pas un livre".

  • Comment trouver sa voie dans les domaines artistiques et culturels ? Coment choisir le métier qui nous correspond le mieux ? Peut-être en se posant les bonne questions : "Qui suis-je ?" et "Qu'est-ce que je veux faire de ma vie ?" Corinne Bocher propose une méthode simple et originale pour s'orienter dans le dédale des domaines artistiques et culturels : graphisme, cinéma, photographie, design d'objet, textile, médiation culturelle, conservation et restauration de patrimoine, etc.

    Grâce à cet ouvrage, vous allez construire votre propre carnet de bord, étape par étape, en commençant par définir ce qui vous caractérise ; votre histoire de vie, vos aspirations, vos qualités, vos valeurs... Puis vous découvrirez tous les métiers qui pourraient vous correspondre. Au-delà des plus connus, un répertoire vous permet d'en identifier beaucoup d'autres du côté de la réalisation, de la production et de la diffusion, qu'ils soient créatifs et/ou techniques. Enfin, vous allez déterminer la formation la plus adaptée, l'école la plus à même de vous accueillir. La liste est longue, mais les schémas synthétiques permettent de se repérer domaine par domaine et de révéler les points entre les filières.


    Largement illustré, ce livre vous questionne, vous donne de nombreux conseils, et de multiples témoignages vous éclairent sur les parcours possibles.

    Il n'existe pas une seule voie pour faire des études, mais plusieurs. Qui, mieux que vous, peut déterminer l'orientation qui vous convient le plus ? Le carnet de bord vous incite à formuler clairement votre projet.

  • En France, chaque jour, plus de 43 millions de personnes écoutent la radio, ce média de proximité qui parle à l'oreille de l'auditeur et l'accompagne dès son réveil et dans son quotidien. Mais qui sait ce qui se passe derrière le micro, dans les conférences de rédaction ou en reportage ? Riche de dizaines de témoignages signés par des journalistes réputés, ponctué d'exercices d'entraînement et de nombreuses infographies, ce livre unique en son genre nous fait pénétrer dans les coulisses de la radio. Après un bref panorama du paysage radiophonique, les auteurs abordent les genres et les formats spécifiques de l'info radio, puis présentent les différents métiers et techniques de ce média à l'heure du numérique. Véritable boîte à outils, avec un lexique des mots « pros », des documents inédits et des conseils techniques, le livre vous fera découvrir au fil des pages toutes les ficelles du métier. À la fois pratique et pédagogique, il intéressera les apprentis journalistes, qu'ils se destinent au micro ou pas. Formidable outil pratique , d'accès facile et très complet qui se lit comme un roman...ou presque ! - Marie-Christine Le Dû (France Inter)

  • Philippe Vandel revient avec de nouvelles questions... sur l'amour et le sexe.
    Pourquoi faire l'amour serait-il bon pour la santé ?
    Pourquoi les mecs disent " je te rappelle " et ne rappellent jamais ?
    Pourquoi les coups de foudre ne durent-ils pas éternellement ?
    Pourquoi toutes ces blagues de blondes ?
    Pourquoi quand un homme a du succès avec les femmes, c'est un " séducteur " ; et quand une femme a du succès avec les hommes, c'est une " s*** " ?
    Pourquoi les hommes s'endorment-ils après l'amour ?
    Pourquoi les hommes ont-ils connu plus de partenaires que les femmes ? Euh, c'est vrai, ça, au fait ?
    Des réponses croustillantes, mais justes, pas forcément politiquement correctes. Des infos et toujours de l'humour.

  • Serge Dassault est l'un des hommes les plus puissants de France. Milliardaire, pilier de la défense nationale avec ses Rafale, sénateur UMP, propriétaire du Figaro, l'industriel parle à l'oreille des présidents de la République.
    L'avionneur a conquis une ville, Corbeil-Essonnes. C'est la revanche du fils mal-aimé sur son père, le mythique Marcel Dassault. Serge s'est pris d'affection pour cette cité ouvrière. Il en a fait une sorte de laboratoire social, avec sa fortune personnelle. Mais sa ville lui donne bien du souci.
    Élections annulées, enquête judiciaire sur des soupçons d'achats de vote, racket... rien ne va plus dans le fief de Serge Dassault.
    Après plus d'un an d'enquête, Sara Ghibaudo et Yann Philippin lèvent le voile sur certains secrets bien gardés du milliardaire et mettent au jour un " système " qui, au fil des années et des millions d'euros, s'est dangereusement enrayé.


  • Les grandes heures de la radio racontées par ceux qui l'ont faite. Les petits et les grands moments des chroniqueurs célèbres : souvenirs et anecdotes garantis !
    Quel est le point commun entre Stéphane Bern, Jean-Pierre Foucault, Laurent Boyer, Marc-Olivier Fogiel et Patrick Sabatier ? Bien que de générations différentes, ils sont tous les cinq des enfants de la radio, des passionnés qui rêvaient déjà très jeunes d'en faire leur métier.
    Que vous ayez grandi pendant la Seconde Guerre mondiale, appartenu à la génération des yéyés ou bien été biberonnés aux radios libres, cet ouvrage vous rappellera inévitablement des souvenirs, fera renaître des voix, des génériques enfouis dans vos mémoires.
    Parcourir les grandes heures de la radio, c'est aussi voir défiler l'histoire de France, les changements de notre société et les évolutions techniques. La radio a joué un rôle essentiel pendant la dernière guerre, à l'époque où les familles se regroupaient autour du poste pour écouter les messages aux textes surréalistes destinés à la résistance. Le transistor, première radio portative, dans les années 60 a révolutionné l'industrie musicale et a permis l'éclosion des yéyés grâce aux premières émissions spécialement dédiées aux jeunes du type "Salut les copains". Les radios libres au début des années 80 ont fait souffler un vent de liberté sur les ondes...
    Tous les témoins de cette fantastique épopée se sont confiés à Danielle Moreau, ils ont tous réalisé leur rêve d'enfant, devenir journaliste, animateur réalisateur ou encore programmateur. Ils ont réussi à "causer dans le poste", à traverser le miroir et à connaître l'envers du décor.
    C'est justement l'envers du décor de cette "boîte magique" que nous vous invitons à découvrir dans cet ouvrage riche en émotions.
    Liste de quelques-uns des intervenants : Pierre Bellemare, Fabrice, Frédérique Hébrard, André Torrent, Zappy Max, Nikos Aliagas, Patrick Sabatier, Laurent Gerra, Jean-Paul Rouland, Pierre Bonte, Jean-Pierre Foucault, Louis Bozon, Yves Bigot, Arlette Tabart, Jacques Pradel, Philippe Gildas, Jean-Yves Lafesse, Yves Calvi, Gérard Klein, Patrick Poivre dArvor, Liane Foly, Michèle Cotta, Sophie Garel, Jacques Expert, Claude Villers, Antoine, Laurent Boyer, Philippe Labro, Philippe Bouvard, Marc-Olivier Fogiel, Jacques Mailhot, Stéphane Bern, Jean-Jacques Bourdin.

  • Bob Marley Nouv.

    Bob Marley

    Brice Depasse

    Comme vous, il m'arrive souvent d'écouter La Story de Brice Depasse que diffuse Radio Nostalgie depuis 20 ans. Dans cet article consacré à Bob Marley, on ressent la singulière et profonde tendresse qu'il éprouve à l'égard de l'icône mondiale du reggae. Son voyage - véritable pèlerinage - fut en quelque sorte une manière de perpétuer sa dévotion adolescente pour la musique du chanteur ainsi qu'une étape supplémentaire dans le difficile deuil de cette mort précoce qui a bouleversé le jeune Brice. En s'imprégnant de l'atmosphère jamaïcaine, en retraçant le parcours de Bob de la ferme de ses grands-parents jusqu'aux studios londoniens et en dressant le catalogue raisonné de ses 16 albums, Brice Depasse ne cherche pas tant à nous donner la clé de l'énigme qu'à nous en donner l'épaisseur et principalement la splendeur - celle d'une musique rayonnante de joie et d'amour. Could you be loved and be loved.

  • Pierre Bellemare présente 10 nouvelles histoires de crimes, de faits divers et de sang : un rendez-vous exceptionnel !Connu pour ses talents de conteur, Pierre Bellemare présente dans cet ouvrage 10 affaires de faits divers et de crimes, qui permettront au lecteur curieux de découvrir un lieu (le palais de justice), un moment (la révolution, l'empire), la France des paysans ou celle des aristocrates. Du XVIIe au XXe siècle, de l'effroyable abbé Collonges au bandit Cartouche, ce sont 10 nouvelles histoires extraordinaires qui sont rassemblées ici.
    Pour le plus grand bonheur des amateurs des histoires de Pierre Bellemare, riches de rebondissements, de détails étonnants et de mystères au coeur de la France des siècles passés !Incipit des premières histoires...Au coeur de la France du XIXe siècle, on découvre le corps démembré et sans coeur... d'une jeune femme. La presse s'enflamme, mais ce n'est qu'après quelques semaines d'enquêtes que les soupçons se portent sur l'amant de cette jeune femme sans histoire, l'effroyable abbé Collonges.
    Landru a eu un précurseur, maintes fois évoqué à son procès, le fameux Albert PEL qui montra toute l'ingéniosité humaine à empoisonner diverses femmes pour hériter. L'acte d'accusation relève sept empoisonnements échelonnés sur dix ans, mais seulement deux sont poursuivis.
    Paris, 1685. Louis XIV a entamé son règne personnel et le procès de Fouquet n'est plus qu'un souvenir. Dans la capitale honnie de son roi, un vol est commis. Mais pas n'importe où... Au sein du prestigieux palais de justice, dans l'une des boutiques on dérobe un article de luxe, une bague. La criminelle est une jeune fille de seize ans.
    Eté 1881, la république est installée, et la loi sur la liberté de la presse promulguée. A Tours, Charles Morisset, employé de bureau sans histoires, tire soudain sur la foule qui circule au coeur du grand boulevard devant la gare. La ville s'émeut. La police saisit immédiatement livre, poèmes, journaux qui sont restés dans la chambre du criminel....
    Lyon, décembre 1910. Jules Bonnot, ancien mécanicien a une idée. Pour la première fois, il veut braquer, mais pas d'importe comment. Son automobile -; une De Dion-Bouton -; sera son arme face à des policiers et gendarmes qui déplacent encore à cheval ou à vélo ... Et son braquage marche.

  • C'est en 1993 qu'Éric Chevillard fait paraître sa Nébuleuse du crabe, un livre étape dans la construction de son fantastique. Crab, le personnage principal, est une forme, une durée, un système d'idée, une critique de Léonard de Vinci.
    Mais, avec Chevillard, les personnages de roman ne s'arrêtent pas au livre qui les fait naître.
    Ici, l'auteur inventeur de Crab est aux prises avec son propre personnage. Des voix contestent, assaillent, commentent. Une journaliste de radio veut à tout prix une réponse à des questions insolubles.
    Et tout d'un coup, nous voilà sur la piste vertigineuse d'une critique du roman...

    Manière de saluer ici la parution de Dino Egger, le nouveau livre d'Éric Chevillard chez Minuit (l'éditeur), ainsi que le 3ème tome annuel de son Autofictif, le célèbre triptyque lancé chaque minuit (l'heure).
    Qui a a dit que la littérature contemporaine n'autorise pas le rire ?
    Je remercie profondément Eric d´avoir bien voulu être présent avec nous dès le début de l´expérience publie.net... A lire aussi sur publie.net : Dans la zone d´activité. On peut visiter aussi sa page auteur sur le site des éditions de Minuit, mais surtout la vue d´ensemble que propose Even Doualin sur le site Eric-chevillard.net.


    FB

  • Si tu t'attends à lire un bouquin du genre Mes Petits Secrets pour maigrir avant l'été par Rika Zaraï, tu vas être déçu! Mais si tu veux savoir comment j'ai dansé le slow avec Boutros Boutros-Ghali tandis que Stéphane Bern chantait "Emmène-moi danser ce soir", lis ça! Si tu veux savoir comment j'ai failli mourir à Beyrouth, comment j'ai vécu Dallas à Salt Lake City et comment j'ai apprivoisé un chien du désert à Riyad, alors lis ça! Si tu veux sentir l'odeur de la lingerie de la colonie de vacances où j'ai donné mon premier baiser, ou celle de la bougie de mon bureau de directeur financier le soir où j'ai dansé avec ma secrétaire en portant un nez de clown, alors lis ça! Si MM. Villeneuve et Delarue veulent tout savoir de la vie sexuelle des gros, des partouzes dans les cliniques diététiques, des femmes qui enlèvent leur culotte pour aller se peser, du mépris des épiciers de quartier pour leurs clients boulimiques nocturnes et, surtout, comment on peut survivre lorsqu'on a cinquante-cinq ans et qu'on pèse deux quintaux et demi, alors qu'ils lisent ça! Mais, surtout, si tu veux savoir comment on peut grandir sans jamais poser de questions commençant par "Dis papa", si tu veux savoir comment un homme m'a construit à la place de l'absent, si tu veux savoir comment j'ai partagé la souffrance de cet homme racontée dans le chapitre intitulé "Lis ça", alors lis ça! Et enfin, si tu veux savoir comment cet homme m'a envoyé du paradis le trésor que je cherchais depuis toujours, alors surtout, lis ça!
    G. Carlier


  • Le tout premier recueil hilarant de gaffes et autres lapsus entendus à la radio !

    Une sélection de 300 perles entendues à la radio, recueillies par un réalisateur et un animateur et journaliste radio.
    " Parlons des conséquences des abus sexuels en particulier lorsqu'ils sont pénétrés, pardon perpétrés par des ecclésiastiques. " Rhône FM
    " Carlos s'est éteint ce matin à 64 ans des suites d'un cancer, on lui souhaite une bonne dernière, euh, une bonne, euh, bon courage. " France Bleu
    " Dans un instant notre rubrique 3e oeil, nous serons avec Gilbert Montagné. " Europe 1

  • Plus qu'un livre à lire : un livre à jouer, seul ou à plusieurs ! Miguel Derennes a créé pour sa matinale sur Rires & Chansons le jeu " Tu peux ou tu peux pas ? " à partir de lois insolites, vérités scientifiques, études et infos déroutantes. Il nous en livre plus de 400 dans ce livre poilant ! Vous aurez sans doute du mal à y croire, mais TOUT EST VRAI !
    ***
    À Hong Kong, tuer ton mari si tu le surprends en plein adultère. Tu peux ou tu peux pas ?
    TU PEUX. C'est autorisé par la loi mais à mains nues seulement sinon c'est direction prison.
    *
    Faire boire de l'alcool à un poisson dans l'Ohio. Tu peux ou tu peux pas ?
    TU PEUX PAS. Une loi l'interdit, jurisprudence oblige, quelqu'un a donc forcément essayé.

  • L'opinion publique peut se définir comme l'opinion du plus grand nombre, ce qui ne veut pas dire qu'elle est "l'expression conflictuelle de divers courants minoritaires". Car, une fois constituée, elle transcende les courants qui la composent ou qui ont contribué à sa formation et elle s'autonomise : existant par elle-même, "sans que cela implique toutefois de sa part la conscience de sa propre existence", elle est tout d'abord autonome par rapport à ce qu'elle est, puisqu'elle n'est pas entravée dans son être ou dans son mouvement par la conscience qu'elle existe. Par ailleurs, en tant qu'objet transcendant, elle est plus que la somme des parties qui la composent et donc, d'une certaine façon, elle est autonome aussi par rapport à ses composantes comme par rapport à la multiplicité des lieux d'opinion (partis, syndicats, associations, etc.) et des organes d'opinion (presse, médias, leaders charismatiques, électeurs, etc.) qui concourent à la faire advenir.

  • Légendes

    Brice Depasse

    La vie de chacun d'entre nous est un roman. Il suffit pour cela que le personnage que nous sommes potentiellement aille jusqu'au bout de lui-même.
    Partant de ce joli constat littéraire, Brice Depasse relie dans ce livre de manière originale les Story qu'il raconte chaque jour sur Nostalgie à des événements professionnels ou privés de son existence.
    Ces cinquante ans de Story, de passion pour la musique mais aussi le cinéma et la littérature, il souhaite les partager avec vous car « nous sommes tous fans d'un même artiste. De plus, nous sommes amenés à nous croiser un jour ou l'autre, physiquement ou intellectuellement, ne fût-ce que par le partage d'une émotion collective. » Brice Depasse réalise depuis 2001 La Story, la chronique musicale de référence de Nostalgie à laquelle s'est ajoutée en 2010, une seconde séquence quotidienne, Pop Culture.
    Fort d'une expérience passée sur une chaîne du câble, il réalise et présente également pour Nostalgie des émissions et séquences vidéos disponibles sur YouTube.
    Il lui arrive aussi, lorsque le beau temps le permet, de publier articles et interviews dans Télépro et Ciné Revue.

  • La curiosité n'est pas un vilain défaut...
    Philippe Vandel revient avec de nouveaux pourquoi inédits. De nouvelles questions que vous vous êtes toujours posées sans jamais avoir la réponse. À savourer en famille, pour les curieux de tous âges !


    Pourquoi les marins portent-ils des marinières ? Pourquoi les gens ne se baignaient-ils pas avant le XXe siècle ? Pourquoi les hommes ont-ils de la barbe ? Pourquoi les filles hurlaient-elles comme des folles dans les concerts des Beatles ? Pourquoi le coeur est-il représenté en forme de coeur ? Pourquoi le doigt d'honneur ? Pourquoi les infirmières sont-elles en blanc, alors que les chirurgiens sont en vert ? Pourquoi levons-nous les bras en signe de victoire ?

  • De Boris Cyrulnik à Agnès b. en passant par Robert Badinter, Claude Chirac, Jean-Pierre Darroussin, Amin Maalouf, Franz Olivier Giesbert, Abd Al Malik, Sempé, Erik Orsenna, Sophie Calle ou encore Michel Édouard Leclerc, une vingtaine de personnalités ont confié leurs souvenirs d´enfance à Mazarine Pingeot et Jean-Michel Djian.Le temps d´un été, Mazarine Pingeot et Jean-Michel Djian ont mené une série d´entretiens avec des personnalités de tous horizons dans une émission intitulée « La part d´enfance », diffusée quotidiennement sur France Culture. Pour chaque invité, il n´était pas question de faire la promotion d´un livre, d´un film, d´un album ou d´une exposition, ni même de réagir à une actualité brûlante, mais tout simplement d´évoquer son enfance, sur le ton de la confidence. Des conversations intimes qui ont révélé la naissance d´un destin, la fabrique d´une ambition.
    « Nous avons, dans cet ouvrage, tenu à respecter au plus près la parole de nos invités, c´est-à-dire à conserver la teneur radiophonique de ces entretiens. Voilà pourquoi nous avons maintenu quelques onomatopées, exclamations et parfois signalé des rires et des silences. En retrouvant l´atmosphère du studio, on y retrouve aussi cette complicité qui, nous l´espérons, a permis de donner à ces émissions nocturnes la saveur d´un été. » M. Pingeot et J.-M. Djian En créant les conditions nécessaires pour recueillir ces souvenirs souvent drôles, saisissants, décalés, parfois même poignants, Mazarine Pingeot et Jean-Michel Djian ont réussi leur pari. Jamais ces personnages publics ne nous auront semblé si proches.

  • Macie Graham, rédactrice d´un célèbre magazine people, doit riposter à l´attaque de Ross Mannon, animateur radio très en vu, qui a osé critiquer publiquement un de ses articles. Lui a besoin d´une gouvernante pour sa fille adolescente. Quand la femme parfaite se présente, Ross est soulagé. Et il ne s´attendait pas à tomber sous le charme de cette employée si sexy. Pour Macie, Ross se révèle aussi parfait en privé qu´en public... jusqu´à ce qu´elle découvre un secret qui pourrait détruire sa réputation. Doit-elle étouffer l´affaire au risque de perdre son travail ?

  • On s'accordait naguère pour reconnaître à la radio et à la télévision trois missions : dans l'ordre, éduquer, informer et distraire. Qu'en était-il en réalité ? La fonction éducatrice a-t-elle un jour été effectivement la première ? Il est permis d'en douter. Aujourd'hui, il semble acquis que la radio et, davantage encore la télévision, c'est du divertissement avant tout. En soi, il n'y a pas lieu de s'en offusquer. Mais cela ne justifie pas pour autant que l'on cesse de s'interroger sur le rôle de la culture dans l'audiovisuel. S'il n'est pas douteux que le débat sur le contenu culturel des émissions est d'abord idéologique et politique, il ne faudrait pas ignorer qu'il comprend aussi des données juridiques. Quelles sont les règles de droit interne et européen qui sont censées déterminer la place de la culture à la radio et à la télévision ? Quelles véritables contraintes ces règles imposent-elles aux pouvoirs publics et aux différents organismes de télévision ? C'est à l'examen critique et interdisciplinaire de ces questions que le présent ouvrage est consacré. Dans une première partie, le livre offre un éclairage sur le concept de culture à l'aide des points de vue philosophique et sociologique. Les analyses juridiques rassemblées dans la seconde partie s'efforcent d'identifier les normes applicables et les balises qui pourraient conduire à une politique de préférence ou d'exception culturelle. Enfin, la troisième partie qui reprend les prises de position de divers acteurs de la vie politique et culturelle élargit le débat, tout en le resituant dans le contexte de la communauté française. En dernière instance, le présent ouvrage pourrait contribuer à la recherche d'une ou de plusieurs définitions normatives de la culture que le droit pourrait reprendre utilement à son compte.

empty