• Rolling Stones, une biographie, paru aux éditions Fayard en septembre 2002, repris peu après au Livre de Poche et constamment réédité depuis lors, est la première tentative d'une approche globale, en français, d'une histoire monumentale: les années 60 vues à travers l'histoire des Rolling Stones.
    Avant tout, la déplier, cette histoire. Qui ils sont, d'où ils viennent, la musique apprise comment. Les dettes, les trahisons, les hasards et les bagarres. L'Amérique, les maisons, la prison, les guitares...

    Comprendre comment les morts, l'excès, mais avant tout la musique, se sont rejoints dans l'aventure singulière d'une si petite poignée d'individus pour bousculer le monde tout entier.
    Plus de dix ans de rechecher, sur la base d'un corpus uniquement anglophone, le plus exhaustif possible - livres, films, photographies, interviews, et bien sûr l'oeuvre musicale elle-même, les prises de studio alternatives, les captations pirate de concerts, tout parle. Tout devait parler. .
    Alors que les Rolling Stones ont fêté leur cinquantenaire, une version complétée, révisée, affinée pour cette édition numérique d'un livre de près de 1000 pages.
    FB, août 2015.

  • L'Angleterre n'a pas inventé le rock'n'roll et son premier héros n'a jamais approché la carrure d'Elvis. Rien ne laissait prévoir dans les fifties que ce pays puisse rivaliser musicalement avec les États-Unis. Mais, égarés dans un monde d'austérité, les gamins anglais vont révolutionner la musique sur tous les continents. C'est l'histoire d'une invasion, avec les Beatles en tête. C'est le début d'une odyssée qui verra apparaître Cliff Richard, Eric Clapton, les Who, les Rolling Stones, David Bowie, Jeff Beck, Eric Burdon...
    Christophe Delbrouck, musicien et compositeur, a déjà publié Carlos Santana & la danse des solstices (Éditions La Rivière / Rock & Folk). Il est aussi l'auteur de la trilogie de référence sur Frank Zappa et de The Who (Le Castor Astral).
    « Un vrai plaisir de lecture pour tout quidam qui se passionne pour la musique et son histoire. » - Band of Dixie

  • Christophe Delbrouck achève son histoire du rock britannique, en s'attardant sur la scène londonienne de 1968 à 1972. Ce troisième tome s'intéresse à la naissance et l'essor de nouveaux groupes, comme Queen ou Led Zeppelin et le déclin d'autres, comme les Beatles et l'évolution des Rolling Stones. L'auteur revient sur les festivals de musique, réussis, ratés ou violents, mais par-dessus tout, mythiques.
    Christophe Delbrouck, musicien et compositeur, a déjà publié Carlos Santana & la danse des solstices (Éditions La Rivière / Rock & Folk). Il est aussi l'auteur de The Who et de la trilogie Frank Zappa (Le Castor Astral).

  • Bye bye bird

    François Garcia

    Au milieu des années soixante, Paco et ses camarades débarquent à Bristol pour un séjour linguistique. Très vite, un malaise s'installe au contact des familles anglaises traditionnalistes. Mais une jeunesse middle class est en train de s'inventer une façon de vivre à travers les Rolling Stones, les Animals, le Bye bye bird des Moody Blues ou les codes vestimentaires décalés. Un désir de liberté sexuelle s'affirme en même temps que se fait jour une prise de conscience politique. L'adolescent va alors faire l'apprentissage d'un monde nouveau. Au rythme d'une écriture emportée par l'impatience du jeune âge, le narrateur voyage dans ses souvenirs et la mémoire d'une époque qu'il fait résonner avec finesse, sur une tonalité complice et railleuse, comme un présent restitué.

  • Unique journaliste accepté près des Stones en 1971, Greenfield raconte leur dernière tournée en Grande-Bretagne. C'est une épopée sex, drugs, rock'n'roll dans les salles de leur début. Avec les groupies et les shoots backstage, les exploits de Mick Jagger dans la fosse et l'illusion de ne jamais changer...
    Né en 1946, le journaliste et spécialiste de la culture pop Robert Greenfield, est aussi auteur d'Exile on Main Street, une saison en enfer avec les Rolling Stones et Stones Touring Party, à travers l'Amérique avec les Rolling Stones (Le Mot et le Reste).
    « Greenfield capte avec brio et humour ces derniers moments de folie avant l'irruption des costards cravates et leur mainmise sur le rock business. » - Rock & Folk
    « Si vous voulez vraiment savoir à quoi ressemblait le rock'n'roll... » - Rolling Stone
    « Robert Greenfield cumule quatre atouts : connaissance du sujet, sens de l'enquête, immersion dans le circus, style. » - Technikart


  • Vous roulez en scooter, aimez la musique soul, le rhythm and blues et le ska, portez des 501 ou des polos Fred Perry, une parka l'hiver ? Alors, vous êtes un Mod sans le savoir !

    Apparus dans les sixties en Angleterre, les Mods furent les dandies des temps modernes. Des punks au skinheads, la quasi-totalité des mouvements de jeunes du XXe siècle en découlent. Leur goût souvent élitiste a aussi fait des Mods les véritables prescripteurs du bon goût musical depuis : jazz cool, soul, ska, reggae, acid jazz, rock... Sans les Mods, les Who, les Kinks, mais aussi Marvin Gaye ou plus tard les Jam, Paul Weller, Blur, Oasis ou Arctic Monkeys, n'auraient pas rencontré la reconnaissance durable. En réalité, les Mods sont partout, et la culture qu'ils ont créée est devenue dominante.
    Journaliste, écrivain et éditeur, François Thomazeau a été l'un des pionniers de la vogue du polar marseillais. Parallèlement, il a rédigé des guides aux éditions Parigramme et a signé des livres chez Calmann-Lévy ainsi qu'Univers pop au Castor Astral.

  • À Paris, dans le café où elle a l'habitude d'aller, la narratrice entend une chanson qui la plonge dans le souvenir d'une histoire, le souvenir de sentiments auxquels elle croyait avoir renoncé. Photographe, elle est aussi dans un moment de perte d'inspiration. Une rencontre imprévue la replonge dans les affres de l'amour, en même temps qu'elle lui ouvre de nouvelles pistes de réflexions artistiques. La création et la vie se mêlent, l'une servant l'autre. Mais l'équilibre ne risque-t-il pas de s'inverser en cours de route ? « Quand la réalité devient trop cruelle, trop dure, je choisis un morceau que j'aime et je plonge dans un océan familier, les guitares électriques, la batterie soulignent le rythme de ma nage, rien d'autre n'existe, ni ceux qui m'ont blessée ni ceux qui pourraient adoucir le sort, rien que la voix de quelqu'un qui me raconte sa vie, une histoire qu'il ou elle a vécue, ou qu'un ami, une amie lui a racontée, une scène à laquelle il ou elle a assisté. »

  •           Sexe and Rock'n'rollLe célèbre journaliste Christopher Andersen nous offre ici une biographie sans détour, aussi foisonnante et bouillonnante que Mick Jagger lui-même, à l'occasion du 50e anniversaire des Rolling Stones et de leur tournée mondiale. Mick Jagger est l'une des grandes icônes culturelles de notre époque - extravagant, arrogant, inquiétant et fascinant - et pourtant il a juré de ne jamais écrire son autobiographie. Aujourd'hui, Christopher Andersen nous propose une biographie explosive et irrésistible qui fera date pour les fans des Stones toutes générations confondues, avec des révélations et des enquêtes étonnantes, telles que : 
    - Le passé bisexuel de Mick Jagger et la liste de ses amantes célèbres qui continue encore de s'allonger. 
    - Le redoutable sens des affaires de Jagger, qui lui a permis d'amasser une fortune dépassant les 400 millions de dollars. 
    - Cocaïne, LSD, haschisch, amphétamine - les détails surprenants quant à la réelle étendue de l'addiction de Jagger. 
    - Les relations du chanteur avec la famille royale - des liens qui se poursuivent aujourd'hui avec William et Kate - et les circonstances étonnantes de son anoblissement au Palais de Buckingham. 
    - Les menaces qui ont pesé sur la vie de Jagger, dont le récit terrifiant d'une tentative d'assassinat que le FBI garda secrète pendant des années. 
    - Et bien sûr, la relation étrange et ambivalente entre Mick Jagger et Keith Richard, toujours aussi explosive aujourd'hui encore.Mick est une exploration sans concession du leader charismatique du plus grand groupe rock de tous les temps et est destinée à devenir la biographie définitive que tout fan devra avoir dans sa bibliothèque.Traduit de l'anglais par Dominique Defert et Carole Delporte

  • Cet été 1969, à la fin d'une décennie qui a vu basculer les moeurs, a vu le monde changer sa couleur, et qui va être brutalement ramenée à la condition humaine la plus misérable, violence, folie et mort - ce à quoi elle aurait voulu échapper.
    C'est la mort de Brian Jones, le guitariste fondateur des Rolling Stones, quelques jours avant que l'homme marche sur la lune, en direct sur toutes les télévisions du monde. Et à peine une semaine avant l'utopie Woodstock, de l'autre côté des USA, à Los Anges, Mulholland Drive, trois membres d'une communauté hippie dirigée par un nommé Charles Manson s'immiscent dans la propriété du cinéaste Roman Polanski et en égorgent les occupants, dont sa compagne Sharon Tate, 26 ans, enceinte.
    Et c'est de toute cette mythologie soudée comme un monolithe qu'est fait notre présent. Certains des héros de Woodstock continuent se produire sur scène, et la dernière demande de libération conditionnelle de Manson a été rejetée le 11 avril 2011.
    Et puis l'épilogue des sixties : on est le 6 décembre, sur le circuit de courses automobiles d'Altamont, où les Rolling Stones, accusés d'avoir trop engrangé de bénéfices dans leur tournée géante, ont voulu se rattraper par un concert gratuit, mais en ont confié le service d'ordre aux motards des Hells Angels. Là mourra Meredith Hunter, directement devant la caméra des frères Maysles (Gimme Shelter).
    Tous les tenseurs de notre culture actuelle sont désormais au grand jour, ou plutôt exibés à même l'immuable nuit des hommes.
    Alors c'est comme une histoire qu'on s'imagine connaître d'avance et par coeur, mais, si on la déplie, voilà une myriade de faits et de détails qui résonnent et interfèrent, et nous découvrons que nous en avons si peu, si peu...
    Marc Villard est un maître de la fiction. Là (et nous le saluons avec une mise en 69 pages !), c'est la réalité même qui devient son terrain d'exercice. C'est fascinant, c'est brûlant, c'est urgent. Pensez, 1969, USA...

    FB

    Réalisation graphique et couverture Roxane Lecomte (Digital Hat).

  • L'Appétit de la destruction relate les dernières heures d'un groupe de rock (Âme less), les frasques de son leader, les coulisses d'un milieu qui suscite bien des fantasmes.
    On pense évidemment à Bertrand Cantat (Noir Désir), à Nicolas Sirkis (Indochine) mais aussi aux Rolling Stones, aux Clash, aux Sex Pistols, à Nirvana... à toutes ces formations géniales menées tambour battant par des rockstars déjantées, s'autorisant tous les excès, tous les abus.

    Une fiction parfois trash, passionnante, qui mêle tragique, transgression, disparition...

  • Jean-François Duval sillonne depuis vingt ans les États-Unis sur la piste de Jack Kerouac et des héros de la Beat Generation, avec en ligne de mire notamment la figure charismatique de Neal Cassady, le héros de Sur la route. Il a retrouvé et s'est entretenu avec plusieurs protagonistes majeurs de la légende beat : Allen Ginsberg, Carolyn Cassady, Joyce Johnson, Timothy Leary, Anne Waldman, Ken Kesey. Sous une forme très vivante, il nous livre ici les résultats de son enquête. Enquête sur Kerouac et la Beat Generation rend justice à un écrivain phare et à un mouvement dont l'impact social et littéraire est beaucoup plus important qu'on ne le pense généralement.
    L'ouvrage fait revivre de l'intérieur l'épopée des « Beats » au travers de témoignages de première main. Il montre comment le succès d'un livre culte, Sur la route, peut conduire à la déchéance et à la mort voulue à la fois de son auteur, Kerouac, et de son héros, Neal Cassady, tous deux victimes de leurs propres accomplissements. Il montre aussi que la contre-culture américaine, tout au long de la seconde moitié du XXe siècle et jusqu'à aujourd'hui, sans même que nous en ayons conscience (c'est-à-dire bien au-delà des signes apparents que sont le port du blue-jean, l'absorption de coca-cola et les influences musicales), représente la face cachée d'à peu près toutes les évolutions culturelles que nous avons connues en Europe.
    L'histoire des « Beats » est aussi notre histoire.
    Avec une riche iconographie, un Who's Who, des repères chronologiques et bibliographiques.

  • La musique rock des années hippie

    De Good Vibrations à Dark Side of the Moon

    Panorama de la musique rock des années 1966 à 1975

  • ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !

    Plus qu'une éphéméride, retrouvez la Chronique d'un jour sur toute l'histoire de l'humanité.
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l'Histoire.
    Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.

    Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

  • KMS est en France une légende du web. Pseudonyme, évidemment. Un blog qui vous secoue l'écoute, vous emporte sur des chemins où on ne serait jamais risqué seul. Comme une encyclopédie vivante de la musique électrique (et encore : pas seulement - et il vous dirait que la musique ne se divise pas).
    Mais c'est le rock qu'on explore : ses grands morts, ses figures tragiques, ses impasses et ses dieux - majeurs ou mineurs. Des légendes, des mythes. Et ça, comment en parler sans descendre au plus profond de sa vie même, des étés en caravane, des amours brèves, de souvenirs d'auto-stop ou de guitare désaccordée ?
    Et c'est cela qui fait le bonheur de la lecture du blog Kill Me Sarah , 10 ans d'existence.
    Textes "remixés, remastérisés": ici, il ne s'agit pas d'un blog compilé. Mais de prendre cette matière à bras-le-corps, dans sa force de langue, et ses rires, et ses fuites, et ses émotions. Alors, dans cette suite de chroniques où on croisera Gainsbourg, Dylan (souvent), les Stones à Nellcote, comme Neil Young, Coltrane, Tom Waits ou Supertramp, The Cure comme Leonard Cohen, c'est l'inconscient qui surgit, ce qu'on cherche de rêve en soi-même, d'où on l'extorque et comment - dans le monde qui nous est offert, dans ce qu'on appelle la vie adulte - on tâche cependant à le préserver.
    C'est beau, grave, tragique, comique comme la vie - juste : un peu excessive (mais c'est ce qu'on leur demande). On rit, on pleure, ça cogne, mais c'est bien de littérature qu'il s'agit, autant que de musique.

    FB

  • ATTENTION ÉVÈNEMENT : Découvrez les Intégrales Chronique !
    Des intégrales inédites en numérique et à prix canon !

    Cette édition exclusive numérique contient les ouvrages suivants :
    - Rock
    - Rolling Stones
    - Dorothée

    Cette édition exclusive numérique retrace 20 années mythiques de l'histoire musicale, des yéyés arrivés d'outre Manche et d'outre Atlantique, en passant par les hippies qui voulaient changer la société, jusqu'à l'époque disco ou le monde ressemblait à une boule à facette. Découvrez ou revivez ces moments magiques qui ont marqué à jamais notre culture !

  • La Seconde Guerre mondiale est terminée et un vent de liberté souffle sur cette nouvelle jeunesse qui souhaite danser, rire et chanter. C'est le commencement du rock & roll. De véritables légendes vivantes vont voir le jour, telles qu'Elvis Presley, Johnny Hallyday ou les Beatles.
    Au fil des années, retrouvez tous ces groupes et tous ces chanteurs qui ont marqué l'Histoire du rock, qui l'ont façonné afin qu'il devienne le genre musical incontournable de nos jours.

  • Mick Jagger

    Philip Norman


    De ses débuts à aujourd'hui, l'odyssée de Sir Mick Jagger, la plus légendaire figure de rockstar de tous les temps.

    Qu'y-a-t-il derrière le produit Mick Jagger ? Qui est véritablement cet homme de soixante-dix ans qui, aujourd'hui encore, s'agite le nombril à l'air avec la même souplesse et la même conviction qu'à ses tout débuts, lorsqu'il chantait : " I Can't Get No Satisfaction " ? Tout le monde connaît les premiers pas des Rolling Stones et les grandes étapes, dont la rencontre originelle avec Keith Richards en 1961, puis avec Brian Jones et les autres membres du groupe, puis encore l'irrésistible ascension, les tubes et les délirantes tournées américaines, les provocations sexuelles et les scandales à répétition - la consommation de drogues, le séjour en 1967 à la prison de Brixton, les trois morts du festival d'Altamont, l'exil fiscal, les mariages, les aventures et les divorces, etc.
    Lorsque la mythologie s'en mêle, il devient toutefois difficile de percer à jour le mystère Jagger. Mystère qui confine au paradoxe : comment expliquer qu'un personnage aussi brillant demeure, interview après interview, incapable de se livrer a minima ? D'échapper, malgré son aura rebelle, à une étonnante neutralité ? Comment se fait-il qu'après avoir passé toute sa vie sur scène, à fasciner des centaines de milliers de personnes, il dise n'avoir gardé aucun souvenir pour écrire l'autobiographie qui lui fut commandée en 1983 et dont le manuscrit se révéla, à la lecture, " mortellement ennuyeux " ?
    Autant de questions auxquelles Philip Norman apporte des éléments de réponse dans une véritable enquête, passionnante, grâce aux témoignages de tous ceux qui, compagnons de route ou compagnes de vie, ont approché au plus près le chanteur des Stones. Selon lui, le secret de Jagger, et le secret de sa longévité à toute épreuve, c'est son égoïsme sans nostalgie qui le pousse, en toute circonstance, à évaluer ce qui est bon pour lui - et pour sa carrière. Un instinct hors du commun. Et, retraçant pas à pas le parcours de ce jeune garçon devenu pour toujours l'incarnation de la rockstar, il nous fait revisiter cinquante ans de rock, de révolte, de conquête, de mode, de rythme et de passion.

  • Cinquante ans après leurs débuts, les Rolling Stones sont l'incarnation vivante d'un style. Un groupe mythique qui continue d'aller à la rencontre d'un public fasciné par la légende. Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ron Wood ont porté à leur paroxysme le sens du mot Rock. Les Stones, c'est le groupe de tous les superlatifs : doué à l'extrême, provocateur absolu, détenteur de records de vente, populaire dans le monde entier... Chaque album est un événement planétaire, chaque tournée une aventure abondamment commentée, chaque concert un show unique. De A comme « Angie » à Z comme « Zulu » en passant par B comme « Blues », D comme « Drogue », ou S comme « Satisfaction » : entrez dans la riche histoire et l'univers des Rolling Stones. Cinquante ans de légende rock : le premier dictionnaire des Stones.

  • Les Stones

    Philip Norman


    " Deux sexagénaires, chacun à leur façon bien particulière, continuent de faire frissonner les plus jeunes fans de rock ; d'incarner l'anarchie et la mauvaise conduite mieux qu'aucun de ceux qui les ont suivis. À la simple mention du nom de l'un ou l'autre, les plus belles jeunes femmes comme les grands-mères dressent l'oreille et rougissent. Le moindre journaliste qui vient à se trouver en présence de l'un ou l'autre - qu'il soit jeune ou vieux, homme ou femme, de la presse à scandale ou sérieuse - se transforme instantanément en fan ému. En résumé, ils nous ont montré ce que les maîtres du blues de Chicago, Muddy Waters, Willie Dixon et consorts leur avaient montré il y a bien longtemps.
    On peut être vieux et rester cool. "

    L'histoire des Stones fait partie de la légende du XXe siècle. Ce livre, entièrement remis à jour à l'occasion de leur cinquantième anniversaire, est la biographie la plus complète jamais écrite sur le groupe. Grâce à son talent d'enquêteur et d'écrivain, Philip Norman donne une dimension nouvelle au mythe : la rencontre et les premières tournées sans argent, l'ascension fulgurante des " mauvais garçons " en pleine Beatlemania, les abus de drogues, les scandales et les procès, la mort de Brian Jones, l'enregistrement épique d'Exile on Main St., le contrôle obsessionnel de Jagger sur les affaires du groupe et son divorce avec Jerry Hall, l'apogée des stars multimillionnaires remplissant les plus grands stades, le différend entre les Glimmer Twins après la publication des mémoires de Keith Richards, Life...
    " Les Stones sont vernis d'avoir trouvé un biographe aussi classe que Philip Norman... " Pete Townshend, The Who
    " La biographie de référence des Stones. " Philippe Manoeuvre

  • Dans les années cinquante et soixante, à Bécon-les-Bruyères, les gens normaux ne hurlaient pas en public, ne se fabriquaient pas de faux certificats de travail, se fichaient d'avoir le nez qui brille et ne martyrisaient pas les médecins juifs. Ils vivaient tranquillement, entre gens modestes, le miracle des trente glorieuses et du progrès ménager.
    Le père Léandri, lui, différait un peu des autres. À vrai dire, c'était même un sacré numéro, du genre qu'on ne croise pas
    tous les jours...
    Encyclopédie de mon père est une collection d'instantanés piquants et tendres sur un personnage colérique, obsessionnel, pathétique, attachant et drôle, dans une époque à la fois faste et vibrante de toutes les impatiences.

empty