• L'anthropocène

    Michel Magny

    Par le terme « Anthropocène », on désigne la nouvelle époque géologique dans laquelle nous sommes récemment entrés et qui se caractérise par la pression sans précédent que les humains font peser sur l'écosystème terrestre. Ses racines profondes ? L'entrelacement étroit, depuis la plus lointaine Préhistoire, de la trajectoire de la nature et de celle des sociétés humaines. Après avoir fait la généalogie du concept et évoqué les polémiques que suscite son adoption, Michel Magny examine les différentes manifestations de la crise écologique dont l'Anthropocène est aujourd'hui le nom : réchauffement climatique, chute de la biodiversité, pollution des écosystèmes, anthropisation des espaces terrestres et pression démographique. Et de s'interroger plus largement : l'Anthropocène ne nous donnerait-il pas à penser, avec la crise écologique, celle des sociétés humaines, c'est-à-dire le rôle de notre espèce et les imaginaires qui fondent notre manière de faire société et d'habiter le monde ?

  • La vigne, miracle de la nature ? 70 clés pour comprendre la viticulture Nouv.

    Quelle est l'origine de nos cépages ? Où peut-on cultiver la vigne ? Comment les vignobles font-ils face au changement climatique ? Quelle seront les vignes du futur ? En 70 questions, cet ouvrage vous propose un voyage au pays de la vigne, à travers son histoire, sa biologie, ses paysages, son économie. Vous comprendrez ainsi pourquoi la vigne, cette plante si singulière, est un miracle de la nature que le patient travail des hommes fait fructifier.


  • « J'ai des choses à dire à mes enfants... »
    Invité par la forêt amazonienne à lui prêter sa plume, Laurent Huguelit nous fait découvrir l'enseignement de ce grand esprit que les peuples indigènes appellent « Madre » - la Mère.

    Présentation
    C'est lors d'un séjour en Amazonie que l'auteur a été désigné porte-parole de la grande forêt par l'esprit de la mère de toutes les mères en personne. Conformément au contrat spirituel qui s'est lié au sein de cette matrice végétale, Laurent Huguelit a mis sur papier les paroles, les visions, les impressions et les anecdotes que la forêt lui a demandé d'exprimer. C'est un enseignement prodigué par la nature qui nous est livré dans ces pages, un pèlerinage au coeur de la grande famille du vivant. On y croise, tour à tour, l'arbre ancestral, la clarté de la conscience, la compassion, les chamanes et leurs chants de guérison - mais également, parce que tout doit être connu, les affres de l'obscurité. Avec Mère, l'intention de la forêt est de rétablir le lien sacré qui relie l'humanité à la planète Terre, pour qu'une nouvelle conscience puisse émerger - et pour que les enfants de la forêt retrouvent celle qui les a vu naître et grandir. Pour qu'ils la respectent, la préservent et l'aiment.

    L'auteur
    Chamane suisse et pratiquant bouddhiste formé aux traditions de différentes cultures comme aux techniques modernes développées en Occident, Laurent Huguelit est le fondateur de L'Outre-Monde, un centre de pratiques chamaniques. Il est aussi membre de la Faculté des enseignants de la FSS (Foundation for Shamanic Studies, créée par l'anthropologue Michael Harner) pour les pays francophones d'Europe.
    Auteur de Les Huit Circuits de conscience et co-auteur de Le Chamane & le Psy, Laurent Huguelit a également préfacé La Voie du chamane, Caverne et Cosmos et Chamanes célestes, publiés chez Mama Éditions.

  • Un traité géographique qui est aussi une méditation poétique et morale, par l'anarchiste Reclus.

  • Comment expliquer cette préoccupation, désormais répandue sur tous les continents, d'aménager, c'est-à-dire de « disposer avec ordre », le territoire quand on sait que cet objectif était ignoré des générations précédentes ? Autrement dit, quelle est l'utilité de cette discipline ? Quels sont ses enjeux, ses acteurs, ses résultats ? Le présent livre explore les fondements de cette dimension politique devenue essentielle, ses tenants et aboutissants sur le plan national mais aussi dans l'espace de l'Union européenne. Il en étudie les voies politiques, institutionnelles (la Délégation à l'aménagement du territoire, la décentralisation) et économiques (les régions, les villes et les campagnes). Il en dresse le bilan et en dessine l'avenir.

  • Savez-vous comment devenir citoyen de Venise en période de crue ? Connaissez-vous la vraie recette du spritz et ce que le carpaccio de boeuf doit au peintre Carpaccio ? Savez-vous ce que sont les nizioleti, que vous rencontrerez pourtant à chaque coin de rue ? Pour vous accompagner dans votre visite ou en guise d'invitation au voyage, Olympia Alberti, en amoureuse, en poète et en épicurienne, vous confie 100 clefs permettant d'apprécier dans toute sa splendeur l'art vénitien, qui est aussi un art de vivre. Suivez le guide. Ici, on croise les fantômes de Byron et de Casanova, du Titien et de Véronèse, de Vivaldi et de Marco Polo. On apprend à maîtriser les codes du carnaval et à reconnaître le son de la Marangona, la cloche la plus grave du campanile. Au terme d'un parcours qui tient tous les sens en éveil, vous aurez percé quelques secrets de la Sérénissime, dont le mystère reste inépuisable...

  • Si la biodiversité connaît une dévastation sans précédent, pour l'auteur, la science et l'éthique peuvent encore lui porter secours. En s'appuyant sur l'histoire des relations homme/nature et à partir d'un solide référentiel scientifique, cet ouvrage nous guide vers des options d'écologie intégrative, où « tout est lié », et vers une nouvelle façon d'habiter la Terre.

  • Cet ouvrage vous permettra de découvrir ce que l'on appelle la pédogenèse : la naissance et le développement des sols. Leur formation, le rôle des constituants minéraux, les facteurs et les principaux processus de pédogenèse à l'oeuvre sous nos climats tempérés sont expliqués.

  • Climatiser le monde

    Stefan C. Aykut

    • Quae
    • 30 Janvier 2020


    Cet ouvrage porte sur la gouvernance du climat. L'auteur étudie les évolutions en cours comme résultant du double mouvement d'une « globalisation du climat » et d'une « climatisation du monde ». Deux domaines spécifiques, fortement affectés par la montée en puissance de la question climatique, sont pris comme exemples : les politiques énergétiques et les recherches en sciences du sol.


  • Cet ouvrage vise à éclairer le débat sur la façon dont la forêt et ses filières bois peuvent contribuer à atténuer le changement climatique. Il s'appuie sur trois scénarios de gestion forestière, se différenciant par les modalités des prélèvements de bois en forêt et par leur mode de gestion des boisements, et sur la projection de leurs bilans carbone à l'horizon 2050.

  • Pauvre et Douce Corée

    Georges Ducrocq

    • Claae
    • 23 Février 2018

    Peinture d'une contrée exotique avec la douceur du regard d'un homme envoûté.
    Georges Ducrocq, français visitant la Corée au début du XXe siècle, nous offre un récit touchant de son voyage.
    « Plus que tout autre, Georges Ducrocq a aimé la Corée. Si Pierre Loti et de nombreux voyageurs, à la même époque, voient dans le "royaume ermite" un pays finissant, Georges Ducrocq au contraire y découvre les racines toujours vives d'une culture qui n'a rien perdu d'elle-même. Dans ce récit plein de tendresse et de nostalgie, il nous introduit dans le quotidien d'un peuple qui n'a encore rien oublié de ses anciens gestes et de ses traditions : cérémonies, costumes, petits métiers, peintures... A travers les bruits de Séoul, ses parfums, ses ombres et ses lumières, la texture du papier, des tissus, ou de la porcelaine, il nous invite à découvrir la douceur et la simplicité des jours qui passent au "pays du matin calme". » Zulma
    Une découverte du pays du "matin calme" pris en tenaille entre l'impérialisme du Japon et de la Russie en ce début du vingtième siècle.
    EXTRAIT
    Celui qui arrive à Séoul par la colline du Nam-San aperçoit, entre les arbres, un grand village aux toits de chaume. Il a d'abord peine à croire que ces cabanes enfumées soient la capitale de la Corée. Mais l'immense étendue qu'elles couvrent et la ceinture de remparts et de portes monumentales qui les enveloppe ne laissent aucun doute : Séoul est à nos pieds et c'est une paysanne qui ne paye pas de mine. Pourtant les chaumières ont un air bon enfant ; elles annoncent une grande pauvreté, mais ne sont pas tristes. Une lumière extrêmement pure et délicate baigne ce visage de pauvresse et en détaille tous les contours. Épaisses et basses, les couvertures des toits se recroquevillent au soleil comme des chattes, elles semblent couver de très douces vies familiales ; les rues font des détours capricieux et les angles des logis les font dévier ; quelques grandes chaussées traversent de part en part la capitale et tracent dans les quartiers confus de belles lignes droites. Au-dessus des chaumes ensoleillés, des cours étroites où respirent des pots de fleurs, des ruelles tortueuses, s'élève un nuage léger, tout bleu, qui monte droit, quand la brise ne souffle pas.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Georges Ducrocq (1874-1927), originaire de la région lilloise, a été membre de la société de géographie de Paris. En compagnie de Louis Marin, il a visité le Caucase, le Turkestan russe (en 1899), et l'Extrême-Orient (en 1901), des voyages qui l'ont amené à écrire, notamment celui en Corée, en 1901 où il est littéralement tombé sous le charme des coréens et de leurs traditions.

  • Inondations, tempêtes, sécheresses semblent se multiplier à la surface du globe. Illusion due à nos angoisses de l'avenir, à notre méconnaissance du passé, ou phénomène réel ? Le réchauffement de la planète est-il inéluctable et en voyons-nous déjà les conséquences ? Et d'abord, qu'est-ce que le fameux "effet de serre" ? Que savons-nous vraiment sur l'évolution du climat ? Les prévisions des spécialistes sont-elles crédibles ? C'est à ces questions que commence par répondre ce livre en offrant une synthèse claire des nombreux travaux scientifiques récents.
    Si un prochain réchauffement planétaire est désormais peu douteux, encore faut-il en évaluer les risques réels. Menaces sur les milieux naturels, perturbations de l'agriculture, montée des eaux, nouvelles épidémies, peut-être conflits inédits, le tableau est peu rassurant. N'en sont que plus nécessaires les évaluations raisonnées, sans catastrophisme, mais sans complaisance, ici proposées.
    Cette modification du climat, qui en est responsable ? Quelles activités humaines en sont les causes principales ? Sont-ce nos façons de consommer, de nous nourrir, de nous chauffer, de nous déplacer qu'il faut mettre en cause ? Après un inquiétant diagnostic et un sévère pronostic, peut-on imaginer un traitement pour notre planète malade ? Y a-t-il des solutions techniques alternatives : les énergies renouvelables, le nucléaire peut-être ? Mais peut-on limiter le changement clinatique imminent sans changer de politique économique et de politique tout court ? Ne devrons-nous pas choisir entre croissance économique et préservation du climat ? C'est par l'examen de problèmes très concrets (faut-il sortir du tout-automobile, faut-il construire un troisième aéroport parisien, faut-il libéraliser le marché de l'électricité, faut-il soutenir la politique agricole commune, etc. ?) que se conclut cet ouvrage, en appelant à la responsabilité et à l'initiative des politiques, mais d'abord des citoyens qui les élisent.

  • Comment débusquer les idéologies au coeur des nouvelles disciplines scientifiques ? Les idéologies scientifiques s'entremêlent au commencement même des nouvelles disciplines scientifiques - biotechnologies, écologie, nanotechnologies - et développent une idée récurrente : les modifications de l'être humain sur lui-même et sur l'environnement par la technique. Craintes ou espoirs sont générées par ces idéologies de la modernité occidentale. Lorsqu'elles se latéralisent puis s'éloignent de la discipline à laquelle elles étaient entremêlées, elles se manifestent dans la sphère publique comme des idéologies parées du prestige de la science et de sa prétention à la vérité scientifique. Marie-Hélène Parizeau illustre ce processus au sujet de la génétique et des biotechnologies, puis de la biologie de la conservation. Elle s'applique enfin à mettre ses thèses à l'épreuve de la science en train de se faire au sujet des nanotechnologies.
    Partant de la cybernétique, en lien avec l'intelligence artificielle et la robotique, les nanotechnologies se sont alimentées de l'idéologie scientifique de l'hybridité être humain-machine - le cyborg - en tant que fruit d'une co-évolution de l'espèce humaine et de la technique, modifiant le processus de l'évolution naturelle. L'exemple des nanotechnologies permet de dégager une idéologie scientifique entrelacée avec les débuts d'une nouvelle discipline scientifique.

  • « Craignant que la lecture d'un livre exclusivement rempli de récits d'ascensions ne devint monotone et aride, j'ai cru devoir scinder le mien en deux parties absolument distinctes, l'une consacrée à l'histoire pure et simple de mes courses principales, l'autre à des réflexions pratiques et générales, quelquefois même philosophiques, sur les plaisirs et les périls de l'Alpinisme, ainsi que sur l'ensemble des circonstances qui ont fait naître et développé en moi la passion des montagnes, auxquelles j'ai voué une sorte de culte pendant plus de vingt ans.
    Il m'a semblé qu'une vie si excentrique avait besoin d'une justification ou d'une excuse.
    En somme, ce livre est une auto-biographie, chose toujours difficile à écrire. Mais j'ai fait de mon mieux. Si j'endors mon lecteur au lieu de le distraire, il me restera du moins l'espoir d'être pardonné par mes amis. et la douce perspective de consoler plus tard ou de poétiser mes derniers jours, en relisant moi-même, quand je ne pourrai plus marcher, l'histoire des émotions qui ont charmé la moitié de ma vie. J'imiterai le soleil, qui se dore et s'embrase vers le soir, en regardant, au moment de s'éteindre, les horizons lointains où il a commencé sa carrière. »


  • Les éoliennes gagnent peu à peu notre habitat, pour permettre au consommateur d'économiser davantage son énergie. Mais comment les choisir ? Pour quels besoins ? Est-il possible de les faire soi-même ? Comment les raccorder au résea

  • Vaucluse, le 7 mars.Il y a peu de jours, j'étais dans la région des frimas ; je parcourais les collines vêtues de bruyères que je foulai si souvent aux heures du passé, alors que ma solitude ne s'emplissait que de paroles d'espérance ; je contemplais une dernière fois les grands arbres, les rochers, les chapelles isolées. Le ciel était tendu d'un voile de brume, et la neige blanchissait encore le pied des hautes berges, où nul oiseau ne se montrait.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • En 2015, 12 tremblements de terre assez forts pour être ressentis par la population ont été enregistrés en Martinique, et 17 en Guadeloupe.
    L'activité sismique fait partie intégrante de l'histoire des Antilles. De plus, elles sont classées zone de risque sismique maximal. Un événement majeur à l'échelle de l'ensemble de l'arc avec une forte probabilité de tsunami n'est pas à exclure. Et dans ce cas, c'est la majorité des infrastructures qui seront détruites sur plusieurs îles en même temps, réduisant à néant les possibilités de secours locaux.
    Nombreux sont les scientifiques qui pensent qu'un séisme majeur (Big One) pourrait survenir au cours des vingt prochaines années.
    Même si nous avons tous plus ou moins conscience de ce risque, faisons-nous au quotidien le nécessaire pour nous en préserver ? Nos visiteurs sont-ils suffisamment formés et informés ? Savons-nous quoi faire en cas de tsunami ?
    Il ne s'agit pas d'être catastrophiste mais de fournir les outils pour mieux comprendre les phénomènes en cause et mieux les appréhender. C'est pour répondre à ces questions que Scitep, éditeur ultramarin de sciences et techniques, publie le premier ouvrage grand public entièrement dédié à ces questions.
    Écrit par François Beauducel, qui a dirigé sept ans l'Observatoire volcanologique et sismologique de la Guadeloupe, Séismes des Antilles associe explications scientifiques et informations pratiques tirées de l'expérience des services chargés localement de la prévention et de l'organisation des secours.
    Il revient sur la formation des phénomènes sismiques dans le bassin caribéen et sur les comportements individuels et collectifs à adopter. En l'absence de méthode de prédiction, il incombe aux populations de se montrer particulièrement responsables et impliquées dans la prévention du risque.


  • Cette nouvelle version du fameux Petit lexique de pédologie définit désormais plus de 1200 termes spécifiques et donne leur équivalent en anglais. L'auteur développe ici sa conception d'une pédologie moderne mais l'ouvrage n'a pas la neutralité des dictionnaires habituels. N'ont été retenus que les mots vraiment utiles du vocabulaire pédologique francophone ainsi que de nombreux termes relatifs à la contamination des sols.

  • Ce petit ouvrage relève le défi de raconter brièvement l'histoire de notre planète depuis sa formation il y a 4,57 milliards d'années jusqu'à nos jours. Pour une bonne compréhension des phénomènes géologiques impliqués, l'introduction fait le point sur les familles de roches et la mesure du temps. Il révèle également la façon dont a été calculé l'âge de la Terre et les grandes étapes du développement de la vie.
    Frédéric Boulvain est spécialiste des récifs dévoniens. Il est membre de l'Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique et professeur ordinaire à l'Université de Liège où il dirige le laboratoire de pétrologie sédimentaire et enseigne la géologie générale, la pétrologie sédimentaire et la géologie de la Wallonie.

  • "Jules Michelet et son Tableau de la France que nous commençons. D'emblée, on mesure combien histoire et géographie sont intriquées. Ce qui frappe surtout, c'est le parti pris de montrer, tout à la fois, la diversité des terroirs et ce qui, au long des siècles, concourt à leur harmonieuse conjugaison. Ce souci de démonstration culmine dans l'intention manifeste du Tableau. On ne peint pas un paysage, on brosse le portrait d'une personne, celui d'une madone. Nous restons évidemment, aujourd'hui, quelque peu désarçonnés par cet usage immodéré de la figure de l'incarnation mais comment ne pas fondre devant la beauté de la langue que Jules Michelet met au service de sa déclaration d'amour !"Revue LIRE - Marc Riglet, mars 2007
    Nouvelle édition de la préface à l'Histoire de France", un des ouvrages les plus célèbres de Jules Michelet (1798-1874). C'est en 1833 que parurent les deux premiers volumes dont la rédaction avait commencé en 1831. Le "Tableau de la France" ouvrait le tome second.

    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • L'amélioration génétique des plantes vise à réunir dans un même génotype, la variété, le maximum de gènes favorables pour les caractères à améliorer. Mais quels sont les outils mis en oeuvre pour y parvenir ? Cet ouvrage répond à cette question et montre que, depuis la domestication, l'amélioration des plantes a toujours relevé du génie génétique. Public : techniciens et ingénieurs de la sélection végétale, étudiants et enseignants en biologie, chercheurs.

  • Première synthèse nationale sur le sol, composante essentielle de notre environnement, cet ouvrage présente l'ensemble des connaissances sur les principales ressources en sols de France métropolitaine.
    Les données reprennent l'essentiel des travaux d'inventaire, de cartographie et de recherches associées sur les sols, notamment ceux réalisés dans le cadre du levé de la "Carte pédologique de France", coordonnée scientifiquement par l'Institut national de la recherche agronomique. La répartition, les propriétés et le fonctionnement des principaux sols de grands domaines physiographiques et pédologiques du territoire, bassins sédimentaires, massifs anciens, chaînes récentes et pays méditerranéens, ainsi que leur évolution pédogénétique sont décrits.

    Différents types de séquences et de systèmes-sols distingués au sein de bassins versants d'amplitude variable ont de ce fait été inventoriés. Abondamment illustré par des schémas, des extraits de cartes explicatifs de la distribution des sols et de nombreuses photographies intégrées dans le cédérom associé, ce livre comporte par ailleurs la corrélation entre la taxonomie française utilisée (Référentiel pédologique) et le référentiel international World Reference Base for soit resources (WRB).

    La présentation nouvelle, structurée et paysagique des sols dominants de France, indiquant les clés de compréhension de leur distribution, fait de cet ouvrage une référence indispensable à des niveaux très divers de la connaissance des sols : recherche, enseignement, gestion et conservation de l'espace naturel.

  • Et si pour vivre nous avions absolument besoin des bactéries ? Cette communauté bactérienne qui nous habite, où peut-elle se multiplier sans nous rendre malade ? Savez-vous qu'elle nous aide à nous nourrir en transformant tout ce que nous n'avons pas digéré ? Bien sûr, elle se laisse aller en produisant des gaz odorants, mais sans elle pas de système immunitaire capable de résister aux infections, pas de recyclage des résidus alimentaires. Elle sait également produire des vitamines et est même capable d'éliminer certains déchets toxiques. Savez-vous que nos aliments contiennent aussi des bactéries ? Et si ces bactéries ajoutées à notre alimentation pouvaient également avoir un effet positif sur notre santé ?
    Ce livre est une porte vers ce monde intérieur dont vous n'entendez que les gargouillis mais qui pourtant dialogue avec vous et vous aide à rester en bonne santé.


  • Parler d'économie d'énergie aujourd'hui sans vous parler de la labellisation serait totalement obsolète. C'est pourquoi vous trouverez dans cet ouvrage des conseils indispensables : pour implanter, concevoir et réaliser votre maison ; ch

empty