• Ses textes ont forgé les codes de la fantasy. Ses personnages (Conan, Kull, Solomon Kane...) ont marqué des générations de lecteurs. Depuis une quinzaine d'années, Robert E. Howard connaît une véritable résurrection littéraire. Débarrassée des interférences de ceux qui se l'ont appropriée après sa mort, son oeuvre fondatrice est désormais accessible dans toute sa force grâce à des éditions respectueuses de son travail.

    Écrit par Patrice Louinet, un des plus grands spécialistes au monde de Howard, ce guide regorgeant d'informations inédites explore les multiples facettes d'une oeuvre riche, tord le cou aux derniers préjugés, et nous donne mille et une raisons de le (re)lire encore et toujours.

  • Presque sous les pieds de Bran, une silhouette disloquée se tordait et gémissait. Le roi se pencha au-dessus du légionnaire romain, qui gisait dans la mare poisseuse de son propre sang. Les murs se sont effondrés, marmonna le moribond. Cela a commencé hier, avant l'aube. Un léger grattement, le bruit sourd de griffes, loin sous la terre. Nous autres sentinelles les avons entendus... comme si des rats ou des vers, creusaient des galeries... Titus nous a ri au nez, mais les bruits ont persisté toute la journée. Puis à minuit, la Tour a frémi et a paru vouloir s'affaisser, comme si les fondations avaient été sapées... Un frisson d'horreur parcourut Bran Mak Morn. Les vers de la terre ! Des vermines par milliers, creusant telles des taupes loin sous la forteresse, rongeant les fondations... Dieux, la région devait être criblée de tunnels et de cavernes... Ces créatures étaient encore moins humaines qu'il l'avait imaginé... Quelles formes hideuses issues des ténèbres avait-il donc appelées à son aide ?
    Après Conan, Solomon Kane et Le Seigneur de Samarcande, voici le sixième volume de la collection Robert E. Howard, rassemblant l'intégralité des récits consacrés aux Pictes et à leur dernier roi, Bran Mak Morn.
    Confronté à la Rome impériale, à la déchéance abjecte de son peuple, et aux répugnants Vers de la Terre, (dans un récit reconnu comme un sommet du genre), Bran Mak Morn mène un combat désespéré dont il ne sortira pas indemne. Un recueil de Fantasy épique et macabre et l'un des personnages les plus aboutis de la carrière de Howard. Cette édition, élaborée par Patrice Louinet, l'un des plus éminents spécialistes internationaux de Robert E. Howard bénéficie d'une nouvelle traduction à partir des manuscrits originaux et est agrémentée de textes inédits. Un ouvrage exceptionnel, superbement illustré par Gary Gianni.

empty